Ouvrir le menu principal

Riddes

commune suisse

Riddes
Riddes
Vue sur Riddes depuis le téléphérique.
Blason de Riddes
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la Suisse Suisse
Canton Drapeau du canton du Valais Valais
District Martigny
Localité(s) Écône, La Tzoumaz, Villy
Communes limitrophes Saxon, Saillon, Leytron, Chamoson, Nendaz, Isérables, Bagnes
Président(e) Jean-Michel Gaillard
NPA 1908
N° OFS 6139
Démographie
Gentilé Riddan
Population
permanente
3 133 hab. (31 décembre 2018)
Densité 131 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 10′ 29″ nord, 7° 13′ 18″ est
Altitude 482 m
Superficie 23,88 km2
Divers
Langue Français
Localisation
Localisation de Riddes
Carte de la commune dans sa subdivision administrative.

Géolocalisation sur la carte : canton du Valais

Voir sur la carte administrative du Canton du Valais
City locator 14.svg
Riddes

Géolocalisation sur la carte : Suisse

Voir la carte administrative de Suisse
City locator 14.svg
Riddes

Géolocalisation sur la carte : Suisse

Voir la carte topographique de Suisse
City locator 14.svg
Riddes
Liens
Site web www.riddes.ch
Sources
Référence population suisse[1]
Référence superficie suisse[2]

Riddes est une commune suisse du canton du Valais, située dans le district de Martigny.

LocalitésModifier

La station de ski de La Tzoumaz, anciennement connue sous le nom des Mayens-de-Riddes, est située sur le territoire de la commune de Riddes.

Écône. La Fraternité sacerdotale Saint-Pie-X a été fondée par Monseigneur Marcel Lefebvre en 1970.

La Vidondée, édifice dont l'histoire remonte à la seconde moitié du XVIe siècle, ancienne possession des sires du Châtelard, a été restauré en 1995 pour devenir le centre culturel de Riddes : cette ancienne grange rénovée sert de salle de spectacles, d'expositions, de réunions[3].

Patrimoine bâtiModifier

Au nord de l'ancienne église s'élève l'actuelle église paroissiale, édifice en béton juxtaposant d'impressionnants volumes cubiques. Elle a été bâtie en 1970-1972 par les architectes Xavier Furrer et Willy Jeiziner. L'intérieur conserve les fonts baptismaux et les statues de l'ancien sanctuaire. Vitraux contemporains signés Werner Zurbriggen[3].

L'ancienne église paroissiale Saint-Laurent, bâtie en 1701, de plan rectangulaire, est flanquée au sud d'un clocher à flèche de pierre octogonale. Nef couverte d'une voûte d'arêtes. Maître autel baroque et chaire sculptée, vers 1700. Cet édifice ne sert plus que de chapelle mortuaire.

TourismeModifier

La station de ski de La Tzoumaz fait partie du domaine skiable des 4 Vallées qui compte 410 km de pistes. On y pratique le ski, le snowboard et la luge, avec notamment une des pistes de luge les plus longues d'Europe : 10 km de long, 848 m de dénivelé[4]. En été, la station de La Tzoumaz est également ouverte, et l'on peut pratiquer de nombreuses activités telles que le mountain bike et la randonnée pédestre.

RéférencesModifier

  1. « Population résidente permanente et non permanente selon les niveaux géographiques institutionnels, le sexe, l'état civil et le lieu de naissance, en 2018 », sur Office fédéral de la Statistique.
  2. « Statistique de la superficie 2004/09 : Données communales », sur Office fédéral de la Statistique (consulté le 26 août 2017)
  3. a et b Guide artistique de la Suisse : Fribourg, Freiburg, Valais, Wallis, vol. 4b, Berne, Société d'histoire de l'art en Suisse, , 604 p. (ISBN 978-3-906131-99-3), p. 451.
  4. http://www.valais.ch/fr/Activites-experiences-hiver/Activites-hiver/Luge/La-Tzoumaz-luge.html « Copie archivée » (version du 8 mars 2014 sur l'Internet Archive)

Sur les autres projets Wikimedia :