Col du Grimsel

col de montagne suisse

Col du Grimsel
Image illustrative de l’article Col du Grimsel
Vue sur le lac du Grimsel à gauche, et le Räterichsbodensee au fond.
Altitude 2 164 m[1]
Massif Alpes bernoises (Alpes)
Coordonnées 46° 33′ 43″ nord, 8° 20′ 20″ est[1]
PaysDrapeau de la Suisse Suisse
ValléeVallée de l'Aar
(nord)
Vallée du Rhône
(sud)
Ascension depuisInnertkirchen Gletsch
Déclivité moy.5,9 % 6,8 %
Déclivité max.10 % 8,9 %
Kilométrage26 km 6 km
AccèsHauptstrasse Nummer 6.svg Hauptstrasse Nummer 6.svg
Fermeture hivernale octobre à mai
Géolocalisation sur la carte : canton de Berne
(Voir situation sur carte : canton de Berne)
Col du Grimsel
Géolocalisation sur la carte : canton du Valais
(Voir situation sur carte : canton du Valais)
Col du Grimsel
Géolocalisation sur la carte : Suisse
(Voir situation sur carte : Suisse)
Col du Grimsel

Le col du Grimsel (Grimselpass en allemand) est un col de Suisse situé à 2 164 mètres d'altitude[1]. Il relie Innertkirchen dans le Haslital (canton de Berne) à Gletsch (canton du Valais).

GéographieModifier

 
Panneaux au col.

Le col est sur la ligne de partage des eaux entre le Rhin et le Rhône. Il est globalement axé nord-sud, la rampe nord est plus longue et s'étale dans la vallée supérieure de l'Aar sur la commune de Guttannen. La rampe sud débute à Gletsch (commune d'Oberwald) qui est également le point de départ du col de la Furka.

La partie nord de ce col est situé dans la vallée de l'Aar, deux lacs de barrage jouxtent la route d'accès au col :

La route, ouverte en 1894, a une longueur de 33 kilomètres et une déclivité de 10 %. Un hospice fut également bâti au sommet du col.

HistoireModifier

L'expansion de la piste muletière en une route a eu lieu relativement tard par rapport aux autres cols suisses. La nouvelle route a été achevée en 1894. À la suite de la construction des centrales hydroélectriques par Kraftwerke Oberhasli  AG dans cette zone, la route a été agrandie entre 1920 et 1950 et partiellement reconstruite[2].

Pendant plusieurs décennies, il y a eu de fréquentes chutes de pierres sur la route du col du Grimsel entre Innertkirchen et Guttannen. Parfois, l'interdiction de circuler de nuit était en vigueur dans cette zone et le trafic était détourné via Understock. Parce qu'un affleurement rocheux appelé Chapf est entré dans une position instable à 900 m en amont de la route, les autorités fédérales ont décidé de dynamiter la roche de manière contrôlée. Le , le Chapf a été emporté après des mois de forage. Avec 150 000 m3 de roche détachée, il s'agissait de la plus grande explosion de Suisse à ce jour[3].

ClimatModifier

Données climatiques à Grimsel Hospiz (1 980 m), 1981-2010
Mois jan. fév. mars avril mai juin jui. août sep. oct. nov. déc. année
Température minimale moyenne (°C) −8 −8,4 −6,4 −3,4 1,1 4,2 6,6 6,7 4,1 1,4 −3,6 −6,8 −1
Température moyenne (°C) −5 −5,4 −3,3 −0,6 4 7,5 10 9,9 6,9 4 −1,2 −4 1,9
Température maximale moyenne (°C) −2,1 −2,2 −0,2 2,5 7,6 11,4 14 13,7 10,4 7,5 1,6 −1,1 5,3
Ensoleillement (h) 2,3 3,3 3,8 3,8 4,1 5 5,6 5,3 4,5 3,7 2,1 1,9 3,8
Précipitations (mm) 198 170 184 150 154 133 130 134 128 120 174 181 1 856
Nombre de jours avec précipitations 12,1 11,6 14,9 13,3 14,5 14,4 13,6 13,7 11,3 10,8 11,9 12,8 154,9
Humidité relative (%) 66 68 73 76 75 76 75 76 76 70 71 67 72,4
Source : « données climatiques » (consulté en septembre 2020)

La valeur maximale de la température moyenne en janvier a été atteinte en 2020 à −1,4 °C, battant le précédent record de 1989 (−1,7 °C)[4].

ActivitésModifier

Recherche scientifiqueModifier

 
Vue d'une des galeries du laboratoire, avril 1985

Un laboratoire souterrain, à 450 mètres de profondeur sous le pic du Juchlistock, a été construit en 1983[5],[6] Des recherches y sont menées par la Nagra[7] sur le stockage des déchets radioactifs en couche géologique profonde[8].

CyclismeModifier

Le col du Grimsel est parfois gravi lors de courses cyclistes. Il a par exemple figuré dix fois au programme du Tour de Suisse : 1937, 1953, 1956, 1962, 1973, 1986, 1996, 2002, 2007 et 2011. En 2007, l'arrivée d'une étape y est jugée avec la victoire de Vladimir Gusev devant Christopher Horner et Andreas Klöden[9].

Notes et référencesModifier

  1. a b et c Col du Grimsel sur Swisstopo.
  2. (de) « RAOnline Schweiz: Wandern in Natur- und Kulturräumen - Grimselpass - Militärgeschichte: Festungsanlagen auf dem Grimselpass », sur www.raonline.ch (consulté le 12 septembre 2020)
  3. (de) « Grand Tour oder Reise zum Ich »
  4. (de) « Rekorde im Januar - Rekorde bei Temperatur und Sonnenscheindauer », sur Schweizer Radio und Fernsehen (SRF), (consulté le 12 septembre 2020)
  5. (en) « The Grimsel Test Site in Switzerland », sur grimsel.com (consulté le 10 août 2018).
  6. « Laboratoire souterrain du Grimsel », sur nagra.ch (consulté le 10 août 2018).
  7. « Nagra », sur nagra.ch (consulté le 10 août 2018).
  8. « Laboratoire souterrain du Grimsel », sur tremblemagazine.ch (consulté le 10 août 2018).
  9. Vladimir Gusev roi du Grimsel sur rts.ch

Voir aussiModifier

Article connexeModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :