1619 en santé et médecine

Chronologies
Années :
1616 1617 1618  1619  1620 1621 1622
Décennies :
1580 1590 1600  1610  1620 1630 1640
Siècles :
XVIe siècle  XVIIe siècle  XVIIIe siècle
Millénaires :
Ier millénaire  IIe millénaire  IIIe millénaire
Chronologies géographiques
Chronologies thématiques
Architecture Arts plastiques Droit Littérature Musique classique Santé et médecine Science Terrorisme Théâtre
Calendriers
Romain · Chinois · Grégorien · Hébraïque · Hindou · Hégirien · Persan · Républicain

ÉvénementsModifier

PublicationsModifier

  • Dans la deuxième édition de son Encyclopaedia hermetico dogmatica, Fabrizio Bartoletti (-) décrit pour la première fois l'existence d'un nitrum seri lactis (« sel du sérum de lait ») aujourd'hui appelé lactose[7].
  • Pietro Maria Canepari (né et mort à des dates inconnues), médecin italien, fait paraître son De atramentis cujuscunque generis[8], « important ouvrage où on trouve des observations multiples en chimie et médecine[9],[10] ».
  • Johann Lucas Chmielecius (-), médecin, intitule sa thèse Dissertatio de humoribus corporis humani[11].

NaissancesModifier

 
Walter Charleton

DécèsModifier

RéférencesModifier

  1. Marcel R. Reinhard, André Armengaud et Jacques Dupâquier, Histoire générale de la population mondiale, Montchrestien, .
  2. Par une société de gens de lettres, Biographie universelle, vol. 6 : Dabadie-Dzondi, Bruxelles, H. Ode, (lire en ligne), « Delorme (Charles) », p. 94.
  3. Philippe Bonnichon et Joëlle Pion-Graff, « Le Petit-Saint-Antoine : Hospice parisien soignant le mal des ardents du XIe au XVIe siècle », Histoire des sciences médicales, vol. 44, no 4,‎ (lire en ligne).
  4. Matteo Ferrari, « Paris, commanderie Saint-Antoine (Petit-Saint-Antoine) », dans Armorial monumental du Moyen-Âge (Armma), Ecole pratique des hautes études, s. d. (lire en ligne).
  5. (la + fr) Jacques Boisse et Théophraste Renaudot, Description d'un médicament appelé polychreston, dispensé publiquement par Jacques Boisse, maistre apotiquaire en la ville de Loudun, le , avec la harangue faite sur ce subject par Theophraste Renaudot, docteur en médecine, conseiller et médecin du roy, devant Messieurs les Députés des Églises réformées du royaume assembléz à Loudun par permission de Sa Majesté, Loudun, Quentin Mareschal, dit La-Barre, (lire en ligne).
  6. Irène Lacamp, « Du XVIIe au XXIe siècle, petite histoire des masques de protection », Sciences et Avenir,‎ (lire en ligne), réservé aux abonnés.
  7. (en) Torbern Bergman (trad. du latin « par le traducteur des Dissertations de Spallanzani » [Thomas Beddoes]), A Dissertation on Elective Attractions, Londres et Édimbourg, J. Murray et Charles Elliot, (lire en ligne).
  8. (la) Pietro Maria Canepario, De atramentis cujuscunque generis, opus sane novum hactenus a nemine promulgatum in sex descirpitones diestum, auctore Petro Maria Canepario Cremensi, medico et philospho, Venetiis medicinam profitenti, Venetiis [à Venise], apud Evangelistam Deuchinum [chez Evangelista Deuchino], mdc xix [1619] (lire en ligne).
  9. (it) Augusto De Ferrari, « Canepari, Pietro Martire », dans Dizionario biografico degli Italiani, vol. 18, Istituto Treccani, (lire en ligne).
  10. Albert Caillet, Manuel bibliographique des sciences psychiques et occultes, vol. 1, Paris, Lucien Dorbon, , p. 293, n. 1991, cité par « Canepari, Pietro Maria, De atramentis [etc.], lot no 12 », dans Catalogue de la vente du 13 novembre 2015, Auction (lire en ligne).
  11. Raymond Oberlé, « Chmielecius ou Chmielicki Jean-Lucas », dans Nouveau Dictionnaire de biographie alsacienne [en ligne], Strasbourg, Fédération des sociétés d'histoire et d'archéologie d'Alsace, (lire en ligne).
  12. Par une société de gens de lettres, Biographie universelle, vol. 4 : Candorier-Christophe, Bruxelles, H. Ode, (lire en ligne), « Walter Charleton », p. 289.
  13. Paul Dorveaux, « Les Grands Pharmaciens, Apothicaires membres de l'Académie royale des sciences, II : Moyse Charas », Bulletin de la Société d'histoire de la pharmacie, vol. 17, no 65,‎ , p. 329-340 (lire en ligne).
  14. (de) August Hirsch, « Lange, Christian L., Arzt », dans Allgemeine Deutsche Biographie, vol. 17, (lire en ligne), p. 622-623.
  15. Roger Rullière, Abrégé d'histoire de la médecine, Paris, New York et Barcelone, Masson, , 367 p. (ISBN 2-225-74404-1, lire en ligne), p. 115.
  16. Jacqueline Brossollet, « Acquapendente Girolamo Fabrici d' (1533-1619) », dans Encyclopaedia Universalis, s. d. (lire en ligne).