1670 en santé et médecine

événements liés à la santé et la médecine en 1670

ÉvénementsModifier

  • 10 janvier : un arrêt du Parlement de Paris entérine une sentence du Châtelet du , interdisant la pratique de la transfusion sanguine sur l'être humain, sous peine de prison, avec toutefois une réserve : que la proposition ait été reçue et approuvée par des médecins de la Faculté de Paris[1].
  • 24 février : ordonnance constituant le fond des Invalides[2]. La construction de l'Hôtel des Invalides est confiée à Libéral Bruand.
  • 23 mai : Ferdinand II de Médicis meurt des suites d'asthme à 59 ans[3].
  • 28 juin : édit royal fondant l'Hôpital des Enfants-Trouvés de Paris[3]
  • 30 juin : Henriette d'Angleterre meurt à deux heures et demie du matin environ, au château de Saint-Cloud, peut-être d'une péritonite biliaire, comme le laisse supposer le rapport d'autopsie de Bourdelot[4]. Elle venait de boire une tasse de chicorée. Certains témoins dirent que Madame fut subitement prise de douleurs terribles dans les premières minutes qui suivirent l'absorption de cette tasse ; cependant la notion d'abdomen aigu chirurgical, ici rupture brutale de la vésicule biliaire, n'était pas connue à l'époque ; il était alors facile d'incriminer l'empoisonnement, certes fréquent. Une hypothèse récente évoque la possibilité d'une porphyrie aiguë intermittente rendrait compte des symptômes observés[5].

PublicationModifier

NaissancesModifier

DécèsModifier

RéférencesModifier

  1. Th. Vetter, « Analyse d'ouvrage » [PDF], sur http://www.biusante.parisdescartes.fr (consulté le ), p. 291-292.
  2. Élisabeth Belmas et Serenella Nonnis-Vigilante, La santé des populations civiles et militaires : nouvelles approches et nouvelles sources hospitalières, XVIIe – XVIIIe siècles, Villeneuve d'Ascq, Presses Universitaires du Septentrion, , 311 p. (ISBN 978-2-7574-0162-0, lire en ligne), p. 52
  3. a et b Guy Patin, « La correspondance française de Guy Patin », sur http://www.biusante.parisdescartes.fr, (consulté le ).
  4. Bourdelot, La relation de la maladie, mort et ouverture du corps de Madame, , cité par Robert Marchesseau, Une urgence abdominale : la mort de Madame Henriette d'Angleterre (Thèse de médecine), Université de Bordeaux, .
  5. « « Madame se meurt ! Madame est morte ! »... de porphyrie aiguë intermittente », Le Quotidien du Médecin,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  6. (en) « 1911 Encyclopædia Britannica/Grew, Nehemiah », sur https://en.wikisource.org, Encyclopædia Britannica, (consulté le ).
  7. « Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin », sur Bibliothèque interuniversitaire de santé, Loïc Capron.