Ouvrir le menu principal

Métropolite

titre religieux porté par certains évêques des Églises d'Orient

Métropolite (en grec : μητροπολίτης) est un titre religieux porté par certains évêques des Églises d'Orient.

À l'origine, le métropolite est l'évêque d'une capitale de province (métropole) romaine investi de la charge de présidence des conciles ou synodes provinciaux. Dans l'Église d'Occident, on prit l'habitude de dire « métropolitain » pour désigner un archevêque assurant un rôle de coordination entre les évêques titulaires des sièges qui composent la province ecclésiastique. En Orient on utilise le terme de métropolite qui, au cours de l'histoire, est souvent synonyme d'archevêque.

Dans l'Église orthodoxe d'aujourd'hui, les deux termes « archevêque » et « métropolite » ont des usages distincts. [réf. nécessaire] Mais il faut distinguer l'usage grec, l'usage russe et l'usage roumain.

La grâce conférée lors de l'ordination à un métropolite et à un évêque est la même. Le droit canonique introduit cependant des différences, sur le plan juridique, entre les titulaires des différents sièges épiscopaux. [réf. souhaitée]

Église orthodoxeModifier

Il n'y a pas de hiérarchie entre les évêques (pape, patriarche, archevêque et métropolites) mais seulement un ordre honorifique de préséance. Au-dessus de chaque évêque, il n'y a que le synode ou le concile des évêques.

En Grèce et à ChypreModifier

En Grèce et à Chypre, tous les évêques portent le titre de métropolite et toutes les cathédrales, tous les évêchés, sont des métropoles. Métropolite est synonyme d'évêque titulaire d'un évêché.

En RussieModifier

En Russie, le mot « métropolite » peut aussi désigner des titulaires de sièges importants. Il y a des évêques, des archevêques et, au sommet de la distinction honorifique, des métropolites. Ce sont des distinctions conférées à titre personnel et sans lien obligatoire avec le siège occupé.

En RoumanieModifier

En Roumanie, le mot « métropolite » désigne l'évêque titulaire du siège primatial d'une grande province : Moldavie, Transylvanie, Olténie, Banat. Le mot archevêque désigne le titulaire d'un siège de rang honorifique intermédiaire. Les titulaires des autres évêchés sont simplement évêques.

En UkraineModifier

Église catholiqueModifier

Église latineModifier

Au 1er novembre 2013, l'Église catholique compte cinq cent vingt-trois sièges métropolitains.

Églises catholiques orientalesModifier

L'église grecque-catholique melkite compte cinq sièges métropolitains : Alep, Beyrouth-Jbeil, Bostra-Haūrān, Homs et Tyr.

Les primats grec-catholiques roumains et ukrainiens sont appelés métropolites.

Églises métropolitaines de droit propreModifier

Quatre des Églises catholiques orientales sont des églises métropolitaines de droit propre :