Ouvrir le menu principal

Yacouba Camara

joueur français de rugby à XV
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Camara.
Yacouba Camara
Description de cette image, également commentée ci-après
Yacouba Camara en 2013.
Fiche d'identité
Naissance (25 ans)
à Aubervilliers (France)
Taille 1,95 m (6 5)
Poste troisième ligne aile
Carrière en junior
PériodeÉquipe 
2006-2009
2009-2012
AC Bobigny
RC Massy
Carrière en senior
PériodeÉquipeM (Pts)a
2012-2013
2013-2017
2017-
RC Massy
Stade toulousain
Montpellier HR
5 (0)[1]
72 (20)[1]
26 (5)[1]
Carrière en équipe nationale
PériodeÉquipeM (Pts)b
2014
2016-
Drapeau : France France -20
Drapeau : France France
16 (0)[1]
17 (0)[2]

a Compétitions nationales et continentales officielles uniquement.
b Matchs officiels uniquement.
Dernière mise à jour le 7 octobre 2019.

Yacouba Camara, né le à Aubervilliers, est un joueur français de rugby à XV qui évolue au poste de troisième ligne aile. Il joue avec le Montpellier HR depuis 2017, après être passé par le centre de formation du RC Massy Essonne, avec qui il a joué quelques matchs en Pro D2 ainsi qu'au Stade toulousain pendant 4 ans. Il obtient sa première cape avec l'équipe de France lors du Tournoi des Six Nations 2016.

BiographieModifier

Yacouba Camara est né le 2 juin 1994 à Aubervilliers en Seine-Saint-Denis, dans la proche banlieue de Paris[3].

CarrièreModifier

En clubModifier

JeunesseModifier

Yacouba Camara commence le rugby à XV vers l'âge de 12 ans à l'AC Bobigny[4]. En 2009, il intègre le lycée Lakanal de Sceaux et intègre le centre de formation du RC Massy Essonne[4]. Il compte plusieurs sélections dans les différentes équipes de France de jeunes et est même surclassé en moins de 20 ans[4]. Il intègre le pôle France de Marcoussis lors de la saison 2012-2013[4]. Au mois d'avril 2013, à l'ouverture de la période des transferts, le Stade toulousain annonce son recrutement pour la saison 2013-2014[5].

Stade toulousain (2013-2017)Modifier

 
Yacouba Camara lors d'un match de Top 14 contre l'US Oyonnax, le 19 avril 2014.
 
Yacouba Camara prend un ballon en touche contre le Biarritz Olympique en 2013
Débuts chez les professionnels avec Guy NovèsModifier

Yacouba Camara joue son premier match de Top 14 à l'âge de 19 ans le 17 août 2013, lors de la 1re journée du championnat 2013-2014 contre l'Union Bordeaux-Bègles et inscrit son premier essai dès la 7e journée face au Castres olympique, alors champion de France en titre. Il devient la révélation toulousaine dès sa première saison au club rouge et noir[6], profitant des blessures de ses coéquipiers en troisième ligne, Thierry Dusautoir aux biceps[7], Grégory Lamboley au genou[8] et des départ de Yannick Nyanga et de Louis Picamoles pour le Tournoi des Six Nations 2014[9] mais aussi de leurs blessures respectives à la cheville pour le premier et à la crête iliaque pour le second[10]. Il est même titularisé lors des matchs de phase finale, de Top 14 mais aussi de H-Cup. Il participe au quart de finale de son équipe contre la province irlandaise du Munster, match durant lequel il réalise une bonne performance mais ne peut empêcher son équipe de perdre lourdement (47-23)[3].

La saison 2014-2015 marque un léger fléchissement de son temps de jeu, mais il participe tout de même à quinze rencontres chez les professionnels, à tout juste 21 ans.

Confirmation avec Ugo MolaModifier

Le départ de Yannick Nyanga au Racing 92 et l'absence de plusieurs joueurs en troisième ligne en début de saison 2015-2016, pour cause de coupe du monde 2015 (tels que Louis Picamoles et Thierry Dusautoir) lui permet d'être titularisé par son nouveau manager Ugo Mola pour des premiers matchs de Top 14[11] et Yacouba Camara lui rend cette confiance en étant performant sur le terrain[12].

Il réalise un bon début de saison avec sept titularisations en autant de matchs de championnat de son club, dont six où il a joué tout le match ; cela lui vaut d'être élu parmi les trois meilleurs joueurs du Stade toulousain sur la période du mois d'octobre[13]. Il est donc titularisé pour le premier match du club lors de la coupe d'Europe 2015-2016 contre les Saracens[14].

Montpellier Hérault rugbyModifier

En 2017, il quitte le Stade toulousain pour rejoindre le Montpellier Hérault rugby.

En équipe nationaleModifier

 
Yacouba Camara en 2013 avec le Stade toulousain

Yacouba Camara intègre pour la première fois le groupe de l'équipe de France pour les matchs du mois de novembre 2014, à l'âge de 20 ans. Mais après le premier match contre les Fidji, auquel il ne participe pas[15], il est remplacé par son coéquipier en club, Yannick Nyanga[16]. Il est rappelé la semaine suivante par le sélectionneur Philippe Saint-André pour remplacer le flanker du Rugby club toulonnais Virgile Bruni, blessé[17]. Il ne figure pas sur la feuille de match pour le dernier match du mois de novembre contre l'Argentine[18]. Yacouba Camara ne connaît donc pas sa première sélection avec le XV de France lors de cette tournée de novembre.

Ses performances en club poussent son ancien manager de club, Guy Novès, nouveau sélectionneur, à l'appeler pour la première fois à un stage avec l'équipe de France en vue du Tournoi des Six Nations 2016[19]. Il dispute son premier match avec les Bleus le contre l'équipe d'Italie. Remplaçant, il rentre en jeu dès la 16e minute à la place de Louis Picamoles blessé[20]. Il obtient sa première titularisation la semaine suivante face à l'Irlande où la France s'impose 10 à 9[21]. Décevant contre l'Ecosse, dans le 4° match, il est écarté après la défaite.

En juillet 2016, il figure sur la Liste développement de 30 joueurs de moins de 23 ans à fort potentiel que les entraîneurs de l'équipe de France suivent pour la saison 2016-2017[22]. En juin 2017, l'encadrement du XV de France l'intègre dans la liste Élite des joueurs protégés par la convention FFR/LNR pour la saison 2017-2018[23]. Il est un élément moteur de son équipe durant la tournée en Afrique du Sud, où il joue les trois matchs. Il est en revanche, forfait, pour les trois tests de Novembre, victime d'une rupture du ligament de la cheville.[1]

Jacques Brunel, successeur de Guy Novès, le titularise dès l'entame du Tournoi des Six Nations 2018. Régulièrement convoqué par Brunel, il est sélectionné pour la Coupe du monde 2019.

Style de jeuModifier

Doté d'un physique imposant (il mesure 1,95 m pour environ 110 kg) et est considéré à ses débuts par de nombreux spécialistes comme un jeune joueur prometteur[3]. Fabien Pelous, entraîneur de Yacouba Camara avec l'équipe de France des moins de 20 ans, puis directeur sportif du Stade toulousain, dit de lui en 2014 : « il a un bagage technique qui lui permet d'assumer ce niveau-là, il a un potentiel physique exceptionnel[3]. »

Il s'agit d'un troisième ligne très mobile (dans la lignée de Nyanga ou de Ouedraogo), disposant d'un alliage vitesse/endurance lui permettant une très bonne couverture de terrain. Plaqueur assidu, il a en outre beaucoup progressé dans le secteur de la puissance, lui permettant d'asséner de solides placages et de franchir la ligne d'avantage. Il se montre également fiable dans le secteur de la touche, des qualités lui ayant permis d’être considéré comme l'un des meilleurs flankers du championnat[24]. Selon des propos de l'entraîneur de l'équipe de France Guy Novès en 2016, il doit progresser pour devenir un meilleur gratteur[25].

StatistiquesModifier

En clubModifier

Statistiques détaillées au [1]
Saison Club Championnat Coupe d'Europe
Compétition M Ess. Compétition M Ess.
2012-2013   RC Massy Pro D2 5 0 - - -
Sous-total RC Massy Pro D2 5 0 Coupe d'Europe - -
2013-2014   Stade toulousain Top 14 20 2 Coupe d'Europe 4 0
2014-2015 Top 14 14 0 Coupe d'Europe 1 0
2015-2016 Top 14 19 2 Coupe d'Europe 4 0
2016-2017 Top 14 9 0 Coupe d'Europe 1 0
Sous-total Stade Toulousain Top 14 62 4 Coupe d'Europe 10 0
2017-2018   Montpellier Hérault rugby Top 14 6 1 Coupe d'Europe 4 0
2018-2019 Top 14 13 0 Coupe d'Europe 3 0
Sous-total Montpellier Hérault rugby Top 14 19 1 Coupe d'Europe 7 0
Total Top 14 86 5 Coupe d'Europe 17 0

En équipe nationaleModifier

Au , Yacouba Camara compte 17 capes internationale en équipe de France[2]. Il honore la première sélection le lors d'une victoire 23 à 21 contre l'équipe d'Italie en remplaçant Louis Picamoles[2].

Il participe à trois éditions du Tournoi des Six Nations, lors de l'édition 2016, 2018 et 2019[26].


PalmarèsModifier

En clubModifier

En espoirsModifier

InternationalModifier

Il remporte le Tournoi des Six Nations 2014 avec l'équipe de France des moins de 20 ans, tournoi où celle-ci réalise le Grand Chelem[27]. Deux ans plus tard, Guy Novès appelle Yacouba Camara pour le Tournoi des Six Nations 2016, avec l'équipe première. Il joue le premier match de sa carrière dans le tournoi face à l'Italie.

Édition Rang Résultats France Résultats Y. Camara Matchs Y. Camara
Tournoi des Six Nations 2016 5 2 v, 0 n, 3 d 2 v, 0 n, 1 d 3/5
Tournoi des Six Nations 2018 4 2 v, 0 n, 3 d 2 v, 0 n, 3 d 5/5
Tournoi des Six Nations 2019 4 2 v, 0 n, 3 d 1 v, 0 n, 1 d 2/5
Coupe du monde 2019 (en cours) 3 v, 0 n, 3 d 2 v, 0 n, 0 d 2/3

Légende : v = victoire ; n = match nul ; d = défaite ; la ligne est en gras quand il y a grand chelem.

Notes et référencesModifier

  1. a b c d et e « Camara Yacouba », sur www.itsrugby.fr (consulté le 7 octobre 2019)
  2. a b et c « Yacouba Camara », sur espn.co.uk (consulté le 7 octobre 2019).
  3. a b c et d « Top 14: le Toulousain Yacouba Camara, c'est de la dynamite », sur www.la-croix.com, (consulté le 4 novembre 2015).[source insuffisante]
  4. a b c et d Franck Gineste, « Yacouba Camara, futur crack », sur www.leparisien.fr, Le Parisien, (consulté le 24 avril 2013)
  5. « Toulouse confirme 3 arrivées », sur www.lequipe.fr, L'Équipe, (consulté le 24 avril 2013)
  6. « Yacouba Camara, Virgile Bruni, Rémi Lamerat... les révélations de la saison 2013-2014 » (consulté le 5 septembre 2015).
  7. AFP, « XV de France : Dusautoir manquera le tournoi des Six Nations », sur SudOuest.fr (consulté le 6 novembre 2015).
  8. « Toulouse: Lamboley touché face à Oyonnax », sur Rugbyrama, (consulté le 6 novembre 2015).
  9. « XV de France : la liste des Bleus pour le Tournoi des VI Nations », sur Le Rugbynistère (consulté le 6 novembre 2015).
  10. « Stade toulousain: Louis Picamoles forfait, Yannick Nyanga très incertain contre Oyonnax », sur Rugbyrama, (consulté le 6 novembre 2015).
  11. « Le top 5 des opportunistes » (consulté le 8 septembre 2015).
  12. « Top 14 - J3 Les chiffres marquants - Stade Toulousain », sur www.stadetoulousain.fr (consulté le 8 septembre 2015).
  13. « Joueur du mois Vincent Clerc, inoxydable - Stade Toulousain », sur www.stadetoulousain.fr (consulté le 4 novembre 2015).
  14. « ERCC - J1 La compo stadiste face aux Saracens - Stade Toulousain », sur www.stadetoulousain.fr (consulté le 14 novembre 2015).
  15. « EN DIRECT / LIVE. France - Fidji - Test Match - 8 novembre 2014 », sur Rugbyrama, (consulté le 6 novembre 2015).
  16. « Nyanga remplace Camara », sur L'Equipe.fr (consulté le 6 novembre 2015).
  17. « Yacouba Camara retrouve les Bleus », sur L'Equipe.fr (consulté le 6 novembre 2015).
  18. « EN DIRECT / LIVE. France - Argentine - Test Match - 22 novembre 2014 », sur Rugbyrama, (consulté le 6 novembre 2015).
  19. « Avec Bézy, Danty et Jedrasiak, Guy Novès insuffle un vent de jeunesse pour sa première liste », sur Rugbyrama, (consulté le 1er janvier 2016).
  20. « Pour Yannick Bru, la sortie de Louis Picamoles «a été préjudiciable» », sur lequipe.fr, .
  21. « La France s'impose en force face à l'Irlande », sur lequipe.fr, .
  22. « XV de France : Liste Elite et développement », sur www.ffr.fr, FFR, (consulté le 26 février 2017).
  23. Maxime Gil, « Ntamack, Dupont, Penaud, Picamoles, Lopez... 6 sorties, 21 entrées : voici la nouvelle liste Élite », sur www.rugbyrama.fr, Rugbyrama, (consulté le 10 juin 2017)
  24. « Notre top 5 des meilleurs flankers du championnat », sur Rugbyrama (consulté le 11 février 2016).
  25. « Les 5 choix forts de Guy Novès », sur Rugbyrama (consulté le 11 février 2016).
  26. (en) « Yacouba Camara : Five/Six Nations », sur en.espn.co.uk (consulté le 13 mars 2016).
  27. « Tournoi des 6 nations 2014, U20 - La France bat l'Irlande et réalise le Grand Chelem », sur Rugbyrama, (consulté le 14 novembre 2015).

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :