Ouvrir le menu principal

Wikipédia β

Tournoi des Six Nations 2016

Cet article traite de l'épreuve masculine. Pour la compétition féminine, voir Tournoi des Six Nations féminin 2016.
Tournoi des Six Nations 2016
Description de l'image Logo Tournoi des six nations.svg.
Généralités
Sport rugby à XV
Édition 122e
Date du 6 février au
Nations Drapeau de l'Angleterre Angleterre
Drapeau de l'Écosse Écosse
Drapeau de la France France
Drapeau : Irlande Irlande
Drapeau de l'Italie Italie
Drapeau du Pays de Galles Pays de Galles
Participants 6 équipes
Matchs joués 15
Site web officiel
Palmarès
Vainqueur Drapeau de l'Angleterre Angleterre
Meilleur joueur Drapeau : Écosse Stuart Hogg
Meilleur(s) marqueur(s) Drapeau : Pays de Galles George North
(4 essais)
Meilleur réalisateur Drapeau : Angleterre Owen Farrell (69 pts)

Navigation

Le Tournoi des Six Nations 2016 a lieu du 6 février au . La compétition se déroule comme chaque année avec sur journées disputées en février et mars. Les journées s'étendent sur sept semaines, avec des pauses avant et après la troisième journée. Chacune des six nations affronte toutes les autres. Les trois équipes qui ont en 2016 l'avantage de jouer un match de plus à domicile que les autres sont la France, l’Irlande et le pays de Galles.

L'Angleterre remporte le tournoi 2016 et réalise le Grand Chelem, devançant le pays de Galles, deuxième, et l'Irlande troisième. La France termine cinquième avec 4 points, l'Italie, sixième avec aucun point, termine avec la cuillère de bois.

Sommaire

Villes et stadesModifier

Londres (Angleterre) Saint-Denis (France) Édimbourg (Écosse)
Stade de Twickenham
Capacité : 82 000
Stade de France
Capacité : 81 338
Murrayfield Stadium
Capacité : 67 130
     
Rome (Italie) Dublin (Irlande) Cardiff (Pays de Galles)
Stade olympique
Capacité : 72 698
Aviva Stadium
Capacité : 51 700
Principality Stadium
Capacité : 74 500
   

Les matchesModifier

 
Participants au Tournoi des Six Nations

Le programme 2016 est dévoilé le [1].

Les heures sont données en heure locale : WET (UTC+0) dans les îles Britanniques et CET (UTC+1) en France et en Italie.

Première journée
Le 6 février à 15 h 25 (Trophée Garibaldi) Stade de France, Saint-Denis   France 23 - 21 Italie  
Le 6 février à 16 h 50 (Calcutta Cup) Murrayfield Stadium, Édimbourg   Écosse 9 - 15 Angleterre  
Le 7 février à 15 h 00 Aviva Stadium, Dublin   Irlande 16 - 16 Galles  
Deuxième journée
Le 13 février à 15 h 25 Stade de France, Saint-Denis   France 10 - 9 Irlande  
Le 13 février à 16 h 50 Principality Stadium, Cardiff   Galles 27 - 23 Écosse  
Le 14 février à 15 h 00 Stade olympique, Rome   Italie 9 - 40 Angleterre  
Troisième journée
Le 26 février à 20 h 05 Principality Stadium, Cardiff   Galles 19 - 10 France  
Le 27 février à 15 h 25 Stade olympique, Rome   Italie 20 - 36 Écosse  
Le 27 février à 16 h 50 (Millennium Trophy) Stade de Twickenham, Londres   Angleterre 21 - 10 Irlande  
Quatrième journée
Le 12 mars à 13 h 30 Aviva Stadium, Dublin   Irlande 58 - 15 Italie  
Le 12 mars à 16 h 00 Stade de Twickenham, Londres   Angleterre 25 - 21 Galles  
Le 13 mars à 15 h 00 Murrayfield Stadium, Édimbourg   Écosse 29 - 18 France  
Cinquième journée
Le 19 mars à 14 h 30 Principality Stadium, Cardiff   Galles 67 - 14 Italie  
Le 19 mars à 17 h 00 (Centenary Quaich) Aviva Stadium, Dublin   Irlande 35 - 25 Écosse  
Le 19 mars à 21 h 00 (Trophée Eurostar) Stade de France, Saint-Denis   France 21 - 31 Angleterre  

ClassementModifier

No  Nation Joués V N D EM EE PM PE Diff Pts
1   Angleterre 5 5 0 0 13 4 132 70 62 10
2   Galles 5 3 1 1 17 7 150 88 62 7
3   Irlande (T) 5 2 1 2 15 9 128 87 41 5
4   Écosse 5 2 0 3 11 13 122 115 7 4
5   France 5 2 0 3 7 9 82 109 -27 4
6   Italie 5 0 0 5 8 29 79 224 -145 0
Vainqueur du tournoi
T : tenant du titre 2015

Attribution des points : deux points sont attribués pour une victoire, un point pour un match nul, aucun en cas de défaite.

Règles de classement[2] : 1. points ; 2. différence de points de match ; 3. nombre d'essais marqués ; 4. titre partagé

Acteurs du Tournoi des Six NationsModifier

JoueursModifier

AngleterreModifier

À la suite de l'échec anglais de la Coupe du monde, la RFU choisi de changer d'entraîneur et nomme à ce poste l'Australien Eddie Jones. Il donne sa première liste dans laquelle de nombreux jeunes joueurs apparaissent pour la première fois : c'est le cas de Maro Itoje, de Josh Beaumont ou encore de Ollie Devoto. Parmi ses choix, Eddie Jones décide de garder l'ancien capitaine de Stuart Lancaster, Chris Robshaw mais en lui retirant le rôle de capitaine de la sélection.

Eddie Jones veut créer une équipe plus combative sur le terrain[3] et c'est pourquoi il décide de rappeler certains joueurs anglais que Stuart Lancaster ne souhaitait pas sélectionner en raison de mauvais comportement[4]. C'est le cas en particulier de Dylan Hartley ou encore de Chris Ashton[4] (ce dernier est finalement suspendu pour le tournoi[5]). Eddie Jones choisit d'ailleurs Dylan Hartley comme capitaine de son équipe[4].

Effectif de l'équipe d'Angleterre
Entraîneur   Eddie Jones
Avants Pilier Dan Cole, Paul Hill, Joe Marler, Matt Mullan, Henry Thomas, Mako Vunipola
Talonneur Luke Cowan-Dickie, Jamie George, Dylan Hartley  
Deuxième ligne Maro Itoje, George Kruis, Joe Launchbury, Courtney Lawes
Troisième ligne aile Jack Clifford, James Haskell, Matt Kvesic, Chris Robshaw
Troisième ligne centre Josh Beaumont, Billy Vunipola
Arrières Demi de mêlée Danny Care, Ben Youngs
Demi d'ouverture Owen Farrell, George Ford
Centre Elliot Daly, Ollie Devoto, Sam Hill, Jonathan Joseph
Ailier Jack Nowell, Anthony Watson, Marland Yarde
Arrière Mike Brown, Alex Goode

ÉcosseModifier

Effectif de l'équipe d'Écosse[6]
Entraîneur   Vern Cotter
Avants Pilier Alasdair Dickinson, Zander Fagerson, Moray Low, WP Nel, Gordon Reid, Rory Sutherland
Talonneur Ross Ford, Pat MacArthur, Stuart McInally
Deuxième ligne Jonny Gray, Richie Gray, Tim Swinson, Ben Toolis
Troisième ligne aile John Barclay, Blair Cowan, Chris Fusaro, John Hardie, Josh Strauss
Troisième ligne centre Adam Ashe, David Denton
Arrières Demi de mêlée Sam Hidalgo-Clyne, Greig Laidlaw  
Demi d'ouverture Finn Russell, Duncan Weir
Centre Mark Bennett, Alex Dunbar, Duncan Taylor, Peter Horne, Matt Scott
Ailier Sean Lamont, Sean Maitland, Tommy Seymour, Tim Visser
Arrière Stuart Hogg, Ruaridh Jackson

FranceModifier

À la suite de l'échec français de la Coupe du monde 2015, Guy Novès prend la tête du XV de France et souhaite changer le jeu de l'équipe. De ce fait, il appelle pour la première fois de nombreux jeunes joueurs comme Camille Chat, Sébastien Bézy, Jefferson Poirot, Yacouba Camara ou encore Paul Jedrasiak, laissant dans leurs clubs des joueurs plus expérimentés comme Mathieu Bastareaud, Sébastien Tillous-Borde ou encore Yannick Nyanga. Il doit aussi faire avec de nombreux joueurs qui ont pris leur retraite internationale comme Nicolas Mas, Frédéric Michalak, Pascal Papé, Dimitri Szarzewski et en particulier l'ancien capitaine emblématique de l'équipe de France, Thierry Dusautoir.

Il nomme alors un nouveau capitaine, le talonneur toulonnais Guilhem Guirado et appelle pour la première fois un joueur évoluant avec l'équipe de France de rugby à VII, l'ailier Virimi Vakatawa.

Le 17 février, Novès rappelle Xavier Chiocci au sein du groupe de 31 joueurs appelés pour préparer le match de la troisième journée face au pays de Galles[7]. Celui-ci dispute la dernière journée du tournoi.

Effectif de l'équipe de France[8]
Entraîneur   Guy Novès
Avants Pilier Uini Atonio, Eddy Ben Arous, Jefferson Poirot, Rabah Slimani, Vincent Pelo
Talonneur Camille Chat, Guilhem Guirado  
Deuxième ligne Alexandre Flanquart, Paul Jedrasiak, Yoann Maestri, Sébastien Vahaamahina
Troisième ligne aile Antoine Burban, Yacouba Camara, Damien Chouly, Wenceslas Lauret, Bernard Le Roux
Troisième ligne centre Loann Goujon, Kevin Gourdon, Louis Picamoles
Arrières Demi de mêlée Sébastien Bézy, Maxime Machenaud
Demi d'ouverture Jean-Marc Doussain, Jules Plisson, François Trinh-Duc
Centre Jonathan Danty, Maxime Mermoz, Gaël Fickou, Wesley Fofana, Rémi Lamerat
Ailier Hugo Bonneval, Djibril Camara, Marvin O'Connor, Teddy Thomas, Virimi Vakatawa
Arrière Maxime Médard, Scott Spedding

GallesModifier

Effectif de l'équipe du pays de Galles[9]
Entraîneur   Warren Gatland
Avants Pilier Rob Evans, Tomas Francis, Paul James, Aaron Jarvis, Gethin Jenkins, Samson Lee
Talonneur Scott Baldwin, Kristian Dacey, Ken Owens
Deuxième ligne Jake Ball, Luke Charteris, Bradley Davies, Dominic Day, Alun Wyn Jones
Troisième ligne aile Josh Turnbull, James King, Dan Lydiate, Ross Moriarty, Justin Tipuric, Sam Warburton  
Troisième ligne centre Taulupe Faletau
Arrières Demi de mêlée Aled Davies, Gareth Davies, Lloyd Williams
Demi d'ouverture Dan Biggar, Rhys Priestland
Centre Cory Allen, Jonathan Davies, Tyler Morgan, Jamie Roberts
Ailier Hallam Amos, Alex Cuthbert, Tom James, George North
Arrière Gareth Anscombe, Matthew Morgan, Liam Williams

IrlandeModifier

À la suite du départ du capitaine irlandais Paul O'Connell, Joe Schmidt nomme le talonneur de l'Ulster, Rory Best comme capitaine du XV du trèfle.

Effectif de l'équipe d'Irlande[10]
Entraîneur   Joe Schmidt
Avants Pilier James Cronin, Tadhg Furlong, Jack McGrath, Marty Moore, Nathan White
Talonneur Rory Best  , Sean Cronin, Rob Herring, Richardt Strauss
Deuxième ligne Ultan Dillane, Mike McCarthy, Donnacha Ryan, Devin Toner
Troisième ligne aile Sean O'Brien, Tommy O'Donnell, Rhys Ruddock, Josh van der Flier
Troisième ligne centre Jamie Heaslip, CJ Stander
Arrières Demi de mêlée Kieran Marmion, Conor Murray, Eoin Reddan
Demi d'ouverture Paddy Jackson, Ian Madigan, Jonathan Sexton
Centre Robbie Henshaw, Luke Marshall, Stuart McCloskey, Jared Payne
Ailier Keith Earls, Luke Fitzgerald, David Kearney, Andrew Trimble, Simon Zebo
Arrière Rob Kearney

ItalieModifier

Effectif de l'équipe d'Italie[11]
Entraîneur   Jacques Brunel
Avants Pilier Martín Castrogiovanni, Dario Chistolini, Lorenzo Cittadini, Andrea Lovotti, Matteo Zanusso
Talonneur Ornel Gega, Leonardo Ghiraldini
Deuxième ligne Valerio Bernabo, George Biagi, Marco Fuser
Troisième ligne aile Francesco Minto, Jacopo Sarto, Abraham Steyn, Alessandro Zanni
Troisième ligne centre Sergio Parisse  , Dries van Schalkwyk
Arrières Demi de mêlée Edoardo Gori, Guglielmo Palazzani, Alberto Lucchese
Demi d'ouverture Carlo Canna, Edoardo Padovani
Centre Giulio Bisegni, Michele Campagnaro, Tommaso Castello, Gonzalo García, Kelly Haimona, Andrea Pratichetti
Ailier Mattia Bellini, David Odiete, Leonardo Sarto
Arrière Luke McLean

ArbitresModifier

Liste des arbitres de champ du Tournoi[12]:

FIRA-AER FORU CAR

Statistiques individuellesModifier

Meilleur joueur du TournoiModifier

À l'issue du Tournoi, une liste de douze joueurs est dévoilée afin d'obtenir le titre de meilleur joueur de la compétition. La liste est composée de trois Anglais, deux Écossais, deux Français, deux Gallois, deux Irlandais et un Italien[13] :

  Angleterre   Écosse   France   Galles   Irlande   Italie

À l'issue du vote des internautes (plus de 68 100), l'Écossais Stuart Hogg est élu meilleur joueur du tournoi devant l'Anglais Billy Vunipola et le Gallois George North[14].

Rang Joueur Équipe  % des votes
1 Stuart Hogg   Écosse 30,78
2 Billy Vunipola   Angleterre 26,99
3 George North   Galles 11,60
4 Conor Murray   Irlande 6,48
5 Jack Nowell   Angleterre 5,77
6 Sergio Parisse   Italie 4,60
7 Guilhem Guirado   France 4,43
8 Jonathan Sexton   Irlande 3,23
9 Duncan Taylor   Écosse 2,07
10 Gareth Davies   Galles 1,78
11 Jonathan Joseph   Angleterre 1,33
12 Virimi Vakatawa   France 0,94

Meilleurs marqueursModifier

Rang Joueur Équipe Essais
1 George North   Galles 4
2 Jonathan Joseph   Angleterre 3
Conor Murray   Irlande 3
Anthony Watson   Angleterre 3
5 Dan Biggar   Galles 2
- Gareth Davies   Galles 2
- Taulupe Faletau   Galles 2
- Guilhem Guirado   France 2
- Jamie Heaslip   Irlande 2
- Stuart Hogg   Écosse 2
- Ross Moriarty   Galles 2
- Jamie Roberts   Galles 2
- Tommy Seymour   Écosse 2
- CJ Stander   Irlande 2
- Duncan Taylor   Écosse 2

Meilleurs réalisateursModifier

Rang Joueur Équipe Points Essais Transf. Pénalités Drops
1 Owen Farrell   Angleterre 69 1 8 16 0
2 Greig Laidlaw   Écosse 62 0 7 16 0
3 Dan Biggar   Galles 54 2 10 8 0
4 Jonathan Sexton   Irlande 49 0 8 11 0
5 Maxime Machenaud   France 29 0 1 9 0
6 Carlo Canna   Italie 22 1 1 4 1
7 Rhys Priestland   Galles 21 0 6 3 0
8 George North   Galles 20 4 0 0 0
9 Kelly Haimona   Italie 19 0 5 3 0
10 Jules Plisson   France 16 0 2 4 0

Première journéeModifier

France - ItalieModifier

Feuille de match
  France 23 – 21 Italie  [15]

(mt : 10 - 8)

au Stade de France, Saint-Denis

Homme du match : Virimi Vakatawa  

Points marqués :

  • France : 3 essais de Vakatawa (13e), Chouly (32e) et Bonneval (59e) ; 1 transformation de Plisson (60e) ; 2 pénalités de Plisson (69e, 76e)
  • Italie : 2 essais de Parisse (26e) et Canna (46e) ; 1 transformation de Canna (47e) ; 2 pénalités de Canna (44e) et Haimona (74e) ; 1 drop de Canna (8e)

Évolution du score : 0-3, 5-3, 5-8, 10-8, mt, 10-11, 10-18, 17-18, 20-18, 20-21, 23-21

Arbitre : JP Doyle  

Spectateurs : 64 000

Résumé :

Début de rencontre dominé par l'équipe d'Italie, qui après deux occasions franches dans les 22 mètres français, de la part de Campagnaro et de Sarto, marque les premiers points du match à la suite d'un drop du demi d'ouverture Canna, (0-3) à la 8e minute. Les Français reprennent le jeu en mains, et même si Sébastien Bézy manque une pénalité, peu de temps après, l'équipe de France prend l'avantage au score, grâce à un essai en bout de ligne de Vakatawa. Bézy rate la transformation, (5-3) à la 13e. Les Italiens sont ensuite à nouveau dangereux, multiplient les offensives et à la suite d'une touche, un maul italien se crée, qui enfonce la défense adverse, franchit la ligne d'en-but, où Parisse aplatit pour marquer l'essai. Canna manque la transformation, (5-8) à la 26e minute. Rapidement le XV de France inverse la tendance, à la suite d'une pénalité vite jouée dans les 22 mètres italiens par Fickou, trois passes plus tard, le ballon arrive en bout de ligne, où Chouly aplatit l'essai. Bézy manque la transformation, (10-8). À la fin de cette première période, une nouvelle attaque italienne transperce la défense française et Campagnaro est stoppé tout proche de l'en-but, score à la mi-temps (10-8).

D'entrée de seconde période, Canna passe une pénalité, qui permet à son équipe de reprendre l'avantage au score, (10-11) à la 44e minute. La Squadra azzurra continue ses offensives, Parisse perce dans les 22 mètres français, est tout proche d'aplatir. Gori sort rapidement le ballon pour Canna qui file à l'essai. Ce dernier réussit la transformation, (10-18) à la 47e. Alors que les deux équipes se neutralisent pendant une dizaine de minutes, Vakatawa effectue une percée plein centre, cassant plusieurs plaquages. Sur la ligne des 22 mètres italiens, le ballon sort rapidement jusque Bonneval qui aplatit en coin. Plisson passe la transformation, (17-18) à la 60e minute. Ce dernier permet à l'équipe de France de prendre les commandes du match, grâce à une pénalité, (20-18) à la 69e minute. Cependant Haimona redonne l'avantage à son équipe aussi sur pénalité, (20-21) à la 74e minute. Le chassé-croisé continue, Plisson passe une nouvelle pénalité, (23-21) à la 76e. Les Italiens jettent leurs dernières forces, Parisse tente un drop à la juste avant le coup de sifflet final, en vain. Score du match (23-21). Victoire du XV de France pour la première sous l'ère de Novès.

Composition des équipes
  France

Titulaires
15 Maxime Médard   77e
14 Hugo Bonneval   59e
13 Gaël Fickou   56e
12 Jonathan Danty
11 Virimi Vakatawa   13e
10 Jules Plisson
9 Sébastien Bézy   68e
8 Louis Picamoles   15e
7 Damien Chouly   32e
6 Wenceslas Lauret
5 Yoann Maestri
4 Paul Jedrasiak   72e
3 Rabah Slimani   50e
2 Guilhem Guirado  
1 Eddy Ben Arous   50e
Remplaçants
16 Camille Chat
17 Uini Atonio   50e 
18 Jefferson Poirot   50e 
19 Alexandre Flanquart   72e 
20 Yacouba Camara   15e 
21 Maxime Machenaud   68e 
22 Jean-Marc Doussain   77e 
23 Maxime Mermoz   56e 
Entraîneur
  Guy Novès

 

  Italie

Titulaires
  55e David Odiete 15
Leonardo Sarto 14
Michele Campagnaro 13
  70e Gonzalo García 12
Mattia Bellini 11
  77e   45e Carlo Canna 10
Edoardo Gori 9
  25e   Sergio Parisse 8
  12e  20e   66e Alessandro Zanni 7
Francesco Minto 6
Marco Fuser 5
  43e George Biagi 4
  65e Lorenzo Cittadini 3
  56e Ornel Gega 2
  65e Andrea Lovotti 1
Remplaçants
  45e  Davide Giazzon 16
  65e  Matteo Zanusso 17
  65e  Martín Castrogiovanni 18
  43e  Valerio Bernabo 19
  12e   20e  66e  Dries van Schalkwyk 20
  71e  Guglielmo Palazzani 21
  70e  Kelly Haimona 22
  55e Luke McLean 23
Entraîneur
  Jacques Brunel

Écosse - AngleterreModifier

Feuille de match
  Écosse 9 – 15 Angleterre  [16]

(mt : 6 - 7)

au Murrayfield Stadium, Édimbourg

Homme du match : Billy Vunipola  

Points marqués :

  • Écosse : 3 pénalités de Laidlaw (16e, 37e, 68e)
  • Angleterre : 2 essais de Kruis (13e) et Nowell (50e) ; 1 transformation de Farrell (14e) ; 1 pénalité de Farrell (62e)

Évolution du score : 0-7, 3-7, 6-7, mt, 6-12, 6-15, 9-15

Arbitre : John Lacey  

Spectateurs : 67 800

Résumé :

Le début de rencontre est dominé par l'équipe d'Angleterre, qui maintient le jeu dans le camp écossais. Après une tentative de drop ratée par Ford, à la suite d'une mêlée dans les 22 mètres adverses, les Anglais font craquer la défense écossaise et Kruis aplatit dans l'en-but. Farrell réussit la transformation, (0-7) à la 14e minute. Sur la remise en jeu, les Anglais se mettent à la faute, permettant à Laidlaw de réduire l'écart au score, (3-7). Par la suite la défense anglaise se montre intraitable, annihilant les quelques offensives écossaises. Il faut attendre la 37e minute pour voir le score évoluer, grâce à une pénalité de Laidlaw, (6-7). Les Écossais profitent ensuite de leur temps fort, pour revenir installer le jeu dans les 22 mètres adverses, mais Russell manque le drop, (6-7) à la mi-temps.

Dans la seconde mi-temps, les Anglais se montrent réalistes et inscrivent sur leur première offensive, un nouvel essai en bout de ligne de la part de Nowell. Farrell manque la transformation, (6-12) à la 50e minute. Les Anglais viennent ensuite pilonner la ligne d'en-but adverse, en vain. Puis ils continuent leur domination et creusent l'écart au score, grâce à une pénalité de Farrell, (6-15) à la 62e minute. Même si Laidlaw va permettre à son équipe de marquer trois points sur pénalité à la 68e minute, les Anglais vont maîtriser la fin de la rencontre en monopolisant le ballon et remporter cette Calcutta Cup (9-15).

Composition des équipes
  Écosse

Titulaires
15 Stuart Hogg
14 Sean Maitland
13 Mark Bennett
12 Matt Scott
11 Tommy Seymour   65e
10 Finn Russell
9 Greig Laidlaw  
8 David Denton
7 John Hardie
6 John Barclay   58e
5 Jonny Gray  69e
4 Richie Gray
3 WP Nel   69e
2 Ross Ford   64e
1 Alasdair Dickinson   57e
Remplaçants
16 Stuart McInally   64e 
17 Gordon Reid   57e 
18 Zander Fagerson   69e 
19 Tim Swinson   69e 
20 Blair Cowan   58e 
21 Sam Hidalgo-Clyne
22 Duncan Weir
23 Duncan Taylor   65e 
Entraîneur
  Vern Cotter

 

  Angleterre

Titulaires
Mike Brown 15
Anthony Watson 14
Jonathan Joseph 13
Owen Farrell 12
  50e Jack Nowell 11
George Ford 10
  54e Danny Care 9
Billy Vunipola 8
James Haskell7
  69e Chris Robshaw 6
  13e George Kruis 5
  46e Joe Launchbury 4
Dan Cole 3
  76e   Dylan Hartley 2
  48e Joe Marler 1
Remplaçants
  76e Jamie George 16
  48e  Mako Vunipola 17
Paul Hill 18
  46e Courtney Lawes 19
  69e  Jack Clifford 20
  54e Ben Youngs 21
Alex Goode 22
Ollie Devoto 23
Entraîneur
  Eddie Jones

Irlande - GallesModifier

Feuille de match
  Irlande 16 – 16 Galles  [17]

(mt : 13 - 10)

au Aviva Stadium, Dublin

Homme du match : CJ Stander  

Points marqués :

  • Irlande : 1 essai de Murray (26e) ; 1 transformation de Sexton 27e ; 3 pénalités de Sexton (4e, 13e, 74e)
  • Galles : 1 essai de Faletau (37e) ; 1 transformation de Priestland (38e) ; 3 pénalités de Priestland (31e, 46e, 72e)

Évolution du score : 3-0, 6-0, 13-0, 13-3, 13-10, mt, 13-13, 13-16, 16-16

Arbitre : Jérôme Garcès  

Spectateurs : 51 700

Résumé :

Le XV du Trèfle met beaucoup d'intensité dans ce début de match et ouvre le score sur une pénalité de Sexton, (3-0) à la 4e minute. Même si les Gallois tentent de revenir au score, en s'installant dans le camp adverse, ce sont les Irlandais qui creusent l'écart grâce à une nouvelle pénalité de Sexton, (6-0) à la 13e. À nouveau intraitable en défense, les Irlandais retournent dans le camp gallois et après plusieurs phases de jeu, le demi de mêlée Murray sort au près d'un regroupement et aplatit dans l'en-but. Sexton transforme, (13-0) à la 27e minute. Mais à la suite d'un plaquage dangereux de Earls, Priesltand permet à son équipe d'ouvrir son compteur, (13-3) à la 31e. S'en suit une forte domination du XV du Poireau dans cette fin de première période, concrétisée par un essai de Faletau, transformé par Priestland. Score à la mi-temps (13-10).

Au retour des vestiaires, le pays de Galles égalise, grâce à une pénalité de Priestland, (13-13) à la 46e minute. Les deux équipes multiplient ensuite les offensives, mais personne ne réussit à prendre l'avantage. Il faut attendre la 72e minute, pour voir les Gallois prendre la tête au score, grâce à une nouvelle pénalité de Priestland, (13-16). Cependant, immédiatement après, Sexton remet les deux équipes à égalité, en passant aussi une pénalité, (16-16). Malgré plusieurs tentatives de part et d'autre afin de l'emporter sur le fil, le match se termine sur un score de parité (16-16), ce qui n'était plus arrivé entre ces deux équipes depuis une rencontre à l'Arms Park lors du Tournoi des Cinq Nations 1991.

Composition des équipes
  Irlande

Titulaires
15 Simon Zebo
14 Andrew Trimble
13 Jared Payne
12 Robbie Henshaw
11 Keith Earls   71e
10 Jonathan Sexton   75e
9 Conor Murray   26e
8 Jamie Heaslip
7 Tommy O'Donnell   48e
6 CJ Stander
5 Devin Toner
4 Mike McCarthy   63e
3 Nathan White   63e
2 Rory Best     75e
1 Jack McGrath
Remplaçants
16 Sean Cronin   75e 
17 James Cronin
18Tadhg Furlong   63e 
19 Donnacha Ryan   63e 
20 Rhys Ruddock   48e 
21 Kieran Marmion
22 Ian Madigan   75e 
23 David Kearney   71e 
Entraîneur
  Joe Schmidt

 

  Galles

Titulaires
Liam Williams 15
George North 14
Jonathan Davies 13
Jamie Roberts 12
Tom James 11
  21e Dan Biggar 10
  71e Gareth Davies 9
  37e Taulupe Faletau 8
Justin Tipuric 7
  72e   Sam Warburton 6
Alun-Wyn Jones 5
  61e Luke Charteris 4
  57e Samson Lee 3
  63e Scott Baldwin 2
  52e Rob Evans 1
Remplaçants
  63e  Ken Owens 16
  52e  Gethin Jenkins 17
  57e  Tomas Francis 18
  61e  Bradley Davies 19
  72e Dan Lydiate 20
  71e  Lloyd Williams 21
  21e  Rhys Priestland 22
Alex Cuthbert 23
Entraîneur
  Warren Gatland

Deuxième journéeModifier

France - IrlandeModifier

Feuille de match
  France 10 – 9 Irlande  [18]

(mt : 3 - 9)

au Stade de France, Saint-Denis

Homme du match : Guilhem Guirado  

Points marqués :

  • France : 1 essai de Médard (69e) ; 1 transformation de Plisson (70e) ; 1 pénalité de Plisson (31e)
  • Irlande : 3 pénalités de Sexton (14e, 28e, 38e)

Évolution du score : 0-3, 0-6, 3-6, 3-9, mt, 10-9

Arbitre : Jaco Peyper  

Spectateurs : 78 000

Résumé :

Large domination des Irlandais lors de l'entame de ce match, à la fois dans la possession du ballon et dans l'occupation du terrain. La défense française ne craque pas mais se montre très indisciplinée, permettant à deux reprises à Sexton de passer une pénalité, (0-6) à la 28e minute. Lors de la première incursion des Bleus dans le camp adverse, ils obtiennent une pénalité, passée entre les poteaux par Plisson, (3-6) à la 31e. Cependant, juste avant la fin de la première période, les Français sont à nouveau fautifs et Sexton permet à son équipe de creuser l'écart au score, (3-9) à la mi-temps.

La deuxième période est très équilibrée et il faut attendre la 61e minute, pour voir l'équipe de France entrer pour la première fois de la rencontre dans les 22 mètres Irlandais. Mais ils n'en sortent plus pendant plusieurs minutes, multipliant les offensives et surtout les mêlées où ils sont nettement dominateurs. Après un essai refusé à Chouly lors d'une poussée des avants français, le XV du Coq trouve la faille dans la défense irlandaise, à la suite d'une mêlée, le ballon sort rapidement vers Médard qui résiste au plaquage de O'Donnell et file dans l'en-but pour inscrire le premier essai du match. Plisson transforme, (10-9) à la 70e minute. L'équipe de France maîtrise ensuite la fin de la rencontre et l'emporte (10-9), première victoire face au XV du Trèfle depuis 2011.

Composition des équipes
  France

Titulaires
15 Maxime Médard   69e
14 Teddy Thomas   44e
13 Maxime Mermoz
12 Jonathan Danty   76e
11 Virimi Vakatawa
10 Jules Plisson
9 Sébastien Bézy   56e
8 Damien Chouly
7 Yacouba Camara   67e
6 Wenceslas Lauret
5 Yoann Maestri   58e
4 Alexandre Flanquart
3 Uini Atonio   44e
2 Guilhem Guirado     47e  57e   73e
1 Jefferson Poirot   44e  73e 
Remplaçants
16 Camille Chat   47e   57e  73e 
17 Rabah Slimani   44e 
18 Eddy Ben Arous   44e   73e
19 Paul Jedrasiak   58e 
20 Loann Goujon   67e 
21 Maxime Machenaud   56e 
22 Jean-Marc Doussain   76e 
23 Hugo Bonneval   44e 
Entraîneur
  Guy Novès

 

  Irlande

Titulaires
Rob Kearney 15
Andrew Trimble 14
Jared Payne 13
Robbie Henshaw 12
  29e David Kearney 11
  69e Jonathan Sexton 10
Conor Murray 9
Jamie Heaslip 8
  19e Sean O'Brien 7
CJ Stander 6
Devin Toner 5
  34e  40e   62e Mike McCarthy 4
  62e Nathan White 3
  71e   Rory Best 2
  73e Jack McGrath 1
Remplaçants
  71e  Richardt Strauss 16
  73e  James Cronin 17
  62e  Tadhg Furlong 18
  34e   40e  62e  Donnacha Ryan 19
  19e  Tommy O'Donnell 20
Eoin Reddan 21
  69e  Ian Madigan 22
  29e  Fergus McFadden 23
Entraîneur
  Joe Schmidt

Galles - ÉcosseModifier

Feuille de match
  Galles 27 – 23 Écosse  [19]

(mt : 10 - 13)

au Principality Stadium, Cardiff

Homme du match : Jamie Roberts  

Points marqués :

  • Galles : 3 essais de G. Davies (6e), Roberts (64e) et North (70e) ; 3 transformations de Biggar (7e, 64e, 71e) ; 2 pénalités de Biggar (34e, 46e)
  • Écosse : 2 essais de Seymour (12e) et Taylor (78e) ; 2 transformations de Laidlaw (13e) et Weir (79e) ; 3 pénalités de Laidlaw (30e, 40e, 54e)

Évolution du score : 7-0, 7-7, 7-10, 10-10, 10-13, mt, 13-13, 13-16, 20-16, 27-16, 27-23

Arbitre : George Clancy  

Spectateurs : 74 500

Résumé :

Le pays de Galles entame le match en mettant beaucoup d'intensité. Au bout de quelques minutes, à la suite d'un jeu au pied de Biggar au centre du terrain, Le ballon est cafouillé à la réception, mais il revient dans les mains de G. Davies esseulé, qui effectue une course de 50 mètres pour aplatir dans l'en-but. Biggar transforme, (7-0). Les Écossais se reprennent rapidement, et imposent plusieurs temps de jeu dans le camp adverse. Dans les 22 mètres gallois, Laidlaw transmet le ballon à Russell qui joue au pied dans l'en-but, où l'ailier Seymour se montre le plus prompt pour récupérer le ballon et aplatir. Laidlaw transforme, (7-7) à la 13e. Le XV du Chardon domine ensuite la rencontre et prend la tête au score grâce à une pénalité de Laidlaw, (7-10) à la 30e minute. Mais très vite, les Gallois mettent leurs adversaires à la faute sur une mêlée et Biggar égalise sur pénalité, (10-10) à la 34e. Juste avant la pause, les Écossais effectuent une nouvelle offensive, gagnent du terrain et mettent à la faute les Gallois. Laidlaw face aux poteaux passe la pénalité et permet à sa formation de virer en tête à la mi-temps, (10-13).

Le début de seconde période est équilibré, où après une égalisation de Biggar sur pénalité à la 46e minute, Laidlaw redonne trois points d'avance à l'Écosse, (13-16) à la 54e. Puis lors d'une offensive écossaise menée par Hardie, ce dernier perd le ballon, récupéré par James qui traverse tout le terrain le long de la ligne de touche, avant d'être stoppé par Taylor, tout près de l'en-but. Cependant, les Gallois maintiennent le jeu dans les 22 mètres adverses, multiplient les mêlées et finissent par faire craquer la défense écossaise, Roberts marquant l'essai en force. Biggar passe la transformation, (20-16) à la 64e. Quelques minutes plus tard, le XV du Poireau creuse l'écart au score, grâce à un essai de North qui mystifie toute la défense écossaise. Biggar transforme à nouveau, (27-16) à la 71e minute. Dans cette fin de match, les Écossais jettent leurs dernières forces et à la suite de plusieurs temps de jeu, Taylor profite d'un intervalle dans la défense galloise, pour effectuer une percée et terminer sa course dans l'en-but. Weir transforme, score final (27-23).

Composition des équipes
  Galles

Titulaires
15 Liam Williams
14 George North   70e
13 Jonathan Davies
12 Jamie Roberts   64e
11 Tom James   65e
10 Dan Biggar   75e
9 Gareth Davies   6e
8 Taulupe Faletau
7 Justin Tipuric   61e
6 Sam Warburton  
5 Alun-Wyn Jones
4 Luke Charteris   47e
3 Samson Lee   68e
2 Scott Baldwin   47e
1 Rob Evans   47e
Remplaçants
16 Ken Owens   47e 
17Gethin Jenkins   47e 
18 Tomas Francis   68e 
19 Bradley Davies   47e 
20Dan Lydiate   61e 
21 Lloyd Williams
22 Rhys Priestland   75e 
23 Gareth Anscombe   65e 
Entraîneur
  Warren Gatland

 

  Écosse

Titulaires
  28e Stuart Hogg 15
  12e Tommy Seymour 14
Mark Bennett 13
  78e Duncan Taylor 12
Sean Lamont 11
  68e Finn Russell 10
  77e   Greig Laidlaw 9
David Denton 8
John Hardie 7
  65e  75e  John Barclay 6
  68e Jonny Gray 5
Richie Gray 4
WP Nel 3
  65e Ross Frod 2
  65e Alasdair Dickinson1
Remplaçants
  65e  Stuart McInally 16
  65e  Gordon Reid17
Zander Fagerson 18
  68e  Tim Swinson 19
  65e   75e Blair Cowan 20
  77e  Sam Hidalgo-Clyne 21
  68e  Duncan Weir 22
  28e  Ruaridh Jackson 23
Entraîneur
  Vern Cotter

Italie - AngleterreModifier

Feuille de match
  Italie 9 – 40 Angleterre  [20]

(mt : 9 - 11)

au Stade olympique, Rome

Homme du match : Ben Youngs  

Points marqués :

  • Italie : 3 pénalités de Canna (8e, 18e, 35e)
  • Angleterre : 5 essais de Ford (24e), Joseph (52e, 57e, 70e) et Farrell (74e) ; 3 transformations de Farrell (53e, 58e, 75e) ; 3 pénalités de Farrell (11e, 62e) et Ford (16e)

Évolution du score : 3-0, 3-3, 3-6, 6-6, 6-11, 9-11, mt, 9-18, 9-25, 9-28, 9-33, 9-40

Arbitre : Glen Jackson  

Spectateurs : 70 000

Résumé :

L'entame du match est très équilibrée entre les deux équipes, le score n'évoluant qu'au gré des buteurs, Canna passant deux pénalités pour l'Italie, le duo Farrell et Ford en passant chacun une pour l'Angleterre, (6-6) à la 18e minute. Puis à la suite d'un jeu de pression au pied de la part de Ford, l'arrière italient McLean est chassé devant ses 22 mètres. Les Anglais finissent par récupérer le ballon dans le regroupement, ce dernier sort rapidement et termine dans les mains de Ford qui aplatit en bout de ligne. Farrell manque la transformation (6-11) à la 24e. Les Italiens obtiennent une pénalité en fin de première période, passée par Canna, (9-11) à la mi-temps.

Alors que depuis le début de seconde période, les deux équipes se maîtrisent, Jonathan Joseph intercepte une passe italienne et file dans l'en-but pour marquer l'essai, transformé par Farrell, (9-18) à la 53e. Peu de temps après, à la suite d'une touche dans les 22 mètres italiens, un maul anglais se crée qui enfonce la défense adverse. Le ballon sort pour le demi de mêlée Care qui joue un coup de pied rasant dans l'en-but, pour Joseph qui aplatit sous les poteaux. Farrell transforme, (9-25) à la 57e minute. Les Anglais ajoutent trois points au score, sur une pénalité passée par Farrell, (9-28) à la 62e. La Squadra Azzurra tente d'inverser le cours du match, Campagnaro est stoppé à quelques mètres de la ligne d'en-but après une action collective. Mais les Anglais ne cèdent pas et creusent encore plus l'écart au score sur un nouvel essai de Joseph, auteur d'un triplé dans ce match, (9-33) à la 70e minute. La fin de match est un calvaire pour les Italiens, qui concèdent un dernier essai marqué sous les poteaux par Farrell, qu'il transforme lui-même. Large victoire du XV de la Rose (9-40).

Composition des équipes
  Italie

Titulaires
15 Luke McLean
14 Leonardo Sarto
13 Michele Campagnaro
12 Gonzalo García   32e
11 Mattia Bellini
10 Carlo Canna   60e
9 Edoardo Gori   75e
8 Sergio Parisse  
7 Alessandro Zanni   30e
6 Francesco Minto
5 Marco Fuser   14e
4 George Biagi
3 Lorenzo Cittadini   58e
2 Omel Gega   41e
1 Andrea Lovotti   62e
Remplaçants
16 Davide Giazzon   41e 
17 Matteo Zanusso   62e 
18 Martín Castrogiovanni   58e 
19 Valerio Bernabo   14e 
20 Abraham Steyn   30e 
21 Guglielmo Palazzani   75e 
22 Edoardo Padovani   60e 
23 Andrea Patrichetti   32e 
Entraîneur
  Jacques Brunel

 

  Angleterre

Titulaires
  69e Mike Brown 15
Anthony Watson 14
  52e   57e   70e Jonathan Joseph 13
  15e  21e   74e Owen Farrell 12
Jack Nowell 11
  24e George Ford 10
Ben Youngs 9
  49e Billy Vunipola 8
  54e James Haskell 7
  62e Chris Robshaw 6
George Kruis 5
  47e Courtney Lawes 4
  69e Dan Cole 3
  69e Dylan Hartley 2
  47e Mako Vunipola 1
Remplaçants
  69e  Jamie George 16
  47e  Joe Marler 17
  69e  Paul Hill 18
  47e  Joe Launchbury 19
  54e  Maro Itoje 20
  62e  Jack Clifford 21
  49e  Danny Care 22
  15e   21e  69e  Alex Goode 23
Entraîneur
  Eddie Jones

Troisième journéeModifier

Galles - FranceModifier

Feuille de match
  Galles 19 – 10 France  [21]

(mt : 6 - 3)

au Principality Stadium, Cardiff

Homme du match : Gareth Davies  

Points marqués :

  • Galles : 1 essai de North (45e) ; 1 transformation de Biggar (47e) ; 4 pénalités de Biggar (21e, 30e, 42e, 65e)
  • France : 1 essai de Guirado (78e) ; 1 transformation de Trinh-Duc (79e) ; 1 pénalité de Plisson (33e)

Évolution du score : 3-0, 6-0, 6-3, mt, 9-3, 16-3, 19-3, 19-10

Arbitre : Wayne Barnes  

Spectateurs : 74 160

Résumé :

Dès l'entame, les Gallois ont le contrôle du ballon et impose de multiples séquences de jeu dans le camp adverse, mais la défense française ne rompt pas. Le score reste vierge jusqu'à une nouvelle offensive galloise, où Jedrasiak se met à la faute et Biggar inscrit les premiers points du match en passant la pénalité située face aux poteaux, (3-0) à la 21e minute. S'en suit une grosse domination du XV du Poireau qui creuse l'écart au score grâce à une pénalité de Biggar, (6-0) à la 30e. Les Français ont ensuite un sursaut, mais sont stoppés à quelques mètres de ligne d'en-but à la suite d'une incursion de Vakatawa. Cette bonne période des Bleus permet à Plisson de passer une pénalité, (6-3) à la 33e. Dans les derniers instants de la première période, une nouvelle offensive galloise est initiée par un rush de leur demi de mêlée G. Davies, mais la défense française résiste et le score reste inchangé à la mi-temps, (6-3).

Début de seconde période à l'avantage des Gallois, qui obtiennent une pénalité face aux poteaux, à la suite d'un plaquage dangereux de la part Danty. Biggar la passe, (9-3) à la 42e. Quelques minutes plus tard, sur une offensive française, Poirot fait un avant lors d'un contact, le ballon revient vers J. Davies qui joue au pied dans les 22 mètres adverse. l'ailier North est le plus prompt et après un cafouillage entre Plisson et lui, parvient à aplatir dans l'en-but. Biggar transforme, (16-3) à la 47e. L'équipe de France entame ensuite une période de domination, campant dans les 22 mètres gallois, obtenant plusieurs pénalités, que les Bleus préfèrent jouer en touche pour marquer un essai. Durant cette période, même si Médard est stoppé tout proche de la ligne d'en-but, la défense galloise ne craque pas et reprend le ballon. Biggar sur pénalité, permet à sa formation de prendre trois nouveaux points, (19-3) à la 65e. En fin de match, à la suite d'une touche française proche de l'en-but gallois, un maul se crée qui enfonce la défense adverse, franchit la ligne et Guirado marque l'essai, transformé par Trinh-Duc. Score final (19-10), première défaite du sélectionneur Novès depuis sa prise de fonction.

Composition des équipes
  Galles

Titulaires
15 Liam Williams   73e
14 Alex Cuthbert
13 Jonathan Davies
12 Jamie Roberts
11 George North   45e
10 Dan Biggar   70e
9 Gareth Davies   76e
8 Taulupe Faletau
7 Dan Lydiate
6 Sam Warburton     76e
5 Alun-Wyn Jones   76e
4 Bradley Davies
3 Samson Lee   66e
2 Scott Baldwin   66e
1 Rob Evans   55e
Remplaçants
16 Ken Owens   66e 
17 Gethin Jenkins   55e 
18 Tomas Francis   66e 
19 Jake Ball   76e 
20 Justin Tipuric   76e 
21 Lloyd Williams   76e 
22 Rhys Priestland   70e 
23 Gareth Anscombe   73e 
Entraîneur
  Warren Gatland

 

  France

Titulaires
  70e Maxime Médard 15
Virimi Vakatawa 14
  66e Maxime Mermoz 13
Jonathan Danty 12
Djibril Camara 11
  62e Jules Plisson 10
Maxime Machenaud 9
  62e Damien Chouly 8
  29e  33e   52e Antoine Burban 7
Wenceslas Lauret 6
Alexandre Flanquart 5
  43e Paul Jedrasiak 4
  62e Rabah Slimani 3
  78e   Guilhem Guirado 2
  62e Jefferson Poirot 1
Remplaçants
  62e  Camille Chat 16
  62e  Uini Atonio 17
  62e  Vincent Pelo 18
  43e  Yoann Maestri 19
  29e   33e  52e  Loann Goujon 20
  70e  Sébastien Bézy 21
  62e  François Trinh-Duc 22
  66e  Gaël Fickou 23
Entraîneur
  Guy Novès

Italie - ÉcosseModifier

Feuille de match
  Italie 20 – 36 Écosse  [22]

(mt : 10 - 17)

au Stade olympique, Rome

Homme du match : Greig Laidlaw  

Points marqués :

  • Italie : 2 essais de Ghiraldini (29e) et Fuser (62e) ; 2 transformations de Haimona (30e, 63e) ; 2 pénalités de Haimona (8e, 49e)
  • Écosse : 3 essais de Barclay (9e), Hardie (16e) et Seymour (77e) ; 3 transformations de Laidlaw (10e, 17e, 78e) ; 5 pénalités de Laidlaw (25e, 45e, 53e, 58e, 65e)

Évolution du score : 3-0, 3-7, 3-14, 3-17, 10-17, mt, 10-20, 13-20, 13-23, 13-26, 20-26, 20-29, 20-36

Arbitre : Jaco Peyper  

Spectateurs : 67 721

Résumé :

Dès les premières minutes, les Italiens profitent d'une faute au sol des Écossais, pour ouvrir le score grâce à une pénalité de Haimona, (3-0) à la 7e minute. Mais les Écossais réagissent immédiatement et à la suite d'une percée dans la défense adverse de la part de l'arrière Hogg, il est plaqué à quelques mètres de la ligne d'en-but, mais parvient à transmettre à Barclay qui marque le premier essai de la rencontre. Laidlaw passe la transformation, (3-7) à la 10e. Les Écossais continuent de multiplier les phases de jeu et mettent à défaut la défense italienne pour la deuxième fois, le troisième ligne aile Hardie concluant cette action par un essai en bout de ligne. Laidlaw passe la transformation située en bord de touche, (3-14) à la 17e minute. Laidlaw sur pénalité profite de l'indiscipline italienne, pour donner à son équipe un plus large avantage, (3-17) à la 25e. Les Italiens se reprennent et à la suite d'une belle action collective, Ghiraldini aplatit en force dans l'en-but et Haimona transforme, (10-17), score à la mi-temps.

En début de seconde période, la mêlée italienne est à nouveau sanctionnée et Laidlaw passe la pénalité face aux poteaux, (10-20) à la 45e minute. Le score évolue ensuite au gré des buteurs respectifs marquant sur pénalité, (13-26) à la 58e. Puis la Squadra Azzurra profite du carton jaune de Russell et de sa supériorité numérique, pour inscrire un essai en force de la part de Fuser, transformé par Haimona, (20-26) à la 63e minute. Mais Laidlaw redonne un avantage plus large avec une pénalité, (20-29) à la 65e. En fin de rencontre, les Écossais sont à nouveau réduit à quatorze à la suite du carton jaune du pilier Nel. Mais ils parviennent à effectuer une nouvelle offensive, fixent la défense adverse dans ses 22 mètres et la débordent en bout de ligne par l'intermédiaire de Hogg et de Seymour, ce dernier marquant l'essai. Laidlaw passe la transformation, victoire à l'extérieur de l'Écosse (20-36). Premier succès dans le Tournoi des Six Nations pour Cotter, sélectionneur du XV du Chardon.

Composition des équipes
  Italie

Titulaires
15 David Odiete
14 Leonardo Sarto
13 Michele Campagnaro
12 Gonzalo García   75e
11 Mattia Bellini
10 Kelly Haimona   72e
9 Edoardo Gori   79e
8 Sergio Parisse  
7 Alessandro Zanni
6 Francesco Minto   67e
5 Joshua Furno   36e
4 Marco Fuser   62e
3 Lorenzo Cittadini   57e
2 Leonardo Ghiraldini   29e   57e
1 Andrea Lovotti   57e
Remplaçants
16 Davide Giazzon   57e 
17 Matteo Zanusso   57e 
18 Martín Castrogiovanni   57e 
19 Valerio Bernabo   36e 
20 Dries van Schalkwyk   67e 
21 Guglielmo Palazzani   79e 
22 Edoardo Padovani   72e 
23 Andrea Pratichetti   75e 
Entraîneur
  Jacques Brunel

 

  Écosse

Titulaires
Stuart Hogg 15
  77e Tommy Seymour 14
  62e Mark Bennett 13
Duncan Taylor 12
  72e Tim Visser 11
  61e à 71e Finn Russell 10
  Greig Laidlaw 9
  67e Ryan Wilson 8
  16e John Hardie 7
  9e   79e John Barclay 6
Jonny Gray 5
  79e Richie Gray 4
  75e à 80e Willem Petrus Nel 3
  63e Ross Ford 2
Alasdair Dickinson 1
Remplaçants
  63e  Stuart McInally 16
Rory Sutherland 17
  79e  Moray Low 18
  79e  Tim Swinson 19
  67e  Josh Strauss 20
Sam Hidalgo-Clyne 21
  62e  Peter Horne 22
  72e  Sean Lamont 23
Entraîneur
  Vern Cotter

Angleterre - IrlandeModifier

Feuille de match
  Angleterre 21 – 10 Irlande  [23]

(mt : 6 - 3)

au Stade de Twickenham, Londres

Homme du match : Billy Vunipola  

Points marqués :

  • Angleterre : 2 essais de Watson (57e) et Brown (62e) ; 1 transformation de Farrell (63e) ; 3 pénalités de Farrell (11e, 34e, 50e)
  • Irlande : 1 essai de Murray (45e) ; 1 transformation de Sexton (46e) ; 1 pénalité de Sexton (5e)

Évolution du score : 0-3, 3-3, 6-3, mt, 6-10, 9-10, 14-10, 21-10

Arbitre : Romain Poite  

Spectateurs :

Résumé :

L'Angleterre entame la rencontre avec de nombreuses velléités offensives, mais ce sont les Irlandais qui ouvrent le score par l'intermédiaire de Sexton sur pénalité, (3-0) à la 5e. Les Anglais continuent d'enchaîner les attaques, mais ne parviennent pas à faire craquer la défense adverse, même lorsque la ligne d'en-but est franchi, incapables d'aplatir. C'est grâce à deux pénalités de Farrell qui l'Angleterre rentre aux vestiaires en tête au tableau d'affichage, (6-3).

Le début de la seconde période est à l'avantage du XV du Trèfle, qui évolue en supériorité numérique à la suite de l'expulsion temporaire de Haskell pour un plaquage haut. Les Irlandais, ayant la possibilité d'égaliser sur pénalité, choisissent de jouer en touche. Sur celle-ci, un maul se crée, qui s'écroule proche de la ligne d'en-but. Le demi de mêlée Murray se saisit du ballon au sol, démarre au près du regroupement, surprend la défense anglaise et aplatit sur la ligne. Sexton passe la transformation, (6-10) à la 46e. Les Anglais réagissent rapidement grâce à une pénalité de Farrell, (9-10). Puis ils reprennent leur domination, prennent de vitesse la défense irlandaise par un jeu de passe précis et conclut l'action par un essai de Watson, (14-10) à la 57e minute. Les Anglais profitent de leur temps fort, pour inscrire rapidement un deuxième essai par l'intermédiaire de Brown, transformé par Farrell, (21-10) à la 63e. Mais les Irlandais ne désarment pas, Sexton déchire la défense anglaise sur la ligne médiane puis transmet à Henshaw, qui fait une course de 40 mètres, mais est propulsé en touche tout près de l'en-but, par un plaquage salvateur de Nowell. Réduits à quatorze à la suite du carton jaune de Care pour anti-jeu, les Anglais résistent aux dernières offensives irlandaises. Le XV de la Rose remporte la rencontre (21-10) ainsi que la triple couronne et reste en course pour le grand chelem, qu'il n'a plus réalisé depuis 2003.

Composition des équipes
  Angleterre

Titulaires
15 Mike Brown   62e
14 Anthony Watson   57e
13 Jonathan Joseph
12 Owen Farrell   65e
11 Jack Nowell
10 George Ford
9 Ben Youngs   59e
8 Billy Vunipola
7 James Haskell   44e à 54e   76e
6 Chris Robshaw   70e
5 George Kruis
4 Maro Itoje
3 Dan Cole
2 Dylan Hartley     70e
1 Joe Marler   59e
Remplaçants
16 Jamie George   70e 
17 Mako Vunipola   59e 
18 Paul Hill
19 Courtney Lawes   76e 
20 Jack Clifford   70e 
21 Danny Care   59e    70e à 80e
22 Eliott Daly   65e 
23 Alex Goode
Entraîneur
  Eddie Jones

 

  Irlande

Titulaires
Rob Kearney 15
Andrew Trimble 14
Robbie Henshaw 13
  63e Stuart McCloskey 12
Keith Earls 11
  76e Jonathan Sexton 10
  45e   70e Conor Murray 9
Jamie Heaslip 8
Josh van der Flier 7
  66e CJ Stander 6
Devin Toner 5
  65e Donnacha Ryan 4
  59e Mike Ross 3
  70e   Rory Best 2
  59e Jack McGrath 1
Remplaçants
  70e  Richardt Strauss 16
  59e  Cian Healy 17
  59e  Nathan White 18
  65e  Ultan Dillane 19
  66e  Rhys Ruddock 20
  70e  Eoin Reddan 21
  76e  Ian Madigan 22
  63e  Simon Zebo 23
Entraîneur
  Joe Schmidt

Quatrième journéeModifier

Irlande - ItalieModifier

Feuille de match
  Irlande 58 – 15 Italie  [24]

(mt : 25 - 3)

au Aviva Stadium, Dublin

Homme du match : Donnacha Ryan  

Points marqués :

Évolution du score : 5-0, 12-0, 12-3, 15-3, 20-3, 25-3, mt, 32-3, 39-3, 46-3, 46-10, 51-10, 51-15, 58-15

Arbitre : Angus Gardner  

Spectateurs : 51 700

Résumé :

Les Italiens sont les premiers à se montrer dangereux dans la rencontre, étant tout proche de marque un essai par l'intermédiaire de García, qui avait mis un pied en touche avant d'aplatir dans l'en-but. Les Irlandais réagissent rapidement et sur leur première attaque, Sexton joue au pied dans les 22 mètres adverse, les Italiens cafouillent le ballon à sa retombée, ce qui profite aux Irlandais qui marquent l'essai en bout de ligne grâce à Trimble. Sexton manque la transformation, (5-0) à la 6e. Les Irlandais dominent ensuite la rencontre, à la suite d'une touche à 5 mètres de la ligne d'en-but adverse, les avants marquent un essai en force, aplatit par McGrath. Sexton transforme, (12-0) à la 14e minute. Padovani inscrit les premiers points de son équipe sur pénalité, (12-3) à la 23e minute. Sexton lui répond de suite, (15-3) à la 26e. Puis, à la suite d'une percée de Earls plein centre, les Irlandais s'approchent à nouveau de la ligne d'en-but, Stander parvient à marquer en force, (20-3) à la 28e minute. Juste avant la pause, les Irlandais remontent tout le terrain à la suite d'un renvoi aux 22 mètres, l'action est conclue par un essai de Heaslip, ce qui permet au XV du Trèfle de rentrer aux vestiaires avec un large avantage, (25-3).

Dès le début de la seconde période, les Irlandais inscrivent un nouvel essai sur une interception de Payne, (32-3) à la 42e minute. Les Italiens craquent à nouveau quelques minutes plus tard, sur une nouvelle offensive des avants irlandais, conclue par un essai sous les poteaux de Heaslip. Sexton transforme, (39-3) à la 49e. Le match est à sens unique, les Irlandais marquent un essai par l'intermédiaire de Cronin, transformé par Madigan, (46-3). Les Italiens parviennent tout de même à tromper la défense adverse, marquant un essai de Odiete en bout de ligne. Haimona passe la transformation, (46-10) à la 58e minute. Mais l'embellie italienne est de courte durée, car les Irlandais inscrivent un nouvel essai grâce à Madigan, (51-10). Les Transalpins veulent sauver l'honneur et marquent un seconde essai grâce à Sarto, (51-15) à la 74e minute. Mais juste avant le coup de sifflet final, les Irlandais terminent leur démonstration par un neuvième essai dans ce match, par l'intermédiaire de McFadden, score final (58-15).

Composition des équipes
  Irlande

Titulaires
15 Simon Zebo
14 Andrew Trimble   6e   20e  28e 
13 Jared Payne   71e
12 Robbie Henshaw   36e  40e 
11 Keith Earls
10 Jonathan Sexton   49e
9 Conor Murray   59e
8 Jamie Heaslip   39e   48e
7 Josh van der Flier
6 CJ Stander   29e   61e
5 Devin Toner   54e
4 Donnacha Ryan
3 Mike Ross   54e
2 Rory Best     49e
1 Jack McGrath   14e   65e
Remplaçants
16 Sean Cronin   49e    53e
17 Cian Healy   65e 
18 Nathan White   54e 
19 Ultan Dillane   54e 
20 Rhys Ruddock   61e 
21 Kieran Marmion   59e 
22 Ian Madigan   49e    63e
23 Fergus McFadden   20e   28e  36e 
  40e  71e    78e
Entraîneur
  Joe Schmidt

 

  Italie

Titulaires
  57e David Odiete 15
  74e Leonardo Sarto 14
Michele Campagnaro 13
  54e Gonzalo García 12
Mattia Bellini 11
  59e Edoardo Padovani 10
  61e Guglielmo Palazzani 9
  Sergio Parisse 8
Alessandro Zanni 7
Francesco Minto 6
  26e Marco Fuser 5
  35e George Biagi 4
  54e Dario Chistolini 3
  54e Davide Giazzon 2
  71e Andrea Lovotti 1
Remplaçants
  54e  Oliviero Fabiani 16
  71e  Matteo Zanusso 17
  54e  Pietro Ceccarelli 18
  26e  Quintin Geldenhuys 19
  35e  Abraham Steyn 20
  61e  Alberto Lucchese 21
  54e  Kelly Haimona 22
  59e  Luke McLean 23
Entraîneur
  Jacques Brunel

Angleterre - GallesModifier

Feuille de match
  Angleterre 25 – 21 Galles  [25]

(mt : 16 - 0)

au Stade de Twickenham, Londres

Homme du match : Maro Itoje  

Points marqués :

  • Angleterre : 1 essai Watson (31e) ; 1 transformation Farrell (32e) ; 6 pénalités Farrell (9e, 18e, 20e, 45e, 65e, 67e)
  • Galles : 3 essais Biggar (53e), North (73e) et Faletau (76e) ; 3 transformations Biggar (54e) et Priestland (74e, 77e)

Évolution du score : 3-0, 6-0, 9-0, 16-0, mt, 19-0, 19-7, 22-7, 25-7, 25-14, 25-21

Arbitre : Craig Joubert  

Spectateurs : 81 916

Résumé :

Début de rencontre à l'avantage de l'Angleterre, qui réussit à percer à plusieurs reprises la défense adverse par des courses de Brown et Ford, en vain. Les Anglais ouvrent tout de même la marque, sur une pénalité proche des poteaux de la part de Farrell, (3-0) à la 9e minute. Les Anglais poursuivent leur domination et Farrell passe une nouvelle pénalité, (6-0) à la 16e. Ce dernier permet à son équipe de creuser l'écart au score toujours sur pénalité, (9-0) à la 20e. Puis les Anglais réussissent à faire le break dans cette première période, grâce à Itoje qui résiste à plusieurs plaquages avant de transmettre à Brown, qui donne le ballon rapidement à Watson qui file le long de la ligne de touche à l'essai. Farrell passe la transformation, (16-0) à la 32e. Malgré une légère réaction galloise, le score ne bouge plus jusqu'au retour aux vestiaires, (16-0).

Dès l'entame de la seconde mi-temps, Farrell accentue l'avance des siens sur pénalité, (19-0) à la 45e. Mais les Gallois se révoltent et sur un dégagement aux pieds de Ford contré dans ses 22 mètres par Biggar, ce dernier récupère le ballon, aplatit sous les poteaux et passe ensuite la transformation, (19-7) à la 54e minute. Revigorés, les Gallois s'installent dans le camp adverse et tentent à plusieurs reprises de faire craquer la défense anglaise, sans réussite. Ce sont même les Anglais qui inscrivent deux nouvelles pénalités en deux minutes par l'intermédiaire de Farrell, (25-7) à la 67e. Le XV du Poireau profite ensuite de sa supériorité numérique après le carton jaune de Cole, pour réduire l'écart au score grâce à un essai de North à la suite d'un lancement de jeu sur une mêlée. Biggar transforme, (25-14) à la 74e. Dans la foulée, sur la remise en jeu anglaise, Les Gallois remontent tout le terrain par leur jeu de passes et Faletau aplatit dans l'en-but. Biggar passe la transformation, (25-21) à la 77e minute. Le XV de la Rose remporte la rencontre de justesse (25-21) et se donne l'occasion de réussir le Grand Chelem, lors du prochain match au Stade de France face à la France.

Composition des équipes
  Angleterre

Titulaires
15 Mike Brown
14 Anthony Watson   31e
13 Jonathan Joseph   74e
12 Owen Farrell
11 Jack Nowell
10 George Ford   63e
9 Ben Youngs   63e
8 Billy Vunipola
7 James Haskell   67e
6 Chris Robshaw   71e
5 George Kruis   78e
4 Maro Itoje
3 Dan Cole   71e à 80e
2 Dylan Hartley     71e
1 Joe Marler   56e
Remplaçants
16 Luke Cowan-Dickie   71e 
17 Mako Vunipola   56e 
18 Kieran Brookes   71e 
19 Joe Launchbury   78e 
20 Jack Clifford   67e 
21 Danny Care   63e 
22 Manu Tuilagi   63e 
23 Alex Goode   74e 
Entraîneur
  Eddie Jones

 

  Galles

Titulaires
Liam Williams 15
Alex Cuthbert 14
Jonathan Davies 13
Jamie Roberts 12
  73e George North 11
  53e   73e Dan Biggar 10
  63e Gareth Davies 9
  76e Taulupe Faletau 8
  56e Dan Lydiate 7
  Sam Warburton 6
  63e Alun-Wyn Jones 5
Bradley Davies 4
  53e Samson Lee 3
  53e Scott Baldwin 2
  53e Rob Evans 1
Remplaçants
  53e  Ken Owens 16
  53e  Paul James 17
  53e  Tomas Francis 18
  63e  Luke Charteris 19
  56e  Justin Tipuric 20
  63e  Rhys Webb 21
  73e  Rhys Priestland 22
Gareth Anscombe 23
Entraîneur
  Warren Gatland

Écosse - FranceModifier

Feuille de match
  Écosse 29 – 18 France  [26]

(mt : 18 - 12)

au Murrayfield Stadium, Édimbourg

Homme du match : Stuart Hogg  

Points marqués :

  • Écosse : 3 essais Hogg (32e), Taylor (35e), Visser (65e) ; 1 transformation Laidlaw (37e) ; 4 pénalités Laidlaw (15e, 21e, 74e) et Hogg (46e)
  • France : 2 essais Guirado (4e) et Fickou (40e) ; 1 transformation Machenaud (40e) ; 2 pénalités Machenaud (51e, 57e)

Évolution du score : 0-5, 3-5, 6-5, 11-5, 18-5, 18-12, mt, 21-12, 21-15, 21-18, 26-18, 29-18

Arbitre : Glen Jackson  

Spectateurs : 67 500

Résumé :

Après avoir contenu une première offensive écossaise, les Français inscrivent le premier essai du match à la suite d'un lancement de jeu au large, puis une combinaison de passes entre Vakatawa, Fofana et Guirado le long de la ligne de touche, aplatit dans l'en-but par le capitaine des Bleus. Trinh-Duc manque la transformation, (0-5) à la 4e minute. Alors que le buteur français rate l'occasion sur pénalité de donner un plus large avantage à son équipe, c'est au contraire Laidlaw qui permet à l'Écosse de prendre les commandes au score, grâce à deux pénalités successives, (6-5) à la 21e minute. Les Écossais dominent ensuite la rencontre, conservent le ballon, multiplient les phases de jeu et parviennent à tromper la défense adverse, l'arrière Hogg marquant l'essai, (11-5) à la 32e. Immédiatement après, le centre Taylor joue rapidement une pénalité depuis son camp, résiste à plusieurs plaquages et termine sa course dans l'en-but. Laidlaw passe la transformation, (18-5) à la 37e. Les Français réagissent en fin de première période, Fickou conclut la poussée de son équipe par un essai. Machenaud passe la transformation, (18-12) à la mi-temps.

Au retour des vestiaires, Hogg passe une pénalité depuis la ligne médiane, (21-12) à la 46e. Mais les Français dominateurs par la suite, réduisent l'écart au score grâce à deux pénalités de Machenaud, (21-18) à la 57e. Puis obtenant une touche sur la ligne des 22 mètres français, les Écossais avancent vers l'en-but adverse grâce aux avancées de R. Gray et Nel. Proche de la ligne, sur un regroupement Laidlaw transmet à Hogg qui effectue une passe aveugle dans son dos vers Visser qui file à l'essai au bord de touche, (26-18) à la 65e minute. Le XV du Chardon résiste ensuite aux derniers assauts français et parvient même à creuser l'écart grâce à Laidlaw sur pénalité, score final (29-18). Première victoire des Écossais face aux Bleus depuis 2006[27]. La Défaite française permet aussi à l'équipe d'Angleterre d'être assurée de remporter le Tournoi.

Composition des équipes
  Écosse

Titulaires
15 Stuart Hogg   32e
14 Tommy Seymour
13 Duncan Taylor   35e
12 Alex Dunbar
11 Tim Visser   65e
10 Finn Russell   5e
9 Greig Laidlaw  
8 Josh Strauss   61e
7 John Hardie
6 John Barclay
5 Jonny Gray
4Richie Gray   77e
3 WP Nel   72e
2 Ross Ford   67e
1 Alasdair Dickinson
Remplaçants
16 Stuart McInally   67e 
17 Rory Sutherland
18 Moray Low   72e 
19 Tim Swinson   77e 
20 Ryan Wilson   61e 
21 Sam Hidalgo-Clyne
22 Peter Horne   5e 
23 Sean Lamont
Entraîneur
  Vern Cotter

 

  France

Titulaires
Scott Spedding 15
Wesley Fofana 14
  40e Gaël Fickou 13
  68e Maxime Mermoz 12
Virimi Vakatawa 11
  68e François Trinh-Duc 10
  74e Maxime Machenaud 9
Damien Chouly 8
  64e Yacouba Camara 7
Wenceslas Lauret 6
Yoann Maestri 5
  51e Alexandre Flanquart 4
  61e Rabah Slimani 3
  4e   69e   Guilhem Guirado 2
  61e  64e  Jefferson Poirot 1
Remplaçants
  69e  Camille Chat 16
  61e  Uini Atonio 17
  61e   64e Vincent Pelo 18
  51e  Sébastien Vahaamahina 19
  64e  Loann Goujon 20
  74e  Sébastien Bézy 21
  68e  Jules Plisson 22
  68e  Maxime Médard 23
Entraîneur
  Guy Novès

Cinquième journéeModifier

Galles - ItalieModifier

Feuille de match
  Galles 67 – 14 Italie  [28]

(mt : 27 - 0)

au Principality Stadium, Cardiff

Homme du match : George North  

Points marqués :

Évolution du score : 7-0, 10-0, 13-0, 20-0, 27-0, mt, 32-0, 39-0, 39-7, 46-7, 46-14, 53-14, 60-14, 67-14

Arbitre : Romain Poite  

Spectateurs : 74 160

Résumé :

Rapidement dans cette rencontre, les Gallois prennent l'avantage grâce à un essai en force de Webb à la suite d'une touche. Biggar passe la transformation, (7-0) à la 5e minute. Même si les Italiens tentent de réagir, ils sont punis par leur indiscipline, Biggar passant deux pénalités, (13-0) à la 20e. Ce dernier marque le deuxième essai du match à la suite d'une percée au centre du terrain, (20-0) à la 28e minute. Dans la foulée, les Gallois effectue une remontée de ballon sur 80 mètres, l'action est conclue par un essai de J. Davies, transformé par Biggar, (27-0) score à la mi-temps.

Dès le début de la seconde période, les Gallois mettent beaucoup d'intensité dans le jeu, s'installent dans le camp adverse et multiplient les phases de jeu. Les Italiens craquent sous les vagues offensives, Roberts aplatissant en bout de ligne, (32-0) à la 44e minute. Quelques instants plus tard, à la suite d'une touche galloise sur la ligne médiane, sur un jeu en première main, North déchire la défense et termine sa course sous les poteaux, Biggar transforme, (39-0). Largement menés, les Italiens ne désarment pas et parviennent à surprendre la défense galloise par l'intermédiaire de Palazzani, qui vient concrétiser par un essai le travail de ses avants. Haimona passe la transformation, (39-7) à la 54e. L'embellie est de courte durée, car Williams inscrit pour son équipe un essai, transformé par Biggar, (46-7). Les Italiens trompent ensuite à nouveau la défense adverse, grâce à Allan qui franchit la ligne d'avantage, fixe plusieurs gallois, avant de transmettre par une passe en chistera à son centre García qui aplatit en force dans l'en-but. Haimona transforme, (46-14) à la 62e minute. Cependant les Gallois reprennent leur domination et Moriarty marque un essai à la suite d'un travail des avants, (53-14). Ce dernier inscrit un second essai sur une pénalité rapidement jouée à quelques mètres de la ligne, (60-14) à la 78e minute. Dans les arrêts de jeu, G. Davies marque un dernier essai, Priestland transforme, score final (67-14). Le pays de Galles termine la compétition à la deuxième place. Brunel pour sa dernière à la tête de l'équipe d'Italie, récolte une cuillère de bois, la sixième en dix-sept participations au Tournoi pour la Squadra Azzurra.

Composition des équipes
  Galles

Titulaires
15 Liam Williams   56e
14 George North   48e
13 Jonathan Davies   32e
12 Jamie Roberts   44e
11 Hallam Amos   48e
10 Dan Biggar   28e   58e
9 Rhys Webb   4e   63e
8 Taulupe Faletau
7 Justin Tipuric   16e
6 Dan Lydiate  
5 Luke Charteris
4 Bradley Davies   58e
3 Samson Lee   58e
2 Scott Baldwin   49e
1 Rob Evans   49e
Remplaçants
16 Ken Owens   49e 
17 Gethin Jenkins   49e 
18 Aaron Jarvis   58e 
19 Jake Ball   58e 
20 Ross Moriarty   16e    64e   78e
21 Gareth Davies   63e    80e
22 Rhys Priestland   58e 
23 Gareth Anscombe   48e 
Entraîneur
  Warren Gatland

 

  Italie

Titulaires
David Odiete 15
Mattia Bellini 14
  35e Andrea Pratichetti 13
  61e Gonzalo García 12
  33e Leonardo Sarto 11
Tommaso Allan 10
  18e à 28e   53e   64e Guglielmo Palazzani 9
  Sergio Parisse 8
Alessandro Zanni 7
  58e Francesco Minto 6
  46e Valerio Bernabo 5
Quintin Geldenhuys 4
  46e Martín Castrogiovanni 3
  49e Davide Giazzon 2
  64e Andrea Lovotti 1
Remplaçants
  49e  Oliviero Fabiani 16
  64e  Matteo Zanusso 17
  46e  Dario Chistolini 18
  46e  Jacopo Sarto 19
  58e  Abraham Steyn 20
  64e  Alberto Lucchese 21
  35e  Kelly Haimona 22
  33e  Luke McLean 23
Entraîneur
  Jacques Brunel

Irlande - ÉcosseModifier

Feuille de match
  Irlande 35 – 25 Écosse  [29]

(mt : 21 - 13)

au Aviva Stadium, Dublin

Homme du match : Jamie Heaslip  

Points marqués :

  • Irlande : 4 essais Stander (27e), Earls (30e), Murray (47e) et Toner (68e) ; 3 transformations Sexton (28e, 49e, 68e) ; 3 pénalités Sexton (5e, 12e, 17e)
  • Écosse : 3 essais Hogg (19e), Gray (55e) et Dunbar (77e) ; 2 transformations Laidlaw (20e, 55e) ; 2 pénalités Laidlaw (14e, 40e)

Évolution du score : 3-0, 6-0, 6-3, 9-3, 9-10, 16-10, 21-10, 21-13, mt, 28-13, 28-20, 35-20, 35-25

Arbitre : Pascal Gaüzère  

Spectateurs : 51 700

Résumé :

Début de rencontre dominé par l'Irlande, qui prive son adversaire de ballon. Indisciplinés, les Écossais encaissent trois pénalités de Sexton contre une seule de leur buteur Laidlaw, (9-3) à la 17e minute. Mais peu de temps après, à la suite d'un jeu au pied des Irlandais, Hogg remonte le ballon depuis son camp, transperce la défense et termine sa course dans l'en-but. Laidlaw transforme l'essai, (9-10) à la 20e. Les Irlandais reprennent leur domination et se retrouvent en supériorité numérique après le carton jaune reçu par l'écossais Barclay. Ils en profitent pour inscrire un essai par l'intermédiaire de Stander, qui vient conclure un travail de ses avants. Sexton transforme, (16-10) à la 27e minute. Dans la foulée, sur un jeu au pied de Sexton dans les 22 mètres écossais, l'ailier Earls profite d'une incompréhension entre Hogg et Seymour à la tombée du ballon, pour le récupérer et filer dans l'en-but, (21-10) à la 30e. Juste avant le retour aux vestiaires, Laidlaw réduit l'écart au score sur pénalité, (21-13) score à la mi-temps.

Dès le début de la seconde période, les Écossais monopolisent le ballon, mais ne parviennent pas à surprendre la défense adverse. Au contraire, à la suite d'une touche, les avants irlandais effectuent un maul qui avancent jusqu'au bord de la ligne d'en-but, le demi de mêlée Murray trouve un petit espace au près du regroupement pour aplatir. Sexton passe la transformation, (28-13) à la 49e minute. le XV du Chardon reprend la possession du ballon, et après plusieurs phases de jeu dans les 22 mètres irlandais, un décalage est trouvé, profitant au deuxième ligne Gray qui marque l'essai sous les poteaux. Laidlaw passe la transformation, (28-20) à la 55e minute. À nouveau à quinze contre quatorze, après l'exclusion temporaire de Dunbar pour un geste violent, les Irlandais inscrivent un nouvel essai en force par l'intermédiaire de Toner, transformé par Sexton, (35-20) à la 68e. Fin de match sous tension, où plusieurs échauffourées éclatent entre les joueurs, Sexton récoltant un carton jaune. Les Écossais dominateurs, inscrivent un troisième essai grâce à Dunbar, mais trop tard, score final à l'issue de la rencontre (35-25).

Composition des équipes
  Irlande

Titulaires
15 Simon Zebo
14 Andrew Trimble   78e
13 Jared Payne
12 Robbie Henshaw
11 Keith Earls   30e
10 Jonathan Sexton   76e à 80e
9 Conor Murray   47e   78e
8 Jamie Heaslip
7 Tommy O'Donnell   68e
6 CJ Stander   27e
5 Devin Toner   68e
4 Donnacha Ryan   68e
3 Mike Ross   62e
2 Rory Best     67e
1 Jack McGrath   67e
Remplaçants
16 Richardt Strauss   67e 
17 Cian Healy   67e 
18 Nathan White   62e 
19 Ultane Dillane   68e 
20 Rhys Ruddock   68e 
21 Eoin Reddan   78e 
22 Ian Madigan
23 Fergus McFadden   78e 
Entraîneur
  Joe Schmidt

 

  Écosse

Titulaires
  19e Stuart Hogg 15
Tommy Seymour 14
Duncan Taylor 13
  67e à 77e   77e Alex Dunbar 12
  68e Tim Visser 11
  62e Duncan Weir 10
  Greig Laidlaw 9
Ryan Wilson 8
  52e John Hardie 7
  24e à 34e John Barclay 6
  62e Tim Swinson 5
  55e Richie Gray 4
  67e WP Nel 3
  50e Ross Ford 2
  66e Alasdair Dickinson 1
Remplaçants
  50e  Stuart McInally 16
  66e  Rory Sutherland 17
  67e  Moray Low 18
  62e  Rob Harley 19
  52e  Josh Strauss 20
Henry Pyrgos 21
  62e  Peter Horne 22
  68e  Sean Lamont 23
Entraîneur
  Vern Cotter

France - AngleterreModifier

Feuille de match
  France 21 – 31 Angleterre  [30]

(mt : 12 - 17)

au Stade de France, Saint-Denis

Homme du match : Billy Vunipola  

Points marqués :

  • France : 7 pénalités Machenaud (2e, 15e, 28e, 39e, 43e, 50e, 58e)
  • Angleterre : 3 essais Care (11e), Cole (19e) et Watson (55e) ; 2 transformations Farrell (12e, 20e) ; 4 pénalités Farrell (4e, 44e, 71e, 77e)

Évolution du score : 3-0, 3-3, 3-10, 6-10, 6-17, 9-17, 12-17, mt, 15-17, 15-20, 18-20, 18-25, 21-25, 21-28, 21-31

Arbitre : Nigel Owens  

Spectateurs : 78 750

Résumé :

L'équipe de France ouvre le score rapidement sur une pénalité de Machenaud, (3-0) à la 2e minute. Sur la remise en jeu anglaise, Fickou se met à la faute, ce qui permet à Farrell d'égaliser, (3-3) à la 4e. Les deux équipes très offensives, tentent de trouver des failles dans les défenses adverses. Ce sont les Anglais qui y parviennent, sur un regroupement dans le camp français, Care part au près, résiste au plaquage de Poirot et file marquer le premier essai du match sous les poteaux, transformé par Farrell, (3-10) à la 12e minute. Machenaud permet à son équipe de recoller légèrement au score grâce à une pénalité, (6-10). Cependant sur une nouvelle offensive, les Anglais s'installent dans les 22 mètres adverse, pilonnent la défense française et parviennent à la transpercer grâce à un essai en force de Cole. Farrell transforme, (6-17) à la 20e. Avec deux nouvelles pénalités de Machenaud, la France parvient à rentrer aux vestiaires avec un faible retard au score, (12-17) à la mi-temps.

Dès le début de seconde période, le buteur français passe une pénalité, (15-17) à la 43e minute. Mais dans la foulée, Farrell redonne un plus large avantage à son équipe sur pénalité, (15-20). Machenaud ramène à nouveau son équipe à deux points des Anglais, (18-20) à la 50e. Sur une mêlée dans le camp anglais, Vunipola sort au près et perce la défense française avant d'être plaqué. Youngs récupère le ballon et joue au pied vers la ligne de touche, où Watson se montre le plus prompt et file dans l'en-but marquer l'essai, (18-25) à la 55e minute. Même si Machenaud va un temps redonner de l'espoir à son équipe en passant une nouvelle pénalité, (21-25) à la 58e. Grâce à deux pénalités en fin de rencontre de Farrell, les Anglais se détachent inexorablement. Score final (21-31), le XV de la Rose en plus de remporter le Tournoi, décroche le Grand Chelem, le treizième de son histoire et le premier depuis 2003.

Composition des équipes
  France

Titulaires
15 Scott Spedding
14 Wesley Fofana
13 Gaël Fickou
12 Maxime Mermoz   69e
11 Virimi Vakatawa
10 François Trinh-Duc   13e
9 Maxime Machenaud   75e
8 Loann Goujon   69e
7 Bernard Le Roux   79e
6 Damien Chouly
5 Yoann Maestri
4 Alexandre Flanquart   57e
3 Rabah Slimani   57e
2 Guilhem Guirado     66e
1 Jefferson Poirot   57e  79e 
Remplaçants
16 Camille Chat   66e 
17 Uini Atonio   57e 
18 Xavier Chiocci   57e   76e à 80e
19 Paul Jedrasiak   57e 
20 Wenceslas Lauret   69e 
21 Sébastien Bézy   75e 
22 Jules Plisson   13e 
23 Maxime Médard   69e 
Entraîneur
  Guy Novès

 

  Angleterre

Titulaires
Mike Brown 15
  55e Anthony Watson 14
Jonathan Joseph 13
Owen Farrell 12
Jack Nowell 11
George Ford 10
  11e   43e Danny Care 9
Billy Vunipola 8
James Haskell 7
  75e Chris Robshaw 6
George Kruis 5
Maro Itoje 4
  19e Dan Cole 3
  67e   Dylan Hartley 2
  40e Mako Vunipola 1
Remplaçants
  67e  Luke Cowan-Dickie 16
  40e  Joe Marler 17
Kieran Brookes 18
Joe Launchbury 19
  75e  Jack Clifford 20
  43e  Ben Youngs 21
Manu Tuilagi 22
Elliot Daly 23
Entraîneur
  Eddie Jones

Notes et référencesModifier

  1. « Calendriers : France - Italie en ouverture en 2016 », sur www.lesechos.fr, (consulté le 4 février 2015)
  2. « Règles du Tournoi RBS des 6 Nations », sur www.rbs6nations.com, Six Nations Rugby Ltd (consulté le 15 janvier 2010)
  3. « Eddie Jones : "Revenir au rugby anglais craint par le reste du monde" », sur L'équipe.fr, (consulté le 27 janvier 2016)
  4. a, b et c « La collections des sales coups de Dylan Hartley », sur L'équipe.fr, (consulté le 27 janvier 2016)
  5. « Discipline - Chris Ashton fait appel de sa suspension », sur L'équipe.fr, (consulté le 27 janvier 2016)
  6. « Ecosse : Vern Cotter choisit 37 joueurs pour préparer le Tournoi des Six nations », sur www.lequipe.fr, (consulté le 21 janvier 2016).
  7. Xavier Richard, « Novès rappelle Trinh-Duc chez les Bleus », sur francetvsport.fr, .
  8. « Composition équipe de France de rugby : Vakatawa, Gourdon, Burban... Les petits nouveaux de Guy Novès », sur linternaute.com, (consulté le 24 janvier 2016).
  9. « Pays de Galles : Aled Davies convoqué, Tom James rappelé pour le Tournoi des Six nations », sur www.sports.yahoo.com, (consulté le 25 janvier 2016).
  10. « Tournoi des 6 Nations : Rory Best nouveau capitaine de l'Irlande, quatre novices », sur www.sports.yahoo.com, (consulté le 25 janvier 2016).
  11. « Tournoi des 6 Nations : L'Italie avec Parisse et dix nouveaux », sur www.sports.yahoo.com, (consulté le 25 janvier 2016).
  12. « Tournoi des 6 Nations 2016 : la liste des arbitres officiellement désignés », sur www.lerugbynistere.fr, (consulté le 4 février 2016).
  13. « 6 Nations 2016 : la liste des meilleurs joueurs du Tournoi avec deux Français », sur www.lerugbynistere.fr, (consulté en 21 mars2016).
  14. « Stuart Hogg meilleur joueur du Tournoi devant Vunipola et North », sur Rugbyrama, (consulté le 24 mars 2016).
  15. « France - Italie (23-21) - Un baptême du feu laborieux mais un premier succès pour les Bleus de Novès », sur www.rugbyrama.fr, (consulté le 7 février 2016).
  16. « Tournoi des 6 nations - Ecosse-Angleterre (9-15): Les Anglais ont bien tourné la page du Mondial », sur www.rugbyrama.fr, (consulté le 7 février 2016).
  17. « Tournoi des 6 nations - Score de parité entre l'Irlande et le pays de Galles (16-16) », sur www.rugbyrama.fr, (consulté le 10 février 2016).
  18. « Tournoi des 6 Nations, France-Irlande - Une victoire à l'arraché mais qui fait un bien fou (10-9) », sur www.rugbyrama.fr, (consulté le 13 février 2016).
  19. « Tournoi des 6 nations - Le pays de Galles l'emporte face à l'Ecosse (27-23) », sur www.rugbyrama.fr, (consulté le 13 février 2016).
  20. « L'Angleterre écrase l'Italie à Rome (9-40) », sur www.rugbyrama.fr, (consulté le 15 février 2016).
  21. « Tournoi des 6 Nations: Le XV de France s'incline au pays de Galles (19-10) », sur www.rugbyrama.fr, (consulté le 27 février 2016).
  22. « Tournoi des 6 Nations: L'Ecosse s'impose en Italie (20-36) », sur www.rugbyrama.fr, (consulté le 27 février 2016).
  23. « Tournoi des 6 nations - L'Angleterre poursuit son sans-faute en battant l'Irlande (21-10) », sur www.rugbyrama.fr, (consulté le 27 février 2016).
  24. « 6 NATIONS - L'Irlande humilie l'Italie à Dublin (58-15) », sur www.rugbyrama.fr, (consulté le 12 mars 2016).
  25. « Tournoi des 6 Nations: 4e succès en 4 matches pour l'Angleterre contre le pays de Galles (25-21) », sur www.rugbyrama.fr, (consulté le 12 mars 2016).
  26. Ivan Petros, « Tournoi des 6 Nations - Ecosse-France (29-18): L'état de grâce est déjà terminé… », sur rugbyrama.fr,
  27. Anthony Tallieu, « XV de France: Même dans le dur, les Bleus battent toujours l'Ecosse et ça fait dix ans que ça dure », sur rugbyrama.fr,
  28. « Tournoi des 6 nations - Les Gallois passent neuf essais aux Italiens (67-14) », sur www.rugbyrama.fr, (consulté le 19 mars 2016).
  29. « 6 NATIONS - L'Irlande s'impose devant l'Ecosse à Dublin (35-25) », sur www.rugbyrama.fr, (consulté le 19 mars 2016).
  30. « Tournoi des 6 nations - L'Angleterre bat la France et réalise le Grand Chelem (21-31) », sur www.rugbyrama.fr, (consulté le 19 mars 2016).

AnnexesModifier