Ouvrir le menu principal

Tournoi des Six Nations 2019

Cet article traite de l'épreuve masculine. Pour la compétition féminine, voir Tournoi des Six Nations féminin 2019. Pour la compétition juniors, voir Tournoi des Six Nations des moins de 20 ans 2019.
Article général Pour un article plus général, voir Tournoi des Six Nations.
Tournoi des Six Nations
2019
Description de l'image Guinness Six Nations.png.
Généralités
Sport Rugby à XV
Organisateur(s) Six Nations Rugby Limited
Édition 125e
(20e des Six Nations)
Lieu(x) 6 stades
Date -
Nations Drapeau : Angleterre Angleterre
Drapeau : Écosse Écosse
Drapeau : France France
Drapeau : Irlande Irlande
Drapeau : Italie Italie
Drapeau : Pays de Galles Galles
Participants 6 équipes
Matchs joués 15 rencontres
Site web officiel www.sixnationsrugby.com

Palmarès
Tenant du titre Drapeau : Irlande Irlande

Navigation

Le Tournoi des Six Nations 2019 a lieu du au . La compétition se déroule comme chaque année en cinq journées réparties sur sept semaines, avec des pauses avant et après la troisième journée. Chacune des six nations participantes affronte toutes les autres. Le tournoi féminin se joue aux mêmes dates et les équipes des mêmes nations se rencontrent. Les trois équipes qui ont en 2019 l'avantage de jouer un match de plus à domicile que les autres sont l'Angleterre, l'Écosse et l'Italie. Idem pour le tournoi des moins de 20 ans.

Sommaire

Villes et stadesModifier

Londres (Angleterre) Saint-Denis (France) Édimbourg (Écosse)
Stade de Twickenham
82 000 places
Stade de France
81 338 places
Murrayfield Stadium
67 130 places
     
Rome (Italie) Dublin (Irlande) Cardiff (pays de Galles)
Stade olympique
72 698 places
Aviva Stadium
51 700 places
Principality Stadium
74 500 places
   

Les matchesModifier

 
Participants au Tournoi des Six Nations.

Le programme pour le Tournoi 2019 est le suivant[1] :

Les heures sont données dans les fuseaux utilisés par le pays qui reçoit : WET (UTC+0) dans les îles Britanniques et CET (UTC+1) en France et en Italie.

Première journée
à 21 h Stade de France, Saint-Denis   France 19 - 24 Galles  
à 14 h 15 Murrayfield Stadium, Édimbourg   Écosse 33 - 20 Italie  
2 février à 16 h 45 (Millennium Trophy) Aviva Stadium, Dublin   Irlande 20 - 32 Angleterre  
Deuxième journée
à 14 h 15 (Centenary Quaich) Murrayfield Stadium, Édimbourg   Écosse 13 - 22 Irlande  
9 février à 17 h 45 Stade olympique, Rome   Italie 15 - 26 Galles  
à 15 h (Trophée Eurostar) Stade de Twickenham, Londres   Angleterre 44 - 8 France  
Troisième journée
à 15 h 15 (Auld Alliance) Stade de France, Saint-Denis   France - Écosse  
23 février à 16 h 45 Millenium Stadium, Cardiff   Galles - Angleterre  
à 16 h Stade olympique, Rome   Italie - Irlande  
Quatrième journée
à 14 h 15 Murrayfield Stadium, Édimbourg   Écosse - Galles  
9 mars à 16 h 45 Stade de Twickenham, Londres   Angleterre - Italie  
à 16 h Aviva Stadium, Dublin   Irlande - France  
Cinquième journée
à 13 h 30 (Trophée Garibaldi) Stade olympique, Rome   Italie - France  
16 mars à 14 h 45 Millenium Stadium, Cardiff   Galles - Irlande  
16 mars à 17 h (Calcutta Cup) Stade de Twickenham, Londres   Angleterre - Écosse  

ClassementModifier

No  Nation Joués V N D BO BD PM PE Diff Pts
1   Angleterre 2 2 0 0 2 0 76 28 48 10
2   Galles 2 2 0 0 0 0 50 34 16 8
3   Écosse 2 1 0 1 1 0 46 42 4 5
4   Irlande (T) 2 1 0 1 0 0 42 45 -3 4
5   France 2 0 0 2 0 1 27 68 -41 1
6   Italie 2 0 0 2 0 0 35 59 -24 0
Vainqueur du Tournoi
T : tenant du titre 2018

  • Attribution des points de classement (pts) : quatre points pour une victoire, deux points pour un match nul, aucun en cas de défaite.
    Bonus : un point si au moins 4 essais marqués (bonus offensif), un point en cas de défaite avec moins de 8 points d'écart (bonus défensif).
    Grand Chelem[2] : trois points de plus.
  • Règles de classement[3] : 1. points ; 2. différence de points de match ; 3. nombre d'essais marqués ; 4. titre partagé.

Acteurs du Tournoi des Six NationsModifier

JoueursModifier

AngleterreModifier

Une liste de 35 joueurs est annoncée par Eddie Jones le . Elle comprend quatre joueurs sans sélection (Dan Robson, Ben Earl, Jack Singleton, Ollie Thorley). Jonathan Joseph est ajouté à ce groupe le [4].

Après le match contre la France lors de la 2e journée, Mako Vunipola déclare finalement forfait sur blessure pour le reste du tournoi[5].

Effectif de l'équipe d'Angleterre
Entraîneur   Eddie Jones
Avants Pilier Dan Cole, Ellis Genge, Ben Moon, Kyle Sinckler, Mako Vunipola  , Harry Williams
Talonneur Luke Cowan-Dickie, Jamie George, Jack Singleton
Deuxième ligne Maro Itoje, George Kruis, Joe Launchbury, Courtney Lawes
Troisième ligne aile Tom Curry, Jack Clifford, Brad Shields, Mark Wilson, Billy Vunipola
Troisième ligne centre Ben Earl, Nathan Hughes
Arrières Demi de mêlée Dan Robson, Ben Youngs
Demi d'ouverture Owen Farrell  , George Ford
Centre Ollie Devoto, Jonathan Joseph, Henry Slade, Ben Te'o, Manu Tuilagi
Ailier Chris Ashton, Joe Cokanasiga, Elliot Daly, Jonny May, Jack Nowell, Ollie Thorley
Arrière Mike Brown

ÉcosseModifier

Gregor Townsend sélectionne tout d'abord 39 joueurs le , et le groupe est porté à 42 joueurs le suite à des entrées et sorties sur blessures[6]. Suite à une nouvelle série de blessures, six joueurs sont appelés à rejoindre le groupe le 18 février, avant la rencontre contre la France[7].

Effectif de l'équipe d'Écosse
Entraîneur   Gregor Townsend
Avants Pilier Alex Allan, Simon Berghan, Jamie Bhatti, Allan Dell, Zander Fagerson, Willem Petrus Nel, D'Arcy Rae
Talonneur David Cherry, Jake Kerr, Stuart McInally, Grant Stewart, George Turner
Deuxième ligne Grant Gilchrist, Jonny Gray, Sam Skinner, Tim Swinson, Ben Toolis
Troisième ligne aile Magnus Bradbury, Luke Crosbie, Gary Graham, John Hardie, Rob Harley, Jamie Ritchie, Josh Strauss, Hamish Watson  
Troisième ligne centre Adam Ashe, Ryan Wilson  
Arrières Demi de mêlée George Horne, Greig Laidlaw  , Ali Price, Henry Pyrgos
Demi d'ouverture Adam Hastings, Finn Russell  , Duncan Weir
Centre Chris Dean, Nick Grigg, Chris Harris, Peter Horne, Sam Johnson, James Johnstone, Huw Jones  , Stafford McDowall
Ailier Dougie Fife, Darcy Graham, Rory Hugues, Lee Jones, Sean Maitland, Tommy Seymour
Arrière Stuart Hogg  , Blair Kinghorn

FranceModifier

Le premier groupe pour le Six Nations est annoncé par Brunel le et contient notamment 5 joueurs sans selections en équipe première[8]. Ceci confirme notamment un rajeunissement de l'équipe, témoin de la bonne forme de l'équipe du Stade Toulousain (premiere du Top 14 et en quart de finale de la Champions Cup au début du Tournoi), mais souligne aussi les différentes blessures de certains éléments habituels du groupe sous Brunel comme Yoann Maestri, Mathieu Babillot, Teddy Thomas, Cedate Gomes Sa[9] ou encore les clermontois Alivereti Raka et Rabah Slimani[10].

Par la suite Sanconnie est appelé pour compenser le forfait de Le Roux[11], mais il se blesse lui aussi et doit déclarer forfait pour la réception de l'Écosse. Le forfait de Dany Priso conduit à la première convocation d'Étienne Falgoux[12].

Effectif de l'équipe de France
Entraîneur   Jacques Brunel
Avants Pilier Dorian Aldegheri, Uini Atonio, Demba Bamba, Étienne Falgoux Jefferson Poirot, Dany Priso  
Talonneur Pierre Bourgarit, Camille Chat, Guilhem Guirado  , Julien Marchand  
Deuxième ligne Félix Lambey, Bernard Le Roux  , Sébastien Vahaamahina, Paul Willemse
Troisième ligne aile Yacouba Camara, Arthur Iturria, Wenceslas Lauret, Fabien Sanconnie  
Troisième ligne centre Grégory Alldritt, Louis Picamoles
Arrières Demi de mêlée Antoine Dupont, Morgan Parra, Baptiste Serin
Demi d'ouverture Anthony Belleau, Camille Lopez
Centre Mathieu Bastareaud, Geoffrey Doumayrou, Gaël Fickou, Wesley Fofana, Romain Ntamack
Ailier Yoann Huget, Damian Penaud
Arrière Maxime Médard, Thomas Ramos

GallesModifier

Le , Warren Gatland nomme une liste de 39 joueurs , menés par leur capitaine Alun Wyn Jones[13].

Effectif de l'équipe du pays de Galles
Entraîneur   Warren Gatland
Avants Pilier Leon Brown, Rob Evans, Tomas Francis, Wyn Jones, Samson Lee, Dillon Lewis, Nicky Smith
Talonneur Elliot Dee, Ryan Elias, Ken Owens
Deuxième ligne Jake Ball, Adam Beard, Seb Davies, Cory Hill, Alun Wyn Jones  
Troisième ligne aile Josh Navidi, Justin Tipuric, Josh Turnbull, Aaron Wainwright, Thomas Young
Troisième ligne centre Ross Moriarty
Arrières Demi de mêlée Aled Davies, Gareth Davies, Tomos Williams
Demi d'ouverture Gareth Anscombe, Dan Biggar, Jarrod Evans, Rhys Patchell
Centre Jonathan Davies, Hadleigh Parkes, Owen Watkin, Scott Williams
Ailier Josh Adams, Hallam Amos, Steffan Evans, Jonah Holmes, George North
Arrière Leigh Halfpenny, Liam Williams

IrlandeModifier

Le , Joe Schmidt a annoncé son groupe de 38 joueurs pour le tournoi. Trois joueurs non capés ont été inclus dans l'équipe, tous de l'équipe du Connacht : le demi de mêlée Caolin Blade, le demi d'ouverture Fly Carty et le centre Tom Farrell[14].

Le 21 janvier, Tadhg Beirne a été écarté des deux premiers tours de la compétition et Quinn Roux a été rappelé à sa place.

Effectif de l'équipe d'Irlande
Entraîneur   Joe Schmidt
Avants Pilier Tadhg Furlong, Cian Healy, David Kilcoyne, Jack McGrath, Andrew Porter, John Ryan
Talonneur Rory Best  , Sean Cronin, Niall Scannell
Deuxième ligne Ultan Dillane, Iain Henderson, Quinn Roux, James Ryan, Devin Toner
Troisième ligne aile Jordi Murphy, Sean O'Brien, Peter O'Mahony, Rhys Ruddock, Josh van der Flier
Troisième ligne centre Jack Conan, CJ Stander
Arrières Demi de mêlée Caolin Blade, John Cooney, Conor Murray
Demi d'ouverture Joey Carbery, Jack Carty, Jonathan Sexton
Centre Will Addison, Bundee Aki, Chris Farrell, Tom Farrell, Robbie Henshaw, Garry Ringrose
Ailier Andrew Conway, Keith Earls, Jacob Stockdale
Arrière Rob Kearney, Jordan Larmour

ItalieModifier

Un premier groupe est convoqué le pour préparer le match contre l'Ecosse[15].

Pour cette convocation, un certain nombre de joueurs proches de la sélection sont blessés : Mattia Bellini, Giulio Bisegni, Ornel Gega, Renato Giammarioli, Matteo Minozzi, Jake Polledri,  Marcello Violi et Federico Zani[15].
L'ailier international Leonardo Sarto est aussi hors du groupe, ayant été régulièrement blessé la saison précédente avec le club de Glasgow, qui a fini par s'en séparer, et il vient juste de jouer son premier match en club avec Leicester une semaine avant le début du tournoi[16].

Après la blessure de Tebaldi, avant le premier match de l'Italie, Edoardo Gori est appelé, avec Engjel Makelara, qui vient lui en complément des deux talonneurs déjà appelé, avec Oliviero Fabiani qui n'est pour autant pas disponible dans l'immédiat[17].

Pour le match contre l'Irlande, O'Shea convoque notamment le demi de mêlée de Gloucester Callum Braley[18], dans un groupe élargi[19].

Effectif de l'équipe d'Italie
Entraîneur   Conor O'Shea
Avants Pilier Simone Ferrari, Andrea Lovotti, Tiziano Pasquali, Nicola Quaglio, Cherif Traore, Giosuè Zilocchi
Talonneur Luca Bigi, Oliviero Fabiani  , Leonardo Ghiraldini, Engjel Makelara
Deuxième ligne Dean Budd, Federico Ruzza, David Sisi, Alessandro Zanni
Troisième ligne aile Marco Barbini, Maxime Mbanda, Sebastian Negri, Jimmy Tuivati
Troisième ligne centre Sergio Parisse  , Braam Steyn
Arrières Demi de mêlée Callum Braley, Edoardo Gori, Guglielmo Palazzani, Tito Tebaldi  
Demi d'ouverture Tommaso Allan, Carlo Canna, Ian McKinley
Centre Michele Campagnaro, Tommaso Castello, Luca Morisi, Marco Zanon
Ailier Tommaso Benvenuti, Giulio Bisegni, Angelo Esposito, Luca Sperandio
Arrière Jayden Hayward, Edoardo Padovani

ArbitresModifier

Quatorze arbitres de champ sont choisi pour le tournoi Tournoi, notamment en vue de préparer le corp arbitral à la Coupe du monde 2019, pour laquelle seront retenus uniquement douze de ces arbitres[20] :

Rugby Europe Oceania Rugby Rugby Afrique

Statistiques individuellesModifier

Meilleur joueur du TournoiModifier

Meilleur joueur par journéeModifier

Pour cette édition du tournoi, un titre de meilleur joueur est décerné pour chaque journée suite à un vote du public à partir de 6 joueurs présélectionnés[21] par un panel de journalistes[22].

Journée Joueur Nation Poste Actions individuelles Source
Première journée Blair Kinghorn   Écosse Centre Auteur d'un triplé contre l'Italie [23]
Deuxième journée Jonny May   Angleterre Ailier Auteur d'un triplé en 29 minutes contre la France [24]

Meilleurs marqueursModifier

Rang Joueur Équipe Essais
1 Jonny May   Angleterre 4
2 Blair Kinghorn   Écosse 3
- Henry Slade   Angleterre 3
4 George North   Galles 2
- Edoardo Padovani   Italie 2
6 Tomos Williams   Galles 1
- John Cooney   Irlande 1
- Elliot Daly   Angleterre 1
- Keith Earls   Irlande 1
- Angelo Esposito   Italie 1
- Owen Farrell   Angleterre 1
- Cian Healy   Irlande 1
- Chris Harris   Écosse 1
- Stuart Hogg   Écosse 1
- Yoann Huget   France 1
- Sam Johnson   Écosse 1
- Conor Murray   Irlande 1
- Guglielmo Palazzani   Italie 1
- Damian Penaud   France 1
- Louis Picamoles   France 1
- Braam Steyn   Italie 1
- Jacob Stockdale   Irlande 1
- Owen Watkin   Galles 1
- Tomos Williams   Galles 1

Meilleurs réalisateursModifier

Rang Joueur Équipe Points Essais Transf. Pén. Drops
1 Owen Farrell   Angleterre 29 1 6 4 0
2 Jonny May   Angleterre 20 4 0 0 0
3 Dan Biggar   Galles 19 0 2 5 0
4 Blair Kinghorn   Écosse 15 3 0 0 0
- Henry Slade   Angleterre 15 3 0 0 0
6 Greig Laidlaw   Écosse 14 0 4 2 0
7 Tommaso Allan   Italie 10 0 2 2 0
- George North   Galles 10 2 0 0 0
- Edoardo Padovani   Italie 10 2 0 0 0
- Jonathan Sexton   Irlande 10 0 2 2 0

Première journéeModifier

France - GallesModifier

Feuille de match
  France 19 - 24[25]   Galles

(mt : 16 - 0)

au Stade de France, Saint-Denis

Homme du match : George North  

Points marqués :

FRANCE :

  • 2 essais de Picamoles (5e) et Huget (22e)
  • 2 pénalités de Lopez (33e, 69e)
  • 1 drop de Lopez (40e)

GALLES :

Évolution du score : 5-0, 10-0, 13-0, 16-0, mt, 16-7, 16-14, 16-17, 19-17, 19-24

Arbitre : Wayne Barnes  

Spectateurs : 60 000 env.

Résumé :

Composition des équipes
  France

Titulaires
15 Maxime Médard
14 Damian Penaud   62e
13 Wesley Fofana   66e
12 Romain Ntamack
11 Yoann Huget   22e
10 Camille Lopez
9 Morgan Parra   57e
8 Louis Picamoles   5e   70e
7 Arthur Iturria
6 Wenceslas Lauret
5 Paul Willemse   57e
4 Sébastien Vahaamahina
3 Uini Atonio   47e
2 Guilhem Guirado     57e
1 Jefferson Poirot   60e
Remplaçants
16 Julien Marchand   57e 
17 Dany Priso   60e 
18 Demba Bamba   47e 
19 Félix Lambey   57e 
20 Grégory Alldritt   70e 
21 Baptiste Serin   57e 
22 Gaël Fickou   62e 
23 Geoffrey Doumayrou   66e 
Entraîneur
  Jacques Brunel

    Galles

Titulaires
  66e Liam Williams 15
  51e   71e George North 14
Jonathan Davies 13
  76e Hadleigh Parkes 12
Josh Adams 11
  66e Gareth Anscombe 10
  46e   52e Tomos Williams 9
Ross Moriarty 8
Justin Tipuric 7
  77e Josh Navidi 6
  Alun Wyn Jones 5
  47e Adam Beard 4
  56e Tomas Francis 3
  72e Ken Owens 2
  72e Rob Evans 1
Remplaçants
  72e  Elliot Dee 16
  72e  Wyn Jones 17
  56e  Samson Lee 18
  47e  Cory Hill 19
  77e  Aaron Wainwright 20
  52e  Gareth Davies 21
  52e  Dan Biggar 22
  76e  Owen Watkin 23
Entraîneur
  Warren Gatland

Écosse - ItalieModifier

Feuille de match
  Écosse (bo) 33 - 20[26]   Italie

(mt : 12 - 3)

au Murrayfield Stadium, Édimbourg

Homme du match : Blair Kinghorn  

Points marqués :

ÉCOSSE :

ITALIE :

Évolution du score : 0-3, 5-3, 12-3 mt, 19-3, 26-3, 33-3, 33-10, 33-15, 33-20

Arbitre : Luke Pearce  

Spectateurs : 67 144

Résumé : Le début de la rencontre est dominé par les Écossais mais sans parvenir à marquer malgré plusieurs offensives mal conclues dans le camp adverse. Ce sont même les Italiens qui inscrivent les premiers points du match grâce à une pénalité de Allan, (0-3) à la 10e minute. Les Écossais réagissent immédiatement, après un ballon récupéré dans un ruck, Russell joue une longue passe au pied vers l'ailier Kinghorn, qui file le long de la ligne de touche pour aplatir dans l'en-but, (5-3) à la 12e. La domination écossaise se poursuit, sur une mêlée dans les 22 mètres italiens, le ballon sort rapidement pour un jeu au large, qui termine vers Kinghorn qui inscrit un deuxième essai. Laidlaw passe la transformation, (12-3) à la 23e minute. Le XV du chardon continue de monopoliser le ballon mais le score n'évolue plus jusqu'à la pause, (12-3) à la mi-temps.

Dès l'entame de la seconde période les Écossais reprennent leur domination et installent le jeu en permanence dans le camp italien. À la suite d'une percée de Seymour qui se fait reprendre dans les 22 mètres italiens, le ballon sort rapidement pour Russell qui joue un coup de pied rasant dans le dos de la défense, Hogg se montre le plus rapide pour aplatir dans l'en-but, (19-3) à la 49e minute. Les Écossais continuent de multiplier les temps de jeu et font à nouveau craquer la défense adverse, par une longue action conlcue par Kinghorn qui inscrit un triplé. Transformation passée par Laidlaw, (26-3) à la 55e. L'équipe d'Écosse inscrit ensuite un cinquième essai dans la rencontre, à la suite d'une percée partie du milieu de terrain de la part de l'arrière Hogg, le jeu enchaîne rapidement et Chris Harris aplatit dans l'en-but. Russell passe la transformation (33-3) à la 62e minute. Les Italiens réagissent en fin de rencontre, profitent de leur supériorité numérique à la suite du carton jaune reçu par les écossais et inscrivent trois essais dans les dix dernières minutes grâce à Palazzani, Padovani et Esposito. L'équipe d'Écosse remporte cette rencontre 33 à 20 et prend la tête du Tournoi avec le point supplémentaire obtenu grâce au bonus offensif.

Composition des équipes
  Écosse

Titulaires
15 Stuart Hogg   47e
14 Tommy Seymour
13 Huw Jones   57e
12 Sam Johnson
11 Blair Kinghorn   12e   21e   54e
10 Finn Russell   77e
9 Greig Laidlaw     57e
8 Ryan Wilson   72e
7 Jamie Ritchie
6 Sam Skinner   12e
5 Grant Gilchrist
4 Ben Toolis
3 Willem Petrus Nel   52e
2 Stuart McInally   64e
1 Allan Dell   57e
Remplaçants
16 Jake Kerr   62e 
17 Jamie Bhatti   57e 
18 Simon Berghan   52e    70e à 80e
19 Gary Graham   72e 
20 Josh Strauss   14e 
21 Ali Price   57e 
22 Adam Hastings   77e 
23 Chris Harris   57e    62e
Entraîneur
  Gregor Townsend

    Italie

Titulaires
Jayden Hayward 15
  78e Angelo Esposito 14
  79e Luca Morisi 13
  49e Tommaso Castello 12
Michele Campagnaro 11
  73e Tommaso Allan 10
  71e Guglielmo Palazzani 9
  Sergio Parisse 8
Braam Steyn 7
  60e Sebastian Negri 6
  60e Dean Budd 5
David Sisi 4
  64e Simone Ferrari 3
  60e Leonardo Ghiraldini 2
  52e Andrea Lovotti 1
Remplaçants
  60e  Luca Bigi 16
  52e  Cherif Traorè 17
  64e  Tiziano Pasquali 18
  52e  Federico Ruzza 19
  60e  Jimmy Tuivaiti 20
  79e  Tommaso Benvenuti 21
  73e  Ian McKinley 22
  49e    75e Edoardo Padovani 23
Entraîneur
  Conor O'Shea

Irlande - AngleterreModifier

Feuille de match
  Irlande 20 - 32[27] (bo)   Angleterre

(mt 10 - 17)

au Aviva Stadium, Dublin

Homme du match : Mako Vunipola  

Points marqués :

IRLANDE :

  • 2 essais de Healy (24e) et Cooney (79e)
  • 2 transformations de Sexton (25e, 79e)
  • 2 pénalités de Sexton (10e, 54e)

ANGLETERRE :

  • 4 essais de May (1re), Daly (29e) et Slade (65e, 75e)
  • 3 transformations de Farrell (2e, 30e, 76e)
  • 2 pénalités de Farrell (40e, 69e)

Évolution du score : 0-7, 3-7, 10-7, 10-14, 10-17, mt, 13-17, 13-22, 13-25, 13-32, 20-32

Arbitre : Jérôme Garcès  

Spectateurs : 51 000 env.

Résumé :

Composition des équipes
  Irlande

Titulaires
15 Robbie Henshaw
14 Keith Earls   41e
13 Garry Ringrose   73e
12 Bundee Aki
11 Jacob Stockdale
10 Jonathan Sexton
9 Conor Murray   77e
8 CJ Stander   65e
7 Josh van der Flier
6 Peter O'Mahony
5 James Ryan
4 Devin Toner   57e
3 Tadhg Furlong   62e
2 Rory Best     67e
1 Cian Healy   25e   62e
Remplaçants
16 Sean Cronin   67e 
17 David Kilcoyne   62e 
18 Andrew Porter   62e 
19 Quinn Roux   57e 
20 Sean O'Brien   65e 
21 John Cooney   77e    80e
22 Joey Carbery   73e 
23 Jordan Larmour   41e 
Entraîneur
  Joe Schmidt

    Angleterre

Titulaires
  30e Elliot Daly 15
  74e Jack Nowell 14
  66e  76e Henry Slade 13
  77e Manu Tuilagi 12
  2e Jonny May 11
  Owen Farrell 10
Ben Youngs 9
Billy Vunipola 8
  13e à 23e Tom Curry 7
Mark Wilson 6
  52e George Kruis 5
  54e Maro Itoje 4
  65e Kyle Sinckler 3
  77e Jamie George 2
  77e Mako Vunipola 1
Remplaçants
  77e  Luke Cowan-Dickie 16
  77e  Ellis Genge 17
  65e  Harry Williams 18
  52e  Courtney Lawes 19
  54e  Nathan Hughes 20
Dan Robson 21
  77e  George Ford 22
  74e  Chris Ashton 23
Entraîneur
  Eddie Jones

Deuxième journéeModifier

Écosse - IrlandeModifier

Feuille de match
  Écosse 13 - 22   Irlande

(mt : 10 - 12)

au Murrayfield Stadium, Édimbourg

Homme du match :   Peter O'Mahony

Points marqués :

ÉCOSSE :

  • 1 essai de Sam Johnson (29e)
  • 1 transformation de Laidlaw (30e)
  • 2 pénalités de Laidlaw (7e, 62e)

IRLANDE :

  • 3 essais de Murray (10e), Stockdale (17e) et Earls (56e)
  • 2 tranformations de Murray (17e) et Carbery (57e)
  • 1 pénalité de Carbery (69e)

Évolution du score : 3-0, 3-5, 3-12, 10-12, mt, 10-19, 13-19, 13-22

Arbitre : Romain Poite  

Spectateurs : 67 144

Résumé :

Composition des équipes
  Écosse

Titulaires
15 Stuart Hogg   17e
14 Tommy Seymour
13 Huw Jones
12 Sam Johnson   29e   64e
11 Sean Maitland
10 Finn Russell
9 Greig Laidlaw     69e
8 Josh Strauss
7 Jamie Ritchie   35e  41e 
6 Ryan Wilson   41e
5 Jonny Gray
4 Grant Gilchrist
3 Simon Berghan   69e
2 Stuart McInally   64e
1 Allan Dell   69e
Remplaçants
16 Fraser Brown   64e 
17 Jamie Bhatti   69e 
18 D'Arcy Rae   69e 
19 Ben Toolis
20 Rob Harley   35e 
21 Ali Price   69e 
22 Peter Horne   64e 
23 Blair Kinghorn   17e 
Entraîneur
  Gregor Townsend

    Irlande

Titulaires
Rob Kearney 15
  56e Keith Earls 14
Tom Farrell 13
Bundee Aki 12
  17e   72e Jacob Stockdale 11
  24e Jonathan Sexton 10
  10e   77e Conor Murray 9
Jack Conan 8
  64e Sean O'Brien 7
Peter O'Mahony 6
  68e Quinn Roux 5
Jack Ryan 4
  68e Tadhg Furlong 3
  72e   Rory Best 2
  57e Cian Healy 1
Remplaçants
  72e  Sean Cronin 16
  57e  David Kilcoyne 17
  68e  Andrew Porter 18
  68e  Ultan Dillane 19
  64e  Josh van der Flier 20
  77e  John Cooney 21
  24e  Joey Carbery 22
  72e  Jordan Larmour 23
Entraîneur
  Joe Schmidt

Italie - GallesModifier

Feuille de match
  Italie 15 - 26   Galles

(mt : 7 - 12)

au Stade olympique, Rome

Homme du match :   Josh Navidi

Points marqués :

ITALIE :

  • 2 essais de Steyn (33e) et Padovani (74e)
  • 1 transformation de Allan (35e)
  • 1 pénalité de Allan (43e)

GALLES :

  • 2 essais de Adams (53e) et Watkin (69e)
  • 2 transformations de Biggar (54e) et Anscombe (70e)
  • 4 pénalités de Biggar (1re, 14e, 18e, 29e)

Évolution du score : 0-3, 0-6, 0-9, 0-12, 7-12, mt, 10-12, 10-19, 10-26, 15-26

Arbitre : Mathieu Raynal  

Spectateurs : 38 700

Résumé :

Le XV italien comporte 2 changements par rapport à celui de la journée précédente, Nicola Quaglio venant remplacer Andrea Lovotti, malade[28], et Padovani prenant la place de Castello, replaçant Campagnaro à l'aile. Sur le banc Gori et Barbini font leur entrée[29].

Les Gallois ont eux effectué 10 changements par rapport à leur XV victorieux en France, Gatland souhaitant donner du temps de jeu à tout son groupe[30].

Composition des équipes
  Italie

Titulaires
15 Jayden Hayward
14 Edoardo Padovani   75e
13 Michele Campagnaro
12 Luca Morisi
11 Angelo Esposito
10 Tommaso Allan   48e  55e 
9 Guglielmo Palazzani   60e
8 Sergio Parisse  
7 Braam Steyn   34e
6 Sebastian Negri   57e
5 Dean Budd   55e
4 David Sisi
3 Simone Ferrari   60e
2 Leonardo Ghiraldini   60e
1 Nicola Quaglio   51e
Remplaçants
16 Luca Bigi   60e 
17 Cherif Traorè   51e 
18 Tiziano Pasquali   60e 
19 Federico Ruzza   52e 
20 Marco Barbini   57e 
21 Edoardo Gori   60e 
22 Ian McKinley   48e   55e
23 Tommaso Benvenuti
Entraîneur
  Conor O'Shea

    Galles

Titulaires
  67e Liam Williams 15
Jonah Holmes 14
  Jonathan Davies 13
  70e Owen Watkin 12
  54e Josh Adams 11
  55e Dan Biggar 10
  63e Aled Davies 9
  67e Josh Navidi 8
Thomas Young 7
Aaron Wainwright 6
Adam Beard 5
  51e Jake Ball 4
  51e Samson Lee 3
  67e Elliot Dee 2
  63e Nicky Smith 1
Remplaçants
  67e  Ryan Elias 16
  63e  Wyn Jones 17
  51e  Dillon Lewis 18
  51e  Alun Wyn Jones 19
  67e  Ross Moriarty 20
  63e  Gareth Davies 21
  55e  Gareth Anscombe 22
  67e  Hallam Amos 23
Entraîneur
  Warren Gatland

Angleterre - FranceModifier

Feuille de match
  Angleterre (bo) 44 - 8   France

(mt : 30 - 8)

au Stade de Twickenham, Londres

Homme du match :   Jonny May

Points marqués :

ANGLETERRE :

  • 6 essais de May (2e, 24e, 29e), Slade (40e), pénalité (49e) et Farrell (55e)
  • 3 transformations de Farrell (31e, 40e, 56e)
  • 2 pénalités de Farrell (7e, 13e)

FRANCE :

Évolution du score : 5-0, 8-0, 8-3, 11-3, 16-3, 23-3, 23-8, 30-8, mt, 37-8, 44-8

Arbitre : Nigel Owens  

Spectateurs : 82 000

Résumé :

Composition des équipes
  Angleterre

Titulaires
15 Elliot Daly
14 Chris Ashton   52e
13 Henry Slade   40e
12 Manu Tuilagi   62e
11 Jonny May   2e   24e   28e
10 Owen Farrell     55e
9 Ben Youngs   70e
8 Billy Vunipola   65e
7 Tom Curry   47e   52e 
6 Mark Wilson
5 George Kruis   47e
4 Courtney Lawes
3 Kyle Sinckler   59e
2 Jamie George   62e
1 Mako Vunipola   44e
Remplaçants
16 Luke Cowan-Dickie   62e 
17 Ben Moon   44e 
18 Dan Cole   59e 
19 Joe Launchbury   47e 
20 Nathan Hughes   47e    52e   65e 
21 Dan Robson   70e 
22 George Ford   62e 
23 Jack Nowell   52e 
Entraîneur
  Eddie Jones

    France

Titulaires
  41e Yoann Huget 15
  49e   57e    35e Damian Penaud 14
Mathieu Bastareaud 13
Geoffrey Doumayrou 12
  50e à 60e Gaël Fickou 11
  57e Camille Lopez 10
  47e Morgan Parra 9
Louis Picamoles 8
Arthur Iturria 7
Yacouba Camara 6
  70e Félix Lambey 5
  59e Sébastien Vahaamahina 4
  59e Demba Bamba 3
  76e   Guilhem Guirado 2
  65e   70e  Jefferson Poirot 1
Remplaçants
  76e  Pierre Bourgarit 16
  65e    70e Dany Priso 17
  59e  Dorian Aldegheri 18
  59e  Paul Willemse 19
  70e  Grégory Alldritt 20
  47e  Antoine Dupont 21
  49e  Romain Ntamack 22
  41e  Thomas Ramos 23
Entraîneur
  Jacques Brunel

Troisième journéeModifier

France - ÉcosseModifier

Feuille de match
  France -   Écosse

(mt : - )

au Stade de France, Saint-Denis

Homme du match :

Points marqués :

Évolution du score :

Arbitre : Nic Berry  

Spectateurs :

Résumé :

Pour cette rencontre Brunel effectue 4 changements dans son XV de départ ainsi que 2 replacements[Notes 1],[31]. Dans cette composition l'absence totale des derniers titulaires Parra et Lopez est remarquée, notamment en lien avec leurs déclaration après le dernier match visant la préparation de celui-ci[32].

Composition des équipes
  France

Titulaires
15 Thomas Ramos
14 Damian Penaud
13 Mathieu Bastareaud
12 Gaël Fickou
11 Yoann Huget
10 Romain Ntamack
9 Antoine Dupont
8 Louis Picamoles
7 Arthur Iturria
6 Wenceslas Lauret
5 Félix Lambey
4 Sébastien Vahaamahina
3 Demba Bamba
2 Guilhem Guirado  
1 Jefferson Poirot
Remplaçants
16 Camille Chat
17 Etienne Falgoux
18 Dorian Aldegheri
19 Paul Willemse
20 Grégory Alldritt
21 Baptiste Serin
22 Anthony Belleau
23 Maxime Medard
Entraîneur
  Jacques Brunel

  Écosse

Titulaires
Blair Kinghorn 15
Tommy Seymour 14
Nick Grigg 13
Sam Johnson 12
Sean Maitland 11
Peter Horne 10
  Greig Laidlaw 9
Josh Strauss 8
Jamie Ritchie 7
Magnus Bradbury 6
Jonny Gray 5
Grant Gilchrist 4
Simon Berghan 3
Stuart McInally 2
Allan Dell 1
Remplaçants
Fraser Brown 16
Alex Allan 17
Zander Fagerson 18
Ben Toolis 19
Gary Graham 20
Ali Price 21
Adam Hastings 22
Darcy Graham 23
Entraîneur
  Gregor Townsend

Galles - AngleterreModifier

Feuille de match
  Galles -   Angleterre

(mt - )

au Millenium Stadium, Cardiff

Homme du match :

Points marqués :

Évolution du score :

Arbitre : Jaco Peyper  

Spectateurs :

Résumé :

Composition des équipes
  Galles

Titulaires
15 Liam Williams
14 George North
13 Jonathan Davies
12 Hadleigh Parkes
11 Josh Adams
10 Gareth Anscombe
9 Gareth Davies
8 Ross Moriarty
7 Justin Tipuric
6 Josh Navidi
5 Alun Wyn Jones  
4 Cory Hill
3 Tomas Francis
2 Ken Owens
1 Rob Evans
Remplaçants
16 Elliott Dee
17 Nicky Smith
18 Dillon Lewis
19 Adam Beard
20 Aaron Wainwright
21 Aled Davies
22 Dan Biggar
23 Owen Watkin
Entraîneur
  Warren Gatland

  Angleterre

Titulaires
Elliot Daly 15
Jack Nowell 14
Henry Slade 13
Manu Tuilagi 12
Jonny May 11
  Owen Farrell 10
Ben Youngs 9
Billy Vunipola 8
Tom Curry 7
Mark Wilson 6
George Kruis 5
Courtney Lawes 4
Kyle Sinckler 3
Jamie George 2
Ben Moon 1
Remplaçants
Luke Cowan-Dickie 16
Ellis Genge 17
Harry Williams 18
Joe Launchbury 19
Brad Shields 20
Dan Robson 21
George Ford 22
Joe Cokanasiga 23
Entraîneur
  Eddie Jones

Italie - IrlandeModifier

Feuille de match
  Italie -   Irlande

(mt - )

au Stade olympique, Rome

Homme du match :

Points marqués :

Évolution du score :

Arbitre : Glen Jackson  

Spectateurs :

Résumé :

Composition des équipes
  Italie

Titulaires
15 Jayden Hayward
14 Edoardo Padovani
13 Michele Campagnaro
12 Luca Morisi
11 Angelo Esposito
10 Tommaso Allan
9 Tito Tebaldi
8 Braam Steyn
7 Maxime Mbanda
6 Jimmy Tuivaiti
5 Dean Budd
4 Federico Ruzza
3 Simone Ferrari
2 Leonardo Ghiraldini  
1 Andrea Lovotti
Remplaçants
16 Luca Bigi
17 Cherif Traorè
18 Tiziano Pasquali
19 David Sisi
20 Alessandro Zanni
21 Guglielmo Palazzani
22 Ian McKinley
23 Tommaso Castello
Entraîneur
  Conor O'Shea

  Irlande

Titulaires
Rob Kearney 15
Keith Earls 14
Chris Farrell 13
Bundee Aki 12
Jacob Stockdale 11
Jonathan Sexton 10
Conor Murray 9
Jordi Murphy 8
Sean O'Brien 7
Peter O'Mahony 6
Quinn Roux 5
Ultan Dillane 4
Tadhg Furlong 3
  Rory Best 2
David Kilcoyne 1
Remplaçants
Niall Scannell 16
Jack McGrath 17
John Ryan 18
Iain Henderson 19
Josh van der Flier 20
John Cooney 21
Jack Carty 22
Andrew Conway 23
Entraîneur
  Joe Schmidt

Quatrième journéeModifier

Écosse - GallesModifier

Feuille de match
  Écosse -   Galles

(mt : - )

au Murrayfield Stadium, Édimbourg

Homme du match :

Points marqués :

Évolution du score :

Arbitre : Pascal Gaüzère  

Spectateurs :

Résumé :

Composition des équipes
  Écosse

Titulaires
15
14
13
12
11
10
9
8
7
6
5
4
3
2
1
Remplaçants
16
17
18
19
20
21
22
23
Entraîneur
  Gregor Townsend

  Galles

Titulaires
15
14
13
12
11
10
9
8
7
6
5
4
3
2
1
Remplaçants
16
17
18
19
20
21
22
23
Entraîneur
  Warren Gatland

Angleterre - ItalieModifier

Feuille de match
  Angleterre -   Italie

(mt - )

au Stade de Twickenham, Londres

Homme du match :

Points marqués :

Évolution du score :

Arbitre : Nic Berry  

Spectateurs :

Résumé :

Composition des équipes
  Angleterre

Titulaires
15
14
13
12
11
10
9
8
7
6
5
4
3
2
1
Remplaçants
16
17
18
19
20
21
22
23
Entraîneur
  Eddie Jones

  Italie

Titulaires
15
14
13
12
11
10
9
8
7
6
5
4
3
2
1
Remplaçants
16
17
18
19
20
21
22
23
Entraîneur
  Conor O'Shea

Irlande - FranceModifier

Feuille de match
  Irlande -   France

(mt - )

au Aviva Stadium, Dublin

Homme du match :

Points marqués :

Évolution du score :

Arbitre : Ben O'Keeffe  

Spectateurs :

Résumé :

Composition des équipes
  Irlande

Titulaires
15
14
13
12
11
10
9
8
7
6
5
4
3
2
1
Remplaçants
16
17
18
19
20
21
22
23
Entraîneur
  Joe Schmidt

  France

Titulaires
15
14
13
12
11
10
9
8
7
6
5
4
3
2
1
Remplaçants
16
17
18
19
20
21
22
23
Entraîneur
  Jacques Brunel

Cinquième journéeModifier

Italie - FranceModifier

Feuille de match
  Italie -   France

(mt : - )

au Stade olympique, Rome

Homme du match :

Points marqués :

Évolution du score :

Arbitre : Matthew Carley  

Spectateurs :

Résumé :

Composition des équipes
  Italie

Titulaires
15
14
13
12
11
10
9
8
7
6
5
4
3
2
1
Remplaçants
16
17
18
19
20
21
22
23
Entraîneur
  Conor O'Shea

  France

Titulaires
15
14
13
12
11
10
9
8
7
6
5
4
3
2
1
Remplaçants
16
17
18
19
20
21
22
23
Entraîneur
  Jacques Brunel

Galles - IrlandeModifier

Feuille de match
  Galles -   Irlande

(mt - )

au Millenium Stadium, Cardiff

Homme du match :

Points marqués :

Évolution du score :

Arbitre : Angus Gardner  

Spectateurs :

Résumé :

Composition des équipes
  Galles

Titulaires
15
14
13
12
11
10
9
8
7
6
5
4
3
2
1
Remplaçants
16
17
18
19
20
21
22
23
Entraîneur
  Warren Gatland

  Irlande

Titulaires
15
14
13
12
11
10
9
8
7
6
5
4
3
2
1
Remplaçants
16
17
18
19
20
21
22
23
Entraîneur
  Joe Schmidt

Angleterre - ÉcosseModifier

Feuille de match
  Angleterre -   Écosse

(mt - )

au Stade de Twickenham, Londres

Homme du match :

Points marqués :

Évolution du score :

Arbitre : Paul Williams  

Spectateurs :

Résumé :

Composition des équipes
  Angleterre

Titulaires
15
14
13
12
11
10
9
8
7
6
5
4
3
2
1
Remplaçants
16
17
18
19
20
21
22
23
Entraîneur
  Eddie Jones

  Écosse

Titulaires
15
14
13
12
11
10
9
8
7
6
5
4
3
2
1
Remplaçants
16
17
18
19
20
21
22
23
Entraîneur
  Gregor Townsend

Notes et référencesModifier

  1. « Six Nations Rugby 2019 Fixtures », sur www.sixnationsrugby.com (consulté le 5 novembre 2018).
  2. « Les points de bonus intégrés au Tournoi des 6 Nations », sur rugbyrama.fr, .
  3. « Règles du Tournoi RBS des 6 Nations », sur www.rbs6nations.com, Six Nations Rugby Ltd (consulté le 15 janvier 2010).
  4. (en) « Joseph added to England squad »,
  5. « 6 nations 2019. Mako Vunipola forfait avec l'Angleterre jusqu'à la fin de la compétition », sur actu.fr (consulté le 12 février 2019)
  6. (en) « Scotland make three changes to Six Nations squad », sur skysports.com,
  7. (en) « Six added to Scotland squad », sur scottishrugby.org,
  8. « XV de France : Le groupe pour le Tournoi des 6 Nations - FFR », sur www.ffr.fr (consulté le 30 janvier 2019)
  9. « Jacques Brunel : « Nous disposons d’un groupe ouvert » - FFR », sur www.ffr.fr (consulté le 30 janvier 2019)
  10. « Tournoi des Six Nations : les Clermontois Alivereti Raka et Rabah Slimani dans le doute », sur L'EQUIPE (consulté le 30 janvier 2019)
  11. « XV de France : Le Roux remplacé par Sanconnie - FFR », sur www.ffr.fr (consulté le 30 janvier 2019)
  12. « XV de France - Dany Priso forfait, Étienne Falgoux appelé », sur Rugbyrama, (consulté le 18 février 2019)
  13. (en) « Wales name 39-man squad for Guinness Six Nations », sur wru.wales,
  14. (en) « Ireland Squad Named For Opening Rounds Of Guinness Six Nations », sur irishrugby.ie,
  15. a et b « ITALIA, I 31 CONVOCATI PER LA TRASFERTA IN SCOZIA », sur federugby.it (consulté le 31 janvier 2019)
  16. (en-US) Callum WoodSports fanatic et obsessed with all things Rugby, « Leonardo Sarto Set For The Gallagher Premiership? », sur The Runner Sports, (consulté le 31 janvier 2019)
  17. « ITALRUGBY, CONVOCATO MAKELARA. TEBALDI LASCIA IL RADUNO AZZURRO », sur federugby.it (consulté le 7 février 2019)
  18. (it) « Sei Nazioni, Italia: sorpresa O’Shea, fra i convocati per l’Irlanda c’è Braley », sur La Gazzetta dello Sport - Tutto il rosa della vita (consulté le 14 février 2019)
  19. (it) « Rugby - Sei Nazioni 2019: una sorpresa tra i 33 convocati dell'Italia per preparare la sfida all'Irlanda », sur On Rugby, (consulté le 14 février 2019)
  20. espritdelaregle, « Six Nations 2019 : dernier appel pour la Coupe du Monde », sur Esprit de la Règle, (consulté le 30 janvier 2019)
  21. (en-GB) « Guinness Six Nations Player of the Round », sur Six Nations Rugby (consulté le 7 février 2019)
  22. (en-GB) « Terms and Conditions: Player of the Round », sur Six Nations Rugby, (consulté le 7 février 2019)
  23. https://www.sixnationsrugby.com/fr/2019/02/06/les-supporters-ont-designe-leur-joueur-du-premier-weekend-des-guinness-six-nations/
  24. https://www.sixnationsrugby.com/fr/2019/02/13/le-meilleur-joueur-de-la-deuxieme-journee-du-tournoi-connu/
  25. « Six Nations Rugby France v Galles - compte-rendu », sur https://www.sixnationsrugby.com (consulté le 2 février 2019)
  26. « Six Nations Rugby Écosse v Italie », sur https://www.sixnationsrugby.com (consulté le 2 février 2019)
  27. « Six Nations Rugby Irlande v Angleterre - compte-rendu », sur https://www.sixnationsrugby.com (consulté le 2 février 2019)
  28. « Italy make two changes to team for Wales clash », sur www.euronews.com (consulté le 7 février 2019)
  29. « ITALRUGBY, 2 CAMBI NEL XV PER LA SFIDA AL GALLES », sur www.federugby.it (consulté le 7 février 2019)
  30. (en-GB) « Six Nations 2019: Wales make 10 changes for Italy match », BBC,‎ (lire en ligne, consulté le 7 février 2019)
  31. « XV de France masculin : La composition pour l’Écosse - FFR », sur www.ffr.fr (consulté le 19 février 2019)
  32. « XV de France : tension, sanctions, communication - 6 Nations - Rugby », sur Sport24, 2019-02-19cet11:59:02+0100 (consulté le 19 février 2019)

AnnexesModifier

Articles connexesModifier

Lien externeModifier


Erreur de référence : Des balises <ref> existent pour un groupe nommé « Notes », mais aucune balise <references group="Notes"/> correspondante n’a été trouvée, ou bien une balise fermante </ref> manque