Portail:Bolivie

le Portail sur la

Bolivie

1 801 articles sont actuellement liés au portail.
Drapeau bolivien
Localisation de la Bolivie dans le monde

La Bolivie ou l'État plurinational de Bolivie est un pays d'Amérique du Sud entouré par le Brésil, le Paraguay, l'Argentine, le Chili et le Pérou. Ce pays est, avec le Paraguay, l'un des deux seuls du continent sud-américain à ne pas avoir d'accès à la mer. Les principales caractéristiques de sa géographie sont l'Altiplano, un haut plateau se situant au milieu des Andes, et le lac Titicaca, qui est la plus vaste étendue d'eau d'Amérique du Sud et le plus haut lac commercialement navigable du monde.

Lire l’article



[modifier Nuvola apps ktip.png Lumière sur ...

CheHigh.jpg

Ernesto Guevara, plus connu comme « Che Guevara » [ (t)ʃe ɡevara] (en espagnol : [ t͡ʃe ɡeˈβaɾa]) ou « le Che », né le à Rosario en Argentine et mort exécuté le à La Higuera en Bolivie, à l'âge de 39 ans, est un révolutionnaire marxiste-léniniste et internationaliste argentin ainsi qu'un homme politique d'Amérique latine. Il a notamment été un dirigeant de la révolution cubaine, qu'il a théorisée et tenté d'exporter, sans succès, vers le Congo puis la Bolivie où il trouve la mort.

Alors qu'il est jeune étudiant en médecine, Guevara voyage à travers l'Amérique latine, ce qui le met en contact direct avec la pauvreté dans laquelle vit une grande partie de la population. Son expérience et ses observations l'amènent à la conclusion que les inégalités socioéconomiques ne peuvent être abolies que par la révolution. Il décide alors d'intensifier son étude du marxisme et de voyager au Guatemala afin d'apprendre des réformes entreprises par le président Jacobo Arbenz Guzmán, renversé quelques mois plus tard par un coup d'État appuyé par la CIA. Peu après, Guevara rejoint le mouvement du 26 juillet, un groupe révolutionnaire dirigé par Fidel Castro. Après plus de deux ans de guérilla durant laquelle Guevara devient commandant, ce groupe prend le pouvoir à Cuba en renversant le dictateur Fulgencio Batista en 1959.

Dans les mois qui suivent, Guevara est commandant en chef de la prison de La Cabaña. Il est désigné procureur d'un tribunal révolutionnaire qui exécute les opposants. Puis il crée des camps de « travail et de rééducation ». Il occupe ensuite plusieurs postes importants dans le gouvernement cubain qui écarte les démocrates, réussissant à influencer le passage de Cuba à une économie du même type que celle de l'URSS et à un rapprochement politique avec le Bloc de l'Est, mais échouant dans l'industrialisation du pays en tant que ministre. Guevara écrit pendant ce temps plusieurs ouvrages théoriques sur la révolution et la guérilla.

En 1965, après avoir dénoncé l'exploitation du tiers monde par les deux blocs de la guerre froide, il disparaît de la vie politique et quitte Cuba avec l'intention d'étendre la révolution et de propager ses convictions marxistes communistes. Il se rend d'abord au Congo-Léopoldville, sans succès, puis en Bolivie où il est capturé et exécuté sommairement par l'armée bolivienne entraînée et guidée par la CIA;

Après sa mort, Che Guevara devient une icône pour des mouvements révolutionnaires et fait l’objet d’un culte de la personnalité, mais demeure toujours l'objet de controverses entre historiens, à cause de témoignages sur des exécutions d'innocents avancées par certains de ses biographes. Un portrait de Che Guevara réalisé par Alberto Korda est considéré comme l'une des photographies les plus célèbres au monde.



[modifier Le saviez-vous?

  • Le Salar de Uyuni est la plus grande étendue de sel au monde avec une superficie de 12 500 km2.


[modifier Le projet

Comment contribuer ?Modifier

Il existe de nombreux moyens pour aider à améliorer cette encyclopédie :

¡La unión es la fuerza!

[modifier Sélection d'images

Alpagas dans les Andes.
Lamas dans les Andes à côté du mont Illimani
Des aguayos, vêtements traditionnels boliviens.



[modifier Sélection d'articles Sélection d'articles

>
Politique (article)
<
Présidents (liste): Alfredo Ovando Candia, Víctor Paz Estenssoro, Jaime Paz Zamora, Hugo Banzer Suárez, Jorge Quiroga Ramírez, Gonzalo Sánchez de Lozada, Carlos Mesa, Eduardo Rodríguez, Evo Morales
Vice-présidents : Álvaro García Linera
Autres : Felipe Quispe, Manfred Reyes Villa, Casimira Rodríguez, David Choquehuanca
>
Géographie (article)
<
>
Histoire (article)
<
>
Économie (article)
<
>
Société
<
>
Éducation
<
>
Culture
<
Parlées par un faible nombre ou éteinte : Reyesano, Sirionó, Ayoreo, Ignaciano, Yuracaré, Cavineña, Chácobo, Araona, Baure, Canichana, Cayubaba, Ese 'ejja, Guarayo, Itonama, Leko, Moré, Movima, Pacahuara, Pauserna, Tacana, Trinitario, Yaminahua
Genres : Huayno, Bailecito, Cueca
Musiciens et chanteurs : Los Jairas
Instruments : Quena, Siku, Charango, Bombo, Reco-reco
>
Sport
<
Clubs : EnForma Santa Cruz, The Strongest La Paz, Club Mariscal Santa Cruz, Bolívar La Paz, Jorge Wilstermann Cochabamba, Oriente Petrolero, Real Potosí
Joueurs : Pato Aguilera, Mauricio Baldivieso, Carlos Alberto Durán, Julio César Baldivieso, Joaquín Botero, Ramiro Castillo, Marco Etcheverry, Jaime Moreno, Marcelo Moreno Martins, Erwin Sánchez, Vladimir Soria
Infrastructures : Estadio Hernando Siles, Estadio IV Centenário
>
Voir aussi la liste complète des 1 801 articles liés à la Bolivie.
<


[modifier Navigation