Action démocratique nationaliste

parti politique conservateur bolivien

Action démocratique nationaliste
(es) Acción Democrática Nacionalista
Image illustrative de l’article Action démocratique nationaliste
Logotype officiel.
Présentation
Leader Freddy Terrazas Salas
Fondation
Siège La Paz, Drapeau de la Bolivie Bolivie
Fondateur Hugo Banzer Suárez
Affiliation Régionale UPLA
COPPPAL
Positionnement Droite
Idéologie National-conservatisme
Conservatisme
Néolibéralisme
Affiliation internationale Union démocrate internationale
Couleurs Noir, blanc, rouge

L'Acción Democrática Nacionalista (ADN) est un parti politique conservateur bolivien fondé en 1979 par Hugo Banzer Suárez. Il est membre de l'Union des partis latino-américains et membre associé de l'Union démocrate internationale. L'ex-président Jorge Quiroga ainsi que l'ex-maire de Cochabamba, Manfred Reyes Villa, l'un des leaders de l'opposition à Evo Morales, ont déjà été membres de ce parti. Reyes Villa l'avait d'ailleurs quitté avant de fonder Nouvelle force républicaine (NFR, extrême-droite).

HistoriqueModifier

Lorsque Hugo Banzer Suárez démissionne de ses fonctions en 2001, la présidence du pays est assumée par son vice-président, Jorge Quiroga, qui complète le mandat jusqu'en 2002. Ce dernier se présente plus tard comme candidat présidentiel aux élections générales de 2005 avec le Pouvoir démocratique social, une coalition formée d'une grande partie des membres de l'ADN.

Le parti demeure peu présent sur la scène politique à partir de 2006. Il fait cependant une réapparition pour les élections générales de 2020 en y présentant María de la Cruz Bayá comme candidate présidentielle. Sa candidature est finalement retirée peu avant les élections, le parti préférant soutenir le candidat d'un autre parti[1].

Notes et référencesModifier

RéférencesModifier

  1. (es) « ADN oficializa ante el TSE su declinación; Bayá reafirma que «morirá de pie» », sur www.paginasiete.bo (consulté le 21 octobre 2020)