Wichi (langue)

langue mataguayo

Le wichí ou weenhayek ou encore wichí lhamtés, noctenes, matahuayo, matako, weʃwo, mataco (ce dernier terme étant commun mais péjoratif) est une langue amérindienne de la famille des langues mataguayo parlées en Argentine dans les provinces de Chaco, Formosa et Salta et dans le département de Tarija en Bolivie par 35 000 Wichi[4].

Wichí
Pays Argentine, Bolivie
Région Gran Chaco
Nombre de locuteurs güisnay : 15 000[1]
nocten : 1 930 (Bolivie, 2011)[2]
nocten : 2 030 (total)[2]
vejoz : 25 000 (1991)[3]
ou 35 000[4]
Classification par famille
Codes de langue
ISO 639-3 mzh – güisnay (en)
mtp – nocten (en)
wlv – vejoz (en)

Répartition et statutModifier

Il s'agit de la troisième langue la plus parlée du département de Tarija en Bolivie, loin après l'espagnol et le quechua[5].

La langue constitue également une langue officielle de la Bolivie depuis la promulgation de la Constitution de 2009.

VariétésModifier

Le SIL International, organisme qui attribue les codes ISO 639-3, ainsi que Glottolog[6] recensent trois variétés :

Les linguistes Pedro Viegas Barro et Kenneth Claesson ne parlent pas d'un tel classement.

Notes et référencesModifier

  1. Ethnologue [mzh].
  2. a et b Ethnologue [mtp].
  3. Ethnologue [wlv].
  4. a et b Viegas Barros 2002, p. 137.
  5. (es) Instituto Nacional de Estadística, Censo de Población y Vivienda 2012 Bolivia - Características de la población, La Paz, , 200 p. (lire en ligne), p. 36
  6. Glottolog [wich1261].

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier