Ouvrir le menu principal

Ordre de bataille lors de la bataille d'Iéna

France Forces FrançaisesModifier

Commandant en chef : Empereur Napoléon.

Garde ImpérialeModifier

La Garde comprend :

4e CorpsModifier

Maréchal Nicolas Jean-de-Dieu Soult
Le 4e corps comprend :


Les divisions suivantes ne sont arrivées que pour la fin de la bataille

5e CorpsModifier

Maréchal Jean Lannes
Le 5e corps comprend :

6e CorpsModifier

Maréchal Michel Ney[4]

7e CorpsModifier

Maréchal Charles Pierre François Augereau

  • 17 bataillons
  • 7 escadrons
  • 17 672 hommes dont
  • 1 290 cavaliers
  • 1 323 artilleurs
  • 36 canons
  • 384 caissons
  • Chef d’état-major : Claude Marie Joseph Pannetier
  • Commandant l’artillerie : ?
  • Commandant le génie : ?

Réserve de cavalerieModifier

Maréchal Joachim Murat[8]

Prusse Forces Prussiennes et Flag of Electoral Saxony.svg SaxonnesModifier

Commandant en chef : Général prince Frédéric Louis de Hohenlohe-Ingelfingen

Avant-gardeModifier

Division de Louis Ferdinand de Prusse - (tué à la bataille de bataille de Saalfeld)

  • Brigade du général Von Bevilaqua.
    • Régiment d’infanterie saxon Kurfürst (4 bataillons - 1 200 hommes)
    • Régiment d’infanterie saxon Clemens (4 bataillons - 1 200 hommes)
    • 49e régiment d’infanterie Muffling (4 bataillons - 1 600 hommes)
  • Brigade général Von Pelet.
    • Bataillon de fusiliers Von Pelet (650 hommes)
    • Bataillon de fusiliers Ruhle (650 hommes)
    • Bataillon de fusiliers Rabenau (650 hommes)
  • Brigade du général von Schimmelpfenning.
    • 6e régiment de hussards Schimmelpfenning-Hussaren (2 bataillons – 1240 hommes)
    • Compagnie de chasseurs Valentini (120 hommes)
    • Compagnie de chasseurs Masars (120 hommes)
    • Batterie d’artillerie à cheval Gause (8 canons - 100 hommes)
  • Brigade de cavalerie
    • Régiment de hussards saxons (8 escadrons - 840 hommes)
  • Artillerie
    • Batterie de 4 saxonne Hoyen (8 canons - 100 hommes)
    • Batterie de 6 Riemann (8 canons - 100 hommes)

Aile droiteModifier

Division du général Von Grawert

  • Brigade du général Von Muffling.
    • 32e régiment d’infanterie Hohenloh (4 bataillons - 1 600 hommes)
    • 50e régiment d’infanterie Sanitz (4 bataillons - 1 600 hommes)
    • Régiment de grenadier Hahn (2 bataillons - 800 hommes)
    • Batterie d’artillerie de 12 Glasennapp (8 canons - 100 hommes)
  • Brigade du colonel Von Schimonsky.
    • 39e régiment Zastrow (4 bataillons - 1 600 hommes)
    • 47e régiment Grawert (4 bataillons - 1 600 hommes)
    • Régiment de Grenadier Sack (2 bataillons - 800 hommes)
    • Batterie d’artillerie de 12Wolframsdorf : 8 pièces de 12, 100 hommes
  • Brigade de cavalerie du général Von Holtzendorf.
    • 11e régiment de dragons Krafft (700 hommes)
    • 1er régiment de cuirassiers Henckel (700 hommes)
    • 9e régiment de cuirassiers Holtzendorf (700 hommes)
    • Batterie d’artillerie à cheval Steinwehr (8 canons - 100 hommes)
  • Brigade du colonel Von Erischen.
    • Bataillon de fusiliers Erischen (650 hommes)
    • 1er régiment de hussards Gettkandt (1 bataillon - 620 hommes)
    • 2e régiment de hussards Gettkandt (1 bataillon - 620 hommes)
    • Batterie d’artillerie à cheval Stunitz (4 pièces - 50 hommes)

Aile gaucheModifier

Division saxonne du général Von Niesemeuschel

  • Brigade du général Von Burgsdorf.
    • Régiment d’infanterie Xavier (4 bataillons - 1 200 hommes)
    • Régiment d’infanterie Thummel (4 bataillons - 1 200 hommes)
    • Régiment d’infanterie Friedrich August (4 bataillons - 1 200 hommes)
    • Batterie d’artillerie de 8 Hausmann (8 canons - 100 hommes)
    • Batterie d’artillerie de 8 Ernst (8 canons - 100 hommes)
  • Brigade du général Von Dyherrn
    • Régiment d’infanterie Bevilaqua (2 bataillons - 600 hommes)
    • Régiment d’infanterie Low (4 bataillons - 1 200 hommes)
    • Régiment d’infanterie Niesemeuschel (4 bataillons - 1 200 hommes)
    • Batterie d’artillerie de 12 Bonniot (8 canons - 100 hommes)
  • Brigade de cavalerie du général Von Zezschwitz.
    • Régiment de carabinier (660 hommes)
    • Régiment de cuirassiers Kochtitzky (660 hommes)
    • Régiment de dragons Albrecht (660 hommes)
    • Batterie d’artillerie à cheval Grossmann (8 canons - 100 hommes)
  • Brigade du général Von Polenz.
    • Régiment de dragons Polenz (600 hommes)
    • Bataillon de fusiliers prussiens Boguslawski (650 hommes)
    • Batterie d’artillerie à cheval prussienne Studnitz (4 pièces - 50 hommes)

Réserve de l’aile gaucheModifier

Division de réserve du général Von Prittwitz

  • Brigade du général Von Sanitz.
    • Régiment de grenadiers Borcke (2 bataillons - 800 hommes)
    • Régiment de grenadiers Losthien (2 bataillons - 800 hommes)
    • Régiment de grenadiers Dohna (2 bataillons - 800 hommes)
    • Régiment de grenadiers Kollin (1 bataillon - 400 hommes)
    • Batterie d’artillerie de 12 Schlenburg (8 canons - 100 hommes)
  • Brigade du général Von Cerrini.
    • Régiment de grenadiers Thiollaz (2 bataillons - 600 hommes)
    • Régiment de grenadiers Lecoq (2 bataillons - 600 hommes)
    • Régiment de grenadiers Metzsch (2 bataillons - 600 hommes)
    • Régiment de grenadiers Hund (2 bataillons - 600 hommes)
    • Régiment de grenadiers saxons Lichtenhain (2 bataillons - 600 hommes)
    • Batterie saxonne d’obusiers Tullmann (8 canons - 100 hommes)
  • Brigade de cavalerie du général Von Krafft.
    • Régiment de dragons saxons Clemens (600 hommes)
    • 2e Régiment de dragons Prittwitz (700 hommes)
    • Batterie d’artillerie à cheval Hahn (8 canons - 100 hommes)

Corps de réserveModifier

  • Corps de réserve des généraux de Tauenzien, Von Bila II et du colonel Von Rosen.
    • Régiment hussards Bila (1 bataillon - 620 hommes)
    • Compagnie de chasseurs Werner (120 hommes)
    • Compagnie de chasseurs Kronhelm (120 hommes)
    • Bataillon de fusiliers Rosen (650 hommes)
    • Régiment de tirailleurs Zweiffel (1 bataillon)
    • Régiment de tirailleurs Rechten (1 bataillon)
    • Régiment de tirailleurs Maximilian (2 bataillons)
    • Batterie d’artillerie Bose (8 canons)

Corps principalModifier

Corps principal du général Von Zweiffel.

  • Brigade du colonel Von Winter.
    • Régiment d’infanterie saxon Rechten (1 200 hommes)
    • Régiment d’infanterie saxon Maximilian (1 200 hommes)
  • Brigade du colonel Von Brandenstein.
    • Régiment d’infanterie saxon Rechten
    • Régiment d’infanterie Zweiffel
    • Bataillon de tirailleurs Zweiffel
    • Bataillon de tirailleurs Rechten
    • Régiment de grenadiers Winkel (1 bataillon - 600 hommes)
    • Batterie d’artillerie Dietrich (6 canons)
  • Brigade de réserve du général Von Schönberg.
    • Régiment de dragons saxons Prinz Johann (600 hommes)
    • Régiment de grenadiers saxon Winkel (1 bataillon)
    • Régiment de grenadiers Herwarth (1/2 bataillon)
    • Batterie saxonne d’obusiers Kotsch (8 obusiers - 100 hommes)
    • 8e régiment de hussards Blucher (2 bataillons – 1040 hommes)

Corps de réserve de l’armée du HanovreModifier

Corps de réserve de l’armée du Hanovre du général Rüchel

  • Détachement Hanovre.
    • Bataillon de fusiliers Kaiserligk (1 compagnie - 160 hommes)
    • 57e régiment d’infanterie Gravenitz (4 bataillons - 1 600 hommes)
    • 19e régiment d’infanterie Prinz Oranien (4 bataillons - 1 600 hommes)
  • Détachement Winning.
    • 27e régiment d’infanterie Tschammer (4 bataillons - 1 600 hommes)
    • Compagnie de chasseurs (120 hommes)
    • 7e régiment de hussards Kohler (1 bataillon - 620 hommes)
    • Demi batterie d’artillerie Schienert : (4 canons - 50 hommes)
  • Détachement Pletz.
    • Bataillon de fusiliers Bila (650 hommes)
    • Bataillon de fusiliers Kaiserligk (incomplet - 490 hommes)
    • Compagnie de chasseurs (120 hommes)
    • 3e régiment de hussards Pletz (1/2 bataillon - 620 hommes)
    • Demi batterie d’artillerie à cheval Heidenreich (4 canons - 50 hommes)
  • Détachement Blücher.
    • 23e régiment d’infanterie Winning (4 bataillons - 1 600 hommes)
    • 10e régiment d’infanterie Wedell (4 bataillons - 1 600 hommes)
    • Régiment de grenadiers Borstell (2 bataillons - 300 hommes)
    • Régiment de grenadiers Hallmann (2 bataillons - 800 hommes)

Corps RüchelModifier

Corps du général Rüchel

    • 26e régiment d’infanterie Alt-Larisch (4 bataillons - 1 600 hommes)
    • 29e régiment d’infanterie Treufels no 29 (4 bataillons - 1 600 hommes)
    • 37e régiment d’infanterie Tschepe no 37 (4 bataillons- 1 600 hommes)
    • 43e régiment d’infanterie Strachwitz no 43 (4 bataillons - 1 600 hommes)
    • 7e régiment de hussards (1 bataillon - 620 hommes)
    • 4e régiment de dragons Katte (700 hommes)
    • 5e régiment de cuirassiers Bailliodz (700 hommes)
    • Demi batterie d’artillerie à cheval Heidenreich (4 canons - 50 hommes)
    • Demi batterie d’artillerie de 6 Schienert (4 canons - 50 hommes)
    • Demi batterie d’artillerie de 6 Schmidt (4 canons - 50 hommes)
    • Batterie d’artillerie de 12 Schafer (8 canons - 100 hommes)

Corps de BlücherModifier

Corps du général Blücher

    • 12e régiment de dragons Brusewitz (700 hommes)
    • Compagnie de chasseurs Charcot (120 hommes)
    • Bataillon de fusilierIvernois : (1 bataillon - 650 hommes)
    • 41e régiment d’infanterie Lettow no 41 (4 bataillons - 1 600 hommes)
    • 44e régiment d’infanterie Hagken no 44 (4 bataillons - 1 600 hommes)
    • Demi batterie d’artillerie à cheval Lehmann (4 canons -50 hommes)
    • 9e régiment d’infanterie Schenk (4 bataillons - 1 600 hommes)
    • Bataillon de fusiliers Ernest (650 hommes)
    • Bataillon de fusiliers Gobbe (650 hommes)
    • Compagnie de chasseurs de Kalkcreuth
    • 14e régiment de dragons Wobeser (700 hommes)
    • Batterie d’artillerie de 12 Kirchfeld (8 canons - 100 hommes)
    • Demi batterie d’artillerie à cheval Neander (4 canons - 50 hommes)
    • Demi batterie d’artillerie à cheval Lehmann (4 canons - 50 hommes)
  • Détachement Erfurt.
    • 48e régiment d’infanterie Kurfurst Von Hessen (4 bataillons - 1 600 hommes)

Corps de réserve généraleModifier

Corps de réserve générale du prince Eugen Von Würtemberg

  • Avant-garde du général Von Heinrichs.
    • Bataillon de fusiliers Hinrichs (650 hommes)
    • Bataillon de fusiliers Borell (650 hommes)
    • Bataillon de fusiliers Knorr (650 hommes)
    • 10e régiment de hussards Usedom (2 escadrons - 248 hommes)
    • 9e régiment de dragons Herzberg (1 escadron - 140 hommes)
    • 10e régiment de dragons Manstein (1 escadron - 140 hommes)
    • Batterie à cheval Holtendorff (2 obusiers - 25 hommes)
  • Division du général Von Natzmer.
    • 17e régiment d’infanterie Treschkow no 17 (4 bataillons - 1 600 homme)s
    • 54e régiment d’infanterie Natzmer no 54 (4 bataillons - 1 600 hommes)
    • 51e régiment d’infanterie Kauffberg no 51 (4 bataillons - 1600 hommes)
    • Régiment de grenadiers Schmeling (2 bataillons - 800 hommes)
    • Régiment de grenadiers Krety (2 bataillons - 800 hommes)
    • Batterie d’artillerie de 12 Mayer (8 canons -100 hommes)
    • Demi batterie d’artillerie de 12 Siekorski (4 canons - 50 hommes)
  • Division du général Von Jung-Larisch.
    • Brigade du colonel Von Vieregg
      • 55e régiment d’infanterie Manstein (4 bataillons - 1 600 hommes)
      • Régiment de grenadiers Vieregg (2 bataillons - 800 hommes)
    • Brigade du colonel Von Werder.
      • 53e régiment d’infanterie Jung-Larisch (4 bataillons - 1 600 hommes)
    • Brigade du colonel Von Streithorst.
      • 4e régiment d’infanterie Kalkreuth (4 bataillons - 1 600 hommes)
      • Batterie d’artillerie de 12 Harth (8 canons - 100 hommes)
      • Demi batterie d’artillerie de 12 Siekorski (4 canons - 50 hommes)

Cavalerie de réserveModifier

  • Cavalerie de réserve du général Von Heyking.
    • 10e régiment de dragons Manstein (4 escadrons - 560 hommes)
    • 10e régiment de hussards Usedom (4 escadrons - 496 hommes)
  • Cavalerie de réserve du général Von Usedom.
    • 10e régiment de hussards Usedom (4 escadrons - 496 hommes)
    • 9e régiment de dragons Herzberg (4 escadrons - 560 hommes)
    • Demi batterie d’artillerie à cheval Holtzendorff (4 pièces - 50 hommes)
    • Batterie d’artillerie à cheval Holtzendorff (2 obusiers - 25 hommes)

Notes, sources et référencesModifier

  • Napoléon 1er no 40
  • Tradition Magazine no 24
  • Liens internet cités dans Liens externes
  1. Les pertes de la division Saint Hilaire à l'issue de la bataille d'Iéna est 580 hommes
  2. Les pertes de la division Suchet à l'issue de la bataille d'Iéna est de 2645 hommes
  3. Les pertes de la division Trelliard à l'issue de la bataille d'Iéna est de 235 hommes
  4. Les pertes du 6e corps du maréchal Ney à l'issue de la bataille d'Iéna est 600 hommes
  5. Les pertes de la cavalerie du général de Chabanais à l'issue de la bataille d'Iéna est 270 hommes
  6. Les pertes de la division du général Desjardins à l'issue de la bataille d'Iéna est 735 hommes
  7. Les pertes de la division du général Durosnel à l'issue de la bataille d'Iéna est 240 hommes
  8. Les pertes de la réserve de cavalerie du maréchal Mural à l'issue de la bataille d'Iéna est 535 hommes
  9. Les pertes de la brigade de cavalerie du général Margaron à l'issue de la bataille d'Iéna est 257 hommes

Articles connexesModifier

Liens externesModifier