Meilleur joueur du monde World Rugby

reconnaissance d'un joueur de rugby
(Redirigé depuis Meilleur joueur du monde IRB)

Le titre de meilleur joueur du monde World Rugby est une récompense décernée chaque année par World Rugby à l'occasion des Prix Wolrd Rugby. Cette récompense honore les plus grands joueurs internationaux de rugby à XV. Décerné en 2001 pour la première fois par l'International Rugby Board (IRB, aujourd'hui devenu World Rugby)[1], elle récompense à l'automne chaque année, la personnalité qui a apporté sa contribution particulière au jeu et aux résultats de son équipe nationale et accessoirement de club ou de franchise.

Le jury de vote sélectionne une liste de candidats pour lesquels les joueurs, les entraîneurs, les représentants des médias et le public peuvent voter via Twitter. Le jury sélectionne ensuite le lauréat en fonction des résultats du vote.

Avec huit sélections et trois désignations entre 2001 et 2012, McCaw est le joueur le plus récompensé par World Rugby (3). Dan Carter le rejoint en 2015 après cinq sélections entre 2005 et 2015. La joueurs venant de Nouvelle-Zélande ont remporté cette récompense le plus de fois, à dix reprises. Les joueurs nommés proviennent pour l'instant tous de nations du Tier 1, à l'exception de l'Américain Joe Taufete'e, en 2019.

Les lauréats modifier

Meilleur joueur du monde IRB (2001-2013) modifier

En 2001, année de la création des Prix World Rugby, le tout premier joueur à se voir décerner le prix de Meilleur joueur du monde est l'international irlandais et joueur des Harlequins, le talonneur Keith Wood[2],[3].

L'année suivante, en 2002, le demi de mêlée du Stade français Fabien Galthié devient le second joueur à remporter ce titre. Alors en concurrence avec Richie McCaw, Joe van Niekerk, Brian O'Driscoll et Jason Robinson, il se distingue de ces derniers notamment lors du Tournoi des Six Nations, durant lequel il réalise de très bonnes performances tout en étant le capitaine des Bleus qui remportent la compétition et réalisant le Grand Chelem[4].

Puis, l'ouvreur Anglais Jonny Wilkinson remporte à son tour la distinction en 2003[5], après avoir réalisé une saison impressionnant, remportant le Tournoi des Six Nations avec le Grand Chelem et étant un grand artisan de cette victoire[6]. Quelques mois plus tard, il remporte le Mondial, marquant notamment le drop victorieux en finale face à l'Australie, offrant à son pays la première Coupe du monde de son histoire[7].

En 2004, c'est le troisième ligne aile Sud-Africain Schalk Burger qui est désigné meilleur joueur du monde. Il a notamment remporté le Tri-nations avec son pays, la première victoire dans cette compétition depuis 1998[8].

Après une année 2005 durant laquelle il bat à trois reprises les Lions britanniques et irlandais, gagne le Tri-nations et remporte tous les matchs de sa tournée en Europe, le All Black Dan Carter est élu meilleur joueur du monde[9],[10].

L'année d'après, c'est un autre néo-zélandais qui remporte cette distinction : Richie McCaw[11]. Cette année 2006, il devient le capitaine des Crusaders qu'il conduit au titre en Super 14[12] et devient également le capitaine des All Blacks[13] avec qui il remporte le Tri-nations[14].

Pour l'année 2007, l'ailier Sud-Africain Bryan Habana est élu meilleur joueur du monde[15]. Il réalise une excellente année durant laquelle il remporte dans un premier temps le Super 14 avec les Bulls, marquant l'essai de la victoire en finale contre les Sharks[16]. Puis, il est remporte la Coupe du monde durant laquelle il marque quatre essais contre les Samoa, deux contre les États-Unis et deux contre l'Argentine en demi-finale, pour un total de huit réalisations, lui permettent d'égaler le record d'essais inscrits en un seul Mondial, record détenu par Jonah Lomu depuis l'édition de 1999[17].

Vainqueur du Tournoi des Six Nations avec le pays de Galles et recordman du nombre d'essais sous le maillot du XV du Poireau, le Gallois Shane Williams succède à Bryan Habana pour l'année 2008[18].

Puis, en 2009 et 2010, le néo-zélandais Richie McCaw est élu deux fois consécutives comme étant le meilleur joueur du monde[19],[20], après avoir déjà remporté cette distinction une première fois en 2006. Durant ces deux années, il est invaincu durant les deux tournées en Europe[21],[22], remporte le Tri-nations 2010 sans aucune défaite[23], et devient le All Black le plus capé de l'histoire[24].

En 2011, un deuxième français remporte cette distinction : le joueur du Stade toulousain, Thierry Dusautoir[25]. C'est notamment sa victoire en finale du Championnat de France contre Montpellier[26] et surtout son excellente Coupe du monde durant laquelle il est nommé Homme du match à l'issue de la finale perdue contre la Nouvelle-Zélande[27].

À la fin de l'année 2012, Dan Carter est élu meilleur joueur du monde pour la deuxième fois de sa carrière après, sept ans après sa première victoire, alors que Richie McCaw était annoncé favori[28]. Il remporte le Rugby Championship avec son pays qu'il a porté durant toute la compétition[29]. Il est également le meilleur réalisateur de l'histoire de sa sélection nationale[28].

Un autre néo-zélandais est récompensé en 2013 : Kieran Read. Invaincu avec les All Blacks dont il est temporairement promu capitaine[30] et avec qui il remporte le Rugby Championship, il réalise une excellente année où il impressionne par sa technique et sa puissance. Il joue treize des quatorze matchs de son pays et marque six essais[31].

Meilleur joueur du monde World Rugby (depuis 2014) modifier

Après le changement de nom de l'IRB devenant World Rugby, le premier vainqueur est le deuxième ligne international néo-zélandais Brodie Retallick[32]. Cette année 2014, il remporte le Rugby Championship et devient le premier joueur de deuxième ligne à obtenir ce titre[33]

En 2015, à 33 ans, Dan Carter remporte pour la troisième fois le titre de meilleur joueur du monde, après avoir été décisif dans tous les matchs importants de la Coupe du monde qu'il gagne également. Il devient alors le joueur ayant remporté le plus de fois cette distinction, à égalité avec Richie McCaw qui l'a remportée trois fois[34],[35].

Succède à Carter un autre All Black ; Beauden Barrett remporte deux année de suite le titre, en 2016[36] et 2017[37]. La première année, il remporte le Super Rugby pour la première fois de l'histoire des Hurricanes en battant les Lions en finale, à l'issue de laquelle il est nommé homme du match[38]. Puis, il parvient à s'imposer comme le demi d'ouverture titulaire des All Blacks aux dépens d'Aaron Cruden et Lima Sopoaga[39],[40] et participe activement à la victoire néo-zélandaise dans le Rugby Championship[41],[42]. La seconde année, il remporte une nouvelle fois le Rugby Championship[43].

En 2018, l'international irlandais Jonathan Sexton met fin à six ans de victoires néo-zélandaises et succède à deux autres ouvreurs, Dan Carter et Beauden Barrett, après avoir remporté le Tournoi des Six Nations en réalisant le Grand Chelem et la Coupe d'Europe avec le Leinster[44].

Après avoir remporté la Coupe du monde 2019, durant laquelle il réalise d'excellents matchs, le troisième ligne des Springboks Pieter-Steph du Toit est désigné meilleur joueur du monde, alors que son compatriote Cheslin Kolbe et l'Anglais Tom Curry semblaient favoris[45],[46].

Ensuite, en raison de la pandémie de Covid-19, personne ne gagne le titre de meilleur joueur du monde en 2020[47]. Puis, c'est le demi de mêlée du Stade toulousain Antoine Dupont qui succède à du Toit, en 2021. Il est le troisième français à être vainqueur. Cette année, il remporte le Championnat de France[48] et la Coupe d'Europe[49] avec son club, puis participe à la victoire historique de la France face à la Nouvelle-Zélande[50]. Il est également promu capitaine des Bleus[51].

L'année suivante, en 2022, bien que nommé, Antoine Dupont est devancé par l'Irlandais du Leinster Josh van der Flier, qui a grandement participé aux succès internationaux de son pays qui est devenu cette année la première nation mondiale au classement World Rugby[52],[53].

En 2023, malgré une finale de Coupe du monde perdue, l'international néo-zélandais Ardie Savea est élu meilleur joueur du monde[54],[55].

Personnes lauréates du titre de World Rugby International Player of the Year (Meilleur joueur du Monde World Rugby)[56].
Période Joueur Position Équipe nationale
Club
Joueurs nommés
2001  
Keith Wood
Talonneur   Irlande
  Harlequins
  George Gregan
  Brian O'Driscoll
  George Smith
  Jonny Wilkinson
2002  
Fabien Galthié
Demi de mêlée   France
  Stade français Paris
  Richie McCaw
  Joe van Niekerk
  Brian O'Driscoll
  Jason Robinson
2003  
Jonny Wilkinson
Demi d'ouverture   Angleterre
  Newcastle Falcons
  Imanol Harinordoquy
  Richie McCaw
  Steve Thompson
  Phil Waugh
2004  
Schalk Burger
Troisième ligne aile   Afrique du Sud
  Western Province / Stormers
  Serge Betsen
  Gordon D'Arcy
  Matt Giteau
  Marius Joubert
2005  
Daniel Carter
Demi d'ouverture   Nouvelle-Zélande
  Canterbury / Crusaders
  Bryan Habana
  Victor Matfield
  Richie McCaw
  Tana Umaga
2006  
Richie McCaw
Troisième ligne aile   Nouvelle-Zélande
  Canterbury / Crusaders
  Daniel Carter
  Paul O'Connell
  Fourie du Preez
  Chris Latham
2007  
Bryan Habana
Ailier   Afrique du Sud
  Blue Bulls / Bulls
  Juan Martín Hernández
  Felipe Contepomi
  Yannick Jauzion
  Richie McCaw
2008  
Shane Williams
Ailier   Pays de Galles
  Ospreys
  Mike Blair
  Daniel Carter
  Sergio Parisse
  Ryan Jones
2009  
Richie McCaw (2)
Troisième ligne aile   Nouvelle-Zélande
  Canterbury / Crusaders
  Tom Croft
  Brian O'Driscoll
  Jamie Heaslip
  Matt Giteau
  François Steyn
  Fourie du Preez[57]
2010  
Richie McCaw (3)
Troisième ligne aile   Nouvelle-Zélande
  Canterbury / Crusaders
  Mils Muliaina
  Victor Matfield
  Imanol Harinordoquy
  David Pocock
  Kurtley Beale[58]
2011  
Thierry Dusautoir
Troisième ligne aile   France
  Stade toulousain
  Ma'a Nonu
  Piri Weepu
  Jerome Kaino
  Will Genia
  David Pocock[59]
2012  
Daniel Carter (2)
Demi d'ouverture   Nouvelle-Zélande
  Canterbury / Crusaders
  Owen Farrell
  Richie McCaw
  Frédéric Michalak[60]
2013  
Kieran Read
Troisième ligne centre   Nouvelle-Zélande
  Canterbury / Crusaders
  Eben Etzebeth
  Leigh Halfpenny
  Sergio Parisse
  Ben Smith[61]
2014  
Brodie Retallick[32]
Deuxième ligne   Nouvelle-Zélande
  Bay of Plenty / Chiefs
  Jonathan Sexton
  Duane Vermeulen
  Willie le Roux
  Julian Savea[62]
2015
 
Dan Carter (3) [34]
Demi d'ouverture   Nouvelle-Zélande
  Canterbury / Crusaders
  Michael Hooper
  Alun Wyn Jones
  Greig Laidlaw
  David Pocock
  Julian Savea [63]
2016 Beauden Barrett[36] Demi d'ouverture   Nouvelle-Zélande
  Taranaki / Hurricanes
  Dane Coles
  Owen Farrell
  Jamie Heaslip
  Maro Itoje
  Billy Vunipola[36]
2017 Beauden Barrett (2)[64] Demi d'ouverture   Nouvelle-Zélande
  Taranaki / Hurricanes
  Owen Farrell
  Israel Folau
  Rieko Ioane
  Maro Itoje
2018 Jonathan Sexton[44] Demi d'ouverture   Irlande
  Leinster
  Beauden Barrett
  Faf de Klerk
  Rieko Ioane
  Malcolm Marx
2019 Pieter-Steph du Toit[65] Troisième ligne aile   Afrique du Sud
  Western Province / Stormers
  Tom Curry
  Cheslin Kolbe
  Ardie Savea
  Joe Taufete'e
  Alun Wyn Jones
2020 Aucun lauréat
2021 Antoine Dupont[66] Demi de mêlée   France
  Stade toulousain
  Maro Itoje
  Michael Hooper
  Samu Kerevi
2022 Josh van der Flier[67] Troisième ligne aile   Irlande
  Leinster
  Antoine Dupont
  Jonathan Sexton
  Lukhanyo Am
2023 Ardie Savea[54] Troisième ligne centre   Nouvelle-Zélande
  Hurricanes
  Bundee Aki
  Antoine Dupont
  Eben Etzebeth

Statistiques sur les lauréats modifier

Répartition des meilleurs joueurs du Monde World Rugby selon leur position en tant que joueur et leur nationalité. Certains peuvent être comptabilisés dans plusieurs positions le cas échéant[68].
Nombre de lauréats par position
Position Nombre
Demi d'ouverture 7
Troisième ligne aile 7
Ailier 2
Demi de mêlée 2
Troisième ligne centre 2
Talonneur 1
Deuxième ligne 1
Nombre de lauréats par nation
Nation Nombre
  Nouvelle-Zélande 11
  Afrique du Sud 3
  France 3
  Irlande 3
  Angleterre 1
  Pays de Galles 1
Nombre de lauréats par club
Club ou franchise Nombre
  Crusaders 7
  Hurricanes 3
  Leinster 2
  Stade toulousain 2
  Stormers 2
  Harlequins 1
  Stade français Paris 1
  Newcastle Falcons 1
  Bulls 1
  Ospreys 1
  Chiefs 1

Statistiques sur les nominations modifier

Répartition des nommés pour le meilleur joueur du Monde World Rugby selon leur position en tant que joueur et leur nationalité. Certains peuvent être comptabilisés dans plusieurs positions le cas échéant[68].
Nombre de nominations par position
Position Nombre
Troisième ligne aile 26
Centre 24
Demi d'ouverture 21
Ailier 17
Demi de mêlée 11
Arrière 10
Troisième ligne centre 10
Deuxième ligne 9
Talonneur 5
Nombre de nominations par nationalité
Nation Nombre
  Nouvelle-Zélande 27
  Afrique du Sud 20
  Irlande 13
  Australie 10
  Angleterre 10
  France 10
  Pays de Galles 4
  Argentine 2
  Italie 2
  Écosse 2
  États-Unis 1

Notes et références modifier

  1. (en) « IRB Hall of Fame: Objective », IRB.
  2. (en) « IRB Awards 2001 », sur world.rugby (consulté le )
  3. (en) « Wood wins prestigious title », RTE News,‎ (lire en ligne, consulté le )
  4. Ewen Renou, « Qui sont les deux Français à avoir remporté le titre de meilleur joueur du monde ? », sur Ouest-France.fr, (consulté le )
  5. « Jonny Wilkinson, numéro 10 de votre XV de légende », sur rugbyrama.fr, (consulté le )
  6. (en) Paul Rees, « Wilkinson saves his very best until the last », sur guardian.co.uk, The Guardian, .
  7. (en) Richard Williams, « Richard Williams: 'These players are now immortals' », sur www.guardian.co.uk, The Guardian, .
  8. (en) « Burger named IRB player of the year », sur Irish Examiner, (consulté le )
  9. (en) « Carter, All Blacks win top awards », sur edition.cnn.com, (consulté le )
  10. (en) « Carter wins rugby's top award », ABC News,‎ (lire en ligne, consulté le )
  11. (en) « McCaw scoops top gong », sur eurosport.com, (consulté le )
  12. (en) Daniel Gilhooly, « Crusaders emerge victorious in the fog », sur www.nzherald.co.nz, The New Zealand Herald, (consulté le )
  13. (en) « No surprise as McCaw named All Blacks captain », sur www.nzherald.co.nz, The New Zealand Herald, (consulté le )
  14. (en) « All Blacks secure crown », sur eurosport.com, (consulté le )
  15. « Bryan Habana sacré meilleur joueur de l'année », sur lemonde.fr, .
  16. (en) « Bryan Habana scores dramatic try to win 2007 Super 14 final for the Bulls », sur rugbydump.com, .
  17. « L'Afrique du Sud, les raisons du succès », sur ladepeche.fr, .
  18. « Williams meilleur joueur de l'année », sur lefigaro.fr, (consulté le )
  19. (en) Wynne Gray, « All Blacks: The tour that salvaged a season », sur www.nzherald.co.nz, The New Zealand Herald, (consulté le )
  20. (en) « All Blacks: Richie McCaw named player of the year », sur www.nzherald.co.nz, The New Zealand Herald, (consulté le )
  21. (en) Wynne Gray, « All Blacks: The tour that salvaged a season », sur www.nzherald.co.nz, The New Zealand Herald, (consulté le )
  22. (en) Chris Barclay, « All Blacks: Character, composure keys to Grand Slam », sur www.nzherald.co.nz, The New Zealand Herald, (consulté le )
  23. (en) « All Blacks finish Tri Nations undefeated » [archive du ], SABC, (consulté le )
  24. (en) Brendan Gallagher, « Ireland v New Zealand: Richie McCaw and Mils Muliaina deserve to break caps record, says Sean Fitzpatrick », sur www.telegraph.co.uk, Daily Telegraph, (consulté le )
  25. « Thierry Dusautoir désigné joueur de l'année », sur lemonde.fr, .
  26. Vincent Pere-Lahaille, « Toulouse, le salaire de la peur », sur www.lequipe.fr, L'Équipe, (consulté le )
  27. « Rugby : les All Blacks remportent la Coupe du monde », sur lemonde.fr, .
  28. a et b « IRB: Carter meilleur joueur de l’année 2012 », sur rugbyrama.fr, (consulté le )
  29. Arthur Bourdeau, « Dan Carter meilleur joueur IRB de l'année 2012 ! », sur Le Rugbynistère, (consulté le )
  30. « XV de Nouvelle-Zélande: Kieran Read, l'homme à tout faire », sur www.cnews.fr, (consulté le )
  31. Clément Mazella, « Read nommé joueur de l’année 2013 », sur rugbyrama.fr, 03/21/2013 (consulté le )
  32. a et b « Retallick joueur de l'année », sur lequipe.fr, .
  33. (en) Danny Coyle, « Brodie Retallick: World Rugby's Player of 2014 », sur bleacherreport.com,
  34. a et b Riwan Demay, « Dan Carter sacré meilleur joueur du monde », sur Le Rugbynistère, (consulté le )
  35. « Le meilleur joueur du monde, c'est Carter ! », sur rugbyrama.fr, (consulté le )
  36. a b et c « Beauden Barrett joueur de l'année 2016, la Nouvelle-Zélande truste les prix », sur www.francetvsport.fr (consulté le )
  37. « Le Néo-Zélandais Beauden Barrett joueur de l'année », L'Equipe,‎ (lire en ligne, consulté le )
  38. Jérôme Prévot, « Beauden Barrett au septième ciel », sur www.midi-olympique.fr,
  39. (en) « Gregor Paul: Aaron Cruden or Beauden Barrett becoming harder to answer », New Zealand Herald,‎ (ISSN 1170-0777, lire en ligne, consulté le )
  40. (en) « Barrett proves he's in Carter's league », Radio New Zealand,‎ (lire en ligne, consulté le )
  41. « The rise and rise of Beauden Barrett », ESPN.com,‎ (lire en ligne, consulté le )
  42. « In-form All Black No 10 Beauden Barrett proves big mover in the popularity game », sur Stuff (consulté le )
  43. Thomas Gourdin, « Les All Blacks poursuivent leur promenade », sur rugbyrama.fr, (consulté le )
  44. a et b « International - World Rugby : Sexton élu meilleur joueur du monde, c'est l'année de l'Irlande ! », sur rugbyrama.fr,
  45. « Du Toit élu meilleur joueur du monde 2019 », sur lefigaro.fr, (consulté le )
  46. « L'année 2019 de Pieter-Steph du Toit, meilleur joueur du monde, en chiffres », sur L'Équipe, (consulté le )
  47. « Antoine Dupont désigné meilleur joueur mondial de rugby de l’année », lemonde.fr,‎ (lire en ligne, consulté le )
  48. Frédéric Denis, « Finale du Top 14 : le Stade Toulousain sacré champion de France après sa victoire contre La Rochelle (18 à 8) », sur francebleu.fr, (consulté le )
  49. Paul Seidenbider, « Rugby : le Stade Toulousain remporte sa cinquième Coupe d'Europe en venant à bout de La Rochelle »  , sur Midi Libre,
  50. (en-GB) « France beat NZ for first time since 2009 », BBC Sport,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  51. « Fabien Galthié choisit Antoine Dupont pour capitaine pendant la tournée », sur 20minutes.fr, (consulté le ).
  52. « Rugby : l’Irlandais Josh van der Flier élu meilleur joueur du monde, pas de doublé pour Dupont », sur leparisien.fr, (consulté le )
  53. « van der Flier élu meilleur joueur de l'année par World Rugby », sur rugbyrama.fr, (consulté le )
  54. a et b « Rugby : Ardie Savea nommé meilleur joueur de l'année, cinq Bleus dont Antoine Dupont dans l'équipe-type », France Info,‎ (lire en ligne)
  55. « World Rugby Awards : Ardie Savea (Nouvelle-Zélande) élu meilleur joueur de l'année 2023 », sur L'Équipe, (consulté le )
  56. (en) « Past Winners », sur www.world.rugby, World Rugby (consulté le )
  57. (en) Brad Morgan, « Du Preez, Steyn up for top IRB award », sur southafrica.info, .
  58. (en) « Eurosport's rugby players of the year », sur uk.eurosport.yahoo.com, .
  59. (en) « Pocock, Genia up for IRB award », sur couriermail.com.au, .
  60. « Michalak joueur de l'année ? », sur rugbyrama.fr, .
  61. Fabien Pomiès, « Joueur de l'année: Etzebeth, Halfpenny, Parisse, Read et B. Smith nominés », sur rugbyrama.fr, .
  62. Thibault Perrin, « VIDEO. L'IRB dévoile la liste des joueurs nominés pour le titre de joueur de l'année », sur lerugbynistere.fr, .
  63. « VIDEO. World Rugby : Et les nommés pour le titre de joueur de l'année sont... », sur Le Rugbynistère (consulté le )
  64. « Beauden Barrett meilleur joueur du monde », Francetvsport, (consulté le )
  65. worldrugby.org, « Du Toit et Scarratt, Joueurs World Rugby de l'Année 2019 | World Rugby », sur www.world.rugby (consulté le )
  66. worldrugby.org, « World Rugby Awards 2021 : Joueur et Joueuse World Rugby à XV de l'année dévoilés | World Rugby », sur www.world.rugby (consulté le )
  67. worldrugby.org, « Josh van der Flier et Ruahei Demant sacrés Joueur et Joueuse de l'Année 2022 aux World Rugby Awards | World Rugby », sur www.world.rugby (consulté le )
  68. a et b Statistiques obtenues par compilation des données détaillées.

Voir aussi modifier

Articles connexes modifier

Liens externes modifier