Ouvrir le menu principal

Mils Muliaina

joueur de rugby néo-zélandais
Mils Muliaina
Description de l'image Mils Muliaina 2010.jpg.
Fiche d'identité
Nom complet Junior Malili Muliaina
Naissance (39 ans)
à Salelesi (Samoa)
Taille 1,84 m (6 0)
Poste Arrière, ailier, centre
Carrière en senior
PériodeÉquipeM (Pts)a
1999-2005
2001-2005
2006-2011
2006-2010
2011-2013
2013-2014
2014-2015
2015-2016
2016
Auckland
Blues
Chiefs
Waikato
NTT Docomo Red Hurricanes
Chiefs
Connacht Rugby
Zebre
Rush de San Francisco
42 (65)[1]
49 (82)[1]
55 (65)[1]
7 (10)[1]
19 (20)[2]
6 (5)[2]
11 (0)[2]
11 (5)[2]
5 (10)[2]
Carrière en équipe nationale
PériodeÉquipeM (Pts)b
1999-2002
2001-2011
Drapeau : Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande à sept
Drapeau : Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande

100 (170)[3]

a Compétitions nationales et continentales officielles uniquement.
b Matchs officiels uniquement.
Dernière mise à jour le 13 décembre 2018.

Mils Muliaina, de son vrai nom Junior Malili Muliaina, né le à Salelesi dans les îles Samoa, est un joueur néo-zélandais de rugby à XV qui a joué avec les All-Blacks de 2001 à 2011. Il joue principalement au poste d'arrière.

Avec la Nouvelle-Zélande, il remporte notamment la Coupe du monde en 2011. Avec en tout 100 selections, il devient à cette occasion le 2e All Blacks à dépasser la centaine, deux semaines après son capitaine Richie McCaw.

CarrièreModifier

Il a fait partie des équipes de Nouvelle-Zélande des moins de 21 ans en 2000 et 2001 champions du Monde après l'avoir été également en 1999 en moins de 19 ans. En 2002 il remporta une médaille d’or au rugby à sept lors des jeux du Commonwealth à Manchester.

Il a débuté dans le Super 12 en 2001 contre les Otago Highlanders. Trois quarts polyvalent, il peut évoluer à l'arrière, au centre ou à l'aile. Avec ses coéquipiers Joe Rokocoko et Doug Howlett il formait un brillant trio au sein des Blues. Lorsqu’il joue à l’arrière, Il est tout particulièrement dangereux par ses contre-attaques. Joueur clé, Malili (surnommé Mils) Muliaina est désormais un cadre au sein de la sélection néo-zélandaise. C'est un défenseur très sûr, un attaquant rapide, d'une grande vivacité, percutant et doté d'une technique de passe exceptionnelle. Il possède aussi un bon jeu au pied et se montre d'une très grande habileté sur les réceptions de balles aériennes même en position délicate. Longtemps concurrencé par Leon McDonald, il est aujourd'hui un titulaire indiscutable à l'arrière de l'équipe All Blacks dont il obtient sa première sélection le 14 juin 2003 contre l'Angleterre.

En 2010, lors de la tournée en Europe de l'équipe nationale néo-zélandaise ponctuée par quatre victoires contre les équipes celtes et anglaise (Angleterre, Écosse, Irlande et pays de Galles), pour un nouveau grand chelem[Note 1],[4], lors de la rencontre contre les Irlandais, Mils Muliaina et son coéquipier Richie McCaw disputent leur quatre-vingt-treizième test match et dépassent Sean Fitzpatrick pour devenir les All Blacks les plus capés[5],[6].

A l'occasion de la Coupe du monde remportée par leur pays, les deux mêmes coéquipiers sont les premiers néo-zélandais à atteindre 100 selection avec les All-Blacks. Muliaina est devancé de seulement deux semaines par son capitaine dans cette quête, et il obtient sa 100e et dernière selection en quart-de-finale de l'épreuve, contre l'Argentine[7].

Âgé de 33 ans il décide de tenter un nouveau défi en jouant en Europe. Il signe en 2014 un contrat d'un an en faveur de la province irlandaise du Connacht. Il sera le premier international néo-zélandais à jouer sous les couleurs du club installé à Galway.

PalmarèsModifier

En clubModifier

En équipe nationaleModifier

Mils Muliaina a participé à trois Coupes du monde, avec une 3e place en 2003, une place de quart de finaliste en 2007 et une victoire en 2011. Il a également remporté six tournois des Tri-nations avec les All Blacks en 2003, 2005, 2006, 2007, 2008, 2010 et en prime trois Grand chelem lors de tournées en Europe.

Coupe du mondeModifier

 
Quart-de-finale France - All Blacks en 2007.
Détails du parcours de Mils Muliaina en Coupe du monde.
Édition Rang Résultats Nouvelle-Zélande Résultats Mils Muliaina Matchs Mils Muliaina
Australie 2003 Troisième 6 v, 0 n, 1 d 6 v, 0 n, 1 d 7/7
France 2007 Quart de finaliste 4 v, 0 n, 1 d 2 v, 0 n, 1 d 3/5
Nouvelle-Zélande 2011 Vainqueur 7 v, 0 n, 0d 2 v, 0 n, 0 d 2/7

Légende : v = victoire ; n = match nul ; d = défaite.

Tri-nationsModifier

Détails du parcours de Mils Muliaina dans le Tri-nations.
Édition Rang Résultats Nouvelle-Zélande Résultats Mils Muliaina Matchs Mils Muliaina
Tri-nations 2003 1 4 v, 0 n, 0 d 4 v, 0 n, 0 d 4/4
Tri-nations 2004 3 2 v, 0 n, 2 d 2 v, 0 n, 2 d 4/4
Tri-nations 2005 1 3 v, 0 n, 1 d 3 v, 0 n, 1 d 4/4
Tri-nations 2006 1 5 v, 0 n, 1 d 5 v, 0 n, 1 d 6/6
Tri-nations 2007 1 3 v, 0 n, 1 d 3 v, 0 n, 1 d 4/4
Tri-nations 2008 1 4 v, 0 n, 2 d 4 v, 0 n, 2 d 6/6
Tri-nations 2009 2 3 v, 0 n, 3 d 3 v, 0 n, 3 d 6/6
Tri-nations 2010 1 6 v, 0 n, 0 d 6 v, 0 n, 0 d 6/6
Tri-nations 2011 2 2 v, 0 n, 2 d 2 v, 0 n, 1 d 3/4

Légende : v = victoire ; n = match nul ; d = défaite ; la ligne est en gras quand il n'y a aucune défaite.

StatistiquesModifier

En clubModifier

  • 110 matchs de Super Rugby : 49 avec les Blues et 61 avec les Chiefs.
  • Capes avec la province de Auckland : 42

En équipe nationaleModifier

Entre 2003 et 2011, Mils Muliaina dispute 100 matchs avec l'équipe de Nouvelle-Zélande au cours desquels il marque 34 essais (170 points)[3]. Il participe notamment à neuf tournois des Tri-nations et à deux coupes du monde (2003 et 2007) pour un total de dix rencontres disputées en deux participations[Note 2],[3].

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Un grand chelem de rugby à XV est un terme utilisé lorsqu'une équipe nationale remporte tous ses matchs lors d'un Tournoi des Six Nations ou d'une tournée contre des nations britanniques et irlandaise.
  2. Dans l'ordre chronologique, il a :

RéférencesModifier

  1. a b c et d « Junior Malili Muliaina », sur www.rugbyhistory.co.nz (consulté le 13 décembre 2018)
  2. a b c d et e « Mils Muliaina », sur www.itsrugby.fr (consulté le 13 décembre 2018)
  3. a b c et d (en) « Mils Muliaina », sur www.espnscrum.com, ESPN (consulté le 16 avril 2011)
  4. (en) Chris Barclay, « All Blacks: Character, composure keys to Grand Slam », sur www.nzherald.co.nz, The New Zealand Herald, (consulté le 15 avril 2011)
  5. (en) Brendan Gallagher, « Ireland v New Zealand: Richie McCaw and Mils Muliaina deserve to break caps record, says Sean Fitzpatrick », sur www.telegraph.co.uk, The Daily Telegraph, (consulté le 15 avril 2011)
  6. (en) « All Blacks / Test matches / Player records », sur www.espnscrum.com, ESPN (consulté le 15 avril 2011)
  7. (en) « All Blacks century-makers: What it takes to crack 100 », New Zealand Herald,‎ (ISSN 1170-0777, lire en ligne, consulté le 7 février 2019)

Liens externesModifier