Ouvrir le menu principal

Temple international de la renommée du rugby

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Temple de la renommée.
Ne pas confondre avec le Temple de la renommée IRB.
Logo du Temple international de la renommée du rugby

Le Temple international de la renommée du rugby[1] (en anglais International Rugby Hall of Fame) est un temple de la renommée honorant les plus grands joueurs internationaux rugby à XV du passé[2]. Créé en 1997 par des amateurs de rugby néo-zélandais, il inclut de nouveaux membres tous les deux ans[1]. D'autres personnalités peuvent aussi être incluses pour leur contribution particulière au jeu[3].

Neuf sélections nationales possèdent au moins un membre au Temple de la renommée ; toutes sont des équipes de première division du classement IRB des équipes nationales de rugby à XV. Parmi les dix de cette élite, seule l'Italie ne possède pas de joueur au Hall of Fame.

Il ne faut pas le confondre avec le Temple de la renommée IRB, créé par l'International Rugby Board (IRB) en 2006[4].

FonctionnementModifier

 
Procédure de désignation biennale des nouveaux membres du Temple de la renommée

L'International Rugby Hall of Fame Trust est une association à but non lucratif néo-zélandaise. Son conseil d'administration est composé de dix à vingt personnes nommées de manière à représenter les nations majeures de rugby. Ce conseil est chargé d'élire les nouveaux Hall of Famers tous les deux ans[5]. La grande majorité des membres ont été nommés au Temple de la renommée avant leur désignation au conseil d'administration[6].

Les critères formels d'éligibilité pour un joueur est d'être soit décédé, soit retraité depuis plus d'un an et, pour ceux ayant débuté après 1900, d'avoir joué au niveau international[2]. D'autres personnalités comme des officiels, des entraîneurs, des managers, etc. peuvent aussi être inclus pour leur contribution particulière au jeu[3].

L'élection a lieu tous les deux ans, les années impaires. Le conseil d'administration sélectionne le Comité d'examen, un groupe d'analystes et de commentateurs internationaux qui procède au plus à 25 nominations. Les nominés sont alors élus pour intégration au Hall of Fame par le conseil d'administration selon la procédure suivante : chaque membre peut indiquer jusqu'à dix nominés sur son bulletin, sont intégrés au Hall of Fame les nominés figurant sur les trois-quarts des bulletins[7],[8].

À la suite de la désignation des nouveaux entrants, une cérémonie d'intronisation prend la forme d'un banquet[9].

MembresModifier

Membres intégrés en 1997Modifier

Personnalités intégrées au Hall of Fame en 1997[10],[11].
Joueur Période Position ou fonction Équipe ou nationalité
Serge Blanco 1980-1991 arrière   France
Danie Craven 1931-1938 demi de mêlée   Afrique du Sud
Gareth Edwards 1967-1978 demi de mêlée   Pays de Galles
Mark Ella 1980-1984 demi d'ouverture   Australie
Mike Gibson 1964-1979 centre   Irlande
Barry John 1966-1972 demi d'ouverture   Pays de Galles
Willie-John McBride 1962-1975 deuxième ligne   Irlande
Colin Meads 1957-1971 deuxième ligne   Nouvelle-Zélande
Cliff Morgan 1951-1958[12] demi d'ouverture   Pays de Galles
George Nepia 1924-1930 arrière   Nouvelle-Zélande
Tony O'Reilly 1955-1970 ailier   Irlande
Hugo Porta 1971-1990 demi d'ouverture   Argentine
Frik du Preez 1961-1971 deuxième ligne   Afrique du Sud
Jean-Pierre Rives 1975-1984 troisième ligne aile   France
JPR Williams 1969-1981 arrière   Pays de Galles

Membres intégrés en 1999Modifier

Personnalités intégrées au Hall of Fame en 1999[13],[11].
Joueur Période Position ou fonction Équipe ou nationalité
Gerald Davies 1966-1978 ailier   Pays de Galles
Morné du Plessis 1971-1980 Troisième ligne centre   Afrique du Sud
Nick Farr-Jones 1984-1993 demi de mêlée   Australie
Andy Irvine 1972-1982 arrière   Écosse
Carwyn James 1958-1958 centre   Pays de Galles
Jack Kyle 1947-1958 demi d'ouverture   Irlande
Brian Lochore 1964-1971 Troisième ligne centre   Nouvelle-Zélande
Philippe Sella 1982-1995 centre   France
Wavell Wakefield 1920-1927 troisième ligne aile   Angleterre
Wilson Whineray 1957-1965 pilier   Nouvelle-Zélande

Membres intégrés en 2001Modifier

Personnalités intégrées au Hall of Fame en 2001[14],[11].
Joueur Période Position ou fonction Équipe ou nationalité
Gordon Brown 1969-1976 deuxième ligne   Écosse
David Campese 1982-1996 ailier   Australie
Ken Catchpole 1961-1968 demi de mêlée   Australie
Don Clarke 1956-1964 arrière   Nouvelle-Zélande
Mervyn Davies 1969-1976 troisième ligne centre   Pays de Galles
Sean Fitzpatrick 1986-1997 talonneur   Nouvelle-Zélande
Michael Lynagh 1984-1995 demi d'ouverture   Australie
Bill McLaren 1953-2002 commentateur sportif   Écosse
Hennie Muller 1949-1953 troisième ligne centre   Afrique du Sud
Jean Prat 1945-1955 troisième ligne aile   France

Membres intégrés en 2003Modifier

Personnalités intégrées au Hall of Fame en 2003[15],[11].
Joueur Période Position ou fonction Équipe ou nationalité
Bill Beaumont 1975-1982 deuxième ligne   Angleterre
Gavin Hastings 1986-1995 arrière   Écosse
Tim Horan 1989-2000 centre   Australie
Michael Jones 1987-1998 troisième ligne aile   Nouvelle-Zélande
Ian Kirkpatrick 1967-1977 troisième ligne aile   Nouvelle-Zélande
John Kirwan 1984-1994 centre   Nouvelle-Zélande
Jo Maso 1966-1973 centre   France
Syd Millar 1958-1970 pilier   Irlande

Membres intégrés en 2005Modifier

Personnalités intégrées au Hall of Fame en 2005[16],[11].
Joueur Période Position ou fonction Équipe ou nationalité
Fred Allen 1946-1949 demi d'ouverture et centre   Nouvelle-Zélande
Phil Bennett 1969-1978 demi d'ouverture   Pays de Galles
André Boniface 1954-1966 centre, ailier   France
Naas Botha 1980-1992 demi d'ouverture   Afrique du Sud
John Eales 1991-2001 deuxième ligne   Australie
Grant Fox 1985-1993 demi d'ouverture   Nouvelle-Zélande
Dave Gallaher 1903-1906 talonneur, troisième ligne aile   Nouvelle-Zélande
Martin Johnson 1993-2003 deuxième ligne   Angleterre
Ian McGeechan 1972-1979 centre, demi d'ouverture   Écosse
Gwyn Nicholls 1896-1906 centre   Pays de Galles
Francois Pienaar 1993-1996 troisième ligne aile   Afrique du Sud
Keith Wood 1994-2003 talonneur   Irlande

Membres intégrés en 2007Modifier

Personnalités intégrées au Hall of Fame en 2007[17],[11].
Joueur Période Position ou fonction Équipe ou nationalité
Ieuan Evans 1987-1998 Ailier   Pays de Galles
Danie Gerber 1980-1992 centre   Afrique du Sud
Tom Kiernan 1960-1973 Arrière   Irlande
Jason Leonard 1990-2004 Pilier   Angleterre
Jonah Lomu 1994-2002 Ailier   Nouvelle-Zélande
Terry McLean 1913-2004 Journaliste   Nouvelle-Zélande
Graham Mourie 1977-1982 Troisième ligne aile   Nouvelle-Zélande
Bennie Osler 1924-1933 Demi d'ouverture   Afrique du Sud
Fergus Slattery 1970-1984 Troisième ligne aile   Irlande
Joost van der Westhuizen 1993-2003 Demi de mêlée   Afrique du Sud

Statistiques sur les membresModifier

Répartition des Hall of Famers selon leur position, leur décennie d'exercice en tant que joueur ou commentateur et leur nationalité. Certains peuvent être comptabilisés dans plusieurs positions ou décennies le cas échéant[18].
Nombre de joueurs par position
Position Nombre
demi d'ouverture 13
centre 10
troisième ligne aile 8
arrière 7
ailier 7
deuxième ligne 6
demi de mêlée 5
troisième ligne centre 4
talonneur 3
pilier 3
journaliste 2
Nombre de membres par décennie.
Décennie Nombre
années 1890 1
années 1900 2
années 1910 0
années 1920 3
années 1930 3
années 1940 3
années 1950 11
années 1960 22
années 1970 26
années 1980 25
années 1990 24
années 2000 8
Nombre membres par nationalité.
Nation Nombre
  Nouvelle-Zélande 15[19]
  Pays de Galles 10
  Afrique du Sud 9
  Irlande 8
  Australie 7
  France 6
  Écosse 5[19]
  Angleterre 4
  Argentine 1

Voir aussiModifier

SourcesModifier

Sources généralesModifier

Notes et référencesModifier

  1. a et b (en) Background, sur le site officiel du Hall of Fame
  2. a et b (en) Induction process, Eligible Candidates, points 1 et 2
  3. a et b (en) Induction process, Eligible Candidates, point 3
  4. IRB Hall of Fame: Objective sur le site officiel de l'IRB
  5. (en) Induction Process, section Electors sur le site officiel du Hall of Fame
  6. (en) Trustees sur le site officiel du Hall of Fame
  7. (en) Induction process, Method of Election, point 3
  8. La procédure limite à 13 le nombre d'élus : s'il y a n votants, les m élus doivent avoir obtenu au moins de ⌈3n/4⌉ voix chaucun. Le nombre de voix est au maximum 10n d'où m ⌈3n/4⌉ < 10n soit encore m < 13.33. Toutefois, il y a eu 15 (XV ?) élus en 1997, ce qui indique que la procédure a dû changer.
  9. Fifth Induction Dinner - 2005 sur le site officiel du Hall of Fame
  10. 1997 Hall of Fame Inductees, sur le site officiel du Temple de la renommée
  11. a b c d e et f Les positions sont récupérées des articles sur les joueurs accessibles depuis la liste du Hall of Fame.
  12. Le site du Hall of Fame contient une erreur sur la fin de carrière (1998 au lieu de 1958). La page du joueur Cliff Morgan, section Interesting Facts indique dans le texte une fin de carrière internationale en 1958 malgré le tableau récapitualif erroné.
  13. 1999 Hall of Fame Inductees, sur le site officiel du Temple de la renommée
  14. 2001 Hall of Fame Inductees, sur le site officiel du Temple de la renommée
  15. 2003 Hall of Fame Inductees, sur le site officiel du Temple de la renommée
  16. 2005 Hall of Fame Inductees, sur le site officiel du Temple de la renommée
  17. 2007 Hall of Fame Inductees, sur le site officiel du Temple de la renommée
  18. Statistiques obtenues par compilation des données détaillées (listes de membres par année d'intégration au Hall of Fame) dans les sous-sections précédentes.
  19. a et b Dont un commentateur sportif, non joueur dans l'équipe nationale