Harlequin Football Club

club de rugby à XV en Angleterre

Les Harlequins, officiellement déclarés en tant que Harlequin Football Club[1], sont un club anglais de rugby à XV basé à Londres participant au Championnat d'Angleterre de rugby à XV en 2013-2014. Jusqu'en 2012, les Quins sont dotés d'un club jumeau homonyme de rugby à XIII, les Harlequins Rugby League, participant au championnat européen de Rugby à XIII, la Super League. Ces deux clubs partagent le même stade, The Stoop ainsi qu'un maillot similaire, jusqu'à ce que la section XIII redevienne les London Broncos, et parte dans le borough d'Ealing.

Harlequins
Logo du Harlequins
Généralités
Nom complet Harlequin Football Club
Surnoms Harlequins
Quins
Fondation 1866
Couleurs noir, vert, bleu ciel, gris, grenat, marron
Stade The Stoop
(14 800 places)
Siège Langhorn Drive, Twickenham
Middlesex TW2 7SX
Championnat actuel Gallagher Premiership
Entraîneur Tabai Matson
Site web www.quins.co.uk
Palmarès principal
National[Note 1] Championnat d'Angleterre (2)
Coupe d'Angleterre (3)
International[Note 1] Challenge européen (3)

Maillots

Domicile

Extérieur

Actualités

Pour la saison en cours, voir :
Championnat d'Angleterre 2023-2024
0

Dernière mise à jour : 22 novembre 2023.

Histoire modifier

 
L'équipe des Harlequins pendant la saison 2008-2009.

Le commencement (1866-1986) modifier

Le Hampstead Football Club est fondé en 1866, et son premier match eut lieu en 1867. Le club est renommé en Harlequins Football Club en 1870, car ses membres ne provenaient plus uniquement du quartier d'Hampstead, mais les initiales HFC furent maintenues. Le mot Harlequins fut trouvé dans un dictionnaire mais ce choix provoqua une scission parmi ses membres, dont la moitié qui ne voulaient pas former les Harlequins partirent pour former le club connus sous le nom de Wasps. Durant les 40 premières années le club alterna ses matchs sur quinze terrains, n’ayant pas de lieu fixe où jouer. En 1906, le club est invité par le Rugby Football Union dans le nouveau stade national de Twickenham. Il devient par la suite peu de temps après le siège du Harlequins FC.

En 1963, le club acquiert un terrain d'athlétisme de 14 acres (57 000 m2) non loin du stade de Twickenham, et qui devient son terrain d’entraînement. Celui-ci devient également par la suite son siège : le Stoop Memorial Ground. Il est nommé d’après Adrian Dura Stoop, 15 sélections pour l’Angleterre et président des Harlequins de 1920 à 1949.

Les débuts du professionnalisme (1987-1999) modifier

En 1987, l’introduction de la Courage league en 1987 apporte un environnement plus compétitif et encadré à la pratique du rugby. Le club, renforcé par le demi de mêlée néo-zélandais Dave Loveridge se maintient dans le haut du tableau de la première division jusqu’en 2005. Le club remporte la Coupe d'Angleterre à deux reprises, en 1988 et en 1991, ainsi que trois places en finale lors des éditions de 1992, 1993 et 2001.

La stagnation et la chute (2000-2005) modifier

Au cours de l’été 2000, une équipe amateur, appelée Harlequins Amateurs, est créée. Le début des années 2000 voit le club en difficulté en championnat, finissant en 2e partie du classement, voire luttant pour le maintien en 1e division. Les seules embellies proviennent du parcours du club en Challenge européen. Elle devient la première équipe anglaise à remporter le challenge européen en 2001 en battant le RC Narbonne 42-33 en finale, et par la suite la première équipe à gagner le tournoi à deux reprises, avec la victoire sur Clermont 27-26 lors de la finale en 2004. En 2005, les Harlequins sont relégués en National Division One, après avoir fini dernier du Zurich Premiership. En juillet de cette année-là, ils annoncent vouloir établir un partenariat avec le club de rugby à XIII des London Broncos, avec lequel ils partagent leur stade du Stoop, à partir de la Super League de 2006. Dans le cadre de cet accord, les Broncos changent son nom en Harlequins Rugby League, en précisant que les deux clubs restent des entités distinctes.

La remontée et la consécration (2006-2012) modifier

Repris en main par Dean Richards, le Harlequin FC réalise en 2005-2006 une formidable saison en National Division 1. Il remporte 25 de ses 26 matches et est déclaré champion à quatre journées de la fin du championnat, ce qui lui permet de remonter immédiatement en Premiership. Il remporte également cette même année l'EDF Energy Trophy[Note 2]. Après deux saisons moyennes, le club réalise une bonne saison 2008-2009 en terminant 2e et demi-finaliste de Guinness Premiership et quart de finaliste de la Coupe d'Europe, match qui est entaché du scandale dit du Bloodgate. Alors que son équipe est menée 5-6 à l'approche de la fin du temps règlementaire par les Irlandais du Leinster, le manager Dean Richards demande à son ailier Tom Williams de simuler une blessure par saignement pour pouvoir faire revenir un botteur sur le terrain. Le score du match n'évolue plus et le Leinster remporte cette année-là la Coupe d'Europe. En conséquence, de nombreux membres du club doivent faire face à des sanctions à la suite du scandale[Note 3], et les Harlequins réalisent une saison 2009-2010 moyenne en terminant 8e de Guinness Premiership avec leur nouvel entraîneur irlandais Conor O'Shea.

Finale de Championnat d'Angleterre 2012
Harlequins 30 – 23 Leicester Tigers
(mt : 14 – 13)
le au Stade de Twickenham, Londres

Composition des Harlequins :
1 Marler, 2 Gray, 3 Johnston - 4 Kohn, 5 Robson - 6 Fa'asavalu, 7 Robshaw  , 8 Easter - 9 Care, 10 Evans - 11 Monye, 12 Turner-Hall, 13 Lowe, 14 Williams - 15 Brown
Remplaçants :
16 Buchanan, 17 Lambert, 18 Collier, 19 Vallejos Cinalli, 20 Guest, 21 Dickson, 22 Clegg, 23 Hopper

La saison 2010-2011 se traduit par une septième place en championnat, insuffisant pour assurer une qualification en Coupe d'Europe. Cependant, après avoir fini en tête de leur poule en Challenge européen et battu les Wasps en quarts de finale, le club signe une victoire historique à l'extérieur contre le Munster en demi-finale. Les Harlequins remportent la finale (19-18) contre le Stade Français et obtiennent ainsi leur qualification en Coupe d'Europe.

La saison 2011-2012 est historique. Les Harlequins terminent à la première place de la phase régulière après avoir été premiers de bout en bout. Ils battent de peu Northampton en demi-finale (25-23) . Puis, pour la première fois, le club devient champion d'Angleterre en battant en finale les Leicester Tigers 30-23. Conor O'Shea est l'entraîneur de cette équipe, qui compte dans ses rangs le troisième ligne Chris Robshaw, capitaine du XV de la Rose, mais aussi le demi d'ouverture-buteur et ancien All Black Nick Evans . Parmi les autres cadres, on peut citer le numéro 8 Nick Easter, le pilier Joe Marler, l'ailier Ugo Monye ou le demi de mêlée Danny Care.

Une longue période sans succès (2013-2020) modifier

En 2013, le club remporta la Coupe anglo-galloise. Les Harlequins perdent en 2016 en finale du Challenge Européen contre Montpellier. L'entraineur du club, Conor O'Shea, est alors remplacé par John Kingston, membre du staff du club depuis 2001. En 2018, espérant relancer la dynamique du club, la direction du club nomme Paul Gustard, le coordinateur défensif de l'équipe d'Angleterre. John Kingston est remercié de ses 17 ans au service du club par un tour d'honneur du stade.

Gustard échoua à amener un trophée au club, s'inclinant en finale du Challenge Européen face à Clermont en 2019, et en finale de la Premiership Cup face à Sale en 2020.

Retour au sommet (2021-) modifier

Finale de Championnat d'Angleterre 2021
Exeter Chiefs 38 – 40 Harlequins
(mt : 14 – 19)
le au Stade de Twickenham, Londres

Composition des Harlequins :
1 Marler, 2 Baldwin, 3 Louw - 4 Symons, 5 Lewies   - 6 Chisholm, 7 Kenningham, 8 Dombrandt - 9 Care, 10 Smith - 11 Murley, 12 Esterhuizen, 13 Marchant, 14 Lynagh - 15 Green
Remplaçants :
16 Gray, 17 García Botta, 18 Collier, 19 Lamb, 20 Lawday, 21 Landajo, 22 Tapuai, 23 Northmore

Le 10 janvier 2021, le club est classé septième en championnat. En conséquence, Paul Gustard est remercié et remplacé par Billy Millard, assisté de trois anciens internationaux, Jerry Flannery, Adam Jones et Nick Evans. Contre toute attente, les Quins remportent 10 de leurs 14 matchs restants et accrochent la quatrième place, synonyme de phases éliminatoires. Opposés en demi-finale, le 19 juin 2021 aux premiers, Bristol, ils sont menés 28 à 0 à la mi-temps, avant de revenir et d'accrocher les prolongations sur le score de 31 à 31, puis de s'imposer 43 à 36. En finale, après un nouveau match très offensif, les Harlequins sont sacrés champions d'Angleterre en l'emportant sur Exeter, second du championnat, 40 à 38[2].

Quatre joueurs ont vécu les deux titres à neuf ans d'intervalle : Joe Marler, Danny Care, Joe Gray et Will Collier.

Le 2 juillet 2021, il a été confirmé que Tabai Matson rejoindrait le club en tant qu'entraîneur-chef pour la saison 2021-2022.

Identité visuelle modifier

Couleurs et maillots modifier

modifier

Palmarès modifier

Le tableau suivant récapitule les performances des Harlequins dans les diverses compétitions anglaises et européennes.

Palmarès des Harlequins
Compétitions nationales Compétitions européennes
Championnat d'Angleterre
Championnat d'Angleterre de D2
  • Champion (1) : 2006
Coupe d'Angleterre
Coupe d'Europe
Challenge européen

Les finales des Harlequins modifier

On accède, lorsqu'il existe, à l'article qui traite d'une édition particulière en cliquant sur le score de la rencontre.

Challenge européen modifier

Date de la finale Vainqueur Score Finaliste Lieu de la finale Spectateurs
Harlequins 42 - 33[Note 4] RC Narbonne Stade Madejski, Reading 10 013
Harlequins 27 - 26 ASM Clermont Stade Madejski, Reading 13 123
Harlequins 19 - 18 Stade français Cardiff City Stadium, Cardiff 12 236
Montpellier HR 26 - 19 Harlequins Parc OL, Décines-Charpieu 28 556

Championnat d'Angleterre modifier

Date de la finale Vainqueur Score Finaliste Lieu de la finale Spectateurs
Harlequins 30 - 23 Leicester Tigers Twickenham, Londres 81 779
26 juin 2021 Harlequins 40 - 38 Exeter Chiefs Twickenham, Londres 10 000

Coupe d'Angleterre modifier

 
The Stoop, stade oú évoluent les Harlequins
Date de la finale Vainqueur Score Finaliste Lieu de la finale Spectateurs
30 avril Harlequins 28 - 22 Bristol Rugby Twickenham, Londres 37 000
4 mai Harlequins 25 - 13 Northampton Saints Twickenham, Londres 53 000
2 mai Bath Rugby 15 - 12 Harlequins Twickenham, Londres 62 000
1er mai Leicester Tigers 23 - 16 Harlequins Twickenham, Londres 54 000
Newcastle Falcons 30 - 27 Harlequins Twickenham, Londres 71 000
Harlequins 32 - 14 Sale Sharks Sixways Stadium, Worcester 8 287[3]
Sale Sharks 27 - 19 Harlequins AJ Bell Stadium, Sale huis clos

Coupe d'Angleterre des clubs de deuxième division et inférieures modifier

Date de la finale Vainqueur Score Finaliste Lieu de la finale Spectateurs
Harlequins 39 - 23 Bedford Blues

Personnalités du club modifier

Effectif 2023-2024 modifier

Nom Poste Naissance Nationalité sportive Sélections
(points marqués)
Dernier club Arrivée au club
Jack Musk Talonneur (23 ans)   Angleterre - Formé au club -
Sam Riley (22 ans)   Angleterre - Formé au club -
Jack Walker (27 ans)   Angleterre 5 (0)   Bath Rugby 2021
Fin Baxter Pilier (22 ans)   Angleterre - Formé au club -
Will Collier (32 ans)   Angleterre 2 (5) Formé au club -
Lovejoy Chawatama (31 ans)   Zimbabwe   London Irish 2023
Jordan Els (26 ans)   Afrique du Sud -   Ealing Trailfinders 2020
George Head (24 ans)   Angleterre - Formé au club -
Santiago García Botta (31 ans)   Argentine 34 (5)   Jaguares 2019
Simon Kerrod (31 ans)   Afrique du Sud -   Worcester Warriors 2019
Dillon Lewis 4 janvier 1996

(27 ans)

  Pays de Galles 53 (5)   Cardiff Rugby 2023
Joe Marler (33 ans)   Angleterre 88 (0) Formé au club -
George Hammond Deuxième ligne (23 ans)   Angleterre - Formé au club -
Irné Herbst (30 ans)   Afrique du Sud -   Benetton Trévise 2022
Matas Jurevicius (23 ans)   Angleterre -   London Scottish 2020
Dino Lamb (25 ans)   Italie 5 (10) Formé au club -
Stephan Lewies (32 ans)   Afrique du Sud 1 (0)   Lions 2019
Joe Launchbury (32 ans)   Angleterre 70 (25)   Toyota Verblitz 2023
James Chisholm Troisième ligne aile (28 ans)   Angleterre - Formé au club -
Chandler Cunningham-South (20 ans)   Angleterre -   London Irish 2023
Will Evans (27 ans)   Angleterre -   Leicester Tigers 2019
Jack Kenningham (24 ans)   Angleterre - Formé au club -
Tom Lawday (30 ans)   Angleterre -   Exeter Chiefs 2019
Luke Wallace (33 ans)   Angleterre -   Leicester Tigers 2021
Archie White (26 ans)   Angleterre - Formé au club -
Alex Dombrandt Troisième ligne centre (26 ans)   Angleterre 15 (5)   Cardiff Met RFC 2018
Danny Care Demi de mêlée (37 ans)   Angleterre 96 (84)   Leeds Carnegie 2006
Lewis Gjaltema (26 ans)   Nouvelle-Zélande -   North Harbour 2021
Jack Stafford (26 ans)   Irlande -   Munster Rugby 2020
Will Porter 14 Décembre 1998 (24 ans)   Angleterre -   Bristol Rugby 2023
Jarrod Evans Demi d'ouverture (27 ans)   Pays de Galles 8 (10)   Cardiff Rugby 2023
Will Edwards (28 ans)   Angleterre -   Angleterre à sept 2020
Marcus Smith (25 ans)   Angleterre 30 (185) Formé au club -
Lennox Anyanwu Centre (23 ans)   Angleterre - Formé au club -
André Esterhuizen (29 ans)   Afrique du Sud 16 (0)   Sharks 2020
Will Joseph (21 ans)   Angleterre 1 (0)   London Irish 2023
Luke Northmore (26 ans)   Angleterre -   Cardiff Met RFC 2019
Oscar Beard Ailier (22 ans)   Angleterre - Formé au club -
Louis Lynagh (23 ans)   Angleterre - Formé au club -
Cadan Murley (24 ans)   Angleterre - Formé au club -
Nick David Arrière (25 ans)   Angleterre -   Worcester Warriors 2021
Cameron Anderson (24 ans)   Écosse -   Wasps 2023
Tyrone Green (25 ans)   Afrique du Sud -   Lions 2020

Anciens joueurs modifier

Entraîneurs modifier

Période Directeur du rugby Adjoint(s) Titre(s)
2005-2008   Dean Richards   Andy Friend (entraîneur en chef)
  John Kingston (avants)
2008-2009   John Kingston (entraîneur en chef)
  Willy Taofifénua[4] (avants)
  Collin Osborne (arrières)
2009-2010   John Kingston
2010-2016   Conor O'Shea   John Kingston (entraîneur en chef) Challenge européen 2011
Champion d'Angleterre 2012
LV= Cup 2013
2016-2017   John Kingston   Mark Mapletoft (entraîneur en chef)
  Graham Rowntree (avants)
  Nick Easter (défense)
  Collin Osborne (skills)
2017-2018   Mark Mapletoft (entraîneur en chef)
  Graham Rowntree (avants)
  Nick Easter (défense)
  Collin Osborne (skills)
  Nick Evans (attaque)
2018-2019   Paul Gustard   Alex Codling (avants)
  Mark Mapletoft (attaque)
  Nick Evans (skills)
  Adam Jones (mêlée)
2019-2020   Nick Evans (attaque at arrières)
  Sean Long (assistant attaque)
  Adam Jones (mêlée)
2020-Janvier 2021   Nick Evans (attaque at arrières)
  Adam Jones (mêlée)
  Jerry Flannery (touche)
Janvier 2021-Juin 2021   Billy Millard   Nick Evans (attaque at arrières)
  Jerry Flannery (touche et défense)
  Adam Jones (mêlée)
Champion d'Angleterre 2021
À partir de juin 2021   Tabai Matson   Nick Evans (attaque at arrières)
  Jerry Flannery (touche et défense)
  Adam Jones (mêlée)

Notes et références modifier

Notes modifier

  1. a et b Seuls les principaux titres en compétitions officielles sont indiqués ici.
  2. Il s'agit de la coupe d'Angleterre des clubs de deuxième division et inférieures, depuis remplacée par la British and Irish Cup.
  3. Interdiction d'exercer le métier d'entraîneur pendant trois ans à l'encontre de Dean Richards, interdiction d'exercer dans le monde du rugby pendant deux ans à l'encontre du kiné Steph Brennan pour avoir fourni une capsule de sang au joueur, suspension de l'ordre des médecins de Wendy Chapman pour avoir entaillé la lèvre du joueur pour cacher son utilisation d'une poche de sang, suspension de 12 mois du joueur lui-même ramenée à 4 mois après appel, amende de 260 000 livres soit environ 300 000 euros pour le club et démission du président du club.
  4. Après prolongation.

Références modifier

  1. (en) « Privacy and Cookies policy », sur www.quins.co.uk (consulté le ).
  2. « Les Harlequins champions d'Angleterre après leur succès sur Exeter », sur www.lequipe.fr, (consulté le )
  3. (en) Brendon Mitchell, « LV= Cup final: Sale Sharks 14-32 Harlequins », sur www.bbc.co.uk, BBC, (consulté le ).
  4. « Comme le héros du film "Mercenaire", il a quitté son île de Polynésie pour jouer au rugby en France »

Annexes modifier

Articles connexes modifier

Liens externes modifier