Kieran Read

joueur de rugby néo-zélandais
Kieran Read
Description de cette image, également commentée ci-après
Kieran Read en 2011.
Fiche d'identité
Nom complet Kieran James Read
Naissance (35 ans)
à Papakura (Nouvelle-Zélande)
Taille 1,93 m (6 4)
Surnom Reado
Poste Troisième ligne centre, Troisième ligne aile
Carrière en senior
PériodeÉquipeM (Pts)a
2006-2009
2007-2019
2020-2021
2020
Canterbury
Crusaders
Toyota Verblitz
Counties Manukau
37 (50)[1]
157 (125)[1]
10 (10)[1]
5 (5)[1]
Carrière en équipe nationale
PériodeÉquipeM (Pts)b
2006
2008-2019
Nouvelle-Zélande -21
Nouvelle-Zélande
5 (0)
127 (130)

a Compétitions nationales et continentales officielles uniquement.
b Matchs officiels uniquement.
Dernière mise à jour le 3 septembre 2021.

Kieran James Read, né le à Papakura (Nouvelle-Zélande), est un joueur de rugby à XV international néo-zélandais. Il évolue au poste de troisième ligne centre ou de troisième ligne aile.

Cet avant All Black considéré comme l'un des meilleurs joueurs de Nouvelle-Zélande, a fait partie de la sélection néo-zélandaise qui a remporté la Coupe du monde de rugby à XV 2011 et la Coupe du monde de rugby à XV 2015. Il a aussi remporté avec sa sélection, le Tri-nations 2010 et six éditions du Rugby Championship, compétition qui succède au Tri-nations, en 2012, 2013, 2014, 2016, 2017 et l'édition 2018. Avec la franchise des Crusaders, il remporte le Super 14 2008, et le Super Rugby 2017, 2018 et 2019.

En 2013, il reçoit le titre de meilleur joueur du monde, titre désigné par l'IRB.

BiographieModifier

Formé au Rosehill College de Counties Manukau, Kieran Read excelle dans de nombreux sports dont le cricket et le rugby. En cricket, il représente la Nouvelle-Zélande dans les sélections espoirs mais se destine finalement au rugby. Il représente les équipes de Nouvelle-Zélande de rugby à XV des moins de 19 ans et des moins de 21 ans. Il a disputé la coupe du monde des moins de 21 ans en 2006.

En 2006, il dispute son premier match avec la province de Canterbury en NPC, et en 2007, il est retenu pour disputer le Super 14 avec la franchise des Crusaders. Il remportera cette compétition en 2008. Joueur rapide, puissant, excellent en défense et capable d'être un soutien sur tout le terrain et dans les rucks, il est considéré comme un grand espoir du rugby néo-zélandais[2].

Kieran Read connaît sa première sélection avec l'équipe de Nouvelle-Zélande lors d'un test-match contre l'Écosse, le . Capable de jouer troisième ligne aile ou troisième ligne centre, il devient rapidement titulaire en sélection, formant avec Richie McCaw, son coéquipier en club, et Jerome Kaino une troisième ligne efficace et redoutée. Vainqueur du Tri nations en 2010, il est nommé la même année joueur néo-zélandais de l'année[3].

En 2011, il est retenu pour participer à la Coupe du monde de rugby. Blessé à la cheville lors d'un match du Tri nations 2011, il ne joue pas lors des premiers matchs de son équipe[4] mais fait son retour sur les terrains contre le Canada. Il dispute tous les autres matchs du tournoi dont la finale remportée par la Nouvelle-Zélande, 8 à 7 contre la France.

En 2013, il est promu provisoirement capitaine des All Blacks en raison de l'année sabbatique prise par Richie McCaw[5].

 
Kieran Read lors de la coupe du monde 2015

En 2015, il dispute et remporte sa deuxième Coupe du monde de rugby. C'est la première fois qu'une même équipe remporte deux Coupes du monde d'affilée et Kieran Read entre dans le club très fermé des joueurs ayant remporté deux fois ce titre. En 2016, à la suite de la retraite de Richie McCaw, il est nommé capitaine des All Blacks[6].

En 2017, il prolonge son contrat avec la Fédération néo-zélandaise de rugby à XV jusqu'en 2019, soit jusqu'à la prochaine Coupe du monde au Japon[7].

En , il est retenu dans le groupe de 31 joueurs, dont il est nommé capitaine, pour disputer la Coupe du monde au Japon[8]. Il dispute cinq matchs lors de la compétition, que son équipe termine avec une décevante troisième place. Il prend sa retraite internationale après la compétition[9].

Après la Coupe du monde, il rejoint le club japonais des Toyota Verblitz, évoluant en Top League[10]. En 2020, après que sa saison japonaise ai été avortée par la pandémie de Covid-19, il rentre en Nouvelle-Zélande jouer la saison 2020 de NPC avec l'équipe de sa province d'origine : les Counties Manukau[11].

En , après une dernière saison au Japon, il met un terme à sa carrière de joueur professionnel à l'âge de 35 ans[12].

PalmarèsModifier

En clubModifier

En sélectionModifier

Kieran Read remporte la Coupe du monde lors de l'édition 2011 où il dispute quatre rencontres, inscrivant un essai. Il remporte son deuxième trophée dans cette compétition quatre plus tard, en 2015, où il joue onze matchs et inscrit trois essais.

Après trois éditions du Tri-nations, deux deuxième place et une victoire en 2010, il remporte les trois premières éditions du Rugby Championship de 2012 à The Rugby Championship 2014, compétition qui succède au Tri-nations, puis l'édition 2016, 2017 et 2018. Il dispute 54 rencontres dans ces compétitions, dont 51 en tant que titulaire, pour un bilan de 44 victoires, huit défaites et deux nuls. Il inscrit dix essais.

Détails du parcours de Kieran Read
Édition Rang Résultats Nouvelle-Zélande Résultats K. Read Matchs K. Read
Tri-nations 2009 2 3 v, 0 n, 3 d 3 v, 0 n, 3 d 6/6
Tri-nations 2010 1 6 v, 0 n, 0 d 6 v, 0 n, 0 d 6/6
Tri-nations 2011 2 2 v, 0 n, 2 d 1 v, 0 n, 1 d 2/4
Rugby Championship 2012 1 6 v, 0 n, 0 d 6 v, 0 n, 0 d 6/6
Rugby Championship 2013 1 6 v, 0 n, 0 d 6 v, 0 n, 0 d 6/6
Rugby Championship 2014 1 4 v, 1 n, 1 d 4 v, 1 n, 1 d 6/6
Rugby Championship 2015 2 2 v, 0 n, 1 d 2 v, 0 n, 1 d 3/3
Rugby Championship 2016 1 6 v, 0 n, 0 d 6 v, 0 n, 0 d 6/6
Rugby Championship 2017 1 6 v, 0 n, 0 d 6 v, 0 n, 0 d 6/6
Rugby Championship 2018 1 5 v, 0 n, 1 d 4 v, 0 n, 1 d 5/6
Rugby Championship 2019 2 1 v, 1 n, 1 d 0 v, 1 n, 1 d 2/3

Légende : v = victoire ; n = match nul ; d = défaite ; la ligne est en gras quand il n'y a aucune défaite.

Kieran Read compte 127 sélections sous le maillot des All Blacks, pour un total de 130 points, 26 essais.

DistinctionsModifier

  • Meilleur joueur néo-zélandais de l'année 2010[3].
  • Élu meilleur joueur du monde de l'année 2013[14].

Notes et référencesModifier

  1. a b c et d « Read Kieran », sur www.itsrugby.fr (consulté le )
  2. Profil
  3. a et b (en) « Read takes NZ rugby player of the year award », sur nzherald.co.nz, .
  4. (en) « Read on track for Canada return », sur tvnz.co.nz, .
  5. « XV de Nouvelle-Zélande: Kieran Read, l'homme à tout faire », sur www.cnews.fr, (consulté le )
  6. « Rugby: Kieran Read confirmé nouveau capitaine des All Blacks », sur www.lepoint.fr, (consulté le )
  7. « Nouvelle-Zélande : Kieran Read prolonge jusqu'en 2019 avec les All Blacks », sur www.rugbyrama.fr, Rugbyrama, (consulté le )
  8. (en) « Rugby World Cup: All Blacks drop Owen Franks from squad », sur news.bbc.co.uk, BBC, (consulté le )
  9. (en) « Kieran Read reflects on his rugby career », sur www.rnz.co.nz, (consulté le )
  10. (en) « Sayonara: All Blacks captain reveals move to Japan », sur www.foxsports.com.au, (consulté le )
  11. « Nouvelle-Zélande : Kieran Read de retour au pays en Mitre Cup », sur www.lequipe.fr, (consulté le )
  12. « L'ancien capitaine des All Blacks Kieran Read prend sa retraite », sur www.lequipe.fr, (consulté le )
  13. (en) « Kieran Read », sur espn.co.uk (consulté le ).
  14. « Kieran Read joueur de l'année », sur lequipe.fr, .

Liens externesModifier