Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Maria de Russie et Marie du Royaume-Uni.
Maria Alexandrovna de Russie
Description de cette image, également commentée ci-après
Grande-duchesse Maria Alexandrovna de Russie

Titres

Duchesse consort de Saxe-Cobourg et Gotha


(6 ans, 11 mois et 8 jours)

Prédécesseur Alexandrine de Bade
Successeur Victoria-Adélaïde de Schleswig-Holstein-Sonderbourg-Glücksbourg

Duchesse consort d'Édimbourg


(26 ans, 6 mois et 7 jours)

Prédécesseur titre créé
Successeur Élisabeth II
Biographie
Titulature Grande-duchesse de Russie
Duchesse d'Édimbourg
Duchesse consort de Saxe-Cobourg et Gotha
Dynastie Maison Romanov
Naissance
Saint-Pétersbourg
Décès (à 67 ans)
Zurich
Père Alexandre II de Russie
Mère Marie de Hesse et du Rhin (Maria Aleksandrovna)
Conjoint Alfred du Royaume-Uni
Enfants Alfred de Saxe-Cobourg-Gotha
Marie d'Édimbourg
Victoria d'Édimbourg
Alexandra d'Édimbourg
Beatrice d'Édimbourg
Religion Église orthodoxe russe

La grande-duchesse Maria Alexandrovna (en russe : Mariya Aleksandrovna Romanova ; Мария Алекса́ндровна Рома́нова) est née le à Tsarskoïe Selo et est décédée le à Zurich.

Elle fut grande-duchesse de Russie, duchesse de Saxe-Cobourg et Gotha, duchesse d'Édimbourg, elle fut un membre de la famille impériale russe et de la famille royale de Grande-Bretagne et d'Irlande. Très fière de sa naissance, la légende familiale raconte qu'elle mourut après avoir été appelée Madame Cobourg par un soldat.

FamilleModifier

BiographieModifier

Afin de commémorer le mariage de Maria Alexandrovna de Russie et du prince Alfred de Saxe-Cobourg et Gotha, une boulangerie anglaise créa des petits biscuits à thé du nom de Biscuits de Marie, ces petites gâteaux où était inscrit le prénom de la duchesse permirent à cette boulangerie de gagner une renommée internationale. Le couple princier fit son entrée à Londres le . Le mariage ne fut pas des plus heureux, les Londoniens jugèrent Maria Alexandrovna de Russie hautaine. En outre, Alexandre II de Russie insista sur le fait que sa fille fût nommée par le prédicat : « Son Altesse impériale ». La reine Victoria Ire du Royaume-Uni insista sur celui d'Altesse royale acquis lors du mariage de Maria Alexandrovna de Russie, prédicat, qui selon la reine prévalait sur l'Altesse impériale. Apparemment, Maria Alexandrovna de Russie (fille de tsar) n'apprécia pas le fait que la fille de Christian IX de Danemark devenue par son mariage princesse de Galles fût d'un rang plus élevé que le sien. Après son mariage Maria Alexandrovna de Russie fut appelée « Son Altesse royale », « son Altesse royale et impériale ». Victoria Ire lui accorda le second rang après Alexandra de Danemark, princesse de Galles. Alexandre II de Russie accorda à sa fille une dot échelonnée de 100 000 £, plus une indemnité annuelle de 28 000 £.

À la mort de son oncle, le duc Ernest II de Saxe-Cobourg-Gotha, le , le prince de Galles ayant renoncé à la succession, le duché fut attribué à Alfred de Saxe-Cobourg-Gotha, duc d'Édimbourg. Le royaume britannique lui alloua une rente annuelle de 150 000 £, un siège à la Chambre des lords, au Conseil privé, 10 000 £ lui furent octroyées afin entretenir Clarence House sa résidence à Londres. Lors de l'accession de son époux au trône ducal de Saxe-Cobourg et Gotha, Maria Alexandrovna de Russie devint duchesse de Saxe-Cobourg-Gotha.

Leur fils unique, le prince Alfred de Saxe-Cobourg-Gotha atteint de syphilis fut impliqué dans un scandale, le , il se tira une balle de revolver le jour du vingt-cinquième anniversaire de mariage de ses parents. Il survécut à sa blessure et ses parents l'envoyèrent se reposer à Merano où il décéda deux semaines plus tard, le 6 février.

Alfred de Saxe-Cobourg-Gotha, duc d'Édimbourg, décéda d'un cancer du larynx le au château de Cobourg. Son neveu, le prince Charles-Édouard de Saxe-Cobourg et Gotha, duc d'Albany, lui succéda.

La duchesse douairière soutint sa fille Victoria Melita dans ses déboires conjugaux. Elle la visita en Russie en mai 1914. Dans la mesure où elle avait été l'épouse d'un prince souverain allemand, pendant la guerre, elle prit fait et cause pour l'Allemagne. Elle n'en fut pas moins victime de la russophobie qu se développa en Allemagne pendant ces années terribles et fut prise à partie par des patriotes. Elle prit soin de se réfugier en Bavière dans un de ses châteaux sur le lac de Starnberg puis en Suisse à Zurich.

Maria Alexandrovna de Russie, désormais duchesse douairière de Saxe-Cobourg et Gotha, continua à résider à Cobourg. Profondément affectée par l'effondrement de la monarchie en Russie et en Allemagne et la violence révolutionnaire. D'après certains [Qui ?], elle serait décédée d'une crise cardiaque parce qu'un homme, sans égard pour son rang, l'aurait saluée irrespectueusement par ces mots : « Bonjour, Madame Cobourg ».[Qui ?]

Décès et inhumationModifier

Maria Alexandrovna de Russie décéda le à Zurich. Elle est inhumée, auprès de son mari et de son fils, dans le mausolée de la famille ducale de Saxe-Cobourg à Cobourg.

GénéalogieModifier

Maria Alexandrovna de Russie appartient à la première branche de la maison d'Oldenbourg-Russie (Holstein-Gottorp-Romanov), issue de la première branche de la maison de Holstein-Gottorp, elle-même issue de la première branche de la maison d'Oldenbourg. Par sa fille Marie, Maria est l'arrière-grand-mère du roi Michel Ier de Roumanie et du roi Pierre II de Yougoslavie, par sa fille Victoria Mélita, elle est également la trisaïeule du prince Georges Mikhaïlovitch de Russie.

TitulatureModifier

  • Son Altesse impériale la grande-duchesse Maria Alexandrovna de Russie (18531874)
  • Son Altesse impériale et royale la duchesse d'Édimbourg (18741893)
  • Son Altesse impériale et royale la duchesse de Saxe-Cobourg-Gotha (18931900)
  • Son Altesse impériale et royale la duchesse douairière de Saxe-Cobourg-Gotha (19001920)

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

Liens externesModifier