Charles-Louis de Bade

aristocrate allemand
Charles-Louis de Bade
Description de l'image Charles Louis, hereditary prince of Baden.jpg.

Titre

Prince héritier de Bade


(46 ans, 10 mois et 2 jours)

Prédécesseur Charles de Bade
Successeur Charles de Bade
Biographie
Dynastie Maison de Bade
Distinctions Ordre des Séraphins
Ordre de Saint-André
Nom de naissance Karl Ludwig von Baden
Naissance
Karlsruhe
Drapeau du Saint-Empire Saint-Empire
Drapeau du Margraviat de Bade-Durlach Margraviat de Bade-Durlach
Décès (à 46 ans)
Arboga
Drapeau de la Suède Suède
Sépulture Pforzheim
Père Charles Ier
Mère Caroline-Louise de Hesse-Darmstadt
Fratrie Amélie de Bade
Louis Ier Red crown.png
Léopold Ier Red crown.png
Frédéric de Bade
Guillaume de Bade
Maximilien de Bade
Conjoint Amélie de Hesse-Darmstadt
Enfants Charles II Red crown.png
Wilhelmine de Bade
Marie de Bade
Frédérique de Bade
Louise-Augusta de Bade
Caroline de Bade
Catherine-Amélie Christiane Louise
Religion Luthéranisme

Charles-Louis de Bade, né le à Karlsruhe et mort le à Arboga (Suède), fut prince héritier de Bade.

FamilleModifier

Il est le fils du margrave Charles IV Frédéric de Bade-Durlach et de Caroline-Louise de Hesse-Darmstadt.

Charles-Louis de Bade épousa le 15 juillet 1774 Amélie de Hesse-Darmstadt (1754 – 1832, fille du landgrave Louis IX de Hesse-Darmstadt).

Huit enfants sont issus de cette union :

Charles-Louis de Bade appartient à la quatrième branche de la maison de Bade, elle-même issue de la première branche de la Maison ducale de Bade ; il appartient à la lignée de Baden-Durlach dite lignée Ernestine, fondée par Ernest de Bade-Durlach ; cette branche toujours existante est actuellement représentée par le prince Maximilien de Bade.

Charles-Louis de Bade est l'arrière-grand-père maternel de l'empereur d'Autriche François-Joseph Ier. Il est surtout connu pour son avarice qui l'aurait poussé à empêcher son père Charles IV Frédéric de se remarier avec une princesse de sang royal. Le vieux margrave contracta alors une union morganatique. Les enfants issus de ce mariage ne pouvant accéder au trône, leur mère mena une vie d'intrigue. Elle est soupçonnée d'être mêlée de très près à "l'affaire Kaspar Hauser" et à l'extinction de la famille de Bade.

Charles-Louis mourut en Suède d'une chute de traîneau au cours d'une visite à sa fille, la reine de Suède.

TitresModifier

  • 14 février 1755 – 16 décembre 1801 : Son altesse royale le prince héritier de Bade

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

BibliographieModifier

  • Françoise de Bernardy : "Stéphanie de BEAUHARNAIS" Perrin, Paris 1984

Articles connexesModifier

Liens externesModifier