Christian III de Deux-Ponts-Birkenfeld

militaire allemand

Christian III de Deux-Ponts-Birkenfeld
Illustration.
Christian III de Deux-Ponts-Birkenfeld par Hyacinthe Rigaud en 1706
Titre
Comte palatin de Deux-Ponts-Birkenfeld
Prédécesseur Christian II de Birkenfeld-Bischweiler
Successeur Christian IV de Deux-Ponts-Birkenfeld
Duc du Palatinat-Deux-Ponts
Prédécesseur Christian II de Birkenfeld-Bischweiler
Successeur Christian IV de Deux-Ponts-Birkenfeld
Biographie
Dynastie Maison de Wittelsbach
Nom de naissance Christian III. von Pfalz-Zweibrücken
Date de naissance
Lieu de naissance Flag of Strasbourg.svg Strasbourg (ville libre)
Drapeau du Saint-Empire Saint-Empire
Date de décès (à 60 ans)
Lieu de décès Deux-Ponts
Drapeau du Saint-Empire Saint-Empire
Blason du Palatinat-Deux-Ponts Palatinat-Deux-Ponts
Sépulture Église Alexander
Père Christian II de Birkenfeld-Bischweiler
Mère Catherine-Agathe de Rappolstein
Fratrie Louise de Birkenfeld-Bischweiler
Madeleine de Birkenfeld-Bischweiler
Conjoint Caroline de Nassau-Sarrebruck
Enfants Caroline de Palatinat-Deux-Ponts-Birkenfeld
Christian IV de Deux-Ponts-Birkenfeld Red crown.png
Frédéric de Deux-Ponts-Birkenfeld Red crown.png
Christine de Deux-Ponts-Birkenfeld

Christian III de Deux-Ponts-Birkenfeld
Blason

Christian III de Deux-Ponts-Birkenfeld, né le à Strasbourg et décédé le à Deux-Ponts, fut fut comte palatin de Birkenfeld et de Birkenfeld-Bischweiler de 1715 à 1735 ; il fut également duc du Palatinat-Deux-Ponts de 1731 à 1735.

BiographieModifier

Christian naît à Strasbourg en 1674 de Christian II de Birkenfeld-Bischweiler et de Catherine-Agathe de Ribeaupierre (von Rappoltstein ; à Ribeauvillé) : il est leur seul fils à atteindre l'âge adulte.

Il commence sa carrière dans les armées françaises en 1697, prend le commandement du Régiment alsacien et s'illustre au siège de Barcelone, à la fin de la guerre de la Ligue d'Augsbourg. En 1699, il hérite de sa mère le comté de Rappoltstein. En 1702 il devient maréchal de camp, et en 1704 il est promu lieutenant général. Il participe avec brio à la bataille d'Audenarde en 1708.

En 1717, à la mort de son père, il abandonne la carrière des armes et prend en mains la gestion de son domaine patrimonial de Deux-Ponts-Birkenfeld, qui n'est qu'une petite partie du comté de Sponheim. En 1731, le comte palatin Gustave Samuel Léopold de Deux-Ponts meurt sans enfants et Christian III se considère comme l'héritier de ses domaines. Ses parents protestent mais par un traité conclu avec l'électeur palatin Charles III Philippe du Palatinat à Mannheim le 24 décembre 1733, ils acceptent finalement que Christian reçoive le Palatinat-Deux-Ponts. Il meurt en 1735 à Deux-Ponts et il est inhumé dans l'église Saint-Alexandre de la cité.

Union et postéritéModifier

Christian III de Deux-Ponts-Birkenfeld épousa en 1714 Caroline de Nassau-Sarrebruck.

Quatre enfants sont issus de cette union :

Grades militairesModifier

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier