Louis Ier (grand-duc de Hesse)

(Redirigé depuis Louis Ier de Hesse)

Louis Ier
Illustration.
Louis Ier de Hesse.
Titre
Grand-duc de Hesse

(23 ans, 7 mois et 23 jours)
Prédécesseur Création du titre
Successeur Louis II
Landgrave de Hesse-Darmstadt

(16 ans, 4 mois et 8 jours)
Prédécesseur Louis IX
Successeur Transformation du landgraviat en grand-duché
Biographie
Dynastie Maison de Hesse
Date de naissance
Lieu de naissance Prenzlau
Drapeau du Saint-Empire Saint-Empire
Drapeau de la Prusse Royaume de Prusse
Date de décès (à 76 ans)
Lieu de décès Darmstadt
Drapeau du Grand-duché de Hesse Grand-duché de Hesse
Père Louis IX de Hesse-Darmstadt
Mère Caroline de Palatinat-Deux-Ponts-Birkenfeld
Fratrie Christian de Hesse-Darmstadt
Amélie de Hesse-Darmstadt
Louise de Hesse-Darmstadt
Frédérique de Hesse-Darmstadt
Wilhelmine-Louise de Hesse-Darmstadt
Caroline de Hesse-Darmstadt
Conjoint Louise de Hesse-Darmstadt
Enfants Louis II Red crown.png
Georges de Hesse-Darmstadt
Louise de Hesse-Darmstadt
Émile de Hesse-Darmstadt
Frédéric de Hesse-Darmstadt
Diplômé de Université de Leyde
Distinctions Ordre de Saint-André
Grand-Croix de la Légion d'honneur
Religion Illuminés de Bavière

Louis Ier (grand-duc de Hesse)
Grands-ducs de Hesse

Louis X de Hesse-Darmstadt puis Louis Ier de Hesse (en allemand Ludwig I. von Hessen-Darmstadt), né le à Prenzlau est mort le à Darmstadt, fut landgrave de Hesse-Darmstadt de 1790 à 1806 avant de devenir le premier grand-duc de Hesse et du Rhin en 1806 jusqu'à sa mort en 1830.

FamilleModifier

Louis est le fils de Louis IX, landgrave de Hesse-Darmstadt et de Caroline de Palatinat-Deux-Ponts-Birkenfeld, la « Grande Landgravine ».

En 1776, il se fiance avec Sophie-Dorothée de Wurtemberg, fille aînée de Frédéric II Eugène, duc de Wurtemberg. L'engagement fut cependant rompu pour que Sophia Dorothée puisse épouser le beau-frère récemment veuf de Louis, le tsarévitch Paul Petrovitch, fils et héritier de Catherine II « la Grande », impératrice de Russie . Louis reçu une compensation monétaire lorsque l'engagement fut rompu.

En 1777, il épouse sa cousine Louise de Hesse-Darmstadt (morte en 1829), fille du prince Georges de Hesse-Darmstadt, frère de Louis IX.

De cette union naquirent huit enfants:

Le dernier landgraveModifier

Louis appartient à la branche de Hesse-Darmstadt, cette seconde branche appartient à la première branche de la maison de Hesse, elle-même issue de la première branche de la maison de Brabant.

En 1790, à la mort de son père Louis IX, il lui succède à la tête du landgraviat de Hesse-Darmstadt, province du Saint-Empire romain germanique, sous le nom de Louis X.

En 1801, Louis perdit une partie du comté de Lichtenberg et quelques autres districts sur la rive gauche du Rhin. Au terme du Recès d'Empire en 1803, la Hesse-Darmstadt gagne quelques nouveaux territoires : le duché de Westphalie, Mayence (Hesse rhénane) et quelques portions du Palatinat.

Grand-duc de HesseModifier

 
Monnaie à l'effigie de Louis, grand-duc de Hesse et du Rhin (1825).

Le , en préférant l'intégration à la Confédération du Rhin de Napoléon Ier contre le maintien dans le Saint-Empire romain germanique, Louis met fin au landgraviat. Il fait rentrer sa principauté au sein de la confédération et se proclame grand-duc sous le nom de Louis Ier, érigeant le landgraviat de Hesse-Darmstadt en grand-duché de Hesse, comprenant la totalité du territoire de Hesse-Darmstadt.

En 1807, le grand-duc nomme Maître de chapelle de sa cour Georg Joseph Vogler.

En 1812, un contingent hessois se joignit à la Grande Armée napoléonienne lors de la campagne de Russie. Lors de la bataille de Leipzig (1813), un corps hessois combattit encore du côté français mais, après la retraite française vers le Rhin, le grand-duc préféra se rallier à la Sixième Coalition par la convention de Francfort du [1],[2]. En 1814, l'armée hessoise (de) fut engagée dans la campagne de France où elle participa au siège de Metz et à ceux de Luxembourg, Thionville, Sarrelouis et Longwy.

En 1815, le grand-duché rentre dans la Confédération germanique sous la présidence autrichienne après la chute de Napoléon et l'effondrement de la Confédération du Rhin. Néanmoins, le grand-duc dut céder à la Prusse ses territoires de Westphalie mais s'étendit sur les bords du Rhin, autour de Mayence : Louis prit alors le titre de « grand-duc de Hesse et sur le Rhin ».

En 1816, il rendit aux landgraves de Hesse-Hombourg leur souveraineté, dont ils avaient été dépouillés en 1806. En 1820, Louis donna à son peuple une constitution assez libérale, faisant du grand-duché une monarchie constitutionnelle. Dès lors, le grand-duc partage le pouvoir législatif avec deux chambres.

Mort et postéritéModifier

 
Monument dédié à Louis Ier à Darmstadt (Hesse)

Le 6 avril 1830, Louis Ier meurt à l'âge de 76 ans à Darmstadt après 25 années de règne en tant que grand-duc. Ses successeurs, Louis II (1830), et Louis III (1848), s'attirèrent des difficultés durant leurs règnes, en retirant ou restreignant les libertés que leur père et grand-père avait accordées.

En 1844, une colonne de 33 mètres appelée Langer Ludwig (signifiant Long Louis), fut érigée en commémoration du règne de Louis Ier, au milieu de la Luisenplatz, la plus grande place de Darmstadt.

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Notes et référencesModifier

  1. Wigand's Conversations-Lexikon: für alle Stände, Art. "Ludwig I., Großherzog von Hessen", Volume 8, Leipzig, 1849, p. 337-338 [1]
  2. Zeitgenossen: Biographien und Charakteristiken, Art. "Ludwig I., Großherzog von Hessen", 1830, p. 14 [2]