Frédéric-Guillaume de Brandebourg-Schwedt

prince allemand

Frédéric-Guillaume
Image illustrative de l’article Frédéric-Guillaume de Brandebourg-Schwedt
Frédéric-Guillaume, vers 1720

Titre Margrave de Brandebourg-Schwedt (de)
(1711-1771)
Prédécesseur Philippe-Guillaume
Successeur Henri-Frédéric
Allégeance Prusse
Grade militaire Général de cavalerie
Biographie
Dynastie Hohenzollern
Nom de naissance Frédéric-Guillaume de Brandebourg-Schwedt
Naissance
Oranienbaum, Royaume de Prusse
Décès
Wildenbruch, Royaume de Prusse
Père Philippe-Guillaume de Brandebourg-Schwedt
Mère Jeanne-Charlotte d'Anhalt-Dessau
Conjoint Sophie-Dorothée de Prusse
Enfants Frédérique-Dorothée
Anne-Élisabeth-Louise
Georges-Philippe-Guillaume
Philippine
Georges-Philippe-Guillaume

Blason de Frédéric-Guillaume

Frédéric-Guillaume (, Oranienbaum, Wildenbruch) est un prince de la maison de Hohenzollern. Il est margrave de Brandebourg-Schwedt (de) de 1711 à sa mort.

BiographieModifier

Il est le fils aîné de Philippe-Guillaume de Brandebourg-Schwedt et de Jeanne-Charlotte d'Anhalt-Dessau. Après la mort de son père survenue en 1711, il est alors placé sous la tutelle de son oncle Frédéric Ier de Prusse, puis sous celle de son cousin Frédéric-Guillaume Ier de Prusse, fils et successeur de Frédéric Ier roi en Prusse.

Passionné de chasse, Frédéric-Guillaume devient archi-maître de chasse du Saint-Empire. Pour embellir sa principauté, le margrave dépense sans compter. Il fait orner le château de peintures italiennes. Dans les années 1730, le futur général de cavalerie de Frédéric le Grand fut le page de Friedrich Wilhelm von Seydlitz. Amateur de farces d'un goût douteux et méprisant la courtoisie et le savoir-vivre, il fut surnommé la "margrave fou". Aussi son couple fut il malheureux et sa femme vécut séparément.

Le , il meurt d'un refroidissement et est inhumé auprès de son épouse, à Schwedt. Comme prince et princesse de Prusse, après la Seconde Guerre mondiale, leurs cercueils sont transportés au caveau royal dans la cathédrale protestante de Berlin.

FamilleModifier

Le , Frédéric-Guillaume épouse à Potsdam sa cousine Sophie-Dorothée de Prusse (1719-1765), fille du roi en Prusse Frédéric-Guillaume Ier et sœur cadette de Frédéric le Grand. Cinq enfants sont nés de cette union :

Frédéric-Guillaume a également un fils illégitime :

  • Georges-Guillaume de Jägersfeld (1725-1797).

Liens externesModifier