Liste des souverains de Valachie

page de liste de Wikipédia

Prince de Valachie
(ro) Domnitor al Țării Românești
(en) Prince of Wallachia
Image illustrative de l’article Liste des souverains de Valachie
Armoiries de la Valachie

Image illustrative de l’article Liste des souverains de Valachie
Alexandru Ier Cuza
Dernier prince de Valachie

Création 1330
Titre Prince de Valachie
Mandant Sublime Porte
Abrogation 1859
Premier titulaire Basarab Ier de Valachie
Dernier titulaire Alexandru Ier Cuza

La liste des souverains de Valachie, depuis la première mention jusqu'à l'unification avec la Moldavie en 1859. L'affiliation ne représente pas des dynasties, mais plutôt des familles, car la monarchie était élective dans les principautés roumaines de Moldavie et de Valachie, comme en Pologne, Hongrie et Transylvanie voisines. Le souverain (domnitor ou voïvode, hospodar selon les époques et les sources) était élu par (et souvent parmi) les boyards : pour être nommé, régner et se maintenir, il s'appuyait sur les partis de boyards et fréquemment sur les puissances voisines, successivement ou concomitamment polonaise, hongroise, transylvaine, habsbourgeoise, russe et surtout turque, car du XVe siècle et jusqu'en 1859 les deux principautés ont été vassales et tributaires de la « Sublime Porte »[1].

Le termes de « voïvode » ou « hospodar » ne sont pas des titres de la noblesse roumaine mais désignent des offices, non-transmissibles héréditairement : à l'origine un voïvode était un chef militaire, un hospodar était un seigneur civil.

HistoireModifier

En Valachie (en roumain : principatul Țării Românești), la souveraineté fut exercée de 1330 à 1859 par un prince valaque (roumain : Domnul Țării Românești, en français voïvode ou hospodar de Valachie) tributaire de l'Empire ottoman depuis 1394. En 1859 elle s'unit à la Moldavie pour devenir la principauté de Roumanie. Après avoir été élu par le sfat domnesc (« conseil princier ») le souverain de Valachie était confirmé par la Sublime Porte, sur ordre du sultan de l'Empire ottoman à Constantinople. Les mœurs et les usages de la noblesse valaque différaient de ceux du peuple. La noblesse valaque était fort nombreuse et se divisait en trois classes assez distinctes, mais aussi fort « poreuses » entre elles au fil des alliances et des aléas de fortune économique ou politique : la « première classe » (rândul crăiesc, littéralement « rang princier ») comptait les familles souveraines, qui avaient régné sur le trône de la principauté (successivement à Curtea de Argeș au XIVe siècle, à Târgoviște au XVe siècle et à Bucarest depuis le XVIIe siècle) ; la « seconde classe » (rândul curtean, littéralement « rang courtisan ») qui, sans avoir régné, occupait néanmoins de hauts rangs et charges, possédait de grands domaines latifundiaires et de grandes richesses, était non seulement exempte de toute contribution mais pouvait en percevoir, et comptait en outre les nouveaux nobles adoubés par les princes ; et la « troisième classe » (rândul moșnean, littéralement « rang terrien »), de loin la plus nombreuse, qui se composait de familles ayant quelques terres, offices et privilèges, qui les exemptaient de certaines taxes ou impôts[2].

Liste des souverainsModifier

XIVe siècleModifier

Nom Règne Dynastie Note
1re Basarab Ier
(Basarab Întemeietorul)
1310-1352
(42 ans)
Famille des Basarabi Fils de Tihomir, il joue sur les rivalités entre le Hongrie et la Bulgarie pour gagner l'indépendance en 1330 à la bataille de Posada et réunir toute la Valachie ainsi que les bouches du Danube.
2e Nicolae Ier
(Nicolae Alexandru)
1352-1364
(12 ans)
Famille des Basarabi Fils de Basarab Ier, il installe la première église métropolitaine à Curtea de Argeș. Il accorde le premier privilège commercial pour la Valachie en faveur des marchands salons de Brașov.
3e Vladislav Ier
(Vlaicu Vodă)
1364-1377
(13 ans)
Famille des Basarabi Fils de Nicolae Ier, il développe l'organisation économique de la principauté, fait la paix avec la Hongrie et entretient de bonnes relations avec les Serbe et les Bulgare.
4e Radu Ier 1377-1383
(6 ans)
Famille des Basarabi Frère de Vladislav Ier, il devient corégent de son frère sans héritier dès 1372. Il lui succède en 1377 et meurt vers 1383. Il continue la politique de son frère et comble de bienfaits l'Église orthodoxe.
5e Dan Ier 1383-1386
(3 ans)
Famille des Dănești Fils de Radu Ier, disparait dès 1386 lors d'un combat contre les Bulgares du roi Ivan Shishman et après que son frère Mircea Ier se soit imposé l'année précédente comme corégent.
6e Mircea Ier
(Mircea cel Bătrân)
1386-1394
(8 ans)
Famille des Dănești Fils du précédent
7e Vlad Ier
(Vlad Uzurpatorul)
1394-1397
(3 ans)
Famille des Basarabi Fils illégitime de Vladislav Ier

XVe siècleModifier

Nom Règne Dynastie Note
8e Mircea Ier
(Mircea cel Bătrân)
1397-1418
(21 ans)
Famille des Dănești Fils du précédent
9e Mihail Ier 1418-1420
(2 ans)
Famille des Basarabi Fils du précédent
10e Dan II 1420-1421
(1 an)
Famille des Dănești Fils de Dan Ier de Valachie
11e Radu II 1421-1421
(moins d’un an)
Famille des Basarabi Fils illégitime de Mircea Ier, il est confronté aux Ottomans qui progressent et doit leur céder les conquêtes de son père, tandis que les bouches du Danube passent à la Moldavie
12e Dan II 1421-1423
(2 ans)
Famille des Dănești
13e Radu II 1423-1423
(moins d’un an)
Famille des Basarabi Fils illégitime de Mircea Ier, il est confronté aux Ottomans qui progressent et doit leur céder les conquêtes de son père, tandis que les bouches du Danube passent à la Moldavie
14e Dan II 1423-1424
(1 an)
Famille des Dănești
15e Radu II 1424-1426
(2 ans)
Famille des Basarabi Fils illégitime de Mircea Ier, il est confronté aux Ottomans qui progressent et doit leur céder les conquêtes de son père, tandis que les bouches du Danube passent à la Moldavie
16e Dan II 1426-1427
(1 an)
Famille des Dănești
17e Radu II 1427-1427
(moins d’un an)
Famille des Basarabi Fils illégitime de Mircea Ier, il est confronté aux Ottomans qui progressent et doit leur céder les conquêtes de son père, tandis que les bouches du Danube passent à la Moldavie
18e Dan II 1427-1431
(4 ans)
Famille des Dănești
19e Alexandru Ier 1431-1436
(5 ans)
Famille des Basarabi Fils illégitime de Mircea Ier l'Ancien
20e Vlad II
(Vlad Dracul)
1436-1442
(6 ans)
Famille des Drăculești Fils de Mircea Ier l'Ancien
21e Mircea II
(Mircea cel Tânăr)
1442-1442
(moins d’un an)
Famille des Drăculești Fils du précédent
22e Basarab II
(Basarab al II-lea)
1442-1443
(1 an)
Famille des Dănești Fils de Dan II
23e Vlad II
(Vlad Dracul)
1443-1447
(4 ans)
Famille des Drăculești
24e Vladislav II 1447-1448
(1 an)
Famille des Dănești Fils de Dan II
25e Vlad III
(Vlad Țepeș)
1448-1448
(moins d’un an)
Famille des Drăculești Fils de Vlad II
26e Vladislav II 1448-1456
(8 ans)
Famille des Dănești
27e Vlad III
(Vlad Țepeș)
1456-1462
(6 ans)
Famille des Drăculești
28e Radu III
(Radu cel Frumos)
1462-1473
(11 ans)
Famille des Drăculești Frère de Vlad III
29e Basarab III
(Laiotă cel Bătrân)
1473-1473
(moins d’un an)
Famille des Dănești Fils de Dan II
30e Radu III
(Radu cel Frumos)
1473-1474
(1 an)
Famille des Drăculești Frère de Vlad III
31e Basarab III
(Laiotă cel Bătrân)
1474-1474
(moins d’un an)
Famille des Dănești Fils de Dan II
32e Radu III
(Radu cel Frumos)
1474-1474
(moins d’un an)
Famille des Drăculești Frère de Vlad III
33e Basarab III
(Laiotă cel Bătrân)
1474-1474
(moins d’un an)
Famille des Dănești Fils de Dan II
34e Radu III
(Radu cel Frumos)
1475-1476
(1 an)
Famille des Drăculești Frère de Vlad III
35e Vlad III
(Vlad Țepeș)
1476-1476
(moins d’un an)
Famille des Drăculești
36e Basarab III
(Laiotă cel Bătrân)
1476-1477
(1 an)
Famille des Dănești Fils de Dan II
37e Basarab IV
(Țepeluș cel Tânăr)
1477-1481
(4 ans)
Famille des Dănești Fils de Basarab II
38e Mircea III 1481-1481
(moins d’un an)
Famille des Drăculești fils de Vlad III
39e Vlad IV
(Călugărul)
1481-1481
(moins d’un an)
Famille des Drăculești Fils illégitime de Vlad II
40e Basarab IV
(Țepeluș cel Tânăr)
1481-1482
(1 an)
Famille des Dănești Fils de Basarab II
41e Vlad IV
(Călugărul)
1482-1495
(13 ans)
Famille des Drăculești Fils illégitime de Vlad II

XVIe siècleModifier

Nom Règne Dynastie Note
42e Radu IV
(Radu cel Mare)
1495-1508 Famille des Drăculești Fils de Vlad IV
43e Mihnea Ier
(Mihnea cel Rău)
1508-1509 Famille des Drăculești Fils de Vlad III
44e Mircea IV 1509-1510 Famille des Drăculești Fils du précédent
45e Vlad V
(Vlad cel Tânăr)
1510-1512 Famille des Drăculești Fils de Vlad IV
46e Basarab V 1512-1521 Famille des Craïovești
47e Teodosie 1521-1521 Famille des Craïovești
48e Vlad VI 1521-1521 Famille des Drăculești
49e Teodosie 1521-1521 Famille des Craïovești
50e Radu V 1522-1523 Famille des Drăculești
51e Vladislav III 1523-1523 Famille des Dănești
52e Radu VI 1523-1524 Famille des Drăculești
53e Radu V 1524-1524 Famille des Drăculești
54e Vladislav III 1524-1524 Famille des Dănești
55e Radu V 1524-1525 Famille des Drăculești
56e Vladislav III 1525-1525 Famille des Dănești
57e Radu V 1525-1529 Famille des Drăculești
58e Basarab VI 1529-1529 Famille des Dănești
59e Moïse Ier 1529-1530 Famille des Dănești
60e Vlad VII
(Înecatul)
1530-1532 Famille des Drăculești
61e Vlad VIII
(Vintilă de la Slatina)
1532-1534 Famille des Drăculești
62e Radu VII 1534-1534 Famille des Drăculești
63e Vlad VIII
(Vintilă de la Slatina)
1534-1535 Famille des Drăculești
64e Radu VII 1535-1545 Famille des Drăculești
65e Mircea V
(Ciobanul)
1545-1552 Famille des Drăculești
66e Radu VIII
(Ilias Haidăul)
1552-1553 Famille des Drăculești
67e Mircea V
(Ciobanul)
1553-1554 Famille des Drăculești
68e Pătrașcu 1554-1557 Famille des Drăculești
69e Mircea V
(Ciobanul)
1557-1559 Famille des Drăculești
70e Petru Ier
(Petru cel Tânăr)
1559-1568 Famille des Drăculești
71e Alexandru II 1568-1574 Famille des Drăculești
72e Vintilă 1574-1574 Famille des Drăculești
73e Alexandru II 1574-1577 Famille des Drăculești
74e Mihnea II 1577-1583 Famille des Drăculești
75e Petru II 1583-1585 Famille des Drăculești
76e Mihnea II 1585-1591 Famille des Drăculești
77e Ștefan Ier
1591-1592 Famille des Mușatini
78e Alexandru III 1592-1593 Famille des Mușatini

XVIIe siècleModifier

Nom Règne Dynastie Note
79e Mihai Ier
(Mihai Viteazu)
1593-1599 Famille des Drăculești
80e Nicolae II
(Pătrașcu)
1599-1600 Famille des Drăculești
1600-1601 Mihai Ier Pătrașcu-Basarab règne pour quelques mois dans les trois principautés de Valachie, Transylvanie et Moldavie
81e Simion Ier 1600-1601 Famille des Movilești
82e Radu IX 1601-1602 Famille des Drăculești
83e Simion Ier 1602-1602 Famille des Movilești
84e Radu X 1602-1610 Famille des Craïovești
1610-1611 : occupation transylvaine
85e Radu IX 1611-1611 Famille des Drăculești
86e Radu X 1611-1611 Famille des Craïovești
87e Radu IX 1611-1616 Famille des Drăculești
88e Gabriel Ier 1616-1616 Famille des Movilești
89e Alexandru IV 1616-1618 Famille des Mușatini
90e Gabriel Ier 1618-1620 Famille des Movilești
91e Radu IX 1620-1623 Famille des Drăculești
92e Alexandru V 1623-1627 Famille des Drăculești
93e Alexandru IV 1627-1629 Famille des Mușatini
94e Leon Ier 1629-1632
95e Radu XI Iliaș 1632 Famille des Mușatini
96e Matei Ier 1632-1654 Famille des Craïovești
97e Constantin Ier 1654-1658 Famille des Craïovești
98e Mihnea III 1658-1659 Drăculești
99e Gheorghe Ier 1659-1660 Famille des Ghica
100e Grigore Ier 1660-1664 Famille des Ghica
101e Radu XII 1664-1669
102e Antonie Ier
103e Grigore Ier 1672-1673 Famille des Ghica
104e Gheorghe II 1673-1678 Famille Duca
105e Șerban Ier 1678-1688 Famille des Cantacuzènes

XVIIIe siècleModifier

Nom Règne Dynastie Note
106e Constantin II 1688-1714 Famille des Craïovești
107e Ștefan II 1714-1715 Famille des Cantacuzènes
1715 à 1821 : Période phanariote
108e Nicolae III 1715-1716 Famille des Mavrocordat
109e Ioan Ier 1716-1719 Famille des Mavrocordat
110e Nicolae III 1719-1730 Famille des Mavrocordat
111e Constantin III 1730-1730 Famille des Mavrocordat
112e Mihai III 1730-1731 Famille des Racoviță
113e Constantin III 1731-1733 Famille des Mavrocordat
114e Grigore II 1733-1735 Famille des Ghica
115e Constantin III 1735-1741 Famille des Mavrocordat
116e Mihai III 1741-1744 Famille des Racoviță
117e Constantin III 1744-1748 Famille des Mavrocordat
118e Grigore II 1748-1752 Famille des Ghica
119e Matei II 1752-1753 Famille des Ghica
120e Constantin IV 1753-1756 Famille des Racoviță
121e Constantin III 1756-1758 Famille des Mavrocordat
122e Scarlat Ier 1758-1761 Famille des Ghica
123e Constantin III 1761-1763 Famille des Mavrocordat
124e Constantin IV 1763-1764 Famille des Racoviță
125e Ștefan III 1764-1765 Famille des Racoviță
126e Scarlat Ier 1765-1766 Famille des Ghica
127e Alexandru VI 1766-1768 Famille des Ghica
128e Grigore III 1768-1769 Famille des Ghica
Occupation russe durant la Guerre russo-turque de 1768-1774
129e Emanuel Giani Ruset 1770-1771 Famille des Rosetti
130e Alexandru VII 1771-1782 Famille des Ipsilanti
131e Nicolae IV 1782-1783 Famille des Caragea
132e Mihai Ier 1783-1786 Famille des Șuțu
133e Nicolae V 1786-1790
134e Mihai Ier Suțu 1791-1792 Famille des Șuțu
135e Alexandru VIII 1793-1796 Famille des Moruzi
136e Alexandru VII 1796-1797 Famille des Ipsilanti
137e Constantin V 1797-1799 Famille des Hangerli

XIXe siècleModifier

Nom Règne Dynastie Note
138e Alexandru VIII 1799-1801 Famille des Moruzi
139e Mihai Ier 1801-1802 Famille des Șuțu
140e Constantin VI 1802-1806 Famille des Ipsilanti
141e Alexandru IX 1806-1806 Famille des Șuțu
Occupation russe durant la Guerre russo-turque de 1806-1812
142e Constantin VI 1806-1812 Famille des Ipsilanti
143e Ioan Gheorghe 1812-1818 Famille des Caragea
144e Alexandru IX 1818-1821 Famille des Șuțu
Révolution de 1821 menée en Valachie par Tudor Vladimirescu
145e Tudor Vladimirescu 1821-1821
146e Scarlat II 1821-1821 Famille des Callimachi
147e Stefan Vogoridès Caïmacam 1821-1822
148e Grigore IV 1822-1828 Famille des Ghica
Protectorat russe (1828-1834) suite à la Guerre russo-turque de 1828-1829 ; Paul Kisseleff, gouverneur
149e Alexandru X 1834-1842 Famille des Ghica
150e Gheorghe III 1842-1848 Famille des Bibești
Gouvernement révolutionnaire provisoire durant la Révolution de 1848 (14 juin-)
151e Constantin 1848-1849 Cantacuzènes
152e Barbu Démètre Știrbei 1849-1853 Famille des Bibești
Occupation russe (1853-1854, à la veille de la Guerre de Crimée)
153e Barbu Démètre Știrbei 1854-1856 Famille des Bibești
154e Alexandru X Ghica 1856-1858 Famille des Ghica
1859 - Union avec la Moldavie, voir vieux Royaume
155e Alexandru Ier Cuza 1859-1866 Famille Cuza
1866 - La Valachie devient à part entière membre du Royaume de Roumanie

Arbre généalogique simplifiéModifier

Articles connexesModifier


BibliographieModifier

  • (ro) Constantin C. Giurescu & Dinu C. Giurescu, Istoria Românilor, Editura Ştiinţifică şi Enciclopedică, Bucureşti, 1976-77.
  • Joëlle Dalegre Grecs et Ottomans 1453-1923. De la chute de Constantinople à la fin de l’Empire Ottoman L’Harmattan Paris (2002) (ISBN 2747521621).

NoteModifier

  1. Le candidat au trône devait ensuite "amortir ses investissements" par sa part sur les taxes et impôts, verser en outre le tribut aux Ottomans, payer ses mercenaires et s'enrichir néanmoins. Pour cela, un règne d'un semestre au moins était nécessaire, mais la "concurrence" était rude, certains princes ne parvenaient pas à se maintenir assez longtemps sur le trône, et devaient ré-essayer. Cela explique le "jeu des chaises musicales" sur les trônes, la brièveté de beaucoup de règnes, les règnes interrompus et repris, et parfois les règnes à plusieurs (co-princes). Quant au gouvernement, il était assuré par les ministres et par le Sfat domnesc (conseil des boyards). Selon l'historien Mircea Petrescu-Dîmbovița (Istoria Românilor - « Histoire des Roumains », vol. 1 : Moștenirea timpurilor îndepărtate - « L'héritage des temps anciens », éd. Enciclopedică, Bucarest 2001, 865 p., (ISBN 9789734503810) ou (ISBN 9734503812)) le souverain des principautés roumaines, états orthodoxes, n'était pas oint ni « sacré » comme les souverains catholiques héréditaires d'Occident et, étant choisi par des hommes, ses pairs, ne régnait pas à vie « au nom et par la volonté » de Dieu, mais était aspergé et « béni » comme les empereurs byzantins pour gouverner durant une période limitée (en moyenne, deux ans, à de rares exceptions près) en tant que « servant / esclave » de Dieu (« ϱѡбȣ лȣ Дȣмнєѕєȣ »).
    Concernant le tribut aux Turcs, la vassalité des principautés roumaines envers l'Empire ottoman ne signifie pas, comme le montrent par erreur beaucoup de cartes historiques, qu'elles soient devenues des provinces turques et des pays musulmans. Seuls quelques petits territoires moldaves et valaques sont devenus ottomans : en 1422 la Dobrogée au sud des bouches du Danube, en 1484 la Bessarabie alors dénommée Boudjak, au nord des bouches du Danube (ce nom ne désignait alors que les rives du Danube et de la mer Noire), en 1538 les rayas de Brăila alors dénommée Ibrahil et de Tighina alors dénommée Bender, et en 1713 la raya de Hotin. Le reste des principautés de Valachie et Moldavie (y compris la Moldavie entre Dniestr et Prut qui sera appelée Bessarabie en 1812, lors de l'annexion russe) ont conservé leurs propres lois, leur religion orthodoxe, leurs boyards, princes, ministres, armées et autonomie politique (au point de se dresser plus d'une fois contre le Sultan ottoman). Les erreurs cartographiques et historiques sont dues à l'ignorance ou à des simplifications réductrices. Voir Gilles Veinstein et Mihnea Berindei : L'Empire ottoman et les pays roumains, EHESS, Paris, 1987.
  2. (en)Jean W. Sedlar, op.cit. [1].