Tribut

Paiement ou remise en signe de respect et d'affiliation

Un tribut (du latin tributum, contribution[1]) est une contribution périodique qu’une partie fait à une autre en signe de soumission ou d'allégeance. Le tribut peut être constitué de biens de valeurs, de production agricole, ou de monnaies pour les périodes historiques durant lesquelles la monnaie existe.
Cette contribution a parfois une valeur monétaire infime et est uniquement symbolique; un exemple célèbre en est le faucon chasseur que les Hospitaliers de l'ordre de Saint-Jean de Jérusalem devaient procurer chaque année au roi d'Espagne.

Un prince russe prenant tribut, peinture de Nicholas Roerich, 1908 (Moscou).

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

BibliographieModifier

  • Rodolphe Keller, Laury Sarti, Pillages, tributs, captifs. Prédation et sociétés de l'Antiquité tardive au haut Moyen Âge, Éditions de la Sorbonne, 2020

Articles connexesModifier