Ouvrir le menu principal

Liste des sénateurs de Paris

page de liste de Wikimedia

Le nombre de sénateurs pour l'ensemble du département de la Seine est fixé à 22 élus lors des élections sénatoriales complètes du 26 avril 1959[1]. À la suite de la réorganisation de la région parisienne, applicable au 1er janvier 1968, le nombre de sénateurs pour le seul département de Paris est ramené à 12[2]. La capitale, de même que l'ensemble de la région parisienne, appartient alors à la série C, avec des sénateurs élus pour un mandat de 9 ans, les renouvellements ayant lieu en 1968, 1977, 1986 et 1995.

Après la loi no 2003-697 du 30 juillet 2003, le mandat des sénateurs est réduit à 6 ans. La nouvelle durée s'applique à Paris lors des élections de 2004. Elle est cependant portée à sept ans, l'allongement d'un an de ce mandat étant dû à une décision du Conseil constitutionnel de 2004 qui reporte les élections initialement prévues en 2007 et 2010, pour éviter un trop grand nombre de scrutins en 2007. Paris appartient, depuis les élections de 2011, à la série 1.

Les sénateurs sont élus au suffrage universel indirect par les grands électeurs. En 2011, ceux-ci sont 2 406 à Paris, à savoir les 21 députés de Paris, les 41 conseillers régionaux d'Île-de-France élus à Paris, 142 conseillers de Paris, 21 suppléants de députés ou conseillers régionaux[note 1] et 2 181 délégués désignés par le Conseil de Paris le 17 juin 2011, généralement choisis parmi des militants[3]. Comme dans tous les départements désignant au moins quatre sénateurs[note 2], l'élection a lieu au scrutin proportionnel plurinominal.

Sommaire

Avant l'établissement de la Cinquième RépubliqueModifier

Mandature 1959-1968Modifier

Sauf mention contraire, les vingt-deux sénateurs du département de la Seine sont élus le 26 avril 1959, lors de la première élection sénatoriale de la Cinquième République[4]. La mandature se termine le 21 septembre 1968.

Sénateur Parti Premier
mandat
Edmond Barrachin CNIP 1959
Maurice Bayrou UNR 1959
Jean Bertaud UNR 1959
Raymond Bossus[a 1] PCF 1962
Julien Brunhes RI 1959
Georges Cogniot PCF 1959
Maurice Coutrot SFIO 1959
Georges Dardel SFIO 1959
Renée Dervaux PCF 1959
Jacques Duclos PCF 1959
Jean Fleury[a 2] UNR 1962
André Fosset MRP 1959
Charles Fruh RI 1959
Jean Ganeval UNR 1959
Raymond Guyot PCF 1959
Joseph Lanet[a 3] CR 1967
Georges Marrane PCF 1959
Dominique Pado[a 4] UNR-UDT 1967
Ernest Petit PCF 1959
Louis Talamoni[a 5] PCF 1963
Jeannette Vermeersch PCF 1959
Jean-Louis Vigier UNR 1959
  1. à compter du 31 octobre 1962, en remplacement de Roger Garaudy, démissionnaire.
  2. à compter du 16 mai 1962 lors d'une élection partielle, en remplacement de Jacques Marette, nommé au gouvernement le 15 avril 1962, lui-même suppléant d'Edmond Michelet, au gouvernement depuis le 8 janvier 1959 et n'ayant jamais siégé.
  3. à compter du 19 avril 1967, en remplacement de Bernard Lafay, élu député de la 22e circonscription de Paris lors des élections de 1967.
  4. à compter du 3 avril 1967, en remplacement de Jacques Baumel, élu député de la 8e circonscription des Hauts-de-Seine.
  5. à compter du 1er février 1963, en remplacement de Waldeck L'Huillier, élu député de la 36e circonscription de la Seine lors des élections de 1962.

Mandature 1968-1977Modifier

Du 22 septembre 1968 au 24 septembre 1977.

Sénateur Parti Premier
mandat
Janine Alexandre-Debray[b 1] RPR 1976
Jean Auburtin[b 2] UDR 1972
Maurice Bayrou UDR 1959
Serge Boucheny[b 3] PCF 1969
Georges Cogniot PCF 1959
Pierre Giraud PCF 1968
Raymond Guyot PCF 1959
Catherine Lagatu PCF 1968
Paul Minot UDR 1968
Dominique Pado UDR 1967
Jacques Sanglier[b 4] RPR 1976
Jean-Louis Vigier UDR 1959
  1. à compter du 17 février 1976, en remplacement de Jean Legaret, décédé.
  2. à compter du 15 septembre 1972, en remplacement d'Albert Chavanac, décédé.
  3. à compter du 26 juin 1969, en remplacement de Raymond Bossus, démissionnaire.
  4. à compter du 12 février 1976, en remplacement de Pierre-Christian Taittinger, nommé au gouvernement.

Mandature 1977-1986Modifier

Mandature 1986-1995Modifier

Du 28 septembre 1986 au 23 septembre 1995.

Sénateur Parti Premier
mandat
Magdeleine Anglade[d 1] RPR 1994
Camille Cabana[d 2] RPR 1991
Michel Caldaguès RPR 1977
Jean Chérioux RPR 1977
Roger Chinaud UDF 1986
Maurice Couve de Murville RPR 1986
Claude Estier PS 1986
Philippe de Gaulle RPR 1986
Christian de La Malène RPR 1977
Bernard Guyomard[d 3] RPR 1989
Pierre-Christian Taittinger UDF 1968
Maurice Ulrich[d 4] RPR 1993
  1. à compter du 28 septembre 1994, en remplacement de François Collet, décédé, lui-même élu lors d'une élection partielle le 20 juin 1993 en remplacement de Roger Romani, nommé au gouvernement le 29 mars 1993.
  2. à compter du 10 février 1991 lors d'une élection partielle, en remplacement de Raymond Bourgine, décédé le 29 novembre 1990.
  3. à compter du 19 mai 1989, en remplacement de Dominique Pado, décédé.
  4. à compter du 18 avril 1993 lors d'une élection partielle, en remplacement de Nicole de Hauteclocque, décédée le 18 janvier 1993.

Mandature 1995-2004Modifier

Du 24 septembre 1995 au 30 septembre 2004.

Sénateur Parti Premier
mandat
Jean-Yves Autexier[e 1] MRC 2000
Nicole Borvo Cohen-Seat PCF 1995
Jean Chérioux UMP 1977
Jacques Dominati UMP 1995
Claude Estier PS 1986
Philippe de Gaulle UMP 1986
Christian de La Malène UMP 1977
Jean-Yves Mano[e 2] PS 2001
Bernard Plasait UMP 1995
Danièle Pourtaud PS 1995
Roger Romani[e 3] UMP 2002
Maurice Ulrich UMP 1993
  1. à compter du 28 janvier 2000, en remplacement de Michel Charzat, élu député de la 21e circonscription de Paris dans une élection partielle.
  2. à compter du 28 mars 2001, en remplacement de Bertrand Delanoë, démissionnaire à la suite de son élection comme Maire de Paris.
  3. À compter du 1er octobre 2002, en remplacement de Michel Caldaguès, démissionnaire.

Mandature 2004-2011Modifier

Mandature 2011-2017Modifier

Mandature 2017-2023Modifier

AnnexesModifier

NotesModifier

  1. 10 députés et 11 conseillers régionaux étant aussi conseillers de Paris sont remplacés.
  2. Cette limite était de 5 avant 2001, mais ne s'applique pas à Paris dont le nombre d'élus est largement supérieur.
  3. Le décalage entre la date d'élection et le début de mandat est dû au délai de validation de l'élection par le Conseil constitutionnel : Séance du 30 novembre 2007.

RéférencesModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier