Liste des députés de Paris de 1958 à 1986

page de liste de Wikipédia

Cet article donne la liste des députés de Paris de 1958 à 1986, période entrant dans le cadre du découpage des circonscriptions électorales établi par l'ordonnance no 58-945 du relative à l'élection des députés à l'Assemblée nationale[1]. Le nombre de députés pour la ville de Paris était fixé à 31, sur un total de 55 pour l'ensemble du département de la Seine dont la suppression au n'a pas modifié le nombre et la délimitation des circonscriptions de la capitale.

Cette composition des circonscriptions a été utilisée lors des sept premières législatures de la Cinquième République. Les circonscriptions ont été supprimées à l'occasion de l'élection des députés en 1986, par la loi du [2], introduisant le principe de scrutin de liste à la représentation proportionnelle à la plus forte moyenne dans le cadre du département. Le nombre de députés a alors été ramené à 21, mais sur l'ensemble du département de Paris et non plus par circonscription. Ce principe n'a été utilisé que pour cette seule législature, le retour au découpage par circonscription ayant été adopté en 1988.

Découpage des circonscriptions électorales de Paris de 1958 à 1986.

Première législature (9 décembre 1958 - 9 octobre 1962)Modifier

Circ.[a 1] Député Parti
1re Jean Legaret IPAS
2e Michel Junot IPAS
3e Jean-Marie Le Pen IPAS
4e Jean Albert-Sorel IPAS
5e Édouard Frédéric-Dupont IPAS
6e Jacques Féron IPAS
7e René Moatti
Gabriel Kaspereit[a 2]
UNR
8e Jean-Charles Lepidi UNR
9e André Fanton UNR
10e Jacques Malleville UNR
11e Raphaël Touret UNR
12e Pierre-Louis Bourgoin UNR
13e René Sanson UNR
14e Jean-Baptiste Biaggi UNR
15e Julien Tardieu IPAS
16e Christian de La Malène
Lucien Carbon[a 3]
UNR
17e Jean Baylot IPAS
18e Jean-Robert Debray IPAS
19e Claude Roux UNR
20e Michel Habib-Deloncle UNR
21e Henri Karcher UNR
22e Pierre Ferri IPAS
23e Guy Vaschetti UNR
24e François Missoffe
Jean de Préaumont[a 4]
UNR
25e Jean Pécastaing
Michel Sy[a 5]
IPAS
26e Joël Le Tac UNR
27e Jean Bernasconi UNR
28e Pierre Ruais UNR
29e Georges Bourriquet
Paul Bellec[a 6]
UNR
30e Roger Pinoteau UNR
31e Albert Marcenet UNR
  1. Les circonscriptions 32 à 55 concernent le département de la Seine hors de la ville de Paris.
  2. à compter du 11 juin 1961, à la suite de la démission de René Moatti (élection partielle).
  3. à compter du 25 septembre 1961, à la suite de la nomination au gouvernement de Christian de La Malène (suppléant).
  4. à compter du 25 septembre 1961, à la suite de la nomination au gouvernement de François Missoffe (suppléant).
  5. à compter du 10 juin 1960, à la suite du décès de Jean Pécastaing (suppléant).
  6. à compter du 3 juin 1961, à la suite du décès de Georges Bourriquet (suppléant).

Deuxième législature (6 décembre 1962 - 2 avril 1967)Modifier

Circ.[b 1] Député Parti
1re Pierre-Charles Krieg UNR-UDT
2e Jean Sainteny
Amédée Brousset[b 2]
UNR-UDT
3e René Capitant UNR-UDT
4e Pierre Bas UNR-UDT
5e Jacques Mer UNR-UDT
6e Bernard Dupérier UNR-UDT
7e Gabriel Kaspereit UNR-UDT
8e Jean-Charles Lepidi UNR-UDT
9e André Fanton UNR-UDT
10e Jacques Malleville UNR-UDT
11e Roger Frey
Raphaël Touret[b 3]
Roger Frey[b 4]
Jean-Claude Servan-Schreiber[b 5]
UNR-UDT
12e Pierre-Louis Bourgoin UNR-UDT
13e René Sanson UNR-UDT
14e Hubert Germain UNR-UDT
15e Michel de Grailly UNR-UDT
16e Christian de La Malène UNR-UDT
17e Jacques Marette
Bernard Rocher[b 6]
UNR-UDT
18e Nicole de Hautecloque UNR-UDT
19e Claude Roux UNR-UDT
20e Michel Habib-Deloncle
Odette Launay[b 7]
UNR-UDT
21e Bernard Lepeu UNR-UDT
22e Jacques Sanglier UNR-UDT
23e Jean de Préaumont UNR-UDT
24e François Missoffe
Robert Trémollières[b 8]
UNR-UDT
25e Alexandre Sanguinetti
Dominique Wapler[b 9]
UNR-UDT
26e Joël Le Tac UNR-UDT
27e Jean Bernasconi UNR-UDT
28e Pierre Ruais UNR-UDT
29e André Rives-Henrÿs UNR-UDT
30e Marc Saintout UNR-UDT
31e Albert Marcenet UNR-UDT
  1. Les circonscriptions 32 à 55 concernent le département de la Seine hors de la ville de Paris.
  2. à compter du 7 janvier 1963, à la suite de la nomination au gouvernement de Jean Sainteny (suppléant).
  3. à compter du 7 janvier 1963, à la suite de la nomination au gouvernement de Roger Frey (suppléant).
  4. à compter du 22 septembre 1965, à la suite du décès de Raphaël Touret (élection partielle).
  5. à compter du 20 octobre 1965, Roger Frey étant toujours membre du gouvernement (suppléant).
  6. à compter du 7 janvier 1963, à la suite de la nomination au gouvernement de Jacques Marette (suppléant).
  7. à compter du 7 janvier 1963, à la suite de la nomination au gouvernement de Michel Habib-Deloncle (suppléant).
  8. à compter du 7 janvier 1963, à la suite de la nomination au gouvernement de François Missoffe (suppléant).
  9. à compter du 9 février 1966, à la suite de la nomination au gouvernement de Alexandre Sanguinetti (suppléant).

Troisième législature (3 avril 1967 - 30 mai 1968)Modifier

Circ. Député Parti
1re Pierre-Charles Krieg UD-Ve
2e Jacques Dominati RI
3e René Capitant UD-Ve
4e Pierre Bas UD-Ve
5e Édouard Frédéric-Dupont PDM
6e Raymond Bousquet UD-Ve
7e Gabriel Kaspereit UD-Ve
8e Jean-Charles Lepidi UD-Ve
9e André Fanton UD-Ve
10e Jacques Chambaz PCF
11e Roger Frey
Aimée Batier[c 1]
UD-Ve
12e Pierre-Louis Bourgoin UD-Ve
13e Pierre Cot UP
14e Serge Boucheny PCF
15e Michel de Grailly UD-Ve
16e Christian de La Malène UD-Ve
17e Jacques Marette UD-Ve
18e Nicole de Hauteclocque UD-Ve
19e Claude Roux UD-Ve
20e Michel Habib-Deloncle UD-Ve
21e Bernard Lepeu UD-Ve
22e Bernard Lafay PDM
23e Jean de Préaumont UD-Ve
24e François Missoffe
André Roulland[c 2]
UD-Ve
25e Claude Estier SFIO
26e Joël Le Tac UD-Ve
27e Louis Baillot PCF
28e Pierre Ruais UD-Ve
29e Paul Laurent PCF
30e Claire Vergnaud PCF
31e Lucien Villa PCF
  1. à compter du 8 mai 1967, à la suite de la nomination au gouvernement de Roger Frey (suppléante).
  2. à compter du 8 mai 1967, à la suite de la nomination au gouvernement de François Missoffe (suppléant).

Quatrième législature (11 juillet 1968 - 1er avril 1973)Modifier

Circ. Député Parti
1re Pierre-Charles Krieg UDR
2e Jacques Dominati RI
3e René Capitant
Jean Tiberi[d 1]
UDR
4e Pierre Bas UDR
5e Michel Caldaguès UDR
6e Maurice Couve de Murville
Raymond Bousquet[d 2]
UDR
7e Gabriel Kaspereit
Raymond Colibeau[d 3]
UDR
8e Claude-Gérard Marcus UDR
9e André Fanton
Michel Marquet[d 4]
UDR
10e Claude Martin UDR
11e Roger Frey
Charles Magaud[d 5]
UDR
12e Pierre-Louis Bourgoin
Pierre de Bénouville[d 6]
UDR
13e Henri Modiano UDR
14e Hubert Germain
Jean Turco[d 7]
UDR
15e Michel de Grailly UDR
16e Christian de La Malène UDR
17e Jacques Marette UDR
18e Nicole de Hauteclocque UDR
19e Claude Roux UDR
20e Michel Habib-Deloncle UDR
21e Paul Stehlin PDM
22e Bernard Lafay
Jacques Sanglier[d 8]
UDR
23e Jean de Préaumont UDR
24e François Missoffe UDR
25e Louis Vallon UDR
26e Joël Le Tac UDR
27e Jean Bernasconi UDR
28e Pierre Ruais UDR
29e André Rives-Henrÿs[d 9] UDR
30e Roland Carter UDR
31e Albert Marcenet UDR
  1. à compter du 13 août 1968, à la suite de la nomination au gouvernement de René Capitant (suppléant).
  2. à compter du 11 août 1968, à la suite de la nomination comme Premier ministre de Maurice Couve de Murville (suppléant).
  3. à compter du 23 juillet 1969, à la suite de la nomination au gouvernement de Gabriel Kaspereit (suppléant).
  4. à compter du 23 juillet 1969, à la suite de la nomination au gouvernement d'André Fanton (suppléant).
  5. à compter du 13 août 1968, à la suite de la nomination au gouvernement de Roger Frey (suppléant).
  6. à compter du 15 juin 1970, à la suite de la démission de Pierre-Louis Bourgoin (élection partielle).
  7. à compter du 7 août 1972, à la suite de la nomination au gouvernement d'Hubert Germain (suppléant).
  8. à compter du 23 juillet 1969, à la suite de la nomination au gouvernement de Bernard Lafay (suppléant).
  9. démissionnaire le 16 mai 1972.

Cinquième législature (2 avril 1973 - 2 avril 1978)Modifier

Circ. Député Parti
1re Pierre-Charles Krieg UDR
2e Jacques Dominati[e 1] RI
3e Jean Tiberi
Monique Tisné[e 2]
UDR
4e Pierre Bas UDR
5e Édouard Frédéric-Dupont RI
6e Maurice Couve de Murville UDR
7e Gabriel Kaspereit UDR
8e Claude-Gérard Marcus UDR
9e André Fanton UDR
10e Jacques Chambaz PCF
11e Roger Frey
Charles Magaud[e 3]
UDR
12e Pierre de Bénouville UDR
13e Gisèle Moreau PCF
14e Hubert Germain
Jean Turco[e 4]
UDR
15e Eugène Claudius-Petit UC
16e Christian de La Malène[e 5] UDR
17e Jacques Marette UDR
18e Nicole de Hauteclocque UDR
19e Claude Roux UDR
20e Georges Mesmin RDS
21e Paul Stehlin
Gilbert Gantier[e 6]
RDS
22e Bernard Lafay[e 7] UDR
23e Jean de Préaumont UDR
24e François Missoffe
Hélène Missoffe[e 8],[e 9]
UDR
25e Roger Chinaud RI
26e Joël Le Tac UDR
27e Louis Baillot PCF
28e Henri Fiszbin PCF
29e Paul Laurent PCF
30e Daniel Dalbera PCF
31e Lucien Villa PCF
  1. nommé au gouvernement le 1er mai 1977, non remplacé.
  2. à compter du 13 février 1976, à la suite de la nomination au gouvernement de Jean Tiberi (suppléante).
  3. à compter du 5 mars 1974, à la suite de la nomination au Conseil constitutionnel de Roger Frey (suppléant).
  4. à compter du 6 mai 1973, à la suite de la nomination au gouvernement d'Hubert Germain (suppléant).
  5. élu sénateur le 6 octobre 1977.
  6. à compter du 23 juin 1975, à la suite du décès de Paul Stehlin (suppléant).
  7. décédé le 13 février 1977, non remplacé.
  8. à compter du 26 juillet 1974, à la suite de la prolongation de la mission de François Missoffe (suppléante).
  9. nommée au gouvernement le 1er mai 1977, non remplacée.

Sixième législature (3 avril 1978 - 22 mai 1981)Modifier

Circ. Député Parti
1re Pierre-Charles Krieg RPR
2e Jacques Dominati
Abel Thomas[f 1]
UDF
3e Jean Tiberi RPR
4e Pierre Bas RPR
5e Édouard Frédéric-Dupont RPR
6e Maurice Couve de Murville RPR
7e Gabriel Kaspereit RPR
8e Claude-Gérard Marcus RPR
9e Alain Devaquet RPR
10e Claude Martin RPR
11e Paul Pernin UDF
12e Pierre de Bénouville RPR
13e Gisèle Moreau PCF
14e Paul Quilès PS
15e Yves Lancien RPR
16e Christian de La Malène
Edwige Avice[f 2]
PS
17e Jacques Marette RPR
18e Nicole de Hauteclocque RPR
19e Claude Roux RPR
20e Georges Mesmin UDF
21e Gilbert Gantier UDF
22e Maurice Druon RPR
23e Jean de Préaumont RPR
24e Hélène Missoffe RPR
25e Roger Chinaud UDF
26e Joël Le Tac RPR
27e Jean-Pierre Pierre-Bloch UDF
28e Jacques Féron RPR
29e Paul Laurent PCF
30e Didier Bariani UDF
31e Lucien Villa PCF
  1. à compter du 7 mai 1978, à la suite de la nomination au gouvernement de Jacques Dominati (suppléant).
  2. à compter du 1er octobre 1978, à la suite de l'invalidation par le Conseil constitutionnel de l'élection de Christian de La Malène.

Septième législature (2 juillet 1981 - 1er avril 1986)Modifier

Circ. Député Parti
1re Pierre-Charles Krieg RPR
2e Pierre Dabezies
Jacques Dominati[g 1]
UDF
3e Jean Tiberi RPR
4e Pierre Bas RPR
5e Édouard Frédéric-Dupont RPR
6e Maurice Couve de Murville RPR
7e Gabriel Kaspereit RPR
8e Claude-Gérard Marcus RPR
9e Georges Sarre PS
10e Ghislaine Toutain PS
11e Paul Pernin UDF
12e Pierre de Bénouville[g 2] RPR
13e Nicole Questiaux
Louis Moulinet[g 3]
PS
14e Paul Quilès
Serge Blisko[g 4]
PS
15e Yves Lancien RPR
16e Edwige Avice
Roger Rouquette[g 5]
PS
17e Jacques Marette
Bernard Rocher[g 6]
RPR
18e Nicole de Hauteclocque RPR
19e Jacques Toubon RPR
20e Georges Mesmin UDF
21e Gilbert Gantier UDF
22e Bernard Pons RPR
23e Jean de Préaumont RPR
24e Hélène Missoffe RPR
25e Claude Estier PS
26e Bertrand Delanoë PS
27e Lionel Jospin PS
28e Manuel Escutia
Françoise Gastebois[g 7]
PS
29e Alain Billon PS
30e Michel Charzat PS
31e Jean-Paul Planchou PS
  1. à compter du 17 janvier 1982, à la suite de l'annulation de l'élection de Pierre Dabezies par le Conseil constitutionnel.
  2. réélu le 17 janvier 1982 à la suite de l'annulation de son élection par le Conseil constitutionnel.
  3. à compter du 24 juillet 1981, à la suite de la nomination au gouvernement de Nicole Questiaux (suppléant).
  4. à compter du 5 novembre 1983, à la suite de la nomination au gouvernement de Paul Quilès (suppléant).
  5. à compter du 24 juillet 1981, à la suite de la nomination au gouvernement d'Edwige Avice (suppléant).
  6. à compter du 26 avril 1984, à la suite du décès de Jacques Marette (suppléant).
  7. à compter du 27 février 1986, en raison de la prolongation de la mission de Manuel Escutia (suppléante).

Voir aussiModifier

Notes et référencesModifier