Lúcio

joueur de football brésilien

Lucimar da Silva Ferreira

Lúcio
Image illustrative de l’article Lúcio
Lúcio en 2009.
Biographie
Nom Lucimar da Silva Ferreira
Nationalité Drapeau : Brésil Brésilien
Naissance (42 ans)
Lieu Planaltina (Brésil)
Taille 1,88 m (6 2)
Période pro. 1997-2020
Poste Défenseur central
Pied fort Droit
Parcours junior
Années Club
0000-1996 Drapeau : Brésil Planaltina EC (pt)
Parcours professionnel1
AnnéesClub 0M.0(B.)
1997 Drapeau : Brésil Guarani 001 0(0)
1997-2001 Drapeau : Brésil Internacional 055 0(4)
2001-2004 Drapeau : Allemagne Bayer Leverkusen 121 (21)
2004-2009 Drapeau : Allemagne Bayern Munich 219 (12)
2009-2012 Drapeau : Italie Inter Milan 136 0(5)
2012 Drapeau : Italie Juventus Turin 004 0(0)
2013-2014 Drapeau : Brésil São Paulo FC 031 0(2)
2014-2015 Drapeau : Brésil Palmeiras 047 0(2)
2015-2016 Drapeau : Inde FC Goa 019 0(0)
2018 Drapeau : Brésil SE Gama 007 0(0)
2018-2019 Drapeau : Brésil Brasiliense FC 031 0(2)
Total 672 (48)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
2000 Drapeau : Brésil Brésil olympique 001 0(0)
2000-2011 Drapeau : Brésil Brésil 105 0(4)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 30 janvier 2020

Lucimar da Silva Ferreira surnommé Lúcio, né le à Planaltina au Brésil, est un footballeur international brésilien évoluant au poste de défenseur central durant les années 2000-2010.

Après des débuts à l'Internacional, Lucio se révèle en Europe sous les couleurs du Bayer Leverkusen à partir de 2001. Il arrive à la seconde place des trois compétitions disputées la première saison. Le Bayern Munich le recrute en 2004 et Lucio remporte trois doublé coupe-championnat. Le défenseur rejoint l'Inter Milan en 2009 et connaît un quintuplé historique au terme de la première année. Il ne joue ensuite que six mois à la Juventus Turin en 2012, qu'il quitte pour revenir au Brésil et jouer notamment au São Paulo FC et à Palmeiras. Après une pige en Inde et deux saisons en quatrième division brésilienne, il prend sa retraite des terrains début 2020.

Avec son équipe nationale, Lucio débute en 2000. Il est titulaire lors du cinquième titre mondial de la Seleçao, lors de la Coupe du monde 2002 au Japon et en Corée. Plus tard, il marque le but victorieux en finale de la Coupe des confédérations 2009. Au moment de son dernier match international en 2011, Lucio est le troisième joueur le plus sélectionné de l'histoire de l'équipe du Brésil. Il est ensuite dépassé par Dani Alves.

BiographieModifier

Enfance et formationModifier

Né à Planaltina, près de Brasilia, en 1978, Lucimar da Silva Ferreira, plus connu sous le nom de Lucio, commence le football dans le club de sa ville natale[1].

Débuts à l'InternacionalModifier

L'Europe avec LeverkusenModifier

Le 16 janvier 2001 Lúcio rejoint le club allemand du Bayer Leverkusen. Il joue son premier match sous ses nouvelles couleurs dès le 28 janvier suivant, en étant titularisé lors d'une rencontre de Bundelsiga face au VfB Stuttgart. Ce jour-là son équipe s'impose sur le score de quatre buts à zéro[2].

Lúcio se révèle particulièrement lors de son passage au Bayer Leverkusen. Dès sa première saison avec le club allemand, il manque de remporter le triplé coupe-championnat-Ligue des champions 2001-2002 et finit à chaque fois deuxième. Après avoir notamment éliminé le Liverpool FC et Manchester United, en finale de Coupe d'Europe contre le Real Madrid CF, le défenseur brésilien égalise de la tête sur coup-franc. Ensuite, avec Boris Zivkovic, il maitrise Raul et Fernando Morientes. Le Real l'emporte 2-1 grâce à la célèbre reprise de volée de Zinédine Zidane[3].

Confirmation au BayernModifier

Comme bon nombre de joueurs de Leverkusen (Michael Ballack ou Zé Roberto), Lúcio ne résiste pas très longtemps aux offres du Bayern Munich. À l'été 2004, il rejoint les rangs du club bavarois pour la somme de 12 millions d'euros. Il joue son premier match sous ses nouvelles couleurs dès le 2 août 2004, lors de la finale de la Ligapokal face au Werder Brême. Il est remplacé à la mi-temps par son compatriote Zé Roberto après avoir reçu un carton jaune, mais le Bayern sort vainqueur de ce duel (3-2)[4]. Il inscrit son premier but pour le club le 18 septembre suivant lors du choc face au Borussia Dortmund (2-2)[5]

Lors de l'édition 2006-2007 de la Ligue des champions le défenseur brésilien se montre décisif lors de la double confrontation face au Real Madrid en huitième de finale. En effet, lors du match aller le 20 février 2007 au Stade Santiago-Bernabéu, il égalise d'un but de la tête en reprenant un coup-franc de Willy Sagnol alors que son équipe était menée d'un but. La rencontre est finalement perdue par les siens (3-2)[6]. Lors du match retour le 7 mars 2007, il marque à nouveau de la tête, sur une nouvelle passe décisive de Sagnol, cette fois sur corner. Son but permet aux siens de s'imposer[7] mais également de se qualifier pour les quarts de finale. Le Bayern est battu au tour suivant par le Milan AC, futur vainqueur de la compétition.

En 2008, suite au départ à la retraite d'Oliver Kahn, gardien emblématique et capitaine du club, le brassard est confié au néerlandais Mark van Bommel tandis que Lúcio est nommé vice-capitaine.

Lúcio réussit le doublé coupe-championnat en Allemagne avec le Bayern Munich en 2005, 2006 et 2008. Il sera pendant cinq saisons l'un des piliers du club, remportant 3 titres de Champion d'Allemagne et 3 coupes d'Allemagne.

Triplé avec l'Inter MilanModifier

À l'été 2009, Lúcio quitte l'Allemagne après neuf saisons, pour rejoindre le champion d'Italie en titre, l'Inter Milan[8].

Son nouvel entraîneur, José Mourinho compte sur Lúcio pour faire jouer sa défense plus haut, aidé par les milieux de terrain Thiago Motta[9] et Esteban Cambiasso. Il remporte le la ligue des champions avec l'Inter Milan de José Mourinho face à ... son ancien club, le Bayern Munich. Il réalise le quintuplé coupe-championnat-Ligue des champions - supercoupe d'Italie - Coupe du monde des clubs. Il forme alors une charnière centrale très solide aux côtés de Walter Samuel avec qui il s’avère être très complémentaire.

Au terme de l'année 2010, Lúcio est élu dans l'équipe-type mondiale de l'année, la FIFA/FIFPro World XI. Arrivé à partir de comme entraîneur de l'Inter, Leonardo installe Andrea Ranocchia dans l'axe de la défense, faisant alterner Lucio, Ivan Cordoba et Marco Materazzi à l'autre poste[10].

Turin avant le retour au BrésilModifier

Le , Lúcio s'engage librement pour deux saisons avec la Juventus de Turin, championne d'Italie en titre. Quelques jours plus tard, il déclare « Le plus important est qu'il y a toujours du respect et que je respecte mes anciens coéquipiers, mais maintenant, je joue pour la Juventus et j'espère que les Nerazzurri me regretteront et que l'Inter se rendra compte qu'il a commis une erreur en me laissant partir. Si je marque contre eux, j'exulterai. Cela ne me posera pas de problème »[11]. Il remporte la Supercoupe d'Italie en début de saison, mais une blessure sérieuse l'écarte des terrains[12]. Le , soit 6 mois après être arrivé à la Juventus, il résilie son contrat avec le club italien[13].

Vingt quatre heures après avoir quitté l'Italie, les médias annoncent son retour au pays, 12 ans après son départ, en s'engageant pour deux saisons avec São Paulo FC[14].

En , il signe en faveur de Palmeiras.

Le , il s'engage avec le FC Goa, dont le championnat, l'India Super League débutera le [15].

Fin , Lúcio annonce à la chaîne TV Globo prendre sa retraite des terrains à 41 ans[16].

En équipe nationaleModifier

Lúcio fait partie de l'équipe du Brésil olympique qui prend part au Jeux olympiques d'été de 2000. Il ne prend part qu'à un seul match, le quart-de-finale perdu face au Cameroun (1-2)[17].

Le , Lúcio fait ses débuts avec l'équipe A du Brésil face à la Colombie[18].

Il remporte la Coupe du monde 2002, en battant en finale l'Allemagne, composée en partie de coéquipiers de Leverkusen. Sa prestation lors de ce tournoi attirera dès lors l'attention des plus grands clubs européens.

Durant les années 2008 et 2009, notamment dans les éliminatoires sud-américaines pour la Coupe du monde 2010, l'arrière-garde brésilienne formé généralement de Lúcio avec Juan au centre, devant le gardien Júlio César récolte des éloges que l'attaque brésilienne, toutes deux les meilleures des qualifications[19].

En 2009, Lúcio participe à sa quatrième Coupe des confédérations. À 31 ans, il rejoint le Saoudien al-Khilaiwi ainsi que les Mexicains Pavel Pardo et Claudio Suárez, derrière le recordman et compatriote Dida (cinq participations de 1997 à 2005). Lors de la finale face aux États-Unis, en fin de match et alors que le score est de 2-2, le capitaine brésilien inscrit le but victorieux de la tête, offrant ainsi la victoire au Brésil. Lúcio joue tous les matchs et devient le second joueur le plus capé de la compétition avec dix-sept matchs, derrière Dida (22 rencontres)[19]. Le défenseur termine premier de l'« indice Castrol » grâce à une demi-finale et surtout une finale de haute performance[20] et fait aussi partie de l'équipe-type élue par le public[21].

En 2010, Mano Menezes devient sélectionneur de la Seleção. Jusqu'à présent, Lúcio et Juan tiennent les deux postes de la défense centrale brésilienne depuis huit ans. À partir de 2002, ils forme un duo considéré comme l’un des plus sûrs de l’histoire du football brésilien. Au terme de cette période, Menezes introduit au fur et à mesure le duo Thiago Silva-David Luiz[22].

Style de jeuModifier

Rigoureux dans le marquage, rapide et puissant, Lucio est un des défenseurs les plus difficiles à battre en Europe. Excellent dans le jeu de tête, Lucio se transforme souvent en buteur sur les corners ou les coups de pieds arrêtés. Joueur technique capable de remonter le ballon très haut sur le terrain, il évoluait jusqu'en 2000, au poste d'attaquant (notamment avec le Brésil lors des Jeux olympiques de Sydney).

Son style offensif et ses montées balle au pied lui valent le surnom d'O Cavalo (« le Cavalier »)[23].

StatistiquesModifier

Par saisonModifier

Statistiques de Lúcio au 30/01/2020[18]
Saison Club Championnat Coupe nationale Coupe de la Ligue Supercoupe Compétition(s)
continentale(s)
Supercoupe de l'UEFA Coupe du monde des clubs   Brésil Total
Division M B M B M B M B C M B M B M B M B M B
1997   CR Guará D1 - - 1 - - - - - - - - - - - - - - 1 0
1998   SC Internacional D1 10 - - - - - - - - - - - - - - - - 10 0
1999   SC Internacional D1 19 1 2 - - - - - - - - - - - - - - 21 1
2000   SC Internacional D1 16+4 3 4 - - - - - - - - - - - - 1 - 25 3
Sous-total 49 4 6 0 0 0 0 0 - 0 0 0 0 0 0 1 0 56 4
2000-2001   Bayer Leverkusen Bundesliga 15 5 - - - - - - - - - - - - - 8 - 23 5
2001-2002   Bayer Leverkusen Bundesliga 29 4 4 1 - - - - C1 18 3 - - - - 11 - 62 8
2002-2003   Bayer Leverkusen Bundesliga 21 3 1 1 - - - - C1 6 - - - - - 8 - 36 4
2003-2004   Bayer Leverkusen Bundesliga 26 3 1 1 - - - - - - - - - - - 7 - 34 4
Sous-total 91 15 6 3 0 0 0 0 - 24 3 0 0 0 0 34 0 155 21
2004-2005   Bayern Munich Bundesliga 32 3 6 - 1 - - - C1 9 - - - - - 8 1 56 4
2005-2006   Bayern Munich Bundesliga 30 2 6 - - - - - C1 7 - - - - - 10 1 53 3
2006-2007   Bayern Munich Bundesliga 26 - 1 - 2 - - - C1 8 2 - - - - 8 - 45 2
2007-2008   Bayern Munich Bundesliga 24 1 6 - 3 - - - C3 13 2 - - - - 9 1 55 4
2008-2009   Bayern Munich Bundesliga 32 1 5 1 - - - - C1 8 - - - - - 14 1 59 3
Sous-total 144 7 24 1 6 0 0 0 - 45 4 0 0 0 0 49 4 268 16
2009-2010   Inter Milan Serie A 31 1 4 1 - - 1 - C1 12 - - - - - 12 - 60 2
2010-2011   Inter Milan Serie A 31 1 4 - - - 1 - C1 8 - 1 - 2 - 6 - 53 1
2011-2012   Inter Milan Serie A 34 1 - - - - - - C1 7 1 - - - - 3 - 44 2
Sous-total 96 3 8 1 0 0 2 0 - 27 1 1 0 2 0 21 0 157 5
2012-2013   Juventus Turin Serie A 1 - - - - - 1 - C1 2 - - - - - - - 4 0
2013   São Paulo FC D1 10 1 11 1 - - - - CL 10 - - - - - - - 31 2
2014   SE Palmeiras D1 25 2 22 - - - - - - - - - - - - - - 47 2
2015   FC Goa D1 14 - - - - - - - - - - - - - - - - 14 0
2016   FC Goa D1 5 - - - - - - - - - - - - - - - - 5 0
Sous-total 19 0 0 0 0 0 0 0 - 0 0 0 0 0 0 0 0 19 0
2017   SE Gama 7 - - - - - - - - - - - - - - - - 7 0
2018   Brasiliense FC D4 9 1 - - - - - - - - - - - - - - - 9 1
2019   Brasiliense FC D4 8+10 0+1 4 - - - - - - - - - - - - - - 22 1
Sous-total 27 2 4 0 0 0 0 0 - 0 0 0 0 0 0 0 0 31 2
Total sur la carrière 469 34 83 6 6 0 3 0 - 108 8 1 0 2 - 105 4 777 52

En équipe nationaleModifier

Lúcio joue à 105 reprises pour l'équipe du Brésil de football avec qui il inscrit quatre buts. Il débute par une victoire (2-0) en Tours préliminaires à la Coupe du monde 2002 face à la Colombie à São Paulo le . Il connaît sa première défaite lors de sa quatrième cape, le en Équateur dans la même compétition (1-0). Sa dernière sélection a lieu le à Londres contre le Ghana en match amical, où le Brésil s'impose (1-0).

Lúcio inscrit son premier but avec la Seleçao lors de sa trente-sixième sélection, plus de quatre ans après son premier match. Le Brésil joue à Hong-Kong et le défenseur marque le premier but de son équipe pour une large victoire finale (1-7). Son quatrième et dernier but est le plus décisif, il l'inscrit lors de la finale de la Coupe des confédérations 2009 et permet au Brésil de l'emporter (3-2) contre les États-Unis.

En 105 sélections, Lúcio connaît 68 victoires, 26 matchs nuls et 11 défaites. Il connaît sa plus large victoire en match amical le aux Émirats arabes unis (8-0). Le défenseur ne concède jamais une défaite plus lourde que par deux buts d'écart (à trois reprises). Entre sa 77e et sa 93e sélection, le Brésilien connaît une série de 17 victoires consécutives. À une seule reprise, il perd deux fois de suite en demi-finale de la Coupe des confédérations 2003 le face à la France, puis trois mois plus tard contre l'Argentine en qualification pour le Mondial 2002, à chaque fois 1-2.

Buts internationaux marqués par Lúcio
# Sél. Date Lieu Adversaire Score Résultat Compétition
1. 36 Hong Kong Stadium,   Hong Kong   Hong Kong
1–0
7–1
Carlsberg Cup 2005
2. 48 Stade Mohammed-Bin-Zayed, Abou Dabi, UAE   Émirats arabes unis
4–0
8–0
A
St. Jakob-Park, Bâle, Suisse   FC Luzern
4–0
8–0
Match non-officiel
3. 62 Soldier Field, Chicago,   États-Unis   États-Unis
2–1
4–2
A
4. 84 Ellis Park Stadium, Johannesburg,   Afrique du Sud   États-Unis
3–2
3–2
Coupe des confédérations 2009 - finale

PalmarèsModifier

En équipe nationaleModifier

Avec l'équipe du Brésil de football, Lúcio remporte la Coupe du monde en 2002.

Il dispute quatre fois la Coupe des confédérations et la remporte à deux reprises, en 2005 puis ne 2009, marquant le but victorieux.

En clubModifier

Au niveau international, après la défaire à son arrivée en Europe en finale de la Ligue des champions 2001-2002 avec le Bayer Leverkusen, Lúcio remporte la compétition en 2009-2010 avec l'Inter Milan. Grâce à ce sacre, il participe et perd la Supercoupe de l'UEFA 2010, avant de remporter la Coupe du monde des clubs.

Sur le plan national, après le titre allemand perdu en 2002 avec Lerverkusen, il le remporte à trois reprises avec le Bayern Munich (2005, 2006 et 2008). Parti en Italie, il remporte le Championnat d'Italie dès son arrivée à l'Inter Milan, lors de l'édition 2009-2010.

Du point de vue des Coupes nationales, en Allemagne, ses années de défaite et victoires en finale de Coupe d'Allemagne sont identiques à celles en championnat, réussissant le doublé à chaque occasion, ou le manquant en 2002. Lúcio remporte aussi à deux reprises la Coupe de la Ligue d'Allemagne, en 2004 et 2007, la dernière édition. Dans le pays transalpin, il manque le quatrième doublé coupe-championnat de sa carrière, ne disputant pas la finale victorieuse de la Coupe d'Italie 2009-2010, puis gagne la Supercoupe d'Italie 2010 avant d'être sacré en Coupe lors de la saison 2010-2011. À son arrivée à la Juventus Turin, le défenseur remporte sa seconde Supercoupe avec l'édition 2012.

Palmarès collectif de Lúcio
Compétitions internationales Championnats nationaux Coupes nationales Autres

Récompense individuelleModifier

Suite à la saison 2009-2010 de l'Inter Milan et les multiples titres remportés, son défenseur brésilien est désigné dans l'équipe-type mondiale FIFA FIFPro World11 de l'année 2010.

À échelle nationale, il remporte le « Ballon d'argent brésilien » en 2000. Il fait ensuite partie de l'équipe European Sports Media (en) 2009-2010. Il en fait déjà partie au terme de la saison 2001-2002 et le triplé perdu avec le Bayer Leverkusen, puis 2005-2006 suite au doublé coupe-championnat du Bayern Munich. Enfin, Lúcio est membre de l'équipe-type du Championnat d'Allemagne déterminée par le Kicker Sportmagazin durant six saisons consécutives (2000–2001 à 2005–2006).

Suite à la Coupe des confédérations 2009, Lúcio termine premier de l'« indice Castrol », système innovant qui analyse et évalue les performances de chaque joueur sur le terrain grâce à une demi-finale et surtout une finale de haute performance[20]. Il fait aussi partie de l'équipe-type élue par le public, aux côtés de Carles Puyol en défense centrale et de trois compatriotes[21]. Il remporte aussi le prix du fair-play.

RéférencesModifier

  1. « Lúcio raccroche les crampons à 41 ans », sur eurosport.fr, (consulté le 30 janvier 2020)
  2. « Feuille du match Bayer Leverkusen - VfB Stuttgart », sur transfermarkt.fr
  3. « 15 mai 2002 : La magie dans le pied de Zizou », sur fifa.com, (consulté le 30 janvier 2020)
  4. « Feuille du match Bayern Munich - Werder Brême », sur transfermarkt.fr
  5. « Feuille du match Borussia Dortmund - Bayern Munich », sur transfermarkt.fr
  6. « Feuille du match Real Madrid - Bayern Munich », sur transfermarkt.fr
  7. « Feuille du match Bayern Munich - Real Madrid », sur transfermarkt.fr
  8. « Le deuxième souffle du marché », sur fifa.com, (consulté le 30 janvier 2020)
  9. « Vieux rivaux, nouveaux visages », sur fifa.com, (consulté le 30 janvier 2020)
  10. « Deux hommes, deux clubs, une ville », sur fifa.com, (consulté le 30 janvier 2020)
  11. « L'hebdo des bons mots », sur fifa.com, (consulté le 30 janvier 2020)
  12. « Préparez les bougies pour… », sur fifa.com, (consulté le 30 janvier 2020)
  13. (en) « Lucio, contract terminated », Juventus.com, 17 décembre 2012.
  14. Lúcio à Sao Paulo, www.francefootball.fr
  15. Lúcio au FC Goa, www.lequipe.fr, 9 juin 2015.
  16. « Le défenseur brésilien Lucio, champion du monde 2002, prend sa retraite », sur lequipe.fr, (consulté le 30 janvier 2020)
  17. (en) « Fiche de Lúcio », sur FIFA.com
  18. a et b « Fiche de Lúcio », sur footballdatabase.eu
  19. a et b « Lucio, la voix de l’expérience », sur fifa.com, (consulté le 30 janvier 2020)
  20. a et b « Indice Castrol : Lúcio sur le fil », sur fifa.com, (consulté le 30 janvier 2020)
  21. a et b « Votre équipe de rêve ! », sur fifa.com, (consulté le 30 janvier 2020)
  22. « Un défi à relever pour les héritiers », sur fifa.com, (consulté le 30 janvier 2020)
  23. « But en or et record pour Lucio », sur fifa.com, (consulté le 30 janvier 2020)
  24. (en) « Lucimar da Silva Ferreira “Lúcio” - Century of International Appearances », sur rsssf.com, (consulté le 30 janvier 2020)
  25. Lúcio ne dispute pas la finale de la Coupe d'Italie 2009-2010 et n'est donc pas reconnu vainqueur.

Liens externesModifier