Ouvrir le menu principal

Finale de la Ligue des champions de l'UEFA 2001-2002

Finale de la Ligue des Champions 2002
Image illustrative de l’article Finale de la Ligue des champions de l'UEFA 2001-2002
Contexte
Compétition Ligue des Champions
Date
Stade Hampden Park
Lieu Glasgow, Drapeau de l'Écosse Écosse
Affluence 50 499 spectateurs
Résultat
Drapeau de l'Allemagne Bayer Leverkusen 1-2 Drapeau de l'Espagne Real Madrid CF
Mi-temps 1-2 0
Acteurs majeurs
Buteur(s) Bayer Leverkusen
Lúcio But inscrit après 13 minutes 13e

Real Madrid
Raúl González But inscrit après 8 minutes 8e
Zinédine Zidane But inscrit après 45 minutes 45e
Homme du match Drapeau de la France Zinédine Zidane
Cartons Averti Real Madrid
Míchel Salgado
Roberto Carlos

La finale de la ligue des champions 2002 est la 47e édition de la coupe aux grandes oreilles. Elle oppose le club espagnol huit fois vainqueur du trophée le Real Madrid au club allemand du Bayer Leverkusen et se déroule dans le stade de l'équipe nationale écossaise Hampden Park à Glasgow. C'est le Real Madrid qui l'a finalement emporté sur le score de deux buts à un.

La rencontre est marquée par le but décisif de Zidane d'une reprise de volée splendide (du pied gauche) à l'entrée de la surface[1]. Ce but est considéré comme l'un des plus beaux de la compétition et de la carrière de Zidane[2],[3]. Par la suite, le but est baptisé « la volée de Glasgow » par les supporters madrilènes[4]. Élu homme du match[1], Zinédine Zidane remporte son unique ligue des champions en tant que joueur.

Parcours des finalistesModifier

MatchModifier

15 mai 2002 Bayer Leverkusen   1 - 2   Real Madrid Hampden Park, Glasgow
20:45 WEST
Lúcio   13e Raúl   8e
Zidane   45e
Spectateurs : 50 499
Arbitrage :   Urs Meier
Rapport
Bayer Leverkusen
Real Madrid
BAYER LEVERKUSEN:[5]
GB 1   Hans-Jörg Butt
ArD 26   Zoltan Sebescen   65e
DC 6   Boris Živković
DC 19   Lúcio   90+1e
ArG 35   Diego Placente
Mdf 28   Carsten Ramelow (c)
MD 25   Bernd Schneider
MC 13   Michael Ballack
MG 23   Thomas Brdaric   39e
Moff 10   Yıldıray Baştürk
Att 27   Oliver Neuville
Remplaçants:
GB 20   Frank Jurić
D 3   Marko Babić   90+1e 
D 47   Thomas Kleine
M 32   Anel Dzaka
MF 15   Jurica Vranješ
Att 9   Ulf Kirsten   65e 
Att 12   Dimitar Berbatov   39e 
Entraîneur:
  Klaus Toppmöller
 
REAL MADRID:[5]
GB 13   César   68e
Ard 2   Míchel Salgado   45+2e
DC 4   Fernando Hierro (c)
DC 6   Iván Helguera
ArG 3   Roberto Carlos   89e
Mdf 24   Claude Makelele   73e
MD 10   Luís Figo   58e
MG 21   Santiago Solari
Moff 5   Zinédine Zidane
Att 7   Raúl
Att 9   Fernando Morientes
Remplaçants:
GB 1   Iker Casillas   68e 
D 18   Aitor Karanka
D 31   Francisco Pavón
M 8   Steve McManaman   58e 
M 14   Guti
M 16   Flávio Conceição   73e 
Att 23   Pedro Munitis
Entraîneur:
  Vicente del Bosque

Homme du match:
  Zinédine Zidane (Real Madrid)

Assistants de l'arbitre:
  Francesco Buragina
  Felix Züger
Quatrième arbitre:
  Massimo Busacca

StatistiquesModifier

Première mi-tempsModifier

Bayer Leverkusen Real Madrid
Buts marqués 1 2
Tirs 5 5
Tirs cadrés 3 3
Possession de balle 46 % 54 %
Corners 3 0
Fautes commises 8 16
Hors-jeu 3 2
  0 1
  0 0

Deuxième mi-tempsModifier

Bayer Leverkusen Real Madrid
Buts marqués 0 0
Tirs 8 2
Tirs cadrés 3 1
Possession de balle 58 % 42 %
Corners 3 0
Fautes commises 9 15
Hors-jeu 0 0
  0 1
  0 0

TotalModifier

Bayer Leverkusen Real Madrid
Buts marqués 1 2
Tirs 13 7
Tirs cadrés 6 4
Possession de balle 52 % 48 %
Corners 6 0
Fautes commises 17 31
Hors-jeu 3 2
  0 2
  0 0


Voir aussiModifier

Notes et référencesModifier

  1. a et b (en) « Madrid win ninth European crown », sur uefa.com, (consulté le 19 avril 2013).
  2. Alexandre Pedro, « Buts de légende (2e) : Zidane était gaucher », sur sofoot.com, (consulté le 19 avril 2013).
  3. (en) Neil Billingham, « The Greatest Goal I Ever Saw - Real Madrid's Zinedine Zidane against Bayer Leverkusen », sur sabotagetimes.com, (consulté le 19 avril 2013)
  4. Thomas Bonnet, « Zidane, le gagnant contrarié », sur http://www.eurosport.fr, (consulté le 28 février 2010).
  5. a et b (en) « Compositions des équipes », UEFA.com, Union of European Football Associations, (consulté le 1er septembre 2010)