Ouvrir le menu principal

Championnat d'Allemagne de football 2008-2009

compétition de football
1. Bundesliga
2008-2009
Logo de la Bundesliga
Logo de la Bundesliga
Généralités
Sport Football
Organisateur(s) DFB
Édition 46e
Lieu(x) Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Date du 15 août 2008 au 23 mai 2009
Participants 18
Matchs joués 34 par équipe
Hiérarchie
Hiérarchie Division 1
Niveau inférieur 2. Bundesliga

Palmarès
Tenant du titre Bayern Munich
Promu(s) en début de saison Borussia Mönchengladbach
Hoffenheim
FC Cologne
Vainqueur VfL Wolfsbourg
Deuxième Bayern Munich
Relégué(s) Karlsruher SC
Arminia Bielefeld
Energie Cottbus
Meilleur(s) buteur(s) Drapeau : Brésil Grafite (28)

Navigation

La saison 2008-2009 de 1. Bundesliga était la quarante-sixième édition de la première division allemande.

Lors de cette saison, le Bayern Munich a tenté de conserver son titre de champion d'Allemagne face aux dix-sept meilleurs clubs allemands lors d'une série de matchs se déroulant sur toute l'année.

Chacun des dix-huit clubs participant au championnat a été confronté à deux reprises aux dix-sept autres.

La Coupe Intertoto ayant vu sa dernière édition en 2008, seules cinq places étaient qualificatives pour les compétitions européennes, la sixième étant celle du vainqueur de la DFB-Pokal 2008-2009.

C'est le VfL Wolfsbourg qui a été sacré champion d'Allemagne pour la première fois de son histoire.

Les 18 clubs participantsModifier

CompétitionModifier

Pré-saisonModifier

 
Franck Ribéry (Bayern Munich), la star du football français, débute sa seconde saison en Bavière

À l'orée de sa quarante-sixième édition, la 1. Bundesliga essaye de renouer avec le rayonnement qu'elle a connue dans les années 1990 sur la scène européenne. Après avoir chuté jusqu'à la cinquième place au classement UEFA (derrière la Ligue 1), les équipes allemandes sont à la relance pour tenter de mieux se faire voir au niveau continental.

Le Bayern Munich, qui n'a cédé le titre que trois fois les dix dernières années va essayer d'en conquérir un nouveau et également d'aller loin dans une Ligue des champions retrouvée[2]. Mais la concurrence va être rude, le Schalke 04, le Hambourg SV, le Werder Brême ou encore le VfB Stuttgart sont autant de prétendants à la victoire dans un championnat qui n'a jamais été aussi ouvert[réf. nécessaire].

Le Bayer Leverkusen, le VfL Wolfsbourg ou le Hertha Berlin qui ont joué les rôles d'arbitre l'an dernier, à défaut d'avoir pu jouer leur chance dans la course au titre, se voient bien venir modifier la hiérarchie[réf. nécessaire].

Il reste bien sûr dans ce championnat ouvert une place pour les surprises, comme celles du Hanovre 96 et de l'Eintracht Francfort, clubs auteurs de bonnes saisons l'an passé, ou encore les promus. En dehors du champion de seconde Bundesliga, le Borussia Mönchengladbach, et le troisième, le FC Cologne, de retour dans l'élite après respectivement un et trois ans d'absence, arrive le 1899 Hoffenheim, qui connaît sa deuxième promotion en deux ans, et qui jouait au huitième niveau il y a quinze ans. Le club détenu par le milliardaire Dietmar Hopp, qui y a joué enfant, recevra en janvier dans un nouveau stade de 30 000 places pour une municipalité de 50 000 habitants.

La Coupe de la ligue d'Allemagne habituellement organisée en début de saison entre six équipes, fut annulée du fait à la fois d'une congestion du calendrier, et d'une faible affluence, due notamment au niveau de rencontre de préparations proposé. La coupe a été réduite au format habituel des débuts de saison, celui de « supercoupe ». La rencontre proposée se déroula entre le Bayern Munich, champion en titre et vainqueur de la coupe, et le Borussia Dortmund, finaliste de la coupe. La rencontre a été remportée par le second.

Moments forts de la saisonModifier

Qualifications en coupes d'EuropeModifier

À l'issue de la saison, les clubs placés aux deux premières places du championnat se sont qualifiés pour la phase de groupes de la Ligue des champions 2009-2010, le club arrivé troisième s'est quant à lui qualifié pour le tour de barrages de qualification pour non-champions de cette même Ligue des champions.

Alors que le vainqueur de la DFB-Pokal a pris la première des trois places en Ligue Europa 2009-2010, les deux autres places sont revenues au quatrième et au cinquième du championnat. Il est à noter que cette dernière place ne qualifiait que pour le troisième tour de qualification, et non pour les barrages comme les deux précédentes.

ClassementModifier

Le classement est basé sur le barème de points classique (victoire à 3 points, match nul à 1, défaite à 0).

Pour départager les équipes à égalité de points, on tient d'abord compte de la différence de buts générale, puis du nombre de buts marqués, puis des confrontations directes et enfin si la qualification ou la relégation est en jeu, les deux équipes jouent une rencontre d'appui sur terrain neutre.

Classement
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1 VfL Wolfsbourg 69 34 21 6 7 80 41 +39
2 Bayern Munich T 67 34 20 7 7 71 42 +29
3 VfB Stuttgart 64 34 19 7 8 63 43 +20
4 Hertha Berlin 63 34 19 6 9 48 41 +7
5 Hambourg SV 61 34 19 4 11 49 47 +2
6 Borussia Dortmund 59 34 15 14 5 60 37 +23
7 1899 Hoffenheim P 55 34 15 10 9 63 49 +14
8 Schalke 04 50 34 14 8 12 47 35 +12
9 Bayer Leverkusen 49 34 14 7 13 59 46 +13
10 Werder Brême C 45 34 12 9 13 64 50 +14
11 Hanovre 96 40 34 10 10 14 49 69 -20
12 FC Cologne P 39 34 11 6 17 35 50 -15
13 Eintracht Francfort 33 34 8 9 17 39 60 -21
14 VfL Bochum 32 34 7 11 16 39 55 -16
15 Borussia Mgladbach P 31 34 8 7 19 39 62 -23
16 Energie Cottbus 30 34 8 6 20 30 57 -27
17 Karlsruher SC 29 34 8 5 21 30 54 -24
18 Arminia Bielefeld 28 34 4 16 14 29 56 -27


Légende : Qualifications et relégations
Ligue des champions 2009-2010 (Phase de groupes)
Ligue des champions 2009-2010 (Tour de barrages pour les non-champions)
Ligue Europa 2009-2010 (Tour de barrages)
Ligue Europa 2009-2010 (3e tour de qualification)
Qualification pour le barrage de relégation en 2. Bundesliga
Relégation en 2. Bundesliga
T : Tenant du titre 2007-2008
P : Promu en 2007-2008
C : Vainqueur de la DFB-Pokal

MatchsModifier

Tableau de résultats
Résultats (▼dom., ►ext.) Bie Lev Mun Dot Mön Fra Cot Ham Han Ber Hof Kar Col Sch Stu Boc Wol Brê
Arminia Bielefeld 2-1 0-1 0-0 0-2 0-0 1-1 2-4 2-2 1-1 0-2 1-2 2-0 0-2 2-2 1-1 0-3 2-2
Bayer Leverkusen 2-2 0-2 2-3 5-0 1-1 1-1 1-2 4-0 0-1 5-2 0-1 2-0 2-1 2-4 1-1 2-0 1-1
Bayern Munich 3-1 3-0 3-1 2-1 4-0 4-1 2-2 5-1 4-1 2-1 1-0 1-2 0-1 2-1 3-3 4-2 2-5
Borussia Dortmund 6-0 1-1 1-1 2-1 4-0 1-1 2-0 1-1 1-1 0-0 4-0 3-1 3-3 3-0 1-1 0-0 1-0
Borussia Mgladbach 1-1 1-3 2-2 1-1 1-2 1-3 4-1 3-2 0-1 1-1 1-0 1-2 1-0 1-3 0-1 1-2 3-2
Eintracht Francfort 1-1 0-2 1-2 0-2 4-1 2-1 2-3 4-0 0-2 1-1 2-1 2-2 1-2 2-2 4-0 0-2 0-5
Energie Cottbus 2-1 3-0 1-3 0-1 0-1 2-3 1-2 3-1 1-3 0-3 1-0 0-2 0-2 0-3 1-1 2-0 2-1
Hambourg SV 2-0 3-2 1-0 2-1 1-0 1-0 2-0 2-1 1-1 1-0 2-1 0-1 1-1 2-0 3-1 1-3 2-1
Hanovre 96 1-1 1-0 1-0 4-4 5-1 1-1 0-0 3-0 2-0 2-5 3-2 2-1 1-0 3-3 1-1 0-5 1-1
Hertha Berlin 1-1 1-0 2-1 1-3 2-1 2-1 0-1 2-1 3-0 1-0 4-0 2-1 0-0 2-1 2-0 2-2 2-1
1899 Hoffenheim 3-0 1-4 2-2 4-1 1-0 2-1 2-0 3-0 2-2 0-1 4-1 2-0 1-1 0-0 0-3 3-2 0-0
Karlsruher SC 0-1 3-3 0-1 0-1 0-0 0-1 0-0 3-2 2-3 4-0 2-2 0-2 0-3 0-2 1-0 2-1 1-0
FC Cologne 1-1 0-2 0-3 0-1 2-4 1-1 1-0 1-2 2-1 1-2 1-3 0-0 1-0 0-3 1-1 1-1 1-0
Schalke 04 0-0 1-2 1-2 1-1 3-1 1-0 4-0 1-2 3-0 1-0 2-3 2-0 1-0 1-2 1-0 2-2 1-0
VfB Stuttgart 0-0 0-2 2-2 2-1 2-0 2-0 2-0 1-0 2-0 2-0 3-3 3-1 1-3 2-0 2-0 4-1 4-1
VfL Bochum 2-0 2-3 0-3 0-2 2-2 2-0 3-2 1-1 0-2 2-3 1-3 2-0 1-2 2-1 1-2 2-2 0-0
VfL Wolfsbourg 4-1 2-1 5-1 3-0 3-0 2-2 3-0 3-0 2-1 2-1 4-0 1-0 2-1 4-3 4-1 2-0 5-1
Werder Brême 1-2 0-2 0-0 3-3 1-1 5-0 3-0 2-0 4-1 5-1 5-4 1-3 3-1 1-1 4-0 3-2 2-1
  • Victoire à domicile
  • Match nul
  • Victoire à l'extérieur

BarrageModifier

À la fin de la saison, le 16e de 1. Bundesliga, l'Energie Cottbus, a affronté la troisième meilleure équipe de 2. Bundesliga, le FC Nuremberg, et a été relégué.

Club Score Club
Aller Energie Cottbus 0-3 FC Nuremberg
Retour FC Nuremberg 2-0 Energie Cottbus

Bilan de la saisonModifier

StatistiquesModifier

Notes et référencesModifier

  1. Disponible à partir de janvier 2009.
  2. En 2008, le Bayern Munich a été sorti en demi-finale de la Coupe UEFA par le futur vainqueur, le Zénith Saint-Pétersbourg (1-1, 0-4) alors que le club avait pourtant fait de la compétition un de ses objectifs.

Voir aussiModifier