Thiago Motta

joueur de football

Thiago Motta
Image illustrative de l’article Thiago Motta
Thiago Motta sous le maillot du Paris Saint-Germain en 2016.
Situation actuelle
Équipe Spezia Calcio (entraîneur)
Biographie
Nationalité Italien
Brésilien
Nat. sportive Italien
Naissance (39 ans)
São Bernardo do Campo (Brésil)
Taille 1,87 m (6 2)
Période pro. 1999-2018
Poste Milieu de terrain puis Entraîneur
Parcours junior
Années Club
1991-1997 CA Juventus
1997-1999 EC Juventude
Parcours professionnel1
AnnéesClub 0M.0(B.)
1999-2007 FC Barcelone 147 (10)
2007-2008 Atlético de Madrid 010 0(0)
2008-2009 Genoa CFC 027 0(6)
2009-2012 Inter Milan 083 (12)
2012-2018 Paris Saint-Germain 231 (12)
2001-2018 Total498 (40)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
1999 Brésil -17 ans 013 0(5)
2003 Brésil espoirs 010 0(0)
2003 Brésil 002 0(0)
2011-2016 Italie 030 0(1)
Équipes entraînées
AnnéesÉquipe Stats
2018-2019 Paris SG -19 ans23v 5n 7d
2019 Genoa CFC2v 3n 5d
2021- Spezia Calcio3v 2n 7d
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels (amicaux validés par la FIFA compris).
Dernière mise à jour : 02 novembre 2021

Thiago Motta, né le à São Bernardo do Campo, est un footballeur international italien reconverti en entraîneur. Joueur professionnel entre 2001 et 2018, il évolue au poste de milieu de terrain. Il possède également la nationalité brésilienne.

Il devient entraîneur du Genoa CFC en Italie jusqu’au date de son limogeage pour manque de résultat après deux mois d’activité.

BiographieModifier

Sa famille, qui vit au Brésil, est originaire de Vénétie, région du nord-est de l'Italie.

Carrière de joueurModifier

Carrière en clubModifier

EC Juventude (1997-1999)Modifier

Thiago Motta commence sa carrière au sein du club brésilien de la Juventude.

FC Barcelone (1999-2007)Modifier

Il s'engage avec le FC Barcelone en 1999 sur les conseils de Lorenzo Serra Ferrer, alors directeur technique du club catalan. Il joue ses trois premières saisons avec l'équipe B, faisant quelques apparitions avec le groupe professionnel lors de matchs amicaux.

Thiago fait sa première apparition au Camp Nou sous les ordres de Carles Rexach le contre le RCD Majorque (victoire 3-0). Le Brésilien devient alors un pilier de l'effectif catalan grâce à sa polyvalence et à sa condition de joueur communautaire (il possède un passeport italien).

Lors de la fin de saison 2002-2003 sous les ordres de Radomir Antic, Motta s'impose comme une des clés de voûte du milieu catalan, mais à la suite d'une accumulation de blessures, il disparaît peu à peu du groupe lors de la saison suivante. Il joue néanmoins 26 matches et inscrit un but contre la Real Sociedad.

Alors que la saison 2004-2005 s'annonce prometteuse, Thiago Motta se blesse gravement. Le , le Brésilien se déchire les ligaments du genou gauche lors d'un match contre Séville. Il revient néanmoins lors des derniers matchs de la saison pour participer à la conquête du titre de champion d'Espagne 2005.

Le début de la saison 2005-2006 donne raison aux techniciens catalans qui lui ont fait confiance puisqu'il s'impose avec Deco et Edmílson comme un des piliers du milieu en l'absence de Xavi. Portée par Ronaldinho et Samuel Eto'o, l'équipe de Frank Rijkaard termine championne d'Espagne et remporte la Ligue des champions.

En 2006-2007, il est encore handicapé par les blessures tandis que le Barça perd son titre de champion.

Atlético de Madrid (2007-2008)Modifier

Il signe à l'Atlético de Madrid pour la saison 2007-2008. Dans l'équipe entraînée par Javier Aguirre, il joue peu et enchaîne encore les blessures, accrochant une quatrième place en Liga[1]. Son contrât n'est ainsi pas prolongé et le joueur est libéré par le club madrilène en fin de saison[2].

Genoa (2008-2009)Modifier

Au terme d'une saison quasi-vierge, il change de club et rejoint le Genoa en Italie. Il revient alors au niveau de jeu qui lui avait permis de jouer les premiers rôles avec Barcelone, s'affirmant comme un joueur plus porté vers l'attaque, notamment grâce à Gasperini[1]. Il inscrit 6 buts en 26 matchs, avec notamment un doublé lors de la 31e journée contre la Juventus (3-2 pour les génois), joue un rôle central dans un Genoa qui termine à une inattendue et remarquée 5e place[2].

Inter Milan (2009-2012)Modifier

 
Thiago Motta avec l'Inter.

En , il s'engage avec l'Inter en compagnie de son coéquipier Diego Milito[2].

En , lors de la demi-finale retour de Ligue des champions contre le FC Barcelone, au Camp Nou, il est exclu à la 24e minute. Néanmoins, l'Inter arrivera à conserver son avance et ira en finale de C1. Très déçu de rater la finale, Motta demande à l'Inter de faire appel, mais l'UEFA refuse. Son club l'emporte, mais il ne figure pas sur la feuille de match[3],[4]. La même année, il remporte un doublé national avec le Scudetto et la coupe d'Italie[5].

Malgré la succession d'entraîneurs (cinq en deux saisons) à la suite du départ de José Mourinho, il devient titulaire indiscutable lors des saisons 2010-2011 et 2011-2012 avec l'Inter[6],[7],[5].

Paris Saint-GermainModifier

Premiers pas et blessures (2012-2013)Modifier

Le , Thiago Motta s'engage pour trois ans et demi avec le Paris Saint-Germain, entraîné par Carlo Ancelotti, où le numéro 28 lui est initialement attribué[8]. Son transfert est estimé à plus de 10 millions d'euros[9],[10],[11].

Annoncé dans la capitale mi-janvier, le transfert n'avait initialement pas abouti, car le club milanais ne s'était pas renforcé à son poste. Marseille ayant vendu Lucho Gonzalez au FC Porto, cela a permis à l'Inter de recruter Fredy Guarín en provenance du club portugais, semblant faciliter la vente de Thiago Motta au Paris Saint-Germain[9],[12],[13],[14].

Il marque son premier but sous ses nouvelles couleurs lors de la 33e journée de Ligue 1 face au FC Sochaux au Parc des Princes (victoire 6-1)[15]. Thiago Motta termine la saison 2011-2012 vice-champion de France avec le Paris Saint-Germain à trois points de Montpellier. À titre personnel, il aura marqué deux buts.

Après le départ de Peguy Luyindula, il récupère le numéro 8 en 2012-2013[8]. Souvent blessé lors de cette saison, il devient champion de France le [1].

Rôle central à Paris (2013-2014)Modifier
 
Thiago Motta en septembre 2013.

Titulaire indiscutable avec Laurent Blanc lors de la saison 2013-2014, il est vu comme un joueur pouvant marquer l'histoire du PSG, malgré son âge et sa trentaine passée[1],[16]. Le , il marque un doublé face à l'Olympiakos en Ligue des champions[17].

Le , Thiago Motta prolonge son contrat jusqu'en 2016 avec le Paris Saint-Germain[18]. Il réalise une excellente saison avec le PSG[1], finissant champion et remportant aussi la coupe de la Ligue, mais échouant toutefois en quart de finale de la Ligue des champions face à Chelsea.

Entre ombre et lumière (2014-2016)Modifier

Le , à la fin de la rencontre contre Bastia en Ligue 1, il se fait agresser par Brandão, après avoir vraisemblablement insulté ce dernier pendant la rencontre : le coup de tête du Brésilien lui fracture le nez. Le bastiais est ensuite condamné par la justice pour son geste, en plus des sanctions sportives[19],[20].

Son début de saison 2014-2015 n'étant pas à la hauteur des attentes, il est critiqué par certains médias, avec ses partenaires Edinson Cavani et Ezequiel Lavezzi notamment. Il est ainsi même évoqué comme un potentiel départ lors du mercato hivernal[21].

Finalement resté au club, il retrouve un meilleur niveau et sa place de titulaire lors la seconde partie de saison malgré les rumeurs de départ et les blessures, ses performances se concrétisant par un quadruplé historique : Championnat de France, Coupe de la Ligue, Coupe de France et Trophée des champions[22],[23],[24],[25].

Lors de la saison 2015-2016, Thiago Motta reste titulaire indiscutable au milieu de terrain. Cependant, l'absence de Marco Verratti durant la seconde partie de saison fait qu'il rencontre quelques difficultés pour organiser le jeu parisien. Il est sacré champion de France de Ligue 1 après une large victoire (9-0) contre l'ESTAC lors de la 30e journée. Lors du quart de finale retour de Ligue des champions contre Manchester City, l'international italien se blesse à la cuisse, en début de match. Il assiste ainsi impuissant à l'élimination du PSG aux portes de la demi-finale[26].

Dernières saisons et fin de carrière (2016-2018)Modifier

Le , il prolonge son contrat avec le Paris Saint-Germain jusqu'en 2018[27]. Le , il marque en championnat contre Saint-Étienne (victoire 3-0).

Le , il est annoncé qu'il raccrochera les crampons en fin de saison et qu'il deviendra le futur entraîneur de la section des moins de 19 ans du Paris Saint-Germain[28]. Le à Amiens, il délivre sa dernière passe décisive à Christopher Nkunku (2-2). Il dispute sa dernière rencontre professionnelle le à Caen (0-0). Une semaine plus tôt, Unai Emery lui avait offert l'ovation du Parc des Princes en le faisant sortir contre Rennes[29].

Équipe nationaleModifier

Le , il est appelé avec la Squadra Azzurra lors du match amical Italie-Allemagne après avoir obtenu le feu vert de la FIFA. Malgré deux matchs sous les couleurs du Brésil, il est autorisé à jouer pour l'Italie[30].

 
Motta quittant le terrain en finale de l'Euro 2012.

Le , en finale de l'Euro 2012 contre l'Espagne, il rentre à la 55e et se claque quelques minutes ensuite, laissant ses coéquipiers finir la rencontre à 10 contre 11, qui se soldera par une défaite 4-0.

En 2014, il fait partie de la sélection disputant la coupe du monde au Brésil. Il prend part à tous les matchs (jamais en intégralité), mais son équipe est éliminée dès la phase de groupes.

Il fait partie du groupe d'Antonio Conte pour disputer l'Euro 2016, mais doit se cantonner à un rôle de remplaçant. Il porte le numéro 10 durant la compétition, succédant à Francesco Totti. Il n'est titulaire que lors du troisième match de groupe sans enjeu contre l'Irlande. Il entre en jeu lors de tous les autres matchs, à l'exception du quart de finale contre l'Allemagne, pour lequel il est suspendu (élimination aux tirs au but). Sa dernière apparition sous le maillot italien aura donc eu lieu lors du huitième de finale face à l'Espagne.

Carrière d'entraîneurModifier

Moins de 19 ans du Paris SG (2018-2019)Modifier

Reconverti comme entraîneur, Thiago Motta prend en charge les moins de 19 ans du Paris Saint-Germain en , obtenant ses premiers diplômes d'entraîneur en [31].

Cette même année, il fait une première fois les gros titres en tant qu’entraîneur après avoir affirmé jouer en 2-7-2, en comptant le gardien parmi les « milieus de terrains »[32]. Cette formation au label provocateur est en réalité une lecture horizontale du 4-3-3 dans lequel évolue principalement son équipe, avec les ailiers et les arrières latéraux formant les 2 joueurs situés de chaque coté. Cette formulation est surtout une manière pour Motta d'affirmer la prépondérance de l'animation sur le positionnement statique des joueurs : le jeune entraîneur explique sa vision d'une équipe compacte, avec des attaquant qui défendent et un gardien moderne — en l'occurrence Garissone Innocent — qui joue un rôle important dans la relance et la création d'espace au départ de la construction du jeu[33],[34],[35],[36].

Lors de son parcours avec les jeunes du Paris SG, il est l'un des premiers mentors de toute une génération de jeunes parisiens qui s'affirmera en professionnel dans les années suivantes ou encore au mondial des moins de 17 ans en 2019[37],[38], à l'image des Aouchiche, Kouassi, Pembélé, Coulibaly, Kalimuendo, Garissone Innocent ou encore Ruiz-Atil[38],[39],[40]. Motta s'affirme alors comme un entraineur aussi ambitieux tactiquement que dans la gestion humaine d'un effectif[36].

Il quitte cependant son poste en , mettant en cause le manque de communication et les divergences qui existaient entre lui et plusieurs membres de la direction — dont Antero Henrique — et du staff de l'équipe première, comme Zoumana Camara et Thomas Tuchel. À cette occasion, il affirme son ambition d'entraîner un jour l'équipe première[41],[42].

Genoa CFC (2019)Modifier

Le , Motta est nommé à la tête du Genoa, avant-dernier de Serie A, en remplacement de Aurelio Andreazzoli[43]. Mais malgré des débuts très prometteurs, où Motta brille par son sens du coaching[44],[45],[46],[47], il ne parvient pas à redresser la barre, admettant rétrospectivement avoir mis en place un système trop basé sur la prise de risque pour une équipe en plein doute[39].

Le , après deux mois sur le banc, il est ainsi démis de ses fonctions alors que le club est lanterne rouge[48]. Mais si le Genoa arrive à se maintenir de peu dans la première division italienne, ses problèmes ne s'effacent pas avec le départ de Motta, son potentiel retour étant même évoqué au milieu de la saison suivante[49].

Sans club, il poursuit sa formation d'entraîneur en passant les diplômes nécessaires. Il obtient, en , sa licence UEFA Pro d’entraîneur représentant la plus haute qualification pour un entraîneur de football et en terminant major de sa promotion notamment devant Andrea Pirlo[50]. Il préserve également ses relations avec le Qatar et Nasser al-Khelaïfi[51].

Spezia Calcio (2021-)Modifier

Le , il devient le nouveau coach du Spezia Calcio. Quinzième du dernier championnat d’Italie, Spezia a décidé de lui faire confiance. Le club de Ligurie officialise Motta a signé pour un contrat de trois ans[52].

StatistiquesModifier

En clubModifier

Statistiques de Thiago Motta au 19 mai 2018[53]
Saison Club Championnat Coupe nationale Coupe de la Ligue Supercoupe Compétition(s)
continentale(s)
Supercoupe UEFA Coupe du monde des clubs Total
Division M B M B M B M B C M B M B M B M B
1999-2000   FC Barcelone B Seg. B 33 2 - - - - - - - - - - - - - 33 2
2000-2001   FC Barcelone B Seg. B 29 5 - - - - - - - - - - - - - 29 5
2001-2002   FC Barcelone B Seg. B 16 4 - - - - - - - - - - - - - 16 4
Sous-total 78 11 - - - - - - - - - - - - - 78 11
2001-2002   FC Barcelone Liga 18 1 1 0 - - - - C1 7 0 - - - - 26 1
2002-2003   FC Barcelone Liga 21 3 1 0 - - - - C1 13 2 - - - - 35 5
2003-2004   FC Barcelone Liga 20 1 1 0 - - - - C3 5 1 - - - - 26 2
2004-2005   FC Barcelone Liga 8 0 - - - - - - - - - - - - - 8 0
2005-2006   FC Barcelone Liga 15 1 1 1 - - - - C1 7 0 - - - - 23 2
2006-2007   FC Barcelone Liga 14 0 4 0 - - 2 0 C1 6 0 1 0 2 0 29 0
Sous-total 96 6 8 1 - - 2 0 - 38 3 1 0 2 0 147 10
2007-2008   Atlético de Madrid Liga 6 0 2 0 - - - - C3 2 0 - - - - 10 0
Sous-total 6 0 2 0 - - - - - 2 0 - - - - 10 0
2008-2009   Genoa Serie A 27 6 - - - - - - - - - - - - - 27 6
Sous-total 27 6 - - - - - - - - - - - - - 27 6
2009-2010   Internazionale Serie A 26 4 5 0 - - 1 0 C1 8 0 - - - - 40 4
2010-2011   Internazionale Serie A 19 4 3 0 - - - - C1 5 1 - - 2 0 29 5
2011-2012   Internazionale Serie A 10 3 1 0 - - 1 0 C1 2 0 - - - - 14 3
Sous-total 55 11 9 0 - - 2 0 - 15 1 - - 2 0 83 12
2011-2012   Paris Saint-Germain Ligue 1 14 2 2 0 - - - - - - - - - - - 16 2
2012-2013   Paris Saint-Germain Ligue 1 12 1 1 0 0 0 - - C1 2 0 - - - - 15 1
2013-2014   Paris Saint-Germain Ligue 1 32 3 2 1 3 0 1 0 C1 9 2 - - - - 47 6
2014-2015   Paris Saint-Germain Ligue 1 27 0 2 0 2 0 1 0 C1 6 0 - - - - 38 0
2015-2016   Paris Saint-Germain Ligue 1 32 1 3 0 1 0 0 0 C1 9 0 - - - - 45 1
2016-2017   Paris Saint-Germain Ligue 1 30 0 4 1 2 0 1 0 C1 5 0 - - - - 42 1
2017-2018   Paris Saint-Germain Ligue 1 19 1 4 0 - - 1 0 C1 4 0 - - - - 28 1
Sous-total 166 8 18 2 8 0 4 0 - 35 2 - - - - 231 12
Total sur la carrière 428 42 37 3 8 0 8 0 - 89 6 1 0 4 0 575 51

En sélection nationaleModifier

Statistiques de Thiago Motta au
Saison Sélection Phases finales Éliminatoires Matchs amicaux Total
Compétition M B M B M B M B
2002-2003   Brésil Gold Cup 2003 2 0 - - - - 2 0
2010-2011   Italie - - - 1 1 1 0 2 1
2011-2012   Italie Euro 2012 5 0 2 0 4 0 11 0
2012-2013   Italie Coupe des confédérations 2013 - - - - - - 0 0
2013-2014   Italie Coupe du monde 2014 3 0 3 0 4 0 10 0
2014-2015   Italie - - - - - - - 0 0
2015-2016   Italie Euro 2016 4 0 - - 3 0 7 0
Total sur la carrière 14 0 6 1 12 0 32 1

Buts en sélectionModifier

Le tableau suivant liste les résultats des buts inscrits par Thiago Motta avec l'Équipe d'Italie.

But Date Stade, ville, pays Adversaire Résultat Match, compétition
1er Ljubljana, Slovénie   Slovénie V 0-1 Éliminatoires Euro 2012

En tant qu'entraineurModifier

Le tableau suivant récapitule les statistiques de Thiago Motta durant sa carrière d'entraîneur en club :

Saison Club Championnat Coupes nationales Coupes continentales Supercoupes Total % Victoires
Division M V N D Type M V N D Type M V N D Type M V N D M V N D -
2018-2019   Paris SG U19 National U19 26 18 4 4 CG 2 1 0 1 YL 7 4 1 2 - - - - 35 23 5 7 65,71%
Sous-Total - 26 18 4 4 - 2 1 0 1 - 7 4 1 2 - - - - - 35 23 5 7 65,71%
2019   Genoa CFC Serie A 9 1 3 5 Coupe d'Italie 1 1 0 0 - - - - - - - - 10 2 3 5 20,00%
Sous-Total - 9 1 3 5 - 1 1 0 0 - - - - - - - - - - 10 2 3 5 20,00%
Total sur la carrière 35 19 7 9 - 3 2 0 1 - 7 4 1 2 - 0 0 0 0 45 25 8 12 55,56%

PalmarèsModifier

En sélectionModifier

  Brésil

En clubModifier

  FC Barcelone

  Inter Milan

  Paris Saint-Germain

Distinctions personnellesModifier

RéférencesModifier

  1. a b c d et e « Comment Thiago Motta est passé du joueur incontrôlable du Barça au chef d'orchestre du PSG », sur Eurosport, (consulté le ).
  2. a b et c (it) Enea Belpassi, « Thiago Motta: sopravvalutato o sottovalutato ? », sur Tuttocalcioestero.it, (consulté le ).
  3. (it) « Champions League, Inter, Thiago Motta: non ho dormito molte notti per non aver giocato la finale col Bayern », sur Calcio Fanpage (consulté le ).
  4. (it) « Inter, due giornate a Thiago Motta. Niente finale », sur Sky Sport, (consulté le ).
  5. a et b (it) « Mercato: Thiago Motta al Paris Saint-Germain », sur Inter Official Site, (consulté le ).
  6. (it) « Prandelli lancia Pazzini-Cassano. Ma il futuro è il tridente », sur Sky Sport, (consulté le ).
  7. (it) « Motta: Sono fuggito dall'Inter », sur La Gazzetta dello Sport, (consulté le ).
  8. a et b « Thiago Motta - Historique des numéros de maillots », sur transfermarkt.fr (consulté le ).
  9. a et b (it) Mattia Sparagna, « Thiago Motta è del PSG, gran colpo di calciomercato per Leonardo », sur Calcio Fanpage, (consulté le ).
  10. « La dream team du PSG », sur Europe 1, (consulté le ).
  11. « Fiche de Thiago Motta », sur transfermarkt.fr.
  12. Romain Rigaux, « Transfert : pour Lucho, l'OM attend un signe de Porto et une arrivée au PSG », sur Maxifoot, (consulté le ).
  13. (it) « Lucho libera Guarin per l'Inter », sur Calciomercato.com, (consulté le ).
  14. (en) Simone Nicoletti, « L’Inter vuole Guarin in prestito indipendentemente da Motta », sur Medium, (consulté le ).
  15. « L1 - 33e journée : le PSG revient à 2 points de Montpellier », sur RTL.fr (consulté le ).
  16. « Thiago Motta postule à une prolongation au PSG », sur foot01.com, (consulté le ).
  17. « Ligue des champions: le PSG souverain face à l'Olympiakos », sur L'Obs (consulté le ).
  18. Thiago Motta a prolongé, lequipe.fr, 21 février 2014.
  19. « Brandao condamné à un mois ferme pour son coup de tête sur Thiago Motta », sur La Dépêche du Midi, (consulté le ).
  20. « Ce qu’a dit Thiago Motta pour énerver Brandao », sur foot01.com, (consulté le ).
  21. Stanislas Touchot, « PSG : avec la rigueur, les cartes vont-elles être rebattues ? », sur news.yahoo.com, Agence France-Presse, (consulté le ).
  22. Léo Vanpoulle, « PSG : la belle statistique de Thiago Motta », sur Foot Mercato, (consulté le ).
  23. Vincent Duchesne, « Un quadruplé historique pour le PSG - Coupe de France - Football », sur Le Figaro, (consulté le ).
  24. « Ligue 1 - Thiago Motta, l'épine dans le pied du Paris SG », sur Challenges, (consulté le ).
  25. PSG barca Thiago Motta pourrait finalement débuter, Sanfourche & Fortune RTL 14 avril 2015 (consulté le 14 août 2021).
  26. « PSG : Thiago Motta touché aux ischios et sorti sur blessure contre Manchester City », sur L'Equipe.fr (consulté le ).
  27. « Thiago Motta prolonge d'un an au PSG - Foot - L1 - PSG », sur L'Équipe, (consulté le ).
  28. « L'entourage confirme T. Motta va raccrocher - Paris PSG », sur paristeam.fr (consulté le ).
  29. « C’est fantastique, inoubliable », l’émotion de Thiago Motta pour sa der.
  30. « Thiago Motta peut jouer pour l'Italie », sur RTBF Sport, (consulté le ).
  31. « L'entraîneur Thiago Motta (PSG) diplômé », sur L'Équipe, (consulté le ).
  32. (it) « Il calcio secondo Thiago Motta: Posso giocare col 2-7-2, il portiere in mezzo al campo », sur Goal, (consulté le ).
  33. (it) Vanni Spinella, « Arriva Thiago Motta, l'inventore del modulo 2-7-2 », sur Sky Sport, (consulté le ).
  34. [vidéo] « Pourquoi le 2-7-2 de Thiago Motta est une arnaque », sur Wiloo, (consulté le ).
  35. [vidéo] (en) « Thiago Motta's 2-7-2 Formation Explained », sur Tifo Football, (consulté le ).
  36. a et b Alexandre Aflalo et Andréa Chazy, « Si Thiago Motta a confiance en toi, tu ne peux pas le décevoir », So Foot,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  37. « Notre équipe type de la Coupe du monde U17 », sur France Football, (consulté le ).
  38. a et b (it) Alessandro Grandesso, « Kouassi, Pembelé, Aouchiche e Kalimuendo: come crescono i bambini di Thiago Motta », La Gazzetta dello Sport,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  39. a et b Arnaud Hermant, « Thiago Motta : Le métier d'entraîneur est plus épanouissant que celui de joueur », L'Équipe,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  40. « Première victoire de la saison pour les U19 de Thiago Motta », sur PSG, (consulté le ).
  41. « Le PSG, c'est ma maison… Thiago Motta veut revenir à Paris comme coach pour gagner la Ligue des champions », sur 20 Minutes, (consulté le ).
  42. Octave Odola, « Mon rêve est d’entraîner le PSG, affirme Thiago Motta », Le Parisien, (consulté le ).
  43. « Thiago Motta nommé entraîneur du Genoa », sur L'Équipe, (consulté le ).
  44. (it) « Genoa-Brescia 3-1, esordio da sogno per Thiago Motta », sur Corriere dello Sport, (consulté le ).
  45. (it) « Thiago Motta è già nella storia della Serie A », sur Sky Sport, (consulté le ).
  46. Adrien Candau, « Appelez-le Mister Motta », sur So Foot, (consulté le ).
  47. [vidéo] (it) « Genoa 3-1 Brescia | Thiago Motta, esordio da favola: battuto il Brescia! », sur Serie A, (consulté le ).
  48. « Genoa : Thiago Motta écarté, Davide Nicola nommé à sa place », sur L'Équipe, (consulté le ).
  49. « Le président du Genoa pense à un retour de Thiago Motta », sur So Foot, (consulté le ).
  50. « Thiago Motta obtient avec brio son diplôme d'entraîneur », sur Le Figaro, (consulté le ).
  51. « Thiago Motta invité à Doha par Nasser Al-Khelaïfi », sur L'Équipe, (consulté le ).
  52. « Thiago Motta nouveau coach de Spezia », sur footmercato.net, .
  53. « Fiche de Thiago Motta », sur footballdatabase.eu
  54. « Ligue 1 : l’équipe-type de la saison 2014-2015 », sur RMC Sport (consulté le ).

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :