David Warner

acteur anglais
David Warner
Description de cette image, également commentée ci-après
David Warner en 2013.
Nom de naissance David Hattersley Warner
Naissance
Manchester (Royaume-Uni)
Nationalité Drapeau du Royaume-Uni Britannique
Décès (à 80 ans)
Northwood (Royaume-Uni)
Profession Acteur
Réalisateur
Films notables La Malédiction (1976)
Titanic (1997)
Site internet www.david-warner.com

David Warner est un acteur et réalisateur britannique, né le à Manchester et mort le à Northwood (Grand Londres).

BiographieModifier

Jeunesse et étudesModifier

David Warner naît à Manchester (Angleterre) de Herbert Simon Warner, un directeur d'hôpital d'ascendance juive et russe, et Ada Doreen Hattersley. Ses parents, qui n'étaient pas mariés, se séparent. Il vit tour à tour chez sa mère et chez son père, avant de s'installer définitivement avec son père et sa belle-mère. Il étudie le théâtre à la Royal Academy of Dramatic Art (RADA) de Londres dont il sort diplômé en 1961.

CarrièreModifier

David Warner est notamment connu pour avoir interprété le rôle de Spicer Lovejoy, le garde du corps et valet de Cal Hockley, dans le film de James Cameron, Titanic (1997)[1]. Il avait déjà tenu un rôle à bord du célèbre paquebot dans le téléfilm S.O.S. Titanic en 1979.

Warner commence sa carrière au cours des années 1960. Il se fait remarquer alors qu'il tient un rôle secondaire dans Tom Jones de Tony Richardson. Mais c'est la comédie dramatique Morgan: A Suitable Case for Treatment, de Karel Reisz, qui lance vraiment sa carrière. Warner y incarne le personnage principal, celui d'un peintre hurluberlu.

En 1969, Warner se rend aux États-Unis pour tourner dans Un nommé Cable Hogue, un western picaresque réalisé par Sam Peckinpah. Il retrouve Peckinpah l'année suivante alors que le réalisateur se rend en Angleterre pour réaliser Les Chiens de paille, film qui s'avèrera assez controversé en raison de sa violence. Warner tournera une troisième et dernière fois avec Peckinpah dans le drame de guerre Croix de fer.

En 1976, il joue le photographe Keith Jennings dans le film d'horreur La Malédiction de Richard Donner[2]. Warner y partage la vedette avec Gregory Peck et Lee Remick et le film connait un grand succès. Par la suite, il apparait dans ce qui sera le seul film qu'Alain Resnais tournera en anglais, le drame psychologique Providence.

En 1978, Warner joue le responsable nazi Reinhard Heydrich dans la mini-série Holocauste[2]. Il reprend le rôle en 1985 pour les besoins du téléfilm Hitler's SS: Portrait in Evil (en) de Jim Goddard[2].

En 1981, son interprétation du sénateur Pomponius Falco dans la minisérie Masada de Boris Sagal lui vaut un Emmy Award dans la catégorie Meilleur second rôle masculin dans une mini-série ou un téléfilm[2]. Au cours de cette période, il tient également un rôle secondaire dans Bandits, bandits, le deuxième long-métrage de Terry Gilliam, et dans La Maîtresse du lieutenant français, un drame romantique réalisé par Karel Reisz.

En 1982, il joue les antagonistes Ed Dillinger et SARK dans le film de science-fiction Tron de Steven Lisberger[2].

Il devait initialement prêter ses traits au personnage de Freddy Krueger dans Les Griffes de la nuit (1984) avant que le rôle ne soit attribué à Robert Englund[3].

De 1992 à 1995, il prête sa voix au méchant de DC Comics Ra's al Ghul dans la série d'animation Batman de 1992[4]. Il reprend le rôle en 1999, le temps d'un épisode de la série Superman de 1996, ainsi qu'en 2000 dans la série Batman Beyond, également pour un épisode[2]. En parallèle, il prête sa voix à un ennemi de Spider-Man, Herbert Landon, entre 1995 et 1997 dans la série d'animation de 1994 dédiée à l'homme araignée[4].

En 1997, il prête sa voix à Morpheus dans Fallout: A Post-Nuclear Role-Playing Game, premier volet de la franchise vidéoludique post-apocalyptique[5].

En 2000, il prête sa voix à Jon Irenicus, antagoniste du jeu Baldur's Gate II: Shadows of Amn[5].

En 2009, il prête sa voix au personnage de Lord Azlok dans la série d'animation Dreamland, puis revient en 2013 dans l'univers de Doctor Who, tenant le rôle du professeur Grisenko dans un épisode de la septième saison[2].

En 2014, il prête ses traits au professeur Abraham Van Helsing dans la série télévisée Penny Dreadful[2].

En 2018, il joue l'amiral Boom dans le film musical Le Retour de Mary Poppins[1].

MortModifier

David Warner meurt d'un cancer du poumon le à Denville Hall, à Northwood près de Londres[6].

Vie privéeModifier

David Warner a été marié deux fois :

  • de 1969 à 1972 avec Harriet Lindgren ;
  • de 1979 à 2005 avec Sheilah Kent avec laquelle il a eu une fille, Melissa.

ThéâtreModifier

FilmographieModifier

CinémaModifier

TélévisionModifier

TéléfilmsModifier

Séries téléviséesModifier

Séries d'animationModifier

Jeux vidéoModifier

DistinctionsModifier

RécompensesModifier

NominationsModifier

  • Annie Awards 2000  : Meilleure interprétation vocale masculine dans une série d'animation pour Batman, la relève
  • CinEuphoria Awards 2019 : Meilleure distribution pour Le Retour de Mary Poppins, partagé avec Emily Blunt, Lin-Manuel Miranda, Ben Whishaw, Emily Mortimer, Pixie Davies, Nathanael Saleh, Joel Dawson, Julie Walters, Meryl Streep, Colin Firth, Jeremy Swift, Dick Van Dyke, Angela Lansbury, Kobna Holdbrook-Smith, Jim Norton, Noma Dumezweni et Tarik Frimpong

Voix francophonesModifier

En version française, David Warner est notamment doublé à quatre reprises par Michel Le Royer dans Un nommé Cable Hogue, Croix de fer, Holocauste et Les 39 Marches, ainsi qu'à trois reprises par Jacques Thébault dans C'était demain, Tron et Star Trek 5 : L'Ultime Frontière. Jean-Pierre Moulin lui succède dans Star Trek 6 : Terre inconnue et le retrouve dans Les Tortues Ninja 2 tandis qu'Henri Poirier le double dans Star Trek : La Nouvelle Génération.

David Warner est également doublé à deux reprises chacun par les comédiens suivants : Jean-Pierre Leroux dans L'Homme aux deux cerveaux et Waxwork, Pierre Hatet dans La Compagnie des loups et Loïs et Clark, Marc Cassot dans Twin Peaks et Wing Commander, Jean-Claude de Goros dans Necronomicon etL'Antre de la folie, ainsi que Bernard Tiphaine dans Les Chiens de paille, Les Contes de la crypte.

Un nombre important de comédiens le doublent à titre exceptionnel : Roger Rudel dans Tom Jones, Hubert Noël dans M15 demande protection, Jean Roche dans La Malédiction, Gérard Depardieu dans Providence, Jacques Richard dans Airport 80 Concorde, Dominique Paturel dans Marco Polo, Michel Paulin dans Détective Philippe Lovecraft, Francis Lax dans Masada, Georges Aminel dans Bandits, bandits, Jean-Claude Sachot dans Babylon 5, Michel Papineschi dans Zoya : Les Chemins du destin, Claude Giraud dans Argent comptant, Frédéric Cerdal dans Titanic, Jacques Charby dans La Planète des singes et Vincent Violette dans Black Death.

Notes et référencesModifier

  1. a et b Loriane Cladec, « Mort de David Warner, acteur de Titanic et La Malédiction », sur allociné.fr, (consulté le )
  2. a b c d e f g et h (en) Carmel Dagan, « David Warner, British Actor Known for ‘The Omen’ and ‘Tron,’ Dies at 80 », sur variety.com, (consulté le )
  3. (en) Anthony Couto, « Here's David Warner as the Original Freddy Krueger », sur ign.com, (consulté le )
  4. a et b (en) Morgan Jeffery, « The Omen, Star Trek actor David Warner dies, aged 80 », sur radiotimes.com, (consulté le )
  5. a et b (en) CJ Wheeler, « Actor David Warner, Baldur’s Gate 2’s antagonist Jon Irenicus, has died aged 80 », sur rockpapershotgun.com, (consulté le )
  6. (en-GB) « Titanic and Omen actor David Warner dies at 80 », BBC News,‎ (lire en ligne, consulté le )

BibliographieModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :