Don Sharp

Don Sharp
Nom de naissance Donald Herman Sharp
Naissance
Hobart, Australie
Nationalité Drapeau du Royaume-Uni Britannique
Décès (à 90 ans)
Cornouailles, Angleterre
Profession Réalisateur, Scénariste, Acteur, Producteur
Films notables La Malédiction de la mouche
Les 13 fiancées de Fu Manchu
Le Grand Départ vers la Lune

Don Sharp,Donald Herman Sharp le à Hobart (Australie), et mort le , est un réalisateur, scénariste, acteur et producteur britannique, d'origine australienne.

Ses films les plus connus ont été réalisés pour Hammer Film Productions dans les années 60, dont Le Baiser du vampire (1962) et Raspoutine, le moine fou (1966). En 1965, il a réalisé Le Masque de Fu-Manchu, basé sur le personnage de Sax Rohmer, et avec Christopher Lee. Sharp a aussi réalisé la suite : Les Treize Fiancées de Fu Manchu (1966). Dans les années 80, il a aussi été responsable de plusieurs Mini-séries très connues basées sur les nouvelles de Barbara Taylor Bradford.

Jeunesse et débutModifier

JeunesseModifier

Sharp est né à Hobart, en 1921 d'après son dossier militaire et ses dires, même si plusieurs sources citent 1922. Il est le second de quatre enfants.

Il est allé à St Virgil's College (en) (école primaire et secondaire Australienne) et a commencé à apparaître de manière régulière dans des productions théâtrales au "Playhouse Theatre" d'Hobart, où il s'est exercé avec le jeune Stanley Burbury (en).

Parmi les représentations, Sharp apparu dans les pièces You Can't Take It With You (pièce de théâtre) (en) et Our Town. Il a aussi réalisé une production de Pension d'artistes[1]. Il étudiait alors la comptabilité durant ses soirées, mais a été interrompu par le service militaire[2].

Service militaireModifier

Sharp a été enrôlé dans la Force aérienne royale australienne le 7 avril 1941 et fut alors transféré à Singapore. En plus de son devoir militaires, il apparaît en radio sur scène avec une compagnie anglais de tournée. Escape et The Barretts of Wimpole Street font partie de ses performances radio.

Sharp fut retiré de la ville pour raisons médicales avant que celle-ci ne tombe entre les mains des Japonais. Il est alors de retour à Melbourne pour récupérer à l'hôpital Heidelberg. Il passe alors la majorité de son service militaire à Melbourne et apparaît en parallèle dans des pièces amateures, comme Quality Street et The Late Christopher Bean.

Début 1943, il déménage à Hobart. Il apparaît alors dans la pièce Interval de Sumner Locke Elliott (en), en étant aussi assistant réalisation[3],[4].

Sharp quitte la Force aérienne le 17 mars 1944, au rang de Corporal[5],[6].

Carrière d'acteurModifier

Après la guerre, Sharp ne veut pas retourner à Hobart. Il auditionne et obtiens alors un rôle de doublure dans la version de J. C. Williamson Limited (en) de la comédie de Broadway Kiss and Tell (pièce de théâtre) (en). Un accident survenant à l'un des rôles principaux, Sharp obtient alors ce rôle. Il participe à la tournée de la production 1944-1945, puis va apparaître dans des pièces comme Arsenic et vieilles dentelles (1945) et The Dancing Years (en). Il a travaillé pour la compagnie de production de Morris West à la radio, et a joué un petit rôle dans Smithy (film de1946) (en) (film de 1946), l'un des rares films tourné en Australie à ce moment[7].

Sharp à aussi fait une tournée au Japon pour jouer devant les troupes occupantes. Du Japon, il part à Londre en 1948. "J'aurais pu faire une carrière théâtrale en Australie" dit Sharp, "mais ce que je voulait vraiment, c'est le cinéma. Donc je suis allé en Angleterre."[2]

Vie privéeModifier

Sharp se marie durant l'année 1945 avec l'actrice Australienne Gwenda Wilson, après avoir joué avec elle dans Kiss and Tell (pièce de théâtre) (en)[8],[9]. En 1956, il se marie avec l'actrice Mary Steele, qu'il a rencontré pendant le tournage du documentaire Crossroads.[10]

Sharp décède le 14 décembre 2011, après un court séjour à l'hôpital[1]. Sa femme devient alors veuve[11]. Deux fils et une fille lui survivent. Son autre fils, Jonny Dollar (en), ancien producteur de Massive Attack, sera décédé en amont.

FilmographieModifier

RéalisateurModifier

CinémaModifier

TélévisionModifier

ScénaristeModifier

ActeurModifier

ProducteurModifier

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Notes et référencesModifier

  1. a et b Anthony Hayward, Don Sharp: Film director who made his mark with 'Kiss of the Vampire' from The Independent dated 29 December 2011, accessed 30 December 2011
  2. a et b Midnight p 14
  3. « THEATRICAL WORK ON SERVICE », The Mercury, Tasmania, vol. CLVII, nos 22,517,‎ , p. 5 (lire en ligne, consulté le )
  4. « "Interval"' Is Entertaining Play », The Mercury, Tasmania, vol. CLVII, nos 22,524,‎ , p. 4 (lire en ligne, consulté le )
  5. « WW2 Nominal Roll », Ww2roll.gov.au (consulté le )
  6. « THEATRICAL WORK ON SERVICE. », The Mercury, Hobart, Tas.,‎ , p. 5 (lire en ligne, consulté le )
  7. « FILM NOTES. », The West Australian, Perth,‎ , p. 11 (lire en ligne, consulté le )
  8. « THE LIFE OF MELBOURNE », The Argus, Melbourne, nos 30,713,‎ , p. 12 (lire en ligne, consulté le )
  9. « "KISS AND TELL". », Kalgoorlie Miner, WA,‎ , p. 2 (lire en ligne, consulté le )
  10. Don Sharp, interview par Teddy Darvas and Alan Lawson, Don Sharp Side 2,
  11. « Mary Steele », sur IMDb (consulté le )