Concours Eurovision de la chanson 2020

édition annulée du Concours Eurovision de la chanson, à Rotterdam, en mai 2020

Le Concours Eurovision de la chanson 2020 aurait dû être la 65e édition du concours. Celle-ci aurait eu lieu aux Pays-Bas, à la suite de la victoire du Néerlandais Duncan Laurence lors de l'édition 2019 (avec la chanson Arcade). Le pays aurait alors accueilli l'Eurovision pour la cinquième fois, après les éditions 1958, 1970, 1976 et 1980.

Concours Eurovision de la chanson 2020

Open Up

Description de l'image Logo Eurovision 2020.svg.
Dates
1re demi-finale (annulée)
2e demi-finale (annulée)
Finale (annulée)
Retransmission
Lieu Rotterdam Ahoy, Rotterdam
Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas
Présentateur(s) Edsilia Rombley
Chantal Janzen
Jan Smit
Nikkie de Jager (animatrice internet)
Superviseur exécutif Jon Ola Sand
Télédiffuseur hôte AVROTROS, NPO, NOS
Ouverture Demi-finale 2 : Breakdance, par Redo
Finale : Défilé des finalistes
Entracte Finale : Afrojack, Glennis Grace, orchestre symphonique et chœur
Non ho l'età par Gigliola Cinquetti
De troubadour par Lenny Kuhr
Ding-a-dong par Getty Kaspers
J'aime la vie par Sandra Kim
Rock 'n' Roll Kids par Paul Harrington & Charlie McGettigan
Fairytale par Alexander Rybak
Arcade par Duncan Laurence
Participants
Nombre de participants 41 (prévus)
Débuts Aucun
Retour Drapeau de la Bulgarie Bulgarie (prévu)
Drapeau de l'Ukraine Ukraine (prévu)
Retrait Drapeau de la Hongrie Hongrie (prévu)
Drapeau du Monténégro Monténégro (prévu)
Carte de participation.
  • Participants prévus
  • Pays ayant participé dans le passé, mais pas en 2020

Résultat

Cinq villes présentent leur candidature pour l'accueil du concours, parmi lesquelles seules Rotterdam et Maastricht passent les étapes préliminaires. Elles sont finalement départagées fin , les organisateurs — AVROTROS, NOS et NPO — retenant la première et sa salle Rotterdam Ahoy. En octobre, le slogan Open Up (en français Ouvrez-vous), symbolisant la thématique de l'ouverture au monde, est choisi. En novembre, la participation de 41 pays pour cette édition est annoncée. Entre décembre et , les quatre présentateurs du concours, en direct et en ligne (3 femmes et un homme), sont désignés.

Les demi-finales sont prévues les et et la finale pour le . Cependant, à la suite de la pandémie de Covid-19, certaines délégations annulent leur déplacement au premier meeting, les 9 et . Un employé de l'UER ayant contracté la maladie, une interdiction de voyager pour l'ensemble de l'organisation est émise. Après avoir évoqué un report ou un huis-clos, l'UER décide d'annuler le concours pour 2020, reportant à 2021 l'édition à Rotterdam. C'est la première année depuis sa création en 1956 que l'Eurovision n'a pas lieu. Trois programmes alternatifs, dont deux sur YouTube, sont diffusés avec les candidats de 2020, ainsi que d'anciens participants. Un vote alternatif est organisé par l'Organisation générale des amateurs de l'Eurovision, permettant au groupe lituanien The Roop de l'emporter avec son morceau On Fire, devant le groupe islandais Daði & Gagnamagnið et le chanteur suisse Gjon's Tears.

Préparation du concoursModifier

À la suite de la victoire néerlandaise au concours 2019, l'édition 2020 doit avoir lieu aux Pays-Bas. Les préparations commencent dès la conférence de presse de victoire de Duncan Laurence, dans la nuit du au , lorsque Jon Ola Sand remet aux représentants du diffuseur néerlandais AVROTROS les premiers documents concernant l'organisation de l'événement[1]. Le pays se prépare à accueillir l'Eurovision pour la cinquième fois, après les éditions à Hilversum en 1958, à Amsterdam en 1970 et à La Haye en 1976 et 1980.

LieuModifier

Critères d'accueilModifier

Afin de pouvoir accueillir l'événement, la ville hôte doit respecter plusieurs critères[2] :

  • la salle où se tient le concours doit pouvoir accueillir au minimum 10 000 spectateurs ;
  • la salle doit être disponible durant cinq à sept semaines ;
  • la ville doit avoir au moins entre 2 000 et 3 000 chambres d'hôtel disponibles, dans l'idéal à moins de quarante minutes du lieu du concours ;
  • la salle doit posséder un toit.

Candidatures préliminairesModifier

Dès le , lendemain de la victoire de Duncan Laurence, plusieurs villes déclarent être intéressées par l'accueil du concours. La capitale, Amsterdam, avait déjà indiqué en vouloir l'accueillir si les Pays-Bas l'emportaient lors de l'édition 2019. La ville portuaire de Rotterdam se propose également. Si ces deux propositions sont considérées comme les favorites, les villes de Arnhem, La Haye, Leeuwarden, Maastricht, Utrecht et Zwolle expriment également, dès le , leur intérêt dans l'accueil du concours. Par ailleurs, la province du Brabant-Septentrional indique le même jour être intéressée sans indiquer de lieu précis[3]. Le , la ville de Bois-le-Duc, située dans cette province, annonce son intérêt[4].

Le , le directeur commercial de l'aéroport Enschede Twente annonce être intéressé par l'accueil du concours dans un des hangars de l'aéroport. Il déclare également que si l'endroit satisfait tous les critères du diffuseur, une candidature officielle sera remise le moment venu[5].

Le , le directeur de la IJsselhallen — salle proposée pour accueillir le concours à Zwolle — annonce qu'il ne déposera pas de candidature officielle, la salle ne remplissant pas les critères d'accueil[6].

Le , la ville de Bréda annonce également être prête à accueillir l'Eurovision[7].

Candidatures officiellesModifier

 
50 km
1:3 435 000
  Ville hôte
  Ville préselectionnée
  Autre ville candidate
  Candidature retirée
Localisation, aux Pays-Bas, des villes candidates à l'accueil du concours.

Le , les diffuseurs néerlandais AVROTROS, NOS et NPO et l'UER annoncent l'ouverture officielle de la période de candidature pour l'accueil du concours, invitant jusqu'au les villes intéressées à entrer en contact avec les diffuseurs qui leur fournira alors un document résumant les critères à remplir. De là, les villes candidates auront quatre semaines pour préparer leur livret de candidature, qui sera à retourner début juillet. Après cela, les organisateurs visiteront chacune des villes candidates[8].

Le , NPO annonce la candidature officielle de sept villes : Amsterdam, Arnhem, Bois-le-Duc, Leeuwarden, Maastricht, Rotterdam et Utrecht[9],[10]. Le , les villes de La Haye et Bréda déposent à leur tour leurs candidatures[11],[12]. Au , ce sont donc neuf villes qui se portent volontaires pour l'accueil de l'Eurovision 2020. Elles ont alors jusqu'au pour fournir leur dossier de candidature[13].

De ces neuf villes, quatre se retirent avant de déposer leur dossier. Le , la ville de Leeuwarden annonce le retrait de sa candidature, la salle du WTC Leeuwarden ayant un plafond trop bas pour accueillir l'événement[14]. Le , la ville de La Haye se retire également, faute de lieu d'accueil remplissant les critères. La construction d'un toit au Stade Cars Jeans aurait été nécessaire à l'accueil du concours mais le processus est jugé trop long et coûteux, entraînant le retrait de la ville[15]. Le , la ville de Bréda se retire à son tour, en raison notamment des coûts trop élevés[16]. Finalement, le , la capitale du pays, Amsterdam, se retire du processus. En effet, aucune des trois salles proposées n'est disponible pendant la période de l'Eurovision, ce qui rend l'accueil du concours dans la ville impossible[17].

Ce sont donc cinq villes qui, le , déposent leur dossier de candidature lors d'une conférence de presse : Arnhem, Bois-le-Duc, Maastricht, Rotterdam et Utrecht[18]. Le , NPO annonce avoir restreint à deux possibilités, ne conservant que les candidatures de Maastricht et Rotterdam[19].

Villes candidates à l'accueil du concours[13]
Ville Lieu Capacité Notes
Ville hôte
Rotterdam Rotterdam Ahoy 15 818 La salle a accueilli le Concours Eurovision de la chanson junior 2007
Candidatures non-retenues
Arnhem Gelredome 41 000 En partenariat avec Nimègue[20].
Bois-le-Duc Brabanthallen 10 000
Maastricht MECC Maastricht ~12 000
Utrecht Jaarbeurs Utrecht 11 000
Candidatures retirées
Amsterdam Johan Cruyff ArenA De 55 000 à 68 000 La capacité d'accueil est habituellement réduite à 35 000 pour les concerts[21]. La candidature est retirée le , la salle n'étant pas disponible pendant la période nécessaire[17].
RAI Amsterdam 12 900 La salle a accueilli le Concours Eurovision de la chanson 1970. La candidature est retirée le , la salle n'étant pas disponible pendant la période nécessaire[17].
Ziggo Dome 17 000 La candidature est retirée le , la salle n'étant pas disponible pendant la période nécessaire[17].
Bréda Breepark 13 000 Candidature retirée le pour des raisons financières[16].
La Haye Stade Cars Jeans 15 000 Un toit aurait dû être construit en cas d'accueil du concours[21]. La candidature est retirée le [15].
Leeuwarden WTC Leeuwarden 10 000 Candidature retirée le , le plafond de la salle étant trop bas[14].

Le , l'UER et NOS annoncent que l'Eurovision 2020 se tiendra au Rotterdam Ahoy à Rotterdam[22].

OrganisationModifier

 
Rotterdam Ahoy, lieu d'accueil prévu pour l'Eurovision 2020.

Le , lendemain de la victoire, deux annonces importantes ont lieu. Tout d'abord, il est annoncé que l'organisation ne sera pas assurée par la seule AVROTROS mais conjointement par les organisations audiovisuelles publiques AVROTROS, NOS, et NPO[23]. Puis, le Premier Ministre Mark Rutte annonce à la télévision que le gouvernement n'apportera aucune aide financière à l'audiovisuel public néerlandais pour l'organisation du concours, précisant que NPO a déjà un budget s'élevant à 780 M qu'il juge suffisant pour l'organisation. S'ensuit une controverse politique, certains arguant de l'opportunité unique de promouvoir les Pays-Bas à l'international, d'autres proposant de faire participer financièrement la ville où se déroulera l'événement[24].

Le , le diffuseur hôte NOS et l'UER annoncent que l'Eurovision se tiendra les , et [22].

Le coût de l'organisation de l'événement est estimé à 26,5 M. De cette somme, environ 9,6 M€ seront couverts par l'UER, les sponsors et les ventes de tickets ; AVROTROS contribuera à hauteur d'environ 2 M€ et NPO d'environ 2,5 M€. Le diffuseur annonce le avoir demandé l'aide du gouvernement et notamment du ministère de l'Éducation, de la Culture et de la Science pour contribuer aux 12,4 M€ restants malgré le refus déjà exprimé[25],[26]. Les fonds sont finalement débloqués par le gouvernement le , ce qui complète le budget prévu[27]. La ville de Rotterdam a, pour sa part, réservé 15,5 M€ de son budget, notamment pour la décoration de la ville et les différents événements en marge du concours[28].

PrésentateursModifier

 
Chantal Janzen, Jan Smit et Edsilia Rombley, présentateurs prévus du concours.

Le , l'UER et le diffuseur NOS annoncent les noms des trois présentateurs de cette édition. Il s'agit de deux femmes et un homme : Edsilia Rombley, chanteuse ayant notamment représenté les Pays-Bas au Concours Eurovision de la chanson 1998 et 2007 ; Chantal Janzen, actrice, chanteuse et présentatrice de télévision ; et Jan Smit, chanteur, présentateur de télévision et acteur ayant notamment commenté les éditions de 2011 à 2019 pour le public néerlandais[29].

Le , l'UER et NOS annoncent que la vidéaste Nikkie de Jager sera la présentatrice du contenu en ligne du concours, incluant une série YouTube dans les coulisses de l'événement tournée avec les artistes participants. Elle sera également présente en tant que reporter lors de la cérémonie d'ouverture et fera une apparition lors de chacune des trois soirées[30].

Slogan et identité visuelleModifier

Le , le diffuseur néerlandais NOS révèle le slogan de l'édition : Open Up (en français Ouvrez-vous). Sietse Bakker, le producteur exécutif de l'édition 2020 déclare[31] :

« Nous avons cherché un thème et un slogan qui reflètent ce que les Pays-Bas représentent et auquel les Néerlandais peuvent s'identifier ; un pays à l'esprit ouvert au monde, où l'on dit ce que l'on pense dans le respect de l'autre [...]. Avec le slogan Open Up, nous invitons chaleureusement les gens à s'ouvrir aux autres, à différentes opinions, aux histoires des autres et bien sûr à la musique des autres. »

Jon Ola Sand, superviseur exécutif du concours, déclare le slogan « parfait pour le Concours Eurovision de la chanson » qui, depuis 1956, s'est « ouvert à toute l'Europe, à l'Australie et, via streaming, au monde entier. » Il déclare également voir l'ouverture comme une nouvelle valeur de l'événement[31].

Le logo de l'édition est présenté le . Basé sur le design circulaire de logos de précédentes éditions tenus aux Pays-Bas — ceux des éditions 1970, 1976 et 1980 —, il représente, de manière abstraite, les drapeaux des 41 pays participants dans l'ordre de leur première apparition à l'Eurovision. Par coïncidence, les Pays-Bas ayant ouvert le premier concours en 1956, les couleurs du drapeau néerlandais sont les premières à apparaître. Sietse Bakker déclare à propos du logo[32] :

« Ce design suit les caractéristiques du design néerlandais : minimaliste, expérimental et innovant. Il raconte une histoire, il est coloré, festif, et surtout, largement adapté. »

Jon Ola Sand déclare, pour sa part, que le logo « résume les valeurs modernes de l'événement de diversité, d'inclusivité et complète merveilleusement le slogan de cette année »[32],[33].

Finalement, l'UER présente le le design de la scène, imaginé par Florian Wieder — également créateur des designs scéniques des éditions 2011, 2012, 2015, 2017, 2018 et 2019 —. Le design s'inspire à la fois du slogan Open Up et du paysage plat des Pays-Bas. Florian Wieder explique[34] :

« Le design montre la connexion entre le ciel, la mer et la terre. L'horizon lie ces éléments et fonctionne comme une fenêtre pour ouvrir le monde à l'Eurovision 2020. Le sol de la scène est inspiré par les canaux et les ponts qui connectent l'eau et la terre aux Pays-Bas. »

Avec ce design, Florian Wieder se veut rapprocher au plus les artistes et le public dans la salle[34],[35].

ConcoursModifier

Liste des participantsModifier

La liste officielle des participants est publiée par l'UER le . Elle annonce la participation de quarante-et-un pays[36]. Parmi eux, la Bulgarie et l'Ukraine seraient revenus après un an d'absence. Cette édition aurait vu les retraits de la Hongrie et du Monténégro.

Au total, neuf pays ne feront pas leur retour au concours. Trois autres se sont montrés intéressés par un début qui ne s'est pas concrétisé. Ces pays sont :

  •   Andorre – Malgré des rumeurs d'un possible retour du pays, le diffuseur andorran RTVA annonce le qu'il ne participera pas en 2020[37]. Le pays a participé pour la dernière fois en 2009.
  •   Bosnie-Herzégovine – Le diffuseur bosnien BHRT annonce le qu'il ne participera pas à l'Eurovision en 2020 en raison de ses dettes trop importantes envers l'UER[38]. La dernière participation du pays était en 2016.
  •   Hongrie – En , le diffuseur hongrois MTVA annonce que l'émission A Dal, utilisée depuis 2012 comme sélection, ne sera pas utilisée comme sélection pour l'Eurovision. Le diffuseur indique « Au lieu de se concentrer sur une participation à l'Eurovision, les créateurs de l'émission veulent soutenir de talentueux musiciens de la pop hongroise »[39]. Le retrait du pays a été confirmé le avec la publication de la liste des participants[36]. La dernière participation du pays était en 2019.
  •   Kazakhstan – En , Jon Ola Sand, superviseur exécutif du concours, indique que la participation kazakhe doit être discutée par le groupe de référence du concours. En effet, si le pays participe au concours junior depuis l'édition 2018 grâce à son diffuseur — et membre associé de l'UER — Khabar Agency, cela n'implique rien pour sa participation au concours adulte[40]. Finalement, le , l'UER indique ne pas avoir planifié d'inviter le Kazakhstan pour le concours 2020[41].
  •   Kosovo – Dès , le diffuseur kosovar RTK négocie avec l'UER pour obtenir le statut de membre actif[42]. Un an plus tard, en , l'UER soumet au vote l'abolition de l'adhésion à l'UIT comme prérequis pour rejoindre l'UER. La motion ayant été rejetée, RTK, qui n'est pas membre de l'UIT ne peut pas rejoindre l'UER et ne peut donc pas participer à l'Eurovision 2020[43].
  •   Liechtenstein – Le , 1FLTV annonce que le pays ne débutera pas en 2020, pour raisons financières[44]. Le diffuseur doit toujours réunir les fonds nécessaires afin de devenir membre de l'UER.
  •   Luxembourg – Malgré une pétition ouverte au public afin de soutenir le retour du Luxembourg au concours et lancée le par La Chambre des députés[45], le pays a confirmé le qu'il ne reviendrait pas en 2020[46]. La dernière participation du pays était en 1993.
  •   Maroc – Aucune information n'est donnée par le diffuseur public SNRT et seule la liste officielle indique que le Maroc ne participera pas[36]. La seule participation du Maroc était en 1980.
  •   Monaco – Le , le diffuseur TMC confirme qu'il ne reviendra pas à l'Eurovision en 2020[47]. La dernière participation du pays était en 2006.
  •   Monténégro – Le , le diffuseur monténégrin RTCG annonce provisoirement sa participation[48]. Cependant, après que des rumeurs concernant un retrait pour raisons financières se sont répandues, Božidar Šundić, directeur général du diffuseur, annonce que la décision concernant la participation du pays n'a pas encore été prise[49]. Finalement, le retrait du pays est confirmé lors de la publication de la liste des participants[36]. Les raisons du retrait sont confirmées quelques jours plus tard, le  : le diffuseur s'est bien retiré pour des motifs financiers, préférant « agir de manière responsable » en investissant une partie de son budget dans l'achat de nouveaux véhicules pour ses équipes plutôt que dans une participation au concours[50]. La dernière participation du pays était en 2019.
  •   Slovaquie – Le diffuseur slovaque RTVS annonce le qu'il ne reviendra pas à l'Eurovision en 2020 en raison du manque d'intérêt envers l'Eurovision[51]. La dernière participation du pays était en 2012.
  •   Turquie - Le diffuseur turc TRT annonce le que le pays ne reviendra pas au concours[52]. La dernière participation du pays était en 2012.

Tirage au sort des demi-finalesModifier

 
  • Pays participant à la première demi-finale
  • Pays votant dans la première demi-finale
  • Pays participant à la deuxième demi-finale
  • Pays votant dans la deuxième demi-finale

Pour répartir les pays dans les différentes demi-finales, un tirage au sort a eu lieu. Lors de celui-ci, les pays qualifiés d'office pour la finale — les Pays-Bas, pays hôte, ainsi que les cinq principaux contributeurs financiers de l'UER : l'Allemagne, l'Espagne, la France, l'Italie et le Royaume-Uni — tirent, pour leur part, la demi-finale durant laquelle ils auraient eu le droit de vote.

Le tirage a lieu le et se fait en fonction des lots suivants, basés sur les tendances des votes lors des concours précédents[53] :

Lot 1 Lot 2 Lot 3 Lot 4 Lot 5

Artistes de retourModifier

L'édition 2020 aurait vu trois artistes ayant déjà participé prendre part à nouveau au concours :

Titre manquant
Pays Artiste Année(s) précédente(s)
  Moldavie Natalia Gordienko 2006
  Saint-Marin Senhit 2011
  Serbie Sanja Vučić (Membre de Hurricane) 2016

Cartes postalesModifier

Le thème des cartes postales était « S'ouvrir aux Pays-Bas ». Leur but était de mettre en valeur la culture néerlandaise ainsi que la force de connexion de la société néerlandaise. Le concept des cartes postales pour cette édition se voulait différent des années précédentes et ne se serait pas centré sur un point de vue touristique du pays. Il était alors prévu de montrer les artistes de chaque pays ouvrir leurs yeux puis participer à une tradition, une activité ou un passe temps néerlandais[54],[55].

Première demi-finaleModifier

Cette demi-finale devait avoir leur lieu le . L'Allemagne, l'Italie et les Pays-Bas devaient également voter lors de celle-ci[56].

Participants prévus de la première demi-finale[57]
Ordre Pays Artiste Chanson Langue
01   Suède The Mamas Move Anglais
02   Biélorussie VAL Da vidna
(Да відна)
Biélorusse
03   Australie Montaigne Don't Break Me Anglais
04   Macédoine du Nord Vasil YOU Anglais
05   Slovénie Ana Soklič Voda Slovène
06   Lituanie The Roop On Fire Anglais
07   Irlande Lesley Roy Story of My Life Anglais
08   Russie Little Big Uno Anglais[N 1]
09   Belgique Hooverphonic Release Me Anglais
10   Malte Destiny All of My Love Anglais
11   Croatie Damir Kedžo Divlji vjetre Croate
12   Azerbaïdjan Efendi Cleopatra Anglais[N 2]
13   Chypre Sandro Running Anglais
14   Norvège Ulrikke Attention Anglais
15   Israël Eden Alene Feker Libi
(ፍቅር ልቤ)
Anglais, amharique[N 3]
16   Roumanie ROXEN Alcohol You Anglais
17   Ukraine Go A Solovey
(Соловей)
Ukrainien

Deuxième demi-finaleModifier

Cette demi-finale devait se tenir le . L'Espagne, la France et le Royaume-Uni y avaient le droit de vote[56].

OuvertureModifier

Redo, un jeune danseur, devait se produire sur scène avec un numéro de breakdance[58].

ParticipantsModifier

Participants prévus de la deuxième demi-finale[59]
Ordre Pays Artiste Chanson Langue
01   Grèce Stefania SUPERG!RL Anglais
02   Estonie Uku Suviste What Love Is Anglais
03   Autriche Vincent Bueno Alive Anglais
04   Moldavie Natalia Gordienko Prison Anglais
05   Saint-Marin Senhit Freaky! Anglais
06   Tchéquie Benny Cristo Kemama Anglais
07   Serbie Hurricane Hasta la vista Serbe
08   Pologne Alicja Empires Anglais
09   Islande Daði og Gagnamagnið Think About Things Anglais
10   Suisse Gjon's Tears Répondez-moi Français
11   Danemark Ben & Tan YES Anglais
12   Albanie Arilena Ara Fall from the Sky Anglais
13   Finlande Aksel Looking Back Anglais
14   Arménie Athena Manoukian Chains on You Anglais
15   Portugal Elisa Medo de sentir Portugais
16   Géorgie Tornike Kipiani Take Me as I Am Anglais[N 4]
17   Bulgarie VICTORIA Tears Getting Sober Anglais
18   Lettonie Samanta Tīna Still Breathing Anglais

FinaleModifier

OuvertureModifier

Il était prévu que le traditionnel défilé des finalistes soit accompagné d'une musique produite par le DJ néerlandais Pieter Gabriel et Eric van Tijn[60].

EntracteModifier

Une partie de l'entracte devait être assurée par Afrojack et Glennis Grace — représentante néerlandaise en 2005 —, accompagnés d'un orchestre symphonique et d'un chœur formés spécialement pour l'occasion[58].

Un medley de chanson gagnantes était également prévu pour fêter les 65 ans du concours. Ainsi, Gigliola Cinquetti[61], Lenny Kuhr, Getty Kaspers (membre du groupe Teach-In), Sandra Kim, le duo Paul Harrington & Charlie McGettigan, Alexander Rybak et Duncan Laurence, gagnants respectivement des éditions 1964, 1969, 1975, 1986, 1994, 2009 et 2019, auraient dû interpréter chacun leur chanson victorieuse — respectivement Non ho l'età, De troubadour, Ding-a-dong, J'aime la vie, Rock 'n' Roll Kids, Fairytale et Arcade —[58].

ParticipantsModifier

Participants prévus de la finale[62]
Ordre Pays Artiste Chanson Langue
23   Pays-Bas (hôte) Jeangu Macrooy Grow Anglais
NC   Allemagne Ben Dolic Violent Thing Anglais
  Espagne Blas Cantó Universo Espagnol
  France Tom Leeb Mon alliée (The Best In Me) Français, anglais
  Italie Diodato Fai rumore Italien
  Royaume-Uni James Newman My Last Breath Anglais

Impact de la pandémie de Covid-19 et annulationModifier

La pandémie de Covid-19 et ses conséquences en Europe ont rapidement suscité l'inquiétude quant à la tenue de l'événement. Le , le diffuseur néerlandais NPO annonce que « les organisateurs du concours suivront les recommandations des autorités sanitaires pour décider de la forme que prendra l'événement »[63]. En raison de cette pandémie, les délégations finlandaise, grecque, israélienne, italienne, suédoise et suisse ont décidé de ne pas se rendre à Rotterdam pour le meeting des délégations, tenu les et [64]. Un employé de l'UER ayant contracté le COVID-19, une interdiction de voyager a été mise en place pour tout le personnel de l'Union jusqu'au , empêchant Jon Ola Sand, superviseur exécutif du concours, de se rendre sur place[65]. De plus, plusieurs représentants annoncent, début mars 2020, l'annulation de leur voyage vers les Pays-Bas pour le tournage de leur carte postale : la représentante israélienne, Eden Alene[66], et les représentants lituaniens, The Roop[67].

Le , alors que l'ampleur de la pandémie s'accroît en Europe, l'UER annonce que le concours pourrait être reporté ou enregistré à huis clos si la situation ne s'améliore pas et déclare travailler sur cette crise sanitaire[68].

En parallèle, plusieurs événements de promotion du concours ayant lieu en mars et avril à travers l'Europe sont annulés ou reportés indéfiniment. D'abord, le concert de Tel Aviv, Israel Calling, est annulé le [69]. Ce même jour, l'événement de Madrid est annulé[70]. Quelques jours plus tard, le , les organisateurs du spectacle Eurovision in Concert, organisé à Amsterdam, annoncent son report à une date inconnue à la suite d'un décret du gouvernement néerlandais interdisant les rassemblements de plus de 100 personnes[71]. Ce même jour, le concert London Eurovision Party de Londres est reporté indéfiniment[72].

Finalement, le , l'UER annonce officiellement l'annulation du concours 2020[61]. C'est la première fois dans l'histoire du concours qu'une édition prévue n'aura pas lieu. Jon Ola Sand exprime sa déception mais annonce que les discussions sont d'ores et déjà lancées pour une tenue du concours à Rotterdam en 2021. Shula Rijxman, présidente du conseil de NPO qualifie l'annulation d'« inévitable étant donné les circonstances » de la pandémie en Europe[73]. À la suite de l'annulation, l'UER explique également qu'elle a évalué plusieurs scénarios — report ; tenue sans public ; tenue à distance, chaque délégation restant à domicile — mais qu'aucun ne s'est révélé satisfaisant : le premier étant impossible en raison des incertitudes quant à la situation européenne face à la pandémie et aussi parce que le pays gagnant n'aurait pas eu assez de temps pour accueillir l'édition suivante ; le deuxième étant exclu car nécessitant le rassemblement d'un nombre de personnes trop élevé, allant à l'encontre des mesures néerlandaises contre le virus, et le dernier étant jugé comme contraire aux valeurs du concours[74]. Plusieurs diffuseurs, et notamment le diffuseur saint-marinais San Marino RTV, protestent par la suite contre l'annulation pure et simple du concours, plaidant en faveur d'un report à l'automne[75],[76].

D'un point de vue économique, l'annulation du concours n'étant pas entièrement couverte par l'assurance en place, elle coûte 6,7 M[77]. Ces fonds seront couverts par la municipalité de Rotterdam afin d'accueillir le concours en 2021[78].

Programmes alternatifsModifier

Eurovision Song Celebration 2020Modifier

Le , l'UER annonce la création de soirées, intitulées Eurovision Song Celebration 2020, en tant que remplacement des demi-finales du concours. Ces soirées, présentées par Janouk Kelderman, sont diffusées les et sur YouTube dans le but de rendre hommage aux 41 chansons participantes dans un format non-compétitif.

La première soirée rend hommage aux chansons des participants de la première demi-finale, ainsi qu'à celles de l'Allemagne, de l'Italie et des Pays-Bas La deuxième rend hommage aux chansons de la deuxième demi-finale, ainsi qu'à celles de l'Espagne, de la France et du Royaume-Uni. L'ordre de passage est déterminé par les producteurs dans les mêmes conditions que si le concours avait lieu. Les fans sont également mis à contribution via le Fan Recap, pendant lequel les fans peuvent envoyer de courts extraits vidéos où ils interprètent leurs chansons favorites[79].

Eurovision: Europe Shine a LightModifier

En remplacement de la finale du concours, l'UER et les diffuseurs hôtes NPO, NOS et AVROTROS produisent une émission de remplacement, intitulée Eurovision: Europe Shine a Light, diffusée le . La soirée est diffusée depuis le Studio 21 de Hilversum et est présentée par Edsilia Rombley, Chantal Janzen et Jan Smit[61],[80]. Le concert est diffusé dans 46 pays, incluant les 41 pays participants[81].

Eurovision Home ConcertsModifier

À partir du et jusqu'au , la chaîne YouTube de l'Eurovision diffuse un concert chaque vendredi. Lors de ceux-ci, les artistes de l'Eurovision 2020 et des années précédentes interprètent, depuis chez eux, leur chanson participante ou une autre chanson du concours. Dans le cas où l'artiste interprète une cover d'une chanson autre que la sienne, la chanson est choisie via un sondage sur les réseaux sociaux[82].

#EurovisionAgainModifier

Après l'annulation du concours, le journaliste Rob Holley lance, sur les réseaux sociaux, le hashtag et l'initiative #EurovisionAgain : il invite alors les fans à regarder ensemble une édition passée[83]. L'idée devient rapidement populaire et l'UER décide de rejoindre le mouvement. À partir du , chaque samedi à 21 h CEST, la finale d'un concours passé est diffusé sur la chaîne YouTube de l'Eurovision, l'année précise étant révélée par l'équipe #EurovisionAgain 15 minutes en avance[84].

Le concept est très bien reçu des fans et des anciens participants du concours, le hashtag #EurovisionAgain apparait ainsi régulièrement en tendances[85]. Le projet se prolonge, dans un premier temps, pendant 15 semaines jusqu'au [86].

L'initiative est finalement reconduite pour une deuxième saison, débutant le et ayant par la suite lieu le troisième samedi de chaque mois[86].

Programmes nationauxModifier

De nombreux diffuseurs dont la participation était prévue diffusent leur propre programme alternatif pendant la semaine du concours. Ces programmes incluent[87] :

  • Eurovision 2020 – das deutsche Finale, diffusé en Allemagne ;
  • Eurovision 2020: Big Night In!, diffusé en Australie ;
  • Austria 12 points - the Song Contest success story, diffusé en Autriche ;
  • 12 punkti! Eurovisiooni hitid, diffusé en Estonie ;
  • Eurovision: Come Together, diffusé au Royaume-Uni ;
  • Pesem Evrovizije: Najboljših 25, diffusé en Slovénie ;
  • Eurovision: Inför ESC et Sveriges tolva, diffusés en Suède ;
  • Die Schweiz am ESC - Dramen, Siege, Emotionen, diffusé en Suisse ;
  • Ievrobatchennia Ievrobatchen' (Євробачення Євробачень) et Pro chtcho spivaïe Ievropa (Про що співає Європа), diffusés en Ukraine.

Retransmission du concoursModifier

L'Eurovision aurait été diffusé dans au moins quarante-deux pays : les quarante-et-un participants et au moins un pays non-participant. Il aurait aussi été diffusé en direct sur la plateforme YouTube. Avant que l'annulation n'ait été annoncée, plusieurs diffuseurs avaient déjà communiqué les chaînes de diffusion ainsi que les commentateurs du Concours dans leur pays[61] .

Dans les pays participantsModifier

Titre manquant
Pays Première demi-finale Seconde demi-finale Finale Ref
Chaîne Commentateur(s) Chaîne Commentateur(s) Chaîne Commentateur(s)
  Allemagne One Peter Urban et Michael Schulte One Peter Urban et Michael Schulte Das Erste Peter Urban et Michael Schulte [88],[89]
One
Deutsche Welle
  Australie SBS NC SBS NC SBS NC [90]
  Autriche ORF 1 NC ORF 1 NC ORF 1 NC [91]
  Biélorussie Belarus 1 et Belarus 24 Evgeny Perlin Belarus 1 et Belarus 24 Evgeny Perlin Belarus 1 et Belarus 24 Evgeny Perlin [92]
  France France 4 NC France 4 NC France 2 NC
  Grèce ERT Maria Kozakou et Giorgos Kapoutzidis ERT Maria Kozakou et Giorgos Kapoutzidis ERT Maria Kozakou et Giorgos Kapoutzidis [93]
  Israël Kan 11 Geula Even-Sa'ar et Asaf Liberman Kan 11 Geula Even-Sa'ar et Asaf Liberman Kan 11 Geula Even-Sa'ar et Asaf Liberman [94],[95]
  Italie Rai 4 NC Rai 4 NC Rai 1 NC [96]
Rai Radio 2 NC
  Norvège NRK1 NC NRK1 NC NRK1 NC [97]
  Roumanie TVR1, TVR1 HD et TVRi NC TVR1, TVR1 HD et TVRi NC TVR1, TVR1 HD et TVRi NC [98]
  Royaume-Uni BBC Four Scott Mills et Rylan Clark-Neal BBC Four Scott Mills et Rylan Clark-Neal BBC One Graham Norton [99],[100]
BBC Radio 2 Ken Bruce
  Suisse (de) SRF Info NC (de) SRF zwei NC (de) SRF 1 NC [101]

Dans les autres paysModifier

Titre manquant
Pays Première demi-finale Seconde demi-finale Finale Ref
Chaîne Commentateur(s) Chaîne Commentateur(s) Chaîne Commentateur(s)
  Canada Omni Television Sans commentaires Omni Television Sans commentaires Omni Television Sans commentaires [102]

OGAEModifier

L'Organisation générale des amateurs de l'Eurovision (OGAE) est l'un des deux plus grands fan clubs de l'Eurovision. Elle possède des sections dans toute l'Europe et a été créée en 1984 en Finlande. Tous les pays prenant part ou qui ont pris part à la compétition annuelle peuvent avoir leur propre section OGAE. Les autres pays du monde sont, quant à eux, regroupés dans l'« OGAE Reste du monde », créée en 2004. Chaque année, les clubs ont l'occasion de voter, suivant le modèle de l'Eurovision, pour leurs favoris. Pour la première fois, en raison de l'annulation du concours, le vote est organisé en deux parties : le jury, composé des différentes branches de l'OGAE, et le public, via un vote internet[103],[104],[105].

Les résultats finaux sont annoncés le . La Lituanie y termine en tête[61] avec 770 points, suivie de l'Islande avec 634 points et de la Suisse avec 620 points. Le tableau ci-dessous montre les dix premiers à l'issue du vote.

Résultats du sondage de l'OGAE[106]
Position Pays Interprète(s) Chanson Points
1   Lituanie The Roop On Fire 770
2   Islande Daði og Gagnamagnið Think About Things 634
3   Suisse Gjon's Tears Répondez-moi 620
4   Bulgarie VICTORIA Tears Getting Sober 401
5   Italie Diodato Fai rumore 380
6   Norvège Ulrikke Attention 296
7   Allemagne Ben Dolic Violent Thing 289
8   Russie Little Big Uno 261
9   Malte Destiny All of My Love 245
10   Suède The Mamas Move 189

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. La chanson contient également quelques phrases en espagnol.
  2. La chanson contient également un mantra japonais.
  3. Le refrain contient également quelques phrases en hébreu et en arabe.
  4. Le texte contient également quelques mots en italien, espagnol, français et allemand.

RéférencesModifier

  1. (en) Louise LaFleur, « Winner's Press Conference with The Netherlands' Duncan Laurence », sur eurovision.tv, (consulté le ).
  2. (en) Steven Spiteri, « In which Dutch city will Eurovision 2020 be held? », sur eurovisionworld.com, (consulté le ).
  3. (en) Nick van Lith, « UPDATE: Eight cities in the Netherlands offer to host Eurovision 2020 », sur escxtra.com, (consulté le ).
  4. (en) Anthony Granger, « Eurovision’20: Brabanthallen in Den Bosch Proposes Itself as Venue For 2020 », sur eurovoix.com, (consulté le ).
  5. (en) Anthony Granger, « Eurovision’20: Enschede Airport Twente’s Plans To Host The Contest Continue », sur eurovoix.com, (consulté le ).
  6. (en) Anthony Granger, « Eurovision’20: Zwolle Drops Out As Potential Host City », sur eurovoix.com, (consulté le ).
  7. (en) Nick van Lith, « Zwolle out, North Brabant prepare collective bid to host Eurovision 2020 », sur escxtra.com, (consulté le ).
  8. (en) Evert Groot, « Which Dutch city or region will host Eurovision 2020? », sur eurovision.tv, (consulté le ).
  9. (en) Daphne Dee, « Eurovision 2020 host city: Maastricht and Rotterdam among seven cities confirmed for bidding process thus far », sur wiwibloggs.com, (consulté le ).
  10. (nl) « Deze 7 steden hebben zich definitief aangemeld als songfestivallocatie », sur rtlnieuws.nl, (consulté le ).
  11. (en) Sanjay Jiandani, « Eurovision 2020: The Hague officially applies to host the contest », sur esctoday.com, (consulté le ).
  12. (nl) Tom Hayes, « Breda meldt zich officieel voor Songfestival: ‘Al kan geen enkele stad dit alleen organiseren’ », sur bndestem.nl, (consulté le ).
  13. a et b (en) Daphne Dee, « Eurovision 2020: Breda and Den Haag among nine cities that have received host city bidding books », sur wiwibloggs.com, (consulté le ).
  14. a et b (en) Angus Quinn, « One down! Leeuwarden withdraws bid to host Eurovision 2020 due to ceiling height of venue », sur wiwibloggs.com, (consulté le ).
  15. a et b (en) Sanjay Jiandani, « Eurovision 2020: The Hague drops out of the Host City race », sur esctoday.com, (consulté le ).
  16. a et b (en) Sanjay Jiandani, « Eurovision 2020: Breda drops out of the host city race », sur esctoday.com, (consulté le ).
  17. a b c et d (en) Antranig Shokayan, « Walking out! Amsterdam withdraws its hosting bid for Eurovision 2020 », sur wiwibloggs.com, (consulté le ).
  18. (en) Josianne Zwart, « 5 Dutch cities in the race to become Eurovision 2020 Host City », sur eurovision.tv, (consulté le ).
  19. (en) Evert Groot, « Two cities left in the running to host Eurovision 2020 », sur eurovision.tv, (consulté le ).
  20. (en) Anthony Granger, « Eurovision’20: Arnhem Builds Hosting Bid Alongside Nijmegen », sur eurovoix.com, (consulté le ).
  21. a et b (en) Sanjay Jiandani, « Eurovision 2020: The potential host cities and venues », sur esctoday.com, (consulté le ).
  22. a et b (en) Louise LaFleur, « Rotterdam to host Eurovision 2020! », sur eurovision.tv, (consulté le ).
  23. (en) « NPO, AVROTROS and NOS to organize 2020 Eurovision Song Contest », sur pers.npo.nl, (consulté le ).
  24. « Pays-Bas - Qui va payer l’Eurovision 2020 ? », sur courrierinternational.com, (consulté le ).
  25. (nl) NOS, « NPO vraagt minister Slob om 12,4 miljoen voor Eurovisiesongfestival », sur nos.nl, (consulté le ).
  26. (en) Sanjay Jiandani, « Eurovision 2020: NPO seeks 12.4 million euros from government », sur esctoday.com, (consulté le ).
  27. (en) Sanjay Jiandani, « Eurovision 2020: Dutch government grants 12.4 million euros to NPO », sur esctoday.com, (consulté le ).
  28. (en) Sanjay Jiandani, « Eurovision 2020: NPO seeks financial help from Dutch government », sur esctoday.com, (consulté le ).
  29. (en) UER, « Exclusive: Introducing the Eurovision 2020 presenters! », sur eurovision.tv, (consulté le ).
  30. (en) UER, « NikkieTutorials online presenter of Eurovision 2020 », (consulté le ).
  31. a et b (en) Evert Groot, « ‘Open Up’ to Eurovision 2020 », sur eurovision.tv, (consulté le ).
  32. a et b (en) UER, « Rotterdam 2020 design celebrates 65 years of Eurovision Song Contest », sur eurovision.tv, (consulté le ).
  33. (en) Esma Jansen, « Eurovision 2020 logo: It features the colours from the flags of the 41 participating countries », sur wiwibloggs.com, (consulté le ).
  34. a et b (en) UER, « Eurovision 2020 stage design: Flat, minimalist and modern », sur eurovision.tv, (consulté le ).
  35. (en) Esma Jansen, « Eurovision 2020 stage design was inspired by the bridges and canals of The Netherlands, says designer Florian Wieder », sur wiwibloggs.com, (consulté le ).
  36. a b c et d (en) UER, « 41 countries will 'Open Up' at Eurovision 2020 in Rotterdam », sur eurovision.tv, (consulté le ).
  37. (en) Anthony Granger, « Andorra: RTVA Rules Out Eurovision Return in 2020 », sur eurovoix.com, (consulté le ).
  38. (en) Sanjay Jiandani, « Bosnia & Herzegovina: BHRT will not participate in Eurovision 2020 », sur esctoday.com, (consulté le ).
  39. (en) Samuel Deakin, « Hungary: A Dal dropped as Eurovision selection process, withdrawal possible? », sur eurovoix.com, (consulté le ).
  40. (en) Anthony Granger, « Kazakhstan: Eurovision participation 'needs to be discussed' », sur eurovoix.com, (consulté le ).
  41. (en) Robyn Gallagher, « Kazakhstan: EBU confirms it still has “no plans” to invite Kazakh broadcaster to Eurovision 2020 », sur wiwibloggs.com, (consulté le ).
  42. (en) Anthony Granger, « Kosovo: RTK to push for full EBU membership next week », sur eurovoix.com, (consulté le ).
  43. (en) Lisa Bird, « No changes approved in EBU statutes: Kosovo cannot apply for full membership », sur escxtra.com, (consulté le ).
  44. (en) Emily Herbert, « Liechtenstein: 1FLTV Rules Out Eurovision Debut in 2020 », sur eurovoix.com, (consulté le ).
  45. « Chambre des Députés du Grand-Duché du Luxembourg »
  46. (en) Sanjay Jiandani, « Luxembourg: RTL confirms non participation in Eurovision 2020 », sur esctoday.com, (consulté le ).
  47. (en) Sanjay Jiandani, « Monaco: TMC confirms non participation in Eurovision 2020 », sur esctoday.com, (consulté le ).
  48. (en) Sanjay Jiandani, « Montenegro: RTCG confirms preliminary participation in Eurovision 2020 », sur esctoday.com, (consulté le ).
  49. (en) Robyn Gallagher, « Montenegro: In or out? RTCG Director-General says no decision has been made yet on Eurovision 2020 », sur wiwibloggs.com, (consulté le ).
  50. (en) Robyn Gallagher, « Montenegro: RTCG confirms reasons for withdrawing from Eurovision 2020, will buy new cars instead », sur wiwibloggs.com, (consulté le ).
  51. (en) Emily Herbert, « Slovakia: No Return to the Eurovision Song Contest in 2020 », sur eurovoix.com, (consulté le ).
  52. (en) Anthony Granger, « Turkey: TRT will not compete in Eurovision 2020 », sur eurovoix.com, (consulté le ).
  53. (en) UER, « Semi-Final Allocation Draw pots for Eurovision 2020 revealed! », sur eurovision.tv, (consulté le ).
  54. (en) UER, « 2020 postcard concept revealed as Dutch people can join in on the fun », sur eurovision.tv, (consulté le ).
  55. (en) Anthony Granger, « Eurovision'20: Postcards Open On The Eyes of Each Participant », sur eurovoix.com, (consulté le ).
  56. a et b (en) UER, « Which country performs in which Eurovision 2020 Semi-Final? », sur eurovision.tv, (consulté le ).
  57. (en) UER, « Eurovision Song Contest 2020 First Semi-Final Participants », sur eurovision.tv (consulté le ).
  58. a b et c (en) UER, « Rotterdam 2020 », sur eurovision.tv (consulté le ).
  59. (en) UER, « Eurovision Song Contest 2020 Second Semi-Final Participants », sur eurovision.tv (consulté le ).
  60. (en) Anthony Granger, « Eurovision '20: 15-year-old Pieter Gabriel will produce music for Eurovision opening act », sur eurovoix.com, (consulté le ).
  61. a b c d et e Julien Baldacchino, « On vous raconte la soirée de l'Eurovision 2020 (qui n'a pas eu lieu), et le gagnant est… », sur France Inter, franceinter, (consulté le ).
  62. (en) UER, « Eurovision Song Contest 2020 Grand Final Participants », sur eurovision.tv (consulté le ).
  63. (en) « Eurovision Song Contest reconsidering Dutch event over coronavirus », sur reuters.com, (consulté le ).
  64. (en) Fotis Kourouvanis, « Eurovision 2020: Heads of Delegations meeting is over », sur eurovisionfun.com, (consulté le ).
  65. (en) Angus Quinn, « Coronavirus and Eurovision: New EBU travel restrictions ban Jon Ola Sand from Heads of Delegation meeting…as Israel pulls out », sur wiwibloggs.com, (consulté le ).
  66. (en) Anthony Granger, « Israel: Eden Alene Will Not Travel To The Netherlands To Film Her Postcard », sur eurovoix.com, (consulté le ).
  67. (en) Anthony Granger, « Lithuania: The Roop Cancel Promotional Tour & Postcard Filming in the Netherlands », sur eurovoix.com, (consulté le ).
  68. (en) UER, « Work on Eurovision 2020 continues », sur eurovision.tv, (consulté le ).
  69. (en) Anthony Granger, « Israel: Israel Calling cancelled due to coronavirus », sur eurovoix.com, (consulté le ).
  70. (en) Ryan Cobb, « Eurovision-Spain postpones Madrid pre-party », sur escxtra.com, (consulté le ).
  71. (en) William Lee Adams, « Eurovision in Concert will not take place on 4 April as Dutch government extends ban on large events », sur wiwibloggs.com, (consulté le ).
  72. (en) Anthony Granger, « London Eurovision Party 2020 postponed », sur eurovoix.com, (consulté le ).
  73. (en) UER, « Eurovision 2020 in Rotterdam is cancelled », sur eurovision.tv, (consulté le ).
  74. (en) UER, « Official EBU statement & FAQ on Eurovision 2020 », sur eurovision.tv, (consulté le ).
  75. (it) San Marino RTV, « ESC 2020, Capo delegazione Capicchioni: “Non vogliamo uno shutdown” », sur sanmarinortv.sm, (consulté le ).
  76. (en) Anthony Granger, « Eurovision 2020: San Marino RTV among a number of broadcasters requesting EBU reconsider cancellation », sur eurovoix.com, (consulté le ).
  77. (en) Esma Jansen, « The Netherlands: Cost of Eurovision 2020 cancellation is not covered by insurance », sur wiwibloggs.com, (consulté le ).
  78. (en) Esma Jansen, « Eurovision 2021: Rotterdam city council wants to host song contest…and to give health workers free tickets », sur wiwibloggs.com, (consulté le ).
  79. (en) UER, « Get ready for the Eurovision Song Celebration 2020! », sur eurovision.tv, (consulté le ).
  80. (en) UER, « Eurovision: Europe Shine A Light will bring audiences together on 16 May », sur eurovision.tv, (consulté le ).
  81. (en) Esma Jansen, « “Eurovision: Europe Shine A Light”: 46 broadcasters will air the official ESC replacement programme », sur wiwibloggs.com, (consulté le ).
  82. (en) UER, « Eurovision Home Concerts on YouTube », sur eurovision.tv, (consulté le ).
  83. (en) Daniel Welsh, « #EurovisionAgain Could Be The Cure For Your Lockdown Boredom », sur huffingtonpost.co.uk, (consulté le ).
  84. (en) UER, « Fans gather behind #EurovisionAgain », sur eurovision.tv, (consulté le ).
  85. (en) Daniel Rosney, « Eurovision Again: Why fans of the song contest get together every Saturday », sur bbc.com, (consulté le ).
  86. a et b (en) UER, « How Eurovision Again came to your screens », sur eurovision.tv, (consulté le )
  87. (en) UER, « Eurovision 2020 special public broadcasting plans », sur eurovision.tv, (consulté le ).
  88. (de) Marcel Stober, « "Unser Lied für Rotterdam": So wurde Ben Dolic vorgestellt », sur eurovision.de, (consulté le ).
  89. (de) Felix Bayer, « Professionell - aber auch originell? », sur spiegel.de, (consulté le ).
  90. (en) SBS Eurovision, « Australia has decided: Montaigne is heading to the 2020 Eurovision Song Contest », sur sbs.com.au, (consulté le ).
  91. (de) « Eurovision Song Contest 2020: Vincent Bueno singt für Österreich », sur der.orf.at, (consulté le ).
  92. (en) « Final of national eliminations for Eurovision 2020 held today », sur tvr.by, (consulté le ).
  93. (en) Anthony Granger, « Greece: Maria Kozakou & Giorgos Kapoutzidis Confirmed As Commentators For Rotterdam », sur eurovoix.com, (consulté le ).
  94. (he) « 'נחשפו פרשני האירוויזיון של 'כאן »,‎ (consulté le ).
  95. (en) Anthony Granger, « Israel: Geula Even-Sa'ar and Asaf Liberman announced as commentators », sur eurovoix.com, (consulté le ).
  96. (it) « ESC 2020 – Italia: RAI conferma la partecipazione a Rotterdam 2020 », sur europazzia.com, (consulté le ).
  97. (no) Jon Marius Hyttebakk, « Slutter som Eurovision-kommentator », sur nrk.no, (consulté le ).
  98. (en) « Romanian National Selection For ESC2020: New Project, New Vision », sur tvr.ro (consulté le ).
  99. (en) Darren Frazer, « United Kingdom: Artist and Song To Be Revealed Thursday 27 February 2020 », sur eurovoix.com, (consulté le ).
  100. (en) BBC, « BBC and BMG announce James Newman as the representative for the United Kingdom At The Eurovision Song Contest 2020 », sur bbc.co.uk, (consulté le ).
  101. (de) « Das ist unser ESC-Kandidat: Gjon’s Tears », sur srf.ch, (consulté le ).
  102. (en) Anthony Granger, « Canada: OMNI Television confirms Eurovision 2020 broadcast », sur eurovoix.com, (consulté le ).
  103. (en) Lucy Percy, « OGAE Eurovision Fan Contest to give fans the chance to decide their winner of 2020 », sur wiwibloggs.com, (consulté le ).
  104. (en) Anthony Granger, « OGAE International announces OGAE 2020 Eurovision Fan Contest », sur eurovoix.com, (consulté le ).
  105. (en) Marie Poussel, « Eurovision : pour les fans français, les gagnants sont… les Suisses Gjon’s Tears », sur leparisien.fr, (consulté le ).
  106. (en) « OGAE Eurovision Fan Contest 2020 - The Results », sur youtube.com, (consulté le ).

Liens externesModifier