Pays-Bas au Concours Eurovision de la chanson

participation des Pays-Bas à un concours de chant européen annuel

Les Pays-Bas participent au Concours Eurovision de la chanson, depuis sa première édition, en 1956, et l'ont remporté à cinq reprises : en 1957, 1959, 1969, 1975 [1] et 2019.

Pays-Bas au Concours Eurovision
Image illustrative de l’article Pays-Bas au Concours Eurovision de la chanson
Pays Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas
Radiodiffuseur NTS (1956-1969)
NOS (1970-2009)
TROS (2010-2013)
AVROTROS (2014-)
Participations
1re participation Eurovision 1956
Participations 64 (en 2024)
Meilleure place Médaille d'or, Europe 1er (en 1957, 1959, 1969, 1975 et 2019)
Moins bonne place Dernier en demi-finale (en 2011)
Liens externes
Page officielle du diffuseur
Page sur Eurovision.tv

Pour la participation la plus récente, voir :
Pays-Bas au Concours Eurovision de la chanson 2022

Participation modifier

Les Pays-Bas sont un des sept pays fondateurs du Concours Eurovision de la chanson, avec l’Allemagne, la Belgique, la France, l'Italie, le Luxembourg et la Suisse[2].

Le pays participe donc depuis 1956 et n'a manqué au total que quatre éditions du concours : en 1985, 1991, 1995 et 2002[1]. En 1985 et 1991, les Pays-Bas se retirèrent car la date du concours coïncidait avec la journée nationale du Souvenir commémorant les victimes de la Seconde Guerre mondiale et des autres guerres survenues depuis[3]. En 1995 et 2002, ils furent relégués, à la suite du résultat obtenu l'année précédente[4].

Depuis l'instauration des demi-finales en 2004, les Pays-Bas ont participé à neuf finales du concours : en 2004, 2013, 2014, 2016, 2017, 2018, 2019, 2021 et 2022. Entre 2004 et 2013, le pays ne s'est jamais qualifié, manquant huit finales consécutives, un record toujours inégalé[1].

Enfin, le pays détient un autre record particulier : celui d'être passé le plus souvent en première position. Les Pays-Bas ont en effet ouvert à six reprises une finale : en 1956, 1965, 1967, 1970, 1975 et 2001[5].

Résultats modifier

Les Pays-Bas ont remporté le concours à cinq reprises.

La première fois, en 1957, avec la chanson Net als toen, interprétée par Corry Brokken[1].

La deuxième fois, en 1959, avec la chanson Een beetje, interprétée par Teddy Scholten[1]. Ce fut la première fois qu'un même auteur remporta à nouveau le grand prix. Il s’agit de Willy van Hemert, le parolier de la chanson néerlandaise. Il avait déjà écrit les paroles de Net Als Toen, qui gagna en 1957. Il devint ainsi la première personne à remporter une deuxième fois le concours[6]. Teddy Scholten, quant à elle, avait été appelée en remplacement à la dernière minute. Elle connut ensuite une carrière fructueuse et fut ambassadrice de la Croix-Rouge. Elle déclara un jour : « Cela demeure un mystère pour moi. J’ai accompli tant de choses dans ma vie, mais tout ce dont les gens se souviennent, ce sont mes trois minutes à Cannes[7].»

La troisième fois, en 1969, avec la chanson De troubadour, interprétée par Lenny Kuhr[1]. Pour la première fois de l’histoire du concours, le vote se termina sur un ex aequo, l’Espagne, la France, les Pays-Bas et le Royaume-Uni obtenant chacun 18 votes. Cette possibilité n’ayant pas été envisagée par le règlement, ces quatre pays furent déclarés vainqueurs. Il y eut donc quatre chansons gagnantes : Vivo cantando, interprétée par Salomé pour l'Espagne ; Un jour, un enfant, interprétée par Frida Boccara pour la France ; De troubadour, interprétée par Lenny Kuhr pour les Pays-Bas et Boom Bang-a-Bang, interprétée par Lulu pour le Royaume-Uni. Il n’y eut ni deuxième, ni troisième place[8].

La quatrième fois, en 1975, avec la chanson Ding-a-dong, interprétée par Teach-In[1]. À la suite de l'adoption du nouveau système de vote (toujours en cours à l'heure actuelle), les Pays-Bas devinrent le premier pays de l'histoire du concours à attribuer les fameux douze points : ils allèrent au Luxembourg. Justement, les Pays-Bas qui étaient passés en première position, décrochèrent la victoire. Ce fut la première fois dans l'histoire du concours que la chanson interprétée en premier lieu remporta le grand prix[9].

La cinquième fois, en 2019, avec la chanson Arcade, interprété par Duncan Laurence. Dans les détails, le pays termine 2e du télévote et 3e du jury, l'addition de ses points en cumulé permettant de terminer à la première place du classement général.

Le pays a terminé à une reprise à la deuxième place, en 2014, et à une reprise à la troisième place, en 1974. Il a en outre remporté une demi-finale, en 2014. A contrario, les Pays-Bas ont terminé à la dernière place, à cinq reprises : quatre fois en finale (en 1958, 1962, 1963 et 1968) et une fois en demi-finale (en 2011). Ils ont en outre obtenu un nul point à deux reprises : en 1962 et 1963[1].

Pays hôte modifier

Les Pays-Bas ont organisé le concours à cinq reprises : en 1958, 1970, 1976, 1980 et 2021, et auraient dû l'accueillir en 2020.

 
La ville d'Hilversum reçoit l'évènement en 1958, dans les Studios AVRO.

En 1958, l'événement se déroula le mercredi , dans les studios de la chaîne AVRO, à Hilversum. La présentatrice de la soirée fut Hannie Lips et le directeur musical, Dolf van der Linden[10].

 
En 1970, le RAI Congrescentrum d'Amsterdam accueille l'Eurovision.

En 1970, l'événement se déroula le samedi , au RAI Congrescentrum d'Amsterdam. La présentatrice de la soirée fut Willy Dobbe et le directeur musical, Dolf van der Linden[11]. À la suite de l'ex aequo de l'édition 1969, les quatre pays gagnants avaient présenté leur candidature pour organiser le concours. Il fut alors procédé à un tirage au sort et c'est ainsi que les Pays-Bas se retrouvèrent responsables de l'édition 1970[12]. À la suite du retrait de cinq pays, les responsables de la télévision publique néerlandaise durent adapter le déroulement du concours au retrait de cinq pays et à la participation de seulement douze autres. Ce faisant, ils modernisèrent les standards de l’Eurovision et créèrent un nouveau format, toujours appliqué à l'heure actuelle : le concours s’ouvre sur une séquence vidéo, présentant le pays organisateur, la ville hôte du concours et le bâtiment où il déroule. S’ensuit un mot d'introduction des présentateurs, afin de souhaiter la bienvenue aux téléspectateurs. Enfin, des cartes postales introduisent chaque chanson. Ce fut l'innovation principale de cette édition 1970 : l'introduction des cartes postales, courts-métrages, présentant au public les artistes et projetés avant chaque prestation[13].


En 1976, l'événement se déroula le samedi , au Nederlands Congresgebouw, à La Haye. La présentatrice de la soirée fut Corry Brokken et le directeur musical, Jan Steulen. Ce fut la toute première fois qu'une ancienne participante et une ancienne gagnante présenta le concours[14].

 
Le Nederlands Congresgebouw situé à La Haye reçoit le Concours à deux reprises, en 1976 et en 1980.

En 1980, l'événement se déroula le samedi , à nouveau au Nederlands Congresgebouw, à La Haye. La présentatrice de la soirée fut l'actrice Marlous Fluitsma et le directeur musical, Rogier van Otterloo[15]. Israël, qui avait organisé et remporté l'édition 1979, ne put se charger de l’organisation de l’édition 1980. La télévision publique israélienne ne parvint en effet pas à rassembler les fonds nécessaires à la production d’un autre évènement international. Sollicité, le gouvernement israélien refusa toute rallonge au budget de l’IBA. L’UER se tourna alors vers l’Espagne, qui avait terminé deuxième, et le Royaume-Uni, qui avait déjà organisé le concours à six reprises. Mais tous deux refusèrent. Ce fut finalement la télévision publique néerlandaise qui accepta d’organiser le concours. Le temps étant compté, NOS réutilisa essentiellement le schéma de production de l’édition 1976, ce qui explique les nombreuses similitudes entre ces deux éditions[16]. Mais NOS fixa la date du concours, au . Cela entraîna le désistement d’Israël, ce jour-là étant celui de Yom Hazikaron, commémoration nationale annuelle des victimes de guerre israéliennes. Ce fut la seule fois de l’histoire du concours où un pays vainqueur ne revint pas défendre son titre l’année suivante[15].

 
Le Rotterdam Ahoy, lieu hôte de l'édition 2021. Il devait accueillir l'événement en 2020 avant que la pandémie de COVID-19 n'oblige l'annulation du Concours.

En 2020, l'événement devait avoir lieu à Rotterdam Ahoy, à Rotterdam, cependant, la pandémie de COVID-19 en cours n'a pas permis le bon déroulement de l'événement, qui, pour la première fois de son histoire, est annulé. Le jour où la finale aurait dû avoir lieu, le 16 mai, l'événement Eurovision: Europe Shine a Light a été retransmis en direct depuis le Studio 21 du Media Park à Hilversum, où les artistes sélectionnés pour la compétition ont envoyé un clip où ils ont chanté Love Shine a Light, interprété à l'origine par Katrina and the Waves, ainsi que plusieurs gagnants et concurrents des éditions précédentes.

L'événement est reporté à 2021 : la ville et l'arène sont reconfirmées, les demi-finales se déroulant les 18 et 20 mai et la finale le 22 mai ; de nombreuses nations confirment également les artistes qui avaient été nominés pour l'édition précédente, mais avec des pièces plus récentes. Les présentateurs des trois soirées furent Edsilia Rombley, Chantal Janzen, Jan Smit et Nikkie de Jager. Dans le contexte de la pandémie de COVID-19, l'événement s'est déroulé avec des mesures préventives en place pour protéger la santé des artistes participants et des délégations. Deux pays n'ont pas pu se produire en direct : l'Australie en raison de restrictions de voyage et a donc enregistré une interprétation de leur chanson à l'avance, et l'Islande en raison de cas positifs dans leur délégation et a donc utilisé un enregistrement de leurs répétitions.

Faits notables modifier

En 1956, la représentante néerlandaise, Jetty Paerl, ouvrit le spectacle avec De vogels van Holland, qui devint de ce fait la toute première chanson présentée au concours[17].

En 1958, les Pays-Bas terminèrent à la dernière place. Ce fut la première fois de l'histoire du concours qu'un pays hôte termina à la dernière place, la seconde ayant eu lieu en 2015. Corry Brokken devint également la seule participante de l'histoire du concours à avoir terminé à la première et à la dernière place[18].

En 1960, Teddy Scholten devint la première gagnante à remettre le trophée de la victoire à son successeur[19]. Elle remit ainsi la coupe à Jacqueline Boyer, en lui disant : « Mes sincères félicitations ! Et pour l'avenir, bonne chance ! »

En 1966, la représentante néerlandaise, Milly Scott, fut la première artiste d'origine surinamaise et aussi la toute première artiste noire à participer au concours. Elle fut également la première artiste de l'histoire du concours à utiliser un micro portable[20].

En 2000, en plein milieu de la retransmission de la finale, les Pays-Bas furent frappés par une catastrophe majeure. Une usine de feux d'artifice située à Enschede prit feu et explosa, tuant 23 personnes et en blessant 947 autres. La télévision publique néerlandaise interrompit la retransmission du concours, afin de pouvoir diffuser en direct les nouvelles relatives au désastre. Les lignes téléphoniques destinées à recueillir les votes des téléspectateurs néerlandais furent réaffectées aux secours et à l'aide aux victimes. Par la suite, les responsables de la NOS expliquèrent avoir estimé inappropriée la retransmission d’un spectacle de divertissement en pareilles circonstances[21].

En 2010, la chanson néerlandaise avait été écrite et composée par Pierre Kartner. Plus connu sous le nom de Vader Abraham, il était l'auteur de la bande originale du premier dessin animé mettant en scène les Schtroumpfs. Il avait également écrit De oude muzikant, la chanson qui avait représenté les Pays-Bas au concours 1973 et terminé quatorzième[22]. La finale nationale néerlandaise se conclut, à la surprise générale, par un ex aequo. La production demanda à Pierre Kartner de trancher entre les deux candidats. Celui-ci, en direct à l’antenne, refusa d’endosser cette responsabilité. Il se livra à de longs atermoiements et proposa que l’on en décide à pile ou face. La production lui intima plus fermement de faire son choix et dans un haussement d’épaules, il désigna Sieneke, avant de quitter le plateau[23].

Représentants modifier

Édition Année Artiste(s) Chanson Langue(s) Traduction française Finale Demi-finale
Place Points Place Points
1re   1956 Jetty Paerl De vogels van Holland Néerlandais Les oiseaux de Hollande - -
Corry Brokken Voorgoed voorbij Néerlandais Fini à jamais - -
2e   1957 Net als toen Néerlandais Tout comme alors 01 31
3e   1958 Heel de wereld Néerlandais Le monde entier 09 01
4e   1959 Teddy Scholten 'n Beetje Néerlandais Un petit peu 01 21
5e   1960 Rudi Carrell Wat een geluk Néerlandais Quelle chance 12 02
6e   1961 Greetje Kauffeld Wat een dag Néerlandais Quelle journée 10 06
7e   1962 De Spelbrekers Katinka Néerlandais - 13 00
8e   1963 Annie Palmen Een speeldoos Néerlandais Une boîte à musique 13 00
9e   1964 Anneke Grönloh Jij bent mijn leven Néerlandais Tu es ma vie 10 02
10e   1965 Conny Vandenbos 't Is genoeg Néerlandais Ca suffit 11 05
11e   1966 Milly Scott Fernando en Filippo Néerlandais Fernando et Filippo 15 02
12e   1967 Thérèse Steinmetz Ring-dinge-ding Néerlandais - 14 02
13e   1968 Ronnie Tober Morgen Néerlandais Demain 16 01
14e   1969 Lenny Kuhr De troubadour Néerlandais Le troubadour 01 18
15e   1970 Hearts of Soul Waterman Néerlandais Verseau 07 07
16e   1971 Saskia & Serge Tijd Néerlandais Temps 06 85
17e   1972 Sandra & Andres Als het om de liefde gaat Néerlandais Lorsque cela concerne l'amour 04 106
18e   1973 Ben Cramer De oude muzikant Néerlandais Le vieux musicien 14 69
19e   1974 Mouth & MacNeal I See a Star Anglais Je vois une étoile 03 15
20e   1975 Teach-In Ding-a-dong Anglais - 01 152
21e   1976 Sandra Reemer The Party's Over Anglais La fête est finie 09 56
22e   1977 Heddy Lester De mallemolen Néerlandais Les chevaux de bois 12 35
23e   1978 Harmony 't Is OK Néerlandais C'est d'accord 13 37
24e   1979 Xandra Colorado Néerlandais Colorado 12 51
25e   1980 Maggie MacNeal Amsterdam Néerlandais Amsterdam 05 93
26e   1981 Linda Williams Het is een wonder Néerlandais C'est un miracle 09 51
27e   1982 Bill van Dijk Jij en ik Néerlandais Toi et moi 16 08
28e   1983 Bernadette Sing Me a Song Néerlandais, anglais Chante-moi une chanson 07 66
29e   1984 Maribelle Ik hou van jou Néerlandais Je t'aime 13 34
30e   1985 Retrait en 1985.
31e   1986 Frizzle Sizzle Alles heeft een ritme Néerlandais Tout a un rythme 13 40
32e   1987 Marcha Rechtop in de wind Néerlandais Debout dans le vent 05 83
33e   1988 Gerard Joling Shangri-La Néerlandais Shangri-La 09 70
34e   1989 Justine Pelmelay Blijf zoals je bent Néerlandais Reste tel que tu es 15 45
35e   1990 Maywood Ik wil alles met je delen Néerlandais Je veux tout partager avec toi 15 25
36e   1991 Retrait en 1991.
37e   1992 Humphrey Campbell Wijs me de weg Néerlandais Montre-moi le chemin 09 67
38e   1993 Ruth Jacott Vrede Néerlandais Paix 06 92
39e   1994 Willeke Alberti Waar is de zon? Néerlandais Où est le soleil ? 23 04
40e   1995 Relégation en 1995.
41e   1996 Maxine et Franklin Brown De eerste keer Néerlandais La première fois 07 78
42e   1997 Mrs Einstein Niemand heeft nog tijd Néerlandais Personne n'a plus le temps 22 05
43e   1998 Edsilia Rombley Hemel en aarde Néerlandais Ciel et terre 04 150
44e   1999 Marlayne One Good Reason Anglais Une bonne raison 08 71
45e   2000 Linda Wagenmakers No Goodbyes Anglais Pas d'au revoir 13 40
46e   2001 Michelle Out On My Own Anglais De moi-même 18 16
47e   2002 Relégation en 2002.
48e   2003 Esther Hart One More Night Anglais Une nuit de plus 13 45
49e   2004 Re-Union Without You Anglais Sans toi 20 11 06 146
50e   2005 Glennis Grace My Impossible Dream Anglais Mon rêve impossible   15 53
51e   2006 Treble Amambanda Langue construite, anglais -   20 22
52e   2007 Edsilia Rombley On Top of The World Anglais Au sommet du monde   21 38
53e   2008 Hind Your Heart Belongs to Me Anglais Ton cœur m'appartient   13 27
54e   2009 De Toppers Shine Anglais Brille   17 11
55e   2010 Sieneke Ik ben verliefd (Shalalie) Néerlandais Je suis amoureuse (Shalalie)   14 29
56e   2011 3JS Never Alone Anglais Jamais seul   19 13
57e   2012 Joan Franka You and Me Anglais Toi et moi   15 35
58e   2013 Anouk Birds Anglais Oiseaux 09 114 06 75
59e   2014 The Common Linnets Calm After the Storm Anglais Calme après la tempête 02 238 01 150
60e   2015 Trijntje Oosterhuis Walk Along Anglais Marche   14 33
61e   2016 Douwe Bob Slow Down Anglais Ralentis 11 153 05 197
62e   2017 O'G3NE Lights and Shadows Anglais Lumières et ombres 11 150 04 200
63e   2018 Waylon Outlaw in 'Em Anglais Hors-la-loi en eux 18 121 07 174
64e   2019 Duncan Laurence Arcade Anglais - 01 498 01 280
65e   2020 Jeangu Macrooy Grow Anglais Grandir Concours annulé à la suite de la pandémie de Covid-19.
 
65e   2021 Birth of a New Age Anglais, sranan Naissance d'un nouvel âge 23 11
 
66e   2022 S10 De diepte Néerlandais La profondeur 11 171 02 221
67e   2023 Mia Nicolai et Dion Cooper Burning Daylight Anglais Lumière du jour brûlante   13 7
68e   2024 Joost Klein Néerlandais
  • Première place
  • Deuxième place
  • Troisième place
  • Dernière place
  • Pays-Bas organisateurs

  Qualification automatique en finale
  Élimination en demi-finale

Galerie modifier

Chefs d'orchestre, commentateurs et porte-paroles modifier

Année Chef d'orchestre Commentateur(s) Porte-parole
1956 Fernando Paggi Piet te Nuyl -
1957 Dolf van der Linden Willem Duys
1958 Siebe van der Zee Piet te Nuyl
1959 Piet te Nuyl Siebe van der Zee
1960
1961
1962 Willem Duys Ger Lugtenburg
1963 Eric Robinson Pim Jacobs
1964 Dolf van der Linden Ageeth Scherphuis
1965 Teddy Scholten
1966
1967 Leo Nelissen Ellen Blazer
1968 Elles Berger Willem Duys
1969 Frans de Kok Pim Jacobs Leo Nelissen
1970 Dolf van der Linden Flip van der Schalie
1971 -
1972 Harry van Hoof
1973
1974 Willem Duys Dick van Bommel
1975
1976
1977 Ati Dijckmeester Ralph Inbar
1978 Willem Duys Dick van Bommel
1979 Ivo Niehe
1980 Rogier van Otterloo Pim Jacobs Flip van der Schalie
1981
1982
1983 Piet Souer Willem Duys
1984 Rogier van Otterloo Ivo Niehe
1985 retrait Gerrit den Braber retrait
1986 Harry van Hoof Leo van der Goot Joop van Zijl
1987 Rogier van Otterloo Willem van Beusekom Ralph Inbar
1988 Harry van Hoof Joop van Os
1989
1990
1991 retrait
1992 Harry van Hoof Willem van Beusekom Herman Slager
1993 Joop van Os
1994
1995 relégation Paul de Leeuw relégation
1996 Dick Bakker Willem van Beusekom Marga Bult
1997 Corry Brokken
1998 Conny Vandenbos
1999 - Edsilia Rombley
2000 Marlayne
2001
2002 relégation
2003 Marlayne
2004 Willem van Beusekom & Cornald Maas Esther Hart
2005 Nancy Coolen
2006 Cornald Maas & Paul de Leeuw Paul de Leeuw
2007
2008 Cornald Maas Esther Hart
2009 Yolanthe Cabau van Kasbergen
2010 Cornald Maas & Daniël Dekker
2011 Jan Smit & Daniël Dekker Mandy Huydts
2012 Viviënne van den Assem
2013 Cornald Maas
2014 Cornald Maas & Jan Smit Tim Douwsma
2015 Edsilia Rombley
2016 Trijntje Oosterhuis
2017 Douwe Bob
2018 O'G3NE
2019 Emma Wortelboer
2021 Cornald Maas & Sander Lantinga Romy Monteiro
2022 Cornald Maas & Jan Smit Jeangu Macrooy
2023 S10

Historique de vote modifier

Depuis 1975, les Pays Bas ont attribué le plus de points à :

Rang Pays Points
1   Belgique 184
2   Suède 181
3   France 155
4   Allemagne 149
5   Suisse 146
=   Norvège 146
7   Israël 142
8   Turquie 132
9   Danemark 129
10   Irlande 127

Depuis 1975, les Pays Bas ont reçu le plus de points de la part de :

Rang Pays Points
1   Belgique 177
2   Allemagne 135
3   Irlande 130
4   France 128
5   Autriche 124
6   Israël 120
=   Suisse 120
8   Norvège 110
9   Espagne 108
10   Suède 107

Bibliographie modifier

  • John Kennedy O'Connor, The Eurovision Song Contest. 50 Years. The Official History, Londres, Carlton Books Limited, .
  • (en) Jan Feddersen et Ivor Lyttle, Congratulations. 50 Years of The Eurovision Song Contest. The Official DVD. 1956-1980, Copenhague, CMC Entertainement, .

Références modifier

  1. a b c d e f g et h « The Netherlands in the Eurovision Song Contest », sur eurovision.tv (consulté le )
  2. « Eurovision Song Contest Lugano 1956 », sur eurovision.tv (consulté le )
  3. « Eurovision Song Contest Rome 1991 », sur eurovision.tv (consulté le )
  4. « Eurovision Song Contest Tallinn 2002 », sur eurovision.tv (consulté le )
  5. Kennedy O'Connor 2005, p. 165.
  6. Kennedy O'Connor 2005, p. 15.
  7. Feddersen et Lyttle 2005, p. 3.
  8. Kennedy O'Connor 2005, p. 36.
  9. « Recalling Sweden's first staging of the contest in 1975 », sur eurovision.tv (consulté le )
  10. « Eurovision Song Contest Hilversum 1958 », sur eurovision.tv (consulté le )
  11. « Eurovision Song Contest Amsterdam 1970 », sur eurovision.tv (consulté le )
  12. Kennedy O'Connor 2005, p. 40.
  13. Kennedy O'Connor 2005, p. 41.
  14. « Eurovision Song Contest The Hague 1976 », sur eurovision.tv (consulté le )
  15. a et b « Eurovision Song Contest The Hague 1980 », sur eurovision.tv (consulté le )
  16. Kennedy O'Connor 2005, p. 80.
  17. « 1956 », sur diggiloo.net (consulté le ).
  18. Kennedy O'Connor 2005, p. 13.
  19. Kennedy O'Connor 2005, p. 17.
  20. Kennedy O'Connor 2005, p. 28.
  21. « The end of a decade: Stockholm 2000 », sur eurovision.tv (consulté le )
  22. « Pierre Kartner to write Dutch entry... in Dutch! », sur eurovision.tv (consulté le )
  23. « The Netherlands picks Sieneke for Oslo », sur eurovision.tv (consulté le )

Liens externes modifier