Portugal au Concours Eurovision de la chanson

participation du Portugal à un concours de chant européen annuel

Le Portugal participe au Concours Eurovision de la chanson, depuis sa neuvième édition, en 1964, et l'a remporté à une reprise, en 2017.

Portugal au Concours Eurovision
Image illustrative de l’article Portugal au Concours Eurovision de la chanson
Pays Drapeau du Portugal Portugal
Radiodiffuseur RTP
Émission de présélection Festival da Canção
Participations
1re participation Eurovision 1964
Participations 55 (en 2024)
Meilleure place Médaille d'or, Europe 1er (en 2017)
Moins bonne place Dernier (en 1964, 1974, 1997 et 2018)
Liens externes
Page officielle du diffuseur
Page sur Eurovision.tv

Pour la participation la plus récente, voir :
Portugal au Concours Eurovision de la chanson 2023

Participation modifier

Le pays participe donc depuis 1964 et a manqué cinq éditions du concours : en 1970, 2000, 2002, 2013 et 2016[1].

En 1970, le Portugal décida de s'abstenir, mécontent du résultat de l'édition 1969 et du système de vote en usage[2]. En 2000 et 2002, le pays fut relégué, à la suite des résultats obtenus l’année précédente[3]. En 2013, le Portugal décida de se retirer pour des raisons financières[4]. En 2016, le pays se retira à nouveau, sans citer de motif particulier[5]. Ce fut la troisième fois que le Portugal manqua une édition du Concours organisée par la Suède.

Depuis l'instauration des demi-finales, en 2004, le Portugal a participé à huit finales du concours : en 2008, 2009, 2010, 2017, 2018, 2021, 2022 et 2023[1].

Organisation modifier

La sélection nationale portugaise pour l'Eurovision est le Festival da Canção (le Festival de la Chanson). Il est organisé par la télévision publique portugaise, la RTP[6].

Depuis sa première participation, le Portugal a toujours été représenté, sans exception aucune, par des chansons en portugais. Pour l'édition 2021, le pays déroge à son habitude et envoie une chanson en anglais.

Résultats modifier

Le Portugal a remporté le concours à une reprise, en 2017, avec la chanson Amar pelos dois, interprétée par Salvador Sobral[1].

Ce fut la première victoire portugaise au concours après cinquante-trois ans et quarante-neuf participations. Le pays a fait ses débuts en 1964 et détient ainsi le record du plus long intervalle de temps écoulé entre une première participation et une première victoire. Ce record était précédemment détenu par la Finlande.

Ce fut la première victoire d'une chanson en portugais et la première fois depuis 2007 qu'une chanson chantée intégralement dans une autre langue que l'anglais remporta le concours. Le Portugal marqua également un nouveau record de points, surpassant celui de l'Ukraine, en 2016.

Le pays a en outre remporté une demi-finale, en 2017. Le second meilleur classement du pays en finale est la sixième place de Lúcia Moniz en 1996. Le Portugal a également terminé à la deuxième place de sa demi-finale, en 2008[1].

A contrario, le Portugal a terminé quatre fois à la dernière place, en finale : en 1964, 1974, 1997 et 2018. Deux de ces dernières places se sont soldées par un nul point : en 1964 et 1997[1].

Le Portugal fait partie des huit pays participants à avoir terminé à la dernière place lors de leurs débuts, avec l'Autriche (en 1957), Monaco (en 1959), Malte (en 1971), la Turquie (en 1975), la Lituanie (en 1994), la Tchéquie (en 2007) et Saint-Marin (en 2008).

Pays hôte modifier

 
L'Altice Arena de Lisbonne accueille l'Eurovision pour la première fois au Portugal.

Le Portugal a organisé le concours à une reprise, en 2018.

L'évènement s'est déroulé à l'Altice Arena de Lisbonne les 8, 10 et . Daniela Ruah, Catarina Furtado, Sílvia Alberto et Filomena Cautela étaient les quatre présentatrices qui animaient les demi-finales et la finale. Pour la première fois depuis l'édition de 2010, la scène ne comprenait pas d'écrans LED dans le but de « concentrer toute l'attention sur les artistes et leurs chansons » comme l'indiqua Ola Melzig, l'un des producteurs du concours.

Faits notables modifier

En 1967, le représentant portugais, Eduardo Nascimento, fut le tout premier artiste d'origine angolaise et le tout premier artiste masculin noir à participer au concours.

En 1970, le Portugal se retira tardivement. Le pays avait alors déjà choisi sa chanson : Onde vais rio que eu canto, interprétée par Sergio Borges.

Marcelo Caetano, qui succéda à Salazar, en 1968, à la tête de l'Estado Novo, instaura quelques réformes, dont un allégement de la censure des médias. L'opposition de gauche put ainsi jouer un rôle plus important dans l'écriture des chansons représentant le pays au concours. En 1973, le Portugal fut représenté par la chanson de Fernando Tordo, Tourada (Corrida), qui utilisait la corrida comme une métaphore de la lutte des Portugais contre le régime autoritaire de l'Estado Novo[7].

En 1974, la chanson portugaise, E depois do adeus, passa à l'histoire comme la seule chanson du concours à avoir lancé une révolution. Quelques semaines après avoir été chantée par le candidat portugais au concours, c'est sa diffusion dans une émission de Radio Renascença qui donne le signal de départ du coup militaire qui renversa la dictature portugaise alors en place, lors de la révolution des Œillets [8].

En 1975, la chanson portugaise, Madrugada, était un hommage rendu à la révolution des Œillets, qui avait eu lieu l'année précédente. Les responsables du concours eurent le plus grand mal à décourager le représentant portugais, Duarte Mendes à monter sur scène avec son uniforme et son fusil[9].

En 2017, pour la première fois, le Portugal remporte la victoire au concours avec un record de 758 points, qui devient le record du plus grand nombre de points attribués à une chanson gagnante. En outre, le Portugal est le pays qui détient le record du plus grand nombre d'années d'écart entre sa première participation et sa première victoire (vainqueur à sa quarante-neuvième participation, cinquante-trois ans après sa première apparition en 1964).

Représentants modifier

Édition Année Artiste(s) Chanson Langue(s) Traduction française Finale Demi-finale
Place Points Place Points
9e   1964 António Calvário Oração Portugais Prière 13 00
10e   1965 Simone de Oliveira Sol de inverno Portugais Soleil d'hiver 13 01
11e   1966 Madalena Iglésias Ele e ela Portugais Lui et elle 13 06
12e   1967 Eduardo Nascimento O vento mudou Portugais Le vent a changé 12 03
13e   1968 Carlos Mendes Verão Portugais L'été 11 05
14e   1969 Simone de Oliveira Desfolhada portuguesa Portugais Effeuillage portugais 15 04
15e   1970 Retrait en 1970.
16e   1971 Tonicha Menina Portugais Jeune fille 09 83
17e   1972 Carlos Mendes A festa da vida Portugais La fête de la vie 07 90
18e   1973 Fernando Tordo Tourada Portugais Corrida 10 80
19e   1974 Paulo de Carvalho E depois do adeus Portugais Et après l'adieu 14 03
20e   1975 Duarte Mendes Madrugada Portugais Aube 16 16
21e   1976 Carlos do Carmo Uma flor de verde pinho Portugais Une fleur de pin vert 12 24
22e   1977 Os Amigos Portugal no coração Portugais Portugal dans le cœur 14 18
23e   1978 Gemini Dai li dou Portugais - 17 05
24e   1979 Manuela Bravo Sobe, sobe, balão sobe Portugais Monte, monte, ballon, monte 09 64
25e   1980 José Cid Um grande, grande amor Portugais Un grand, grand amour 07 71
26e   1981 Carlos Paião Playback Portugais - 18 09
27e   1982 Doce Bem bom Portugais Très bon 13 32
28e   1983 Armando Gama Esta balada que te dou Portugais Cette ballade que je te donne 13 33
29e   1984 Maria Guinot Silêncio e tanta gente Portugais Du silence et tant de gens 11 38
30e   1985 Adelaide Penso em ti (eu sei) Portugais Je pense à toi (je sais) 18 09
31e   1986 Dora Não sejas mau para mim Portugais Ne soit pas méchant avec moi 14 28
32e   1987 Nevada Neste barco à vela Portugais Dans ce navire à voile 18 15
33e   1988 Dora Voltarei Portugais Je reviendrai 18 05
34e   1989 Da Vinci Conquistador Portugais 16 39
35e   1990 Nucha Há sempre alguém Portugais Il y a toujours quelqu'un 20 09
36e   1991 Dulce Pontes Lusitana paixão Portugais Passion lusitanienne 08 62
37e   1992 Dina Amor d'água fresca Portugais Un amour d'eau fraîche 17 26
38e   1993 Anabela A cidade (até ser dia) Portugais La ville (jusqu'à l'aube) 10 60
39e   1994 Sara Tavares Chamar a música Portugais Appeler la musique 08 73
40e   1995 Tó Cruz Baunilha e chocolate Portugais Vanille et chocolat 21 05
41e   1996 Lúcia Moniz O meu coração não tem cor Portugais Mon cœur n'a pas de couleur 06 92 18 32
42e   1997 Célia Lawson Antes do adeus Portugais Avant l'adieu 24 00
43e   1998 Alma Lusa Se eu te pudesse abraçar Portugais Si je pouvais t'embrasser 12 36
44e   1999 Rui Bandeira Como tudo começou Portugais Comment tout a commencé 21 12
45e   2000 Relégation en 2000.
46e   2001 MTM Eu só sei ser feliz assim Portugais C'est la seule manière que je connaisse d'être heureux 17 18
47e   2002 Relégation en 2002.
48e   2003 Rita Guerra Deixa-me sonhar (só mais uma vez) Portugais, anglais Laisse-moi rêver (seulement une fois de plus) 22 13
49e   2004 Sofia Vitória Foi magia Portugais C'était magique   15 38
50e   2005 2B Amar Portugais Aimer   17 51
51e   2006 Nonstop Coisas de nada Portugais, anglais Des choses sans importance   19 26
52e   2007 Sabrina Dança comigo (Vem ser feliz) Portugais, espagnol, français, anglais Danse avec moi (Viens être heureux)   11 88
53e   2008 Vânia Fernandes Senhora do mar (Negras águas) Portugais Dame de la mer (Eaux noires) 13 69 02 120
54e   2009 Flor-de-Lis Todas as ruas do amor Portugais Toutes les rues de l'amour 15 57 08 70
55e   2010 Filipa Azevedo Há dias assim Portugais Il y a des jours comme ça 18 43 04 89
56e   2011 Homens da Luta A luta é alegria Portugais La lutte, c'est la joie   18 22
57e   2012 Filipa Sousa Vida minha Portugais Ma vie   13 39
58e   2013 Retrait en 2013.
59e   2014 Suzy Quero ser tua Portugais Je veux être à toi   11 39
60e   2015 Leonor Andrade Há um mar que nos separa Portugais Il y a une mer qui nous sépare   14 19
61e   2016 Retrait en 2016.
62e   2017 Salvador Sobral Amar pelos dois Portugais Aimer pour deux 01 758 01 370
63e   2018 Cláudia Pascoal O Jardim Portugais Le jardin 26 39
 
64e   2019 Conan Osíris Telemóveis Portugais Téléphones   15 51
65e   2020 Elisa Medo de sentir Portugais La peur de ressentir Concours annulé à la suite de la pandémie de COVID-19.
65e   2021 The Black Mamba Love Is on My Side Anglais L'amour est de mon côté 12 153 04 239
66e   2022 MARO Saudade, saudade Anglais, portugais Nostalgie, nostalgie 09 207 04 208
67e   2023 Mimicat Ai Coração Portugais Oh mon cœur 23 59 09 74
68e   2024
  • Première place
  • Deuxième place
  • Troisième place
  • Dernière place
  • Portugal organisateur

  Qualification automatique en finale
  Élimination en demi-finale

Galerie modifier

Chefs d'orchestre, commentateurs et porte-paroles modifier

Année Chef d'orchestre Commentateur(s) Porte-parole
1964 Kai Mortensen Gomes Ferreira Maria Manuela Furtado
1965 Fernando de Carvalho Henrique Mendes
1966 Jorge Costa Pinto
1967 Armando Tavares Belo
1968 Joaquim Luís Gomes Fialho Gouveia
1969 Ferrer Trindade Henrique Mendes
1970 retrait retrait
1971 Jorge Costa Pinto -
1972 Richard Hill
1973 Jorge Costa Pinto Artur Agostinho
1974 José Calvário Henrique Mendes
1975 Pedro Osório Júlio Isidro Ana Zanatti
1976 Thilo Krassman ?
1977 José Calvário
1978 Thilo Krassman Eládio Clímaco
1979 Fialho Gouveia João Abel da Fonseca
1980 Jorge Machado Eládio Clímaco Teresa Cruz
1981 Shegundo Galarza ? Margarida Mercês de Mello
1982 Luís Duarte Fialho Gouveia
1983 Mike Sergeant Eládio Clímaco João Abel Fonseca
1984 Pedro Osório Fialho Gouveia Eládio Clímaco
1985 José Calvário Eládio Clímaco Maria Margarida Gaspar
1986 Colin Frechter Fialho Gouveia Margarida Mercês de Mello
1987 Jaime Oliveira Maria Margarida Gaspar Ana Zanatti
1988 José Calvário Margarida Mercês de Mello Maria Margarida Gaspar
1989 Luís Duarte Ana Zanatti Margarida Mercês de Mello
1990 Carlos Alberto Moniz Ana do Carmo João Abel Fonseca
1991 Fernando Correia Martins Maria Margarida Gaspar
1992 Carlos Alberto Moniz Eládio Clímaco Ana Zanatti
1993 Armindo Neves Isabel Bahia Margarida Mercês de Mello
1994 Thilo Krassman Eládio Clímaco Isabel Bahia
1995 Ana do Carmo Serenella Andrade
1996 Pedro Osório Maria Margarida Gaspar Cristina Rocha
1997 Thilo Krassman Carlos Ribeiro
1998 Mike Sergeant Rui Unas Lúcia Moniz
1999 - Manuel Luís Goucha
2000 Eládio Clímaco relégation
2001 Margarida Mercês de Mello
2002 relégation
2003 Margarida Mercês de Mello Helena Ramos
2004 Eládio Clímaco Isabel Angelino
2005
2006 Cristina Alves
2007 Isabel Angelino & Jorge Gabriel Francisco Mendes
2008 Isabel Angelino Sabrina
2009 Hélder Reis Helena Coelho
2010 Sérgio Mateus Ana Galvão
2011 Sílvia Alberto Joana Teles
2012 Pedro Granger
2013 Sílvia Alberto retrait
2014 Sónia Araújo Joana Teles
2015 Hélder Reis & Ramon Galarza Suzy
2016 Hélder Reis retrait
2017 José Carlos Malato & Nuno Galopim [10] Filomena Cautela
2018 Hélder Reis & Nuno Galopim Pedro Fernandes
2019 José Carlos Malato & Nuno Galopim Inês Lopes Gonçalves
2021 Elisa Silva
2022 Nuno Galopim Pedro Tatanka
2023 José Carlos Malato, Nuno Galopim Maro

Historique de vote modifier

Depuis 1975, le Portugal a attribué en finale le plus de points à :

Rang Pays Points
1   Espagne 219
2   Italie 210
3   Royaume-Uni 172
4   Allemagne 165
5   France 150
6   Suède 145
7   Ukraine 128
8   Israël 127
9   Belgique 116
=   Irlande 116

Depuis 1975, le Portugal a reçu en finale le plus de points de la part de :

Rang Pays Points
1   France 201
2   Espagne 161
3   Suisse 137
4   Pays-Bas 97
5   Islande 83
6   Norvège 70
=   Grèce 70
8   Allemagne 65
9   Suède 61
10   Belgique 57

Bibliographie modifier

  • (en) John Kennedy O'Connor, The Eurovision Song Contest. 50 Years. The Official History, Londres, Carlton Books Limited, .

Références modifier

  1. a b c d et e (en) « Portugal », sur Eurovision Song Contest (consulté le ).
  2. Kennedy O'Connor 2005, p. 40.
  3. (en) « Tallinn 2002 », sur Eurovision Song Contest (consulté le ).
  4. (en) « Stories », sur eurovision.tv (consulté le ).
  5. « Portugal: Withdraws From Eurovision 2016 » (consulté le )
  6. « rtp.pt/tvonline/sites/festival… »(Archive.orgWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?).
  7. (en) Dean Vuletic, Postwar Europe and the Eurovision Song Contest, Bloomsbury, , p. 84
  8. Kennedy O'Connor 2005, p. 59.
  9. Kennedy O'Connor 2005, p. 62.
  10. (pt) « José Carlos Malato comentador em Kiev », sur wordpress.com, (consulté le ).