Ouvrir le menu principal

Russie au Concours Eurovision de la chanson

Russie au Concours Eurovision
Image illustrative de l’article Russie au Concours Eurovision de la chanson
Pays Drapeau de Russie Russie
Radio diffuseur Perviy Kanal
Participations
1re participation Eurovision 1994
Participations 22 (en 2019)
Meilleure place Médaille d'or, Europe 1er (en 2008)
Moins bonne place 15e en demi-finale (en 2018)
Liens externes
Page officielle du diffuseur
Page sur Eurovision.tv

Pour la participation la plus récente, voir :
Russie au Concours Eurovision de la chanson 2019

La Russie participe au Concours Eurovision de la chanson, depuis sa trente-neuvième édition, en 1994, et l’a remporté à une reprise, en 2008[1].

ParticipationModifier

Le pays participe donc depuis 1994 et a manqué quatre éditions du concours : en 1996, 1998, 1999 et 2017[1].

En 1996, l'UER instaura une épreuve de présélection, au terme de laquelle la Russie fut éliminée[2]. En 1998, le pays fut relégué à la suite des résultats obtenus l'année précédente, puis s'abstint de concourir en 1999[3]. En 2017, la chanteuse russe Yulia Samoilova, initialement choisie, fut interdite d'entrée sur le territoire ukrainien, alors que le concours se déroulait à Kiev. Par conséquent, la télévision russe préféra se retirer[4].

Depuis l'instauration des demi-finales, en 2004, la Russie a manqué la finale à une reprise : en 2018.

RésultatsModifier

La Russie a remporté le concours à une reprise, en 2008, avec la chanson Believe, interprétée par Dima Bilan[5]. Pour sa prestation, celui-ci se fit accompagner par le violoniste hongrois Edvin Marton et le triple champion du monde de patinage artistique, Evgeni Plushenko[6].

La Russie a en outre remporté trois demi-finales : en 2012, 2015 et 2016. Le pays a également terminé à cinq reprises à la deuxième place : en finale, en 2000, 2006, 2012 et 2015 ; en demi-finale, en 2013. Il a terminé à six reprises à la troisième place : en finale, en 2003, 2007, 2016 et 2019 ; en demi-finale, en 2006 et 2008. La Russie n'a jamais terminé à la dernière place, ni obtenu de nul point[1].

Pays hôteModifier

 
L'Olimpiisky Indoor Arena de Moscou accueille l'évènement en 2009.

La Russie a organisé le concours à une reprise, en 2009.

L’évènement se déroula les mardi 12, jeudi 14 et samedi 16 mai 2009, à l'Olimpiisky Indoor Arena, à Moscou[7]. Les présentateurs des demi-finales furent Natalia Vodianova et Andreï Malakhov. Les présentateurs de la finale furent Alsou et Ivan Ourgant. Ce fut la toute première fois que des présentateurs différents officièrent pour les trois soirées[8]. Le budget alloué pour l’évènement fut de 30 millions d’euros, un montant encore inédit dans l’histoire de l’Eurovision[9]. La scène fut conçue par le designer new-yorkais John Casey, qui était déjà l'auteur de la scène de l'édition 1997[10]. Il créa un ensemble impressionnant, inspiré par l'avant-garde russe et le constructivisme[11] et qui intégrait un tiers de tous les écrans LED disponibles au monde[8].

Faits notablesModifier

En 1994, la prestation la plus remarquée et la plus commentée de la soirée, fut celle de la représentante russe, Youddiph. Elle avait en effet revêtu une robe rouge modulable dont elle changea l’apparence au fil de sa chanson[12].

En 1997, la représentante russe, Alla Pugacheva, était une très grande star dans son pays. Elle y avait déjà vendu des millions de disques et avait rencontré autant de succès au théâtre, au cinéma et dans la mode[13]. Alla Pugacheva arriva à Dublin, certaine de sa victoire et se comporta comme une véritable diva, à la grande surprise des autres candidats. Elle commanda notamment une limousine pour ses déplacements et se fit accompagner partout par une nuée de journalistes et de photographes. Elle termina finalement quinzième[14].

En 2003, les représentantes russes étaient le groupe t.A.T.u., qui avait déjà remporté un grand succès commercial en 2002, avec All The Things She Said. Il s’agissait d’un duo composé des chanteuses Lena Katina et Julia Volkova, supposées entretenir une relation homosexuelle[15]. Tout cela n’était en fait qu’une ruse commerciale, inventée par leur manager Ivan Shapovalov[16]. Durant la semaine des répétitions, Katina et Volkova se signalèrent par leur comportement capricieux, notamment en arrivant en retard à certaines répétitions, en en manquant d’autres et en boycottant les conférences de presse[15]. Leur manager annonça en outre qu’elles s’embrasseraient sur la bouche durant leur prestation. Elles durent cependant y renoncer, après que l’UER les eut menacées de disqualification[17].

En 2009, la représentante russe, Anastassia Prykhodko, utilisa un effet spécial inédit pour prestation. Son visage apparut sur six écrans différents, en train de chanter de concert avec elle. Au fil de la chanson cependant, les visages se mirent à vieillir subtilement et leurs cheveux à grisonner. Tout à la fin, les visages étaient devenus ceux d'une vieille femme en pleurs.

ReprésentantsModifier

Année Artiste(s) Chanson Langue(s) Traduction française Finale Demi-finale
Place Points Place Points
1994 Youddiph Vechny strannik Russe Errant éternel 09 70
1995 Philipp Kirkorov Kolybelnaya dlya vulkana Russe Berceuse pour un volcan 17 07
1996 Andrej Kosinskij Ja eto ja Russe Je suis qui je suis   26 14
1997 Alla Pougatcheva Primadonna Russe - 15 33
Retrait en 1998 et 1999.
2000 Alsou Solo Anglais Seule 02 155
2001 Mumiy Troll Lady Alpine Blue Anglais Lady bleu alpin 12 37
2002 Prime Minister Northern Girl Anglais Fille du nord 10 55
2003 t.A.T.u. Ne ver', ne boysia Russe Ne crois pas, n'aie pas peur 03 164
2004 Julia Savicheva Believe Me Anglais Crois-moi 11 67  
2005 Natalia Podolskaya Nobody Hurt No One Anglais Personne ne blesse personne 15 57  
2006 Dima Bilan Never Let You Go Anglais Ne jamais te laisser partir 02 248 03 217
2007 Serebro Song Number 1 Anglais Chanson numéro 1 03 207  
2008 Dima Bilan Believe Anglais Crois 01 272 03 135
2009 Anastasiya Prykhodko Mamo Russe, ukrainien Maman 11 91  
2010 Peter Nalitch and Friends Lost and Forgotten Anglais Perdu et oublié 11 90 07 74
2011 Alekseï Vorobiev Get You Anglais, russe T'avoir 16 77 09 64
2012 Buranovskie Babuški Party for Everybody Oudmourte, anglais La fête pour tous 02 259 01 152
2013 Dina Garipova What If Anglais Et si 05 174 02 156
2014 Les jumelles Tolmatchevy Shine Anglais Brille 07 89 06 63
2015 Polina Gagarina A Million Voices Anglais Un million de voix 02 303 01 182
2016 Sergueï Lazarev You Are the Only One Anglais Tu es la seule 03 491 01 342
2017 Yulia Samoilova Flame Is Burning Anglais La flamme brûle Retrait par disqualification.[18]
2018 I Won't Break Anglais Je ne briserai pas   15 65
2019 Sergueï Lazarev Scream Anglais Crie 03 370 06 217
2020
  • Première place
  • Deuxième place
  • Troisième place
  • Dernière place

  Qualification automatique en finale
  Élimination en demi-finale

GalerieModifier

Chefs d'orchestre, commentateurs et porte-parolesModifier

Historique de voteModifier

Depuis 1994, la Russie a attribué en finale le plus de points à :

Rang Pays Points
1   Azerbaïdjan 112
2   Ukraine 101
3   Arménie 91
4   Norvège 70
5   Grèce 69

Depuis 1994, la Russie a reçu en finale le plus de points de la part de :

Rang Pays Points
1   Estonie 181
2   Biélorussie 166
3   Lettonie 164
4   Israël 134
5   Arménie 126
=   Moldavie 126

RéférencesModifier

  1. a b et c « Russia in the Eurovision Song Contest », sur eurovision.tv (consulté le 4 mars 2019)
  2. KENNEDY O’CONNOR John, The Eurovision Song Contest. 50 Years. The Official History, Londres, Carlton Books Limited, 2005, p.144.
  3. « Eurovision Song Contest Birmingham 1998 », sur eurovision.tv (consulté le 4 mars 2019)
  4. (en-US) Eurovision News et Participants News, « Russia: Officially withdraws from the Eurovision Song Contest 2017 », sur Eurovision News, Polls and Information by ESCToday, (consulté le 4 mars 2019)
  5. « Eurovision Song Contest Belgrade 2008 », sur eurovision.tv (consulté le 4 mars 2019)
  6. « The end of a decade: Belgrade 2008 », sur eurovision.tv (consulté le 4 mars 2019)
  7. « Eurovision Song Contest Moscow 2009 », sur eurovision.tv (consulté le 4 mars 2019)
  8. a et b « The end of a decade: Moscow 2009 », sur eurovision.tv (consulté le 4 mars 2019)
  9. HAUTIER Jean-Pierre, La folie de l’Eurovision, Bruxelles, Éditions de l’Arbre, 2010, p.163.
  10. « Countdown to Baku - Moscow 2009 », sur eurovision.tv (consulté le 4 mars 2019)
  11. « Exclusive: This is the stage for Moscow 2009! », sur eurovision.tv (consulté le 4 mars 2019)
  12. KENNEDY O’CONNOR John, op.cit., p.139.
  13. KENNEDY O’CONNOR John, op.cit., p.150.
  14. HAUTIER Jean-Pierre, op.cit., p.102.
  15. a et b « Eurovision Song Contest Riga 2003 », sur eurovision.tv (consulté le 4 mars 2019)
  16. KENNEDY O’CONNOR John, op.cit., p.174.
  17. « The end of a decade: Tallinn 2002 », sur eurovision.tv (consulté le 4 mars 2019)
  18. « EBU: "Russia no longer able to take part in Eurovision 2017" - Eurovision Song Contest Lisbon 2018 », sur eurovision.tv (consulté le 13 avril 2018)