Concours Eurovision de la chanson 2010

concours de musique européen
Concours Eurovision de la chanson 2010

Share The Moment

Description de l'image ESC 2010 logo.png.
Dates
1re demi-finale
2e demi-finale
Finale
Retransmission
Lieu Telenor Arena, Bærum
Drapeau de la Norvège Norvège
Présentateur(s) Nadia Hasnaoui
Haddy Jatou N'jie
Erik Solbakken
Superviseur exécutif Svante Stockselius
Télédiffuseur hôte NRK
Ouverture Finale : Fairytale par Alexander Rybak
Entracte 1re demi-finale : Human Sounds, par le Chœur philharmonique d'Oslo et la Bårdar Dance Academy
2e demi-finale : Andreas Jakop Palkin
Finale : Flash mob sur la chanson Glow de Madcon
Participants
Nombre de participants 39
Débuts Aucun
Retour Géorgie
Retrait Andorre
Hongrie
Monténégro
Tchéquie
Carte de participation.
  • Pays participants qualifiés pour la finale
  • Pays participants non qualifiés pour la finale
  • Pays ayant participé dans le passé, mais pas en 2010
Résultat
Chanson gagnante Satellite
par Lena Meyer-Landrut
Allemagne
Système de vote Chaque pays attribua 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 10 et 12 points à ses 10 chansons favorites.
Nul point Aucun

Le Concours Eurovision de la chanson 2010 a été la cinquante-cinquième édition du concours. Il s'est déroulé les mardi 25, jeudi 27 et samedi 29 mai 2010, à Bærum, dans la banlieue d'Oslo, en Norvège. Le slogan de cette édition est Share the Moment (en français Partagez l'instant).

Il a été remporté par l'Allemagne, avec la chanson Satellite, interprétée par Lena Meyer-Landrut. L'Allemagne ayant obtenu 246 points, La Turquie et la Roumanie complètent le podium avec respectivement 170 et 162 points [1].

OrganisationModifier

 
La Telenor Arena.

La Norvège, qui avait remporté l'édition 2009, se chargea de l’organisation de l’édition 2010. Le budget alloué fut de 24 millions d’euros (plus précisément 211 millions de couronnes norvégiennes), un montant à la fois inférieur à celui de l’édition 2009 et supérieur à celui de l’édition 2008. Ce budget fut décidé conjointement par le ministre de la culture norvégien, Trond Giske, et le directeur général de la NRK, Hans-Tore Bjerkaas. Néanmoins, pour le réunir, la télévision publique norvégienne dut vendre ses droits de diffusion de la Coupe du monde de football 2010[2].

Oslo fut rapidement choisie comme ville-hôte. La capitale norvégienne était en effet la seule ville du pays dotée des infrastructures nécessaires à pareil évènement. La production hésita un temps entre l'Oslo Spektrum, où avait déjà été organisé le concours en 1996, et la Telenor Arena, stade couvert inauguré en 2009. Cette dernière fut finalement choisie, car elle avait une capacité d'accueil supérieure : 23 000 personnes au total[3].

L’éruption du volcan islandais Eyjafjöll, à partir du 20 mars 2010, vint perturber la bonne organisation du concours. De nombreuses liaisons aériennes furent suspendues à cause du nuage de cendres produit par le volcan. Cela retarda le planning initial de l’équipe norvégienne chargée de la réalisation des cartes postales[4]. L’arrivée des délégations étrangères pour les répétitions en fut également compliquée. Certaines durent trouver des modes de transport de remplacement et recourir au train ou au bateau pour gagner Oslo[5].

Nouvelles règlesModifier

L’UER décida d’harmoniser le système de vote entre la finale et les demi-finales. Le système employé l’année précédente pour la finale fut ainsi étendu à ces dernières. Chaque pays devrait désormais établir deux classements : le premier selon les votes des téléspectateurs ; le second selon les votes d'un jury de cinq spécialistes. Les deux classements seraient ensuite additionnés, en prenant comme base les places obtenues par chaque chanson. La moyenne des classements respectifs donnerait les résultats finaux du pays. En cas d'égalité entre deux chansons dans les résultats finaux, le classement des téléspectateurs l'emporterait sur celui du jury[6].

Pour la toute première fois, les téléspectateurs purent voter pour leurs chansons favorites dès le début de la retransmission, et non plus après que tous les concurrents soient passés sur scène[7].

Pays participantsModifier

Trente-neuf pays participèrent au cinquante-cinquième concours[8].

La Géorgie fit son retour, après son désistement polémique de l’année précédente. Quatre pays se retirèrent, essentiellement pour des raisons financières : Andorre, la Hongrie, le Monténégro et la Tchéquie[8].

Initialement, la Lituanie avait annoncé son retrait, également pour des raisons financières. Le pays revint cependant sur sa décision, une fois les fonds nécessaires trouvés[9].

Tirages au sortModifier

 
  • Pays participant à la première demi-finale
  • Pays votant lors de la première demi-finale
  • Pays participant à la deuxième demi-finale
  • Pays votant lors de la deuxième demi-finale

Les tirages au sort des ordres de passage se déroulèrent en plusieurs étapes. Premièrement, le partenaire commercial de l’UER pour le télévote, l’entreprise allemande Digame, répartit les demi-finalistes en cinq lots, selon leur historique de vote et leur proximité géographique[10].

Lot 1 Lot 2 Lot 3 Lot 4 Lot 5

Ensuite, le 7 février 2010, fut procédé au tirage au sort des ordres de passage pour les demi-finales. La moitié des pays de chaque lot furent inscrits dans la première demi-finale ; l'autre, dans la deuxième. Quant aux finalistes automatiques, l’Allemagne, l’Espagne et la France furent inscrits dans la première demi-finale ; la Norvège et le Royaume-Uni, dans la deuxième[10].

Format et thèmeModifier

Le superviseur délégué sur place par l'UER fut Svante Stockselius[11]. Ce fut la dernière fois qu'il occupa cette fonction, ayant officié depuis 2004.

L'identité visuelle du concours fut basée sur une série de bulles dorées, argentées et roses. Elles symbolisaient le rassemblement des personnes et la diversité des émotions, entourant le concours. Le slogan retenu fut « Share The Moment » (Partage le moment)[12].

Pour la première fois depuis 2002, la scène ne comportait aucun écran LED. Elle se composait d’un podium principal circulaire, entouré d’une bordure de dalles blanches lumineuses et relié par une rampe à un podium secondaire, lui aussi circulaire. Le plancher du podium principal était composé de carrés de plexiglas, illuminés par-dessous ; celui du podium secondaire était noir et opaque. L’arrière-fond était composé de multiples spots lumineux. Différents éléments de décor pouvaient être descendus des cintres, notamment des voilages blancs, des rideaux sombres et des chapelets de sphères rappelant le logo.

PrésentateursModifier

Les présentateurs des trois soirées furent Erik Solbakken, Haddy Jatou N'jie et Nadia Hasnaoui[11]. Ce fut la première fois depuis 1999 que le concours fut présenté simultanément par trois personnes. Tous les trois s'exprimèrent en anglais et français, ajoutant quelques mots en norvégien.

Erik Solbakken et Haddy Jatou N'jie se chargèrent plus particulièrement des interventions depuis la green room et Nadia Hasnaoui, des procédures de vote.

Cartes postalesModifier

Pour la toute première fois, les cartes postales furent projetées virtuellement dans la salle, au-dessus du public. Les lumières commençaient par s'éteindre complètement et des sphères dorées formaient la carte du pays participant. S'ouvrait un écran virtuel sur lequel était projetée une vidéo montrant des fans du concours qui se rassemblaient dans la capitale du pays. Ensuite, la caméra dévoilait la montée sur scène des concurrents, avant que les sphères ne forment le drapeau national du pays.

Les cartes de l’Arménie, de l’Azerbaïdjan, d'Israël et de la Serbie ne furent pas montrées entièrement, afin d’éviter toute polémique sur leurs frontières terrestres.

Première demi-finaleModifier

La première demi-finale eut lieu le mardi 25 mai 2010[11] et dura près de deux heures.

Dix-sept pays concoururent pour une des dix places en finale. L’Allemagne, l’Espagne et la France votèrent dans cette demi-finale[13].

La prestation des représentants moldaves, le groupe SunStroke Project, engendra un phénomène Internet semblable à celui du Rickroll. Le solo du saxophoniste Sergey Stepanov se répandit de façon virale et connut la célébrité sous le nom d’Epic Sax Guy[14].

Les paroles de la chanson slovaque, Horehronie, avait été écrite par le célèbre poète Kamil Peteraj. Il s'agissait d'une ode à la région montagneuse éponyme, située au centre de la Slovaquie et traversée par la rivière Hron[15].

Ce fut la première fois depuis 1998 que la chanson représentant la Grèce était écrite entièrement en grec moderne[16].

Initialement, les représentants biélorusses devaient interpréter la chanson Far Away. Mais, avant la date butoir fixée par l'UER, ils décidèrent de changer de morceau et optèrent finalement pour Butterflies[17].

OuvertureModifier

La première demi-finale débuta par une vidéo montrant les sphères du logo, en suspension dans les rues d'Oslo. Elles se réunirent dans le ciel étoilé pour faire apparaître le slogan « Share The Moment ». La caméra fit une plongée sur la salle, puis dévoila les trois présentateurs, debout au milieu du public. Nadia Hasnaoui lança la phrase rituelle : « Good evening, Europe ! » La caméra parcourut le public, tandis que les présentateurs montaient sur le podium secondaire d'où ils firent les présentations d'usage.

Pauses commercialesModifier

Durant la première pause commerciale, Erik Solbakken et Haddy Jatou N'jie firent une intervention depuis la green room.

Durant la seconde pause, fut montrée une vidéo sur la semaine des répétitions.

EntracteModifier

Le spectacle d'entracte débuta par une vidéo montrant Erik Solbakken guidant un groupe de fans à travers Oslo. Mais à chaque endroit visité, les fans se désintéressèrent des explications d’Erik Solbakken au profit des caméras qui les filmaient.

Puis, Nadia Hasnaoui revint sur la scène et expliqua que l’Europe comptait un grand nombre de langues et de cultures différentes ; mais que ce soir, tous les pays partageaient une musique et des sons semblables. Elle introduisit un montage vidéo, intitulé Human Sounds. Celui-ci remontait aux origines des sons et de la musique des hommes. Furent ainsi montrés des Européens produisant des sons avec leur bouche, des extraits de chants traditionnels et religieux, des morceaux de claquettes, d’opéra, de musique contemporaine. En guise de final, les acteurs, apparus dans le montage et appartenant au Chœur philharmonique d'Oslo et à la Bårdar Dance Academy, montèrent sur scène pour interpréter un ballet contemporain.

Nadia Hasnaoui toucha ensuite un mot des difficultés rencontrées par certaines délégations pour atteindre Oslo, à la suite de l'éruption de l’Eyjafjöll. Elle interviewa un fan venu spécialement d’Afrique du Sud pour assister au concours, ainsi que Magdalena Mroziński, la sœur du représentant polonais, Marcin Mroziński. L’entracte se conclut par la présentation des cinq chansons déjà qualifiées pour la finale.

VoteModifier

Les résultats du vote furent déterminés moitié par les téléspectateurs, moitié par les jurys nationaux. Les téléspectateurs votèrent par téléphone et par SMS pour leurs chansons préférées. Les votes ainsi exprimés furent agrégés en 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 10 et 12 points. Les jurys classèrent de même leurs chansons préférées. Les deux classements furent combinés pour donner les résultats finaux : les dix chansons les mieux classées étaient qualifiées pour la finale. Les détails du vote ne furent révélés qu’après la finale du samedi, pour maintenir le suspense intact[18].

Le vote fut lancé par Nadia Hasnaoui au moyen de la phrase rituelle « Europe, you can start voting now ! ». Le temps imparti pour le télévote fut conclu par un décompte des dix dernières secondes.

Les résultats furent révélés en direct par Nadia Hasnaoui. Dix enveloppes blanches virtuelles apparurent au milieu de l'écran. Chacune à leur tour et au hasard, elles se déplacèrent au premier plan gauche de l'écran. La caméra effectua alors plusieurs plans sur les participants assis dans la green room. Les enveloppes s'ouvrirent ensuite et dévoilèrent le drapeau national et le nom du pays qualifié, qui allèrent se ranger dans la partie droite de l'écran. La bande-son joua enfin un extrait de la chanson qualifiée.

RésultatsModifier

Durant l’annonce des résultats, la caméra fit systématiquement un plan sur les artistes qualifiés. Apparurent ainsi à l'écran et dans l'ordre : Vukašin Brajić, SunStroke Project et Olia Tira, Peter Nalitch, Yórgos Alkéos, Filipa Azevedo, 3+2, Milan Stanković, Tom Dice, Juliana Pasha et Hera Björk.

Dix pays se qualifièrent donc pour la finale : l'Albanie, la Belgique, la Biélorussie, la Bosnie-Herzégovine, la Grèce, l'Islande, la Moldavie, le Portugal, la Russie et la Serbie[19]. La demi-finale se conclut par la montée sur scène et l’acclamation des dix nouveaux finalistes. Les sept pays non qualifiés conservèrent leur droit de vote pour la finale.

Ce fut la première fois que la Belgique se qualifia et put participer à une finale, depuis 2004.

Ce fut la deuxième année consécutive que la Lettonie termina dernière de sa demi-finale.

Ordre[19] Pays[19] Artiste(s)[19] Chanson[19] Langue(s) Place[19] Points[19]
01   Moldavie SunStroke Project & Olia Tira Run Away Anglais 10 52
02   Russie Peter Nalitch and Friends Lost and Forgotten Anglais 07 74
03   Estonie Malcolm Lincoln & Manpower 4 Siren Anglais 14 39
04   Slovaquie Kristina Horehronie Slovaque 16 24
05   Finlande Kuunkuiskaajat Työlki ellää Finnois 11 49
06   Lettonie Aisha What For? Anglais 17 11
07   Serbie Milan Stanković Ovo je Balkan Serbe 05 79
08   Bosnie-Herzégovine Vukašin Brajić Thunder and Lightning Anglais 08 59
09   Pologne Marcin Mroziński Legenda Anglais, polonais 13 44
10   Belgique Tom Dice Me and My Guitar Anglais 01 167
11   Malte Thea Garrett My Dream Anglais 12 45
12   Albanie Juliana Pasha It's All About You Anglais 06 76
13   Grèce Yórgos Alkéos & Friends ÓPA
(ΏΠΑ)
Grec 02 133
14   Portugal Filipa Azevedo Há dias assim Portugais 04 89
15   Macédoine Gjoko Taneski Jas ja imam silata
(Јас ја имам силата)
Macédonien 15 37
16   Biélorussie 3+2 feat. Robert Wells Butterflies Anglais 09 59
17   Islande Hera Björk Je ne sais quoi Anglais, français 03 123

Deuxième demi-finaleModifier

La deuxième demi-finale eut lieu le jeudi 27 mai 2010[11] et dura près de deux heures.

Dix-sept pays concoururent pour une des dix places en finale. La Norvège et le Royaume-Uni votèrent dans cette demi-finale[20].

La représentante azerbaïdjanaise, Safura, faillit ne jamais participer au concours. Lors du tournage du clip vidéo de sa chanson, elle manqua de se noyer. Une scène devait la montrer, chantant dans une piscine, entourée de voilages flottants. Mais à l’issue d’une prise, en tentant de remonter à la surface, Safura s’emmêla dans les voilages. Elle fut secourue in extremis par son équipe[21].

La sélection ukrainienne connut de nombreux rebondissements. Initialement, la télévision publique avait choisi le chanteur Vasyl Lazarovitch pour la représenter. À l’issue d’une première finale, la chanson I Love You l’emporta. Les responsables ukrainiens se ravisèrent cependant et décidèrent d’organiser une nouvelle finale. Vasyl Lazarovitch y participa avec I Love You, mais ne finit qu’à la septième place. La première place fut cette fois décrochée par la chanteuse Alyosha et sa chanson To Be Free. Mais il apparut que cette dernière avait déjà été publiée en 2008 et qu’elle était en outre suspectée de plagiat. La télévision ukrainienne dut la disqualifier et en chercher une nouvelle, en toute hâte. C’est finalement Sweet People qui fut retenue. Entre-temps, la date butoir du 22 mars 2010, fixée par l’UER pour la sélection des chansons, avait été dépassée. La télévision publique ukrainienne se vit infliger une amende par le Groupe de Référence de l’Union[22].

La chanson néerlandaise avait été écrite et composée par Pierre Kartner. Plus connu sous le nom de Vader Abraham, il était l'auteur de la bande originale du premier dessin animé mettant en scène les Schtroumpfs. Il avait également écrit De oude muzikant, la chanson qui avait représenté les Pays-Bas au concours 1973 et terminé quatorzième[23]. La finale nationale néerlandaise se conclut, à la surprise générale, par un ex æquo. La production demanda à Pierre Kartner de trancher entre les deux candidats. Celui-ci, en direct à l’antenne, refusa d’endosser cette responsabilité. Il se livra à de longs atermoiements et proposa que l’on en décide à pile ou face. La production lui intima plus fermement de faire son choix et dans un haussement d’épaules, il désigna Sieneke, avant de quitter le plateau[24].

OuvertureModifier

La deuxième demi-finale débuta par une vidéo montrant les sphères du logo, en suspension dans les rues d'Oslo. Elles se réunirent dans le ciel étoilé pour faire apparaître le slogan « Share The Moment ». La caméra fit une plongée sur la salle, puis dévoila les trois présentateurs, debout au milieu du public. Haddy Jatou N'jie lança la phrase rituelle : « Good evening, Europe ! » La caméra parcourut le public, tandis que les présentateurs montaient sur le podium secondaire d'où ils firent les présentations d'usage.

Pauses commercialesModifier

Durant la première pause commerciale, Erik Solbakken et Haddy Jatou N'jie firent une intervention depuis la green room.

Durant la seconde pause, fut montrée une vidéo sur la semaine des répétitions.

EntracteModifier

Le spectacle d'entracte débuta par une intervention de Nadia Hasnaoui et Erik Solbakken. Ils rappelèrent que la Norvège avait remporté trois fois le concours (en 1985, 1995 et 2009) mais détenait aussi un record particulier : celui d’avoir terminé le plus souvent à la dernière place (à dix reprises jusque-là : en 1963, 1969, 1974, 1976, 1978, 1981, 1990, 1997, 2001 et 2004). Ils lancèrent ensuite une vidéo rendant hommage aux chansons ayant terminé aux trois dernières places.

Année Pays Artiste(s) Chanson Place Points
1987   Turquie Seyyal Taner & Lokomotif Şarkım Sëvgi Üstüne 22 0
1978   Norvège Jahn Teigen Mil etter mil 20 0
1973   Belgique Nicole & Hugo Baby Baby 17 58
1976   Norvège Anne-Karine Strøm Mata-Hari 18 7
2003   Royaume-Uni Jemini Cry Baby 26 0
1992   Finlande Pave Maijanen Yamma, yamma 23 4
1989   Turquie Pan Bana, bana 21 5
2000   Israël Ping Pong Sameyakh 22 7
1987   Luxembourg Plastic Bertrand Amour amour 21 4
1981   Portugal Carlos Paião Playback 18 9
1986   Israël Moti Giladi & Sarai Tzuriel Yavoh Yom 19 7
1990   Norvège Ketil Stokkan Branderburger Tor 21 8
1991   Yougoslavie Baby Doll Brazil 21 1
1980   Belgique Telex Eurovision 17 14
1983   Espagne Remedios Amaya ¿ Quien maneja mi barca ? 19 0
1969   Norvège Kirsti Sparboe Oj, oj, oj, så glad jeg skal bli 16 1

S’ensuivit une seconde vidéo montrant un jeune garçon, Andreas Jakop Palkin, qui suivait la retransmission du concours sur Internet, depuis sa chambre. La présentatrice Nadia Hasnaoui s’adressa directement à lui et lui demanda de la rejoindre sur la scène. La caméra suivit alors Andreas dans son voyage, de chez lui, dans la banlieue de Berlin, jusqu’à la Telenor Arena. La bande-son fut entièrement bruitée par une chorale. Finalement, Andreas monta sur la scène pour y rejoindre la chorale et des danseurs, avec lesquels il interpréta un numéro de breakdance.

Nadia Hasnaoui interviewa ensuite deux fans venus spécialement d’Australie pour assister au concours. Erik Solbakken et Haddy Jatou N'jie firent une intervention depuis la green room et échangèrent quelques mots avec les représentantes croates, le groupe Feminnem. L’entracte se conclut par la présentation des cinq chansons déjà qualifiées pour la finale.

VoteModifier

Les résultats du vote furent déterminés moitié par les téléspectateurs, moitié par les jurys nationaux. Les téléspectateurs votèrent par téléphone et par SMS pour leurs chansons préférées. Les votes ainsi exprimés furent agrégés en 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 10 et 12 points. Les jurys classèrent de même leurs chansons préférées. Les deux classements furent combinés pour donner les résultats finaux : les dix chansons les mieux classées étaient qualifiées pour la finale. Les détails du vote ne furent révélés qu’après la finale du samedi, pour maintenir le suspense intact[25].

Le vote fut lancé par Haddy Jatou N'jie au moyen de la phrase rituelle : « Europe, you can start voting now ! ». Le temps imparti pour le télévote fut conclu par un décompte des dix dernières secondes et la phrase « Stop voting ! ».

Les résultats furent révélés en direct par Nadia Hasnaoui. Dix enveloppes blanches virtuelles apparurent au milieu de l'écran. Chacune à leur tour et au hasard, elles se déplacèrent au premier plan gauche de l'écran. La caméra effectua alors plusieurs plans sur les participants assis dans la green room. Les enveloppes s'ouvrirent ensuite et dévoilèrent le drapeau national et le nom du pays qualifié, qui allèrent se ranger dans la partie droite de l'écran. La bande-son joua enfin un extrait de la chanson qualifiée.

RésultatsModifier

Durant l’annonce des résultats, la caméra fit systématiquement un plan sur les artistes qualifiés. Apparurent ainsi à l'écran et dans l'ordre : Sopho Nijaradze, Alyosha, maNga, Harel Skaat, Niamh Kavanagh, Jon Lilygreen et The Islanders, Safura, Paula Seling et Ovi Martin, Eva Rivas, Chanée et N'evergreen.

Dix pays se qualifièrent donc pour la finale : l'Arménie, l'Azerbaïdjan, Chypre, le Danemark, la Géorgie, l’Irlande, Israël, la Roumanie, la Turquie et l'Ukraine[26]. La demi-finale se conclut par la montée sur scène et l’acclamation des dix nouveaux finalistes. Les sept pays non qualifiés conservèrent leur droit de vote pour la finale.

Ce fut la première fois que la Suède ne se qualifia pas et ce fut par conséquent la première fois depuis 1976 que le pays ne participa pas à une finale du concours.

Ordre[26] Pays[26] Artiste(s)[26] Chanson[26] Langue(s) Place[26] Points[26]
01   Lituanie InCulto East European Funk Anglais 12 44
02   Arménie Eva Rivas Apricot Stone Anglais 06 83
03   Israël Harel Skaat Milim
(מילים)
Hébreu 08 71
04   Danemark Chanée & N'evergreen In A Moment Like This Anglais 05 101
05   Suisse Michael von der Heide Il pleut de l’or Français 17 2
06   Suède Anna Bergendahl This Is My Life Anglais 11 62
07   Azerbaïdjan Safura Drip Drop Anglais 02 113
08   Ukraine Alyosha Sweet People Anglais 07 77
09   Pays-Bas Sieneke Ik ben verliefd (Sha-la-lie) Néerlandais 14 29
10   Roumanie Paula Seling & Ovi Playing with Fire Anglais 04 104
11   Slovénie Ansambel Žlindra & Kalamari Narodnozabavni Rock Slovène 16 6
12   Irlande Niamh Kavanagh It's for You Anglais 09 67
13   Bulgarie Miro Angel Si Ti
(Ангел си ти)
Bulgare, anglais 15 19
14   Chypre Jon Lilygreen & The Islanders Life Looks Better in Spring Anglais 10 67
15   Croatie Feminnem Lako je sve Croate 13 33
16   Géorgie Sopho Nijaradze Shine Anglais 03 106
17   Turquie maNga We Could Be The Same Anglais 01 118

FinaleModifier

La finale eut lieu le samedi 29 mai 2010[11] et dura près de trois heures et vingt minutes.

Vingt-cinq pays concoururent pour la victoire : les « Big Four », le pays hôte et les vingt pays qualifiés des deux demi-finales.

La chanson britannique avait été écrite et composée par Pete Waterman. Ce dernier, membre du trio Stock Aitken Waterman, avait connu de très grands succès commerciaux, en produisant notamment Kylie Minogue, Rick Astley et Bananarama[27].

La représentante allemande, Lena Meyer-Landrut, avait été sélectionnée au terme d'un télécrochet intitulé Unser Star für Oslo. Cette émission était une idée originale de Stefan Raab, qui prit place parmi les membres du jury[28]. Raab avait représenté l'Allemagne au concours, en 2000, où il avait terminé cinquième. Il était également l'auteur des chansons allemandes de 1998 et 2004, qui avaient terminé respectivement septième et huitième.

Comme en 1986 et en 1996, des membres de la famille royale norvégienne étaient présents dans la salle. Il s’agissait cette fois de la princesse héritière Mette-Marit et de ses enfants, Marius Borg Høiby et Ingrid Alexandra.

OuvertureModifier

La finale débuta par une vidéo retraçant brièvement l'histoire du concours. La caméra entra dans une maison, à Lugano, en Suisse, où une famille, devant sa télévision, s’apprêtait à regarder la toute première édition du concours, en 1956. La bande-son joua le Te Deum de Marc-Antoine Charpentier. Les sphères du logo se matérialisèrent, puis se rassemblèrent dans le ciel de Lugano. Elles se mirent à parcourir le temps et l’espace : Vienne en 1967 (la bande-son joua Puppet on a String) ; Brighton en 1974 (la bande-son joua Waterloo) ; Paris en 1978 (la bande-son joua A-Ba-Ni-Bi) ; Bruxelles en 1987 (la bande-son joua Hold Me Now) et Moscou en 2009 (la bande-son joua Fairytale). Les sphères se rassemblèrent au-dessus de la Telenor Arena. La caméra montra alors l’intérieur de la salle. Les sphères formèrent le slogan « Share The Moment », au-dessus de la scène. Elles furent remplacées par le logo et la bande-son joua à nouveau le Te Deum.

De courtes vidéos furent projetées sur un rideau dissimulant la scène. Il s’agissait d’encouragements de la part de familles de chaque pays participant et qui étaient filmées en direct, par webcam, depuis leur salon. La dernière vidéo montra le vainqueur de l’année précédente, Alexander Rybak. À la fin de son message, il apparut sur le podium secondaire pour la reprise de sa chanson gagnante, Fairytale. Les présentateurs entrèrent finalement en scène pour les présentations d’usage. Ils entamèrent leur intervention par la phrase rituelle : « Good evening Europe ! »

IncidentModifier

La prestation du représentant espagnol, Daniel Diges, fut perturbée par un incident rarissime. En plein milieu de sa chanson, un individu monta sur scène et se glissa parmi ses danseurs. Il s’agissait de Jimmy Jump, un streaker qui s’était fait connaître par de nombreuses actions similaires[29]. Daniel Diges et ses danseurs continuèrent imperturbablement leur numéro, tandis que la sécurité appréhendait Jimmy Jump. Le scrutateur permit aux membres de la délégation espagnole de présenter leur morceau une seconde fois, après le passage de tous les autres pays participants. Nadia Hasnaoui réapparut sur scène, après la huitième chanson, pour annoncer la décision aux téléspectateurs.

Ce fut la deuxième fois dans l’histoire du concours qu’une finale se trouva perturbée par l’irruption d’un intrus. En 1964, un activiste était monté sur la scène, en portant une banderole dénonçant les dictatures des généraux Franco et Salazar. Ce fut aussi la deuxième fois dans l’histoire du concours qu’une chanson dut être rejouée à la fin d’une finale. En 1958, la retransmission de la chanson italienne avait connu des difficultés techniques et celle-ci n’avait pu être entendue convenablement par tous les jurés. Le représentant italien, qui n’était autre que Domenico Modugno, dut alors interpréter une seconde fois son célèbre Nel blu dipinto di blu.

Pauses commercialesModifier

Durant la première pause commerciale, Haddy Jatou N'jie fit une intervention depuis les cabines des commentateurs. Elle échangea quelques mots avec Graham Norton, le commentateur britannique.

Durant la seconde pause, Erik Solbakken et Haddy Jatou N'jie firent une intervention depuis la green room. Ils échangèrent quelques mots avec la représentante allemande, Lena Meyer-Landrut, et les représentants turcs, le groupe maNga.

EntracteModifier

 
Rassemblement devant l'écran géant installé par la NDR à Hanovre, ville natale de Lena Meyer-Landrut.

Le spectacle d'entracte débuta par une vidéo montrant la fête organisée en l’honneur des délégations étrangères à l’hôtel de ville d’Oslo. Les présentateurs se mêlèrent aux participants et échangèrent quelques mots avec eux dans leurs langues maternelles respectives.

S’ensuivit une flash mob, sur la chanson Glow, interprétée par le groupe Madcon et qui réunit des milliers de participants à travers toute l’Europe. La caméra montra tout d’abord le groupe dans la salle, entourés des premiers danseurs. Ensuite, furent présentées des vidéos tournées à L'Alfàs del Pi, Reykjavik, Ljubljana, Göteborg, Vilnius, Londres, Düsseldorf et Dublin. La caméra revint dans la salle et montra tous les spectateurs en train de danser, puis les familles européennes dans leur salon, la princesse Mette-Marit et ses enfants, des danseurs en direct depuis Hambourg et finalement, les participants dans la green room.

VoteModifier

Les résultats du vote furent déterminés moitié par les téléspectateurs, moitié par les jurys nationaux. Les téléspectateurs votèrent par téléphone et par SMS pour leurs chansons préférées. Les votes ainsi exprimés furent agrégés en 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 10 et 12 points. Les jurys classèrent de même leurs chansons préférées. Les deux classements furent combinés pour donner les résultats finaux[30].

L’ordre de passage des pays durant la procédure de vote fut déterminé par tirage au sort. Les points de un à sept s’affichèrent automatiquement sur le tableau de vote. Les porte-paroles, contactés par satellite, énoncèrent les trois résultats principaux : "huit", "dix" et "douze points".

Le vote fut lancé par les présentateurs au moyen de la phrase rituelle : « Europe, you can start voting now ! ». Le temps imparti pour le télévote fut conclu par un décompte des dix dernières secondes et la phrase « Stop voting now ! ».

Durant le vote, la caméra fit systématiquement un plan sur les participants qui recevaient "douze points". Apparurent ainsi à l'écran Chanée et N'evergreen, Tom Dice, Vukašin Brajić, Yórgos Alkéos, Safura, maNga, Milan Stanković, Lena Meyer-Landrut, Eva Rivas, Daniel Diges, Jon Lilygreen et The Islanders, Sopho Nijaradze, Peter Nalitch, Juliana Pasha, Paula Seling et Ovi Martin, ainsi que 3+2.

Le Danemark, la Belgique et la Grèce menèrent brièvement le vote à leur tour. Mais après le septième vote, le vote croate, l’Allemagne s’empara de la tête et mena ensuite jusqu’à la fin.

RésultatsModifier

 
La gagnante, Lena Meyer-Landrut.

Ce fut la deuxième victoire de l’Allemagne au concours[31]. Le pays devint le premier des « Big Four » (les quatre plus importants contributeurs financiers de l’UER – l’Allemagne, l’Espagne, la France et le Royaume-Uni) à l’emporter, depuis l’instauration de la règle en 1999.

Lena Meyer-Landrut reçut le trophée de la victoire des mains d’Alexander Rybak, gagnant de l'année précédente. Après le concours, sa chanson rencontra un très grand succès commercial partout en Europe[11].

La Belgique termina à la sixième place. Ce fut le meilleur résultat obtenu par la télévision publique belge néerlandophone depuis 1958. Cette année-là, Bob Benny avait également finit sixième.

Ce fut la troisième fois en sept ans que le Royaume-Uni termina à la dernière place, après 2003 et 2008.

Au total, l’édition 2010 fut suivie par 108,2 millions de téléspectateurs et par 290 000 personnes sur Internet[32].

Ordre[1] Pays[1] Artiste(s)[1] Chanson[1] Langue(s) Place[1] Points[1]
01   Azerbaïdjan Safura Drip Drop Anglais 05 145
02   Espagne Daniel Diges Algo pequeñito Espagnol 15 68
03   Norvège H T Didrik Solli-Tangen My Heart Is Yours Anglais 20 35
04   Moldavie SunStroke Project & Olia Tira Run Away Anglais 22 27
05   Chypre Jon Lilygreen & The Islanders Life Looks Better In Spring Anglais 21 27
06   Bosnie-Herzégovine Vukašin Brajić Thunder And Lightning Anglais 17 51
07   Belgique Tom Dice Me and My Guitar Anglais 06 143
08   Serbie Milan Stanković Ovo je balkan Serbe 13 72
09   Biélorussie 3+2 feat. Robert Wells Butterflies Anglais 24 18
10   Irlande Niamh Kavanagh It's for You Anglais 23 25
11   Grèce Yórgos Alkéos & Friends ÓPA
(ΏΠA)
Grec 08 140
12   Royaume-Uni Josh Dubovie That Sounds Good to Me Anglais 25 10
13   Géorgie Sopho Nijaradze Shine Anglais 09 136
14   Turquie maNga We Could Be The Same Anglais 02 170
15   Albanie Juliana Pasha It's All About You Anglais 16 62
16   Islande Hera Björk Je ne sais quoi Anglais, français 19 41
17   Ukraine Alyosha Sweet People Anglais 10 108
18   France Jessy Matador Allez ola olé Français 12 82
19   Roumanie Paula Seling & Ovi Playing with Fire Anglais 03 162
20   Russie Peter Nalitch and Friends Lost And Forgotten Anglais 11 90
21   Arménie Eva Rivas Apricot Stone Anglais 07 141
22   Allemagne Lena Satellite Anglais 01 246
23   Portugal Filipa Azevedo Há dias assim Portugais 18 43
24   Israël Harel Skaat Milim
(מילים)
Hébreu 14 71
25   Danemark Chanée & N'evergreen In a Moment Like This Anglais 04 149

Anciens participantsModifier

Artiste Pays Année(s) précédente(s)
Feminnem   Croatie 2005 (pour la Bosnie-Herzégovine)
Niamh Kavanagh   Irlande 1993 (vainqueur)

Tableaux des votesModifier

Première demi-finaleModifier

Points attribués[13]
                                        Total
Pays
Moldavie 5 1 2 7 4 8 7 10 3 5 52
Russie 12 12 3 10 4 2 8 5 3 1 12 1 74
Estonie 12 12 1 5 1 1 4 1 2 39
Slovaquie 2 6 5 1 1 5 5 24
Finlande 3 10 2 6 1 7 2 7 6 3 2 49
Lettonie 6 5 11
Serbie 3 4 1 6 3 12 3 3 7 2 10 3 12 4 6 79
Bosnie-Herzégovine 1 2 5 12 6 3 7 5 8 4 6 59
Pologne 2 6 4 6 6 3 7 7 3 44
Belgique 6 10 8 10 10 8 7 4 12 12 4 10 12 4 8 12 10 12 8 167
Malte 3 12 1 1 6 2 2 3 6 2 4 2 1 45
Albanie 4 2 7 4 8 6 12 12 10 2 5 4 76
Grèce 7 7 2 8 8 10 8 7 10 8 10 10 3 5 8 4 8 10 133
Portugal 5 5 4 6 7 5 3 2 4 4 5 2 7 8 10 12 89
Macédoine 4 1 1 8 10 12 1 37
Biélorussie 8 12 4 3 5 3 5 6 7 5 1 59
Islande 10 8 7 7 7 2 3 10 12 10 8 8 6 1 6 5 6 7 123
Le tableau suit l'ordre de passage des candidats.
Place Téléspectateurs Points Jurys Points
1   Grèce 151   Belgique 165
2   Islande 149   Portugal 107
3   Belgique 146   Grèce 99
4   Russie 92   Albanie 96
5   Serbie 92   Bosnie-Herzégovine 86
6   Finlande 69   Islande 85
7   Albanie 68   Malte 66
8   Biélorussie 63   Serbie 65
9   Portugal 58   Estonie 64
10   Moldavie 54   Macédoine 62
11   Bosnie-Herzégovine 42   Pologne 58
12   Malte 40   Biélorussie 47
13   Pologne 38   Moldavie 42
14   Slovaquie 34   Russie 41
15   Macédoine 30   Finlande 37
16   Estonie 22   Slovaquie 25
17   Lettonie 12   Lettonie 15

Deuxième demi-finaleModifier

Points attribués[20]
                                      Total
Pays
Lituanie 2 1 4 2 12 2 1 8 5 7 44
Arménie 1 12 3 5 8 10 10 8 12 10 4 83
Israël 8 8 7 6 12 3 5 1 4 5 7 5 71
Danemark 5 5 7 5 12 6 5 4 12 10 4 2 3 4 3 6 8 101
Suisse 2 2
Suède 3 3 12 10 2 6 1 5 1 2 2 12 3 62
Azerbaïdjan 2 5 5 6 3 12 1 8 8 10 7 10 10 12 12 2 113
Ukraine 10 10 2 3 8 2 5 1 2 6 6 6 7 3 4 2 77
Pays-Bas 4 4 2 1 6 3 1 5 3 29
Roumanie 6 4 8 8 4 7 5 3 3 4 6 4 8 4 8 10 12 104
Slovénie 1 5 6
Irlande 7 1 3 6 12 4 8 4 2 3 1 6 10 67
Bulgarie 1 5 7 6 19
Chypre 4 6 10 7 6 3 4 6 5 12 4 67
Croatie 7 2 7 1 12 1 3 33
Géorgie 12 12 6 1 2 10 7 5 2 7 7 10 7 7 10 1 106
Turquie 8 10 8 10 12 10 7 7 3 8 12 8 6 1 8 118
Le tableau suit l'ordre de passage des candidats.
Place Téléspectateurs Points Jurys Points
1   Azerbaïdjan 126   Géorgie 117
2   Turquie 119   Turquie 93
3   Roumanie 113   Azerbaïdjan 89
4   Danemark 106   Israël 88
5   Géorgie 102   Arménie 84
6   Arménie 90   Irlande 84
7   Ukraine 77   Danemark 83
8   Lituanie 65   Roumanie 80
9   Suède 64   Chypre 79
10   Chypre 53   Ukraine 78
11   Pays-Bas 49   Suède 76
12   Israël 46   Croatie 54
13   Irlande 43   Lituanie 27
14   Croatie 22   Pays-Bas 26
15   Bulgarie 15   Bulgarie 25
16   Slovénie 11   Suisse 14
17   Suisse 1   Slovénie 5

FinaleModifier

  Points attribués[1]
                                                                              Total
Pays
Azerbaïdjan 3 12 8 7 8   1 4 2 7 12 12 2 12 7 10 6 2 5 7 3 4 8 145
Espagne 2 7 4 5 4 12   2 4 5 8 1 1 4 2 7 68
Norvège 2 7 3 5 3 3   6 4 2 35
Moldavie 10 6 6 4   1 27
Chypre 4 12 1 2 4   1 3 27
Bosnie-Herzégovine 12 6 8 10   4 5 6 51
Belgique 4 10 12 5 10 6 3 5 5 6 10 10 7 10 1 4 10 3 7 7   6 2 143
Serbie 5   3 8 12 8 10 1 10 1 7 7 72
Biélorussie 2 1   3 12 18
Irlande   2 1 1 2 6 7 6 25
Grèce 7 8 10 12 3 1 6 7 8   8 4 5 5 7 12 12 12 3 2 3 140
Royaume-Uni 4 1 2   3 10
Géorgie 5 5 7 4 4 1 8 10 8 5 2 1 6 7 1 5 12 7 1 4 5 5 5   6 12 136
Turquie 8 1 10 3 8   12 10 3 2 6 12 6 12 3 10 8 2 4 3 3 6 10 8 10 5 5 170
Albanie 1 1   7 5 2 5 10 7 8 3 1 12 62
Islande 4 5 4 3   3 6 6 2 8 41
Ukraine 5 7 1 3 7 10 2 7   7 6 6 10 5 7 2 8 7 8 108
France 6 3 4 3 3 8 3 1 7 8 6 7   2 2 4 3 2 3 1 6 82
Roumanie   7 6 5 2 6 2 7 3 10 7 4 5 8 10 1 2 3 5 10 8 2 1 4 8 5 8 12 10 1 162
Russie 4 10   2 3 6 10 8 5 12 10 10 10 90
Arménie 6 7 1 6 5 12 7 6 8 4 8 6 1 7 5 7 12 12 4 6 10 1   141
Allemagne 3 8   8 10 10 6 7 8 12 10 12 6 1 1 2 3 12 3 12 12 3 5 12 4 12 4 10 12 10 4 4 8 12 246
Portugal 6 2   1 4 8 6 6 1 5 4 43
Israël 4 1 10 6 5 1 8 3 5 2 8 3 10   1 4 71
Danemark 12 12 2 2 12 2 12 5 1 4 4 12   4 7 10 8 8 3 6 2 4 2 8 5 149
Le tableau suit l'ordre de passage des candidats.
Place Téléspectateurs Points Jurys Points
1   Allemagne 243   Allemagne 187
2   Turquie 177   Belgique 185
3   Danemark 174   Roumanie 167
4   Arménie 166   Géorgie 160
5   Azerbaïdjan 161   Israël 134
6   Roumanie 155   Ukraine 129
7   Grèce 152   Danemark 121
8   France 151   Turquie 119
9   Géorgie 127   Azerbaïdjan 116
10   Serbie 110   Arménie 116
11   Russie 107   Grèce 110
12   Espagne 106   Albanie 97
13   Ukraine 94   Portugal 69
14   Belgique 76   Bosnie-Herzégovine 65
15   Islande 40   Russie 63
16   Bosnie-Herzégovine 35   Irlande 62
17   Albanie 35   Norvège 61
18   Moldavie 28   Chypre 57
19   Israël 27   Islande 57
20   Portugal 24   Espagne 43
21   Norvège 18   Serbie 37
22   Biélorussie 18   France 34
23   Chypre 16   Moldavie 33
24   Irlande 15   Biélorussie 22
25   Royaume-Uni 7   Royaume-Uni 18

Douze pointsModifier

Première demi-finaleModifier

Nombre Récipiendaire Votant(s)
5   Belgique   Allemagne,   Islande,   Malte,   Pologne,   Portugal
3   Russie   Biélorussie,   Estonie,   Moldavie
2   Albanie   Grèce,   Macédoine
  Estonie   Finlande,   Lettonie
  Serbie   Bosnie-Herzégovine,   France
1   Biélorussie   Russie
  Bosnie-Herzégovine   Serbie
  Islande   Belgique
  Macédoine   Albanie
  Malte   Slovaquie
  Portugal   Espagne

Deuxième demi-finaleModifier

Nombre Récipiendaire Votant(s)
3   Azerbaïdjan   Géorgie,   Turquie,   Ukraine
2   Arménie   Chypre,   Israël
  Danemark   Roumanie,   Suède
  Géorgie   Arménie,   Lituanie
  Suède   Danemark,   Norvège
  Turquie   Azerbaïdjan,   Bulgarie
1   Chypre   Croatie
  Croatie   Slovénie
  Irlande   Suisse
  Israël   Pays-Bas
  Lituanie   Irlande
  Roumanie   Royaume-Uni

FinaleModifier

Nombre Récipiendaire Votant(s)
9   Allemagne   Danemark,   Espagne,   Estonie,   Finlande,   Lettonie,   Norvège,   Slovaquie,   Suède,   Suisse
5   Danemark   Irlande,   Islande,   Pologne,   Roumanie,   Slovénie
4   Azerbaïdjan   Bulgarie,   Malte,   Turquie,   Ukraine
  Grèce   Albanie,   Belgique,   Chypre,   Royaume-Uni
3   Arménie   Israël,   Pays-Bas,   Russie
  Turquie   Azerbaïdjan,   Croatie,   France
2   Géorgie   Arménie,   Lituanie
1   Albanie   Macédoine
  Biélorussie   Géorgie
  Belgique   Allemagne
  Bosnie-Herzégovine   Serbie
  Chypre   Grèce
  Espagne   Portugal
  Roumanie   Moldavie
  Russie   Biélorussie
  Serbie   Bosnie-Herzégovine

Prix Marcel-BezençonModifier

Catégorie Pays Artiste(s) Chanson Place Points
Prix de la meilleure performance artistique   Israël Harel Skaat Milim
(מילים)
14 71
Prix de la presse
Prix de la meilleure composition

OGAEModifier

L'Organisation générale des amateurs de l'Eurovision (OGAE) est l'un des deux plus grands fan clubs de l'Eurovision. Elle possède des sections dans toute l'Europe et a été créée en 1984 en Finlande[33]. Tous les pays prenant part ou qui ont pris part à la compétition annuelle peuvent avoir leur propre section OGAE. Les autres pays du monde sont, quant à eux, regroupés dans l'« OGAE Reste du monde », créée en 2004. Chaque année, les clubs ont l'occasion de voter, suivant le modèle de l'Eurovision, pour leurs favoris.

Position Pays Interprète(s) Chanson Points
Résultats du sondage de l'OGAE[34]
1   Danemark Chanée & N'Evergreen In a Moment Like This 220
2   Israël Harel Skaat Milim 177
3   Allemagne Lena Meyer-Landrut Satellite 172
4   Norvège Didrik Solli-Tangen My Heart Is Yours 146
5   Islande Hera Björk Je ne sais quoi 130
6   Croatie Feminnem Lako je sve 125
7   Arménie Eva Rivas Apricot Stone 121
8   Espagne Daniel Diges Algo Pequeñito 116
9   Azerbaïdjan Safura Drip Drop 111
10   Irlande Niamh Kavanagh It's for You 106

TélédiffuseursModifier

Ordre Pays Télédiffuseur(s) Commentateur(s) Porte-parole
05   Albanie RTSH Leon Menkshi Leon Menkshi
03   Allemagne Das Erste Peter Urban Hape Kerkeling
NRD 2 Thomas Mohr & Tim Frühling
39   Arménie Arménie 1 Hrachuhi Utmazyan & Khoren Levonyan Nazeni Hovhannisyan
15   Azerbaïdjan İTV Hüsniyyə Məhərrəmova Tamilla Shirinova
31   Belgique La Une Jean-Pierre Hautier & Jean-Louis Lahaye Katja Retsin
La Première Patrick Duhamel & Corinne Boulangier
Één André Vermeulen & Bart Peeters
Radio 2 Michel Follet & Sven Pichal
29   Biélorussie BTRC Denis Kuryan Aleksei Grishin
09   Bosnie-Herzégovine BHT1 Dejan Kukrić Ivana Vidmar
22   Bulgarie BNT Elena Rosberg & Georgi Kushvaliev Desislava Dobreva
27   Chypre RIK 1 Melina Karageorgiou Christína Metaxá
CyBC Radio 2 Nathan Morley
07   Croatie HRT Duško Čurlić Mila Horvat
18   Danemark DR1 Nicolaj Molbech Bryan Rice
20   Espagne TVE1 José Luis Uribarri Ainhoa Arbizu
12   Estonie ETV Marko Reikop & Sven Lõhmus Rolf Roosalu
10   Finlande YLE TV2 Jaana Pelkonen & Asko Murtomäki Johanna Pirttilahti
YLE Radio Suomi Sanna Kojo & Jorma Hietamäki
19   France France 4 (Demi-finale) Peggy Olmi & Yann Renoard Audrey Chauveau
France 3 (Finale) Stéphane Bern & Cyril Hanouna
37   Géorgie GPB Sopho Altunashvili Mariam Vashadze
16   Grèce NET Rika Vagiani Alexis Kostalas
02   Irlande RTÉ One Marty Whelan Derek Mooney
RTÉ Radio 1 Irene McCoubrey
17   Islande Sjónvarpið Sigmar Guðmundsson Yohanna
34   Israël Aroutz 1 pas de commentateur Ofer Nachshon
24   Lettonie LTV Kārlis Streips Kārlis Būmeisters
28   Lituanie LRT Darius Užkuraitis Giedrius Masalskis
35   Macédoine MTV 1 Karolina Petkovska Maja Daniels
25   Malte PBS Valerie Vella Chiara Siracusa
36   Moldavie TRM Marcel Spătari Tanya Cerga
26   Norvège NRK1 Olav Viksmo-Slettan Anne Rimmen
33   Pays-Bas Nederland 1 Cornald Maas & Daniël Dekker Yolanthe Cabau van Kasbergen
08   Pologne TVP 1 Artur Orzech Aleksandra Rosiak
14   Portugal RTP1 Sérgio Mateus Ana Galvão
01   Roumanie TVR1 Leonard Miron & Gianina Corondan Malvina Cservenschi
32   Royaume-Uni BBC Three (Demi-finale) Paddy O’Connell & Sarah Cawood Scott Mills
BBC One (Finale) Graham Norton
BBC Radio 2 Ken Bruce
13   Russie Perviy Kanal Dmitry Guberniev & Olga Shelest Oxana Fedorova
04   Serbie RTS1 Dragoljub Ilić & Duška Vučinić-Lučić Maja Nikolić
21   Slovaquie STV Roman Bomboš Ľubomír Bajaník
11   Slovénie SLO1 Andrej Hofer Andrea F
38   Suède SVT1 Christine Meltzer Lind & Edward af Sillén Eric Saade
30   Suisse TSR 2 Jean-Marc Richard & Nicolas Tanner Christa Rigozzi
SF Zwei Sven Epiney
RSI La 1 Sandy Altermatt
06   Turquie TRT 1 Bülend Özveren Meltem Ersan Yazgan
23   Ukraine NTU Tymur Miroshnychenko Iryna Zhuravska
NRU Pavlo Shylko

Notes et référencesModifier

  1. a b c d e f g et h (en) « Grand Final of Oslo 2010 », sur Eurovision.tv (consulté le )
  2. (en) Victor Hondal, « Eurovision Norway: "We can't afford this again!" », sur ESCToday, (consulté le )
  3. (en) « Breaking news: Fornebu Arena to host Oslo 2010 », sur Eurovision.tv, (consulté le )
  4. (en) « Ash cloud brings challenges for Eurovision organisers », sur Eurovision.tv, (consulté le )
  5. (en) « Eurovision prepared for ash cloud complications », sur Eurovision.tv, (consulté le )
  6. (en) « Juries also get 50% stake in Semi-Final result », sur Eurovision.tv, (consulté le )
  7. (en) « Countdown to Baku - Oslo 2010 », sur Eurovision.tv, (consulté le )
  8. a et b (en) « Exclusive: 39 countries to be represented in Oslo », sur Eurovision.tv, (consulté le )
  9. (en) « Lithuania announce selection details », sur Eurovision.tv, (consulté le )
  10. a et b (en) « Results of the Semi-Final Allocation Draw », sur Eurovision.tv, (consulté le )
  11. a b c d e et f (en) « Oslo 2010 », sur Eurovision.tv (consulté le )
  12. (en) « Oslo 2010 theme revealed: Share The Moment », sur Eurovision.tv, (consulté le )
  13. a et b (en) « Results of the First Semi-Final of Oslo 2010 », sur Eurovision.tv (consulté le )
  14. Vidéo originale (extrait de l'Eurovision)
  15. (en) « Has Slovakia found the formula for victory? », sur Eurovision.tv, (consulté le )
  16. « Opa - lyrics - Diggiloo Thrush », sur www.diggiloo.net (consulté le )
  17. (en) « Belarus: 3+2 to perform Butterflies in Oslo », sur Eurovision.tv, (consulté le )
  18. (en) « Eurovision Song Contest 2010 Semi-Final (1) », sur Eurovision.tv (version du 8 mai 2016 sur l'Internet Archive)
  19. a b c d e f et g (en) « First Semi-Final of Oslo 2010 », sur Eurovision.tv (consulté le )
  20. a et b (en) « Results of the Second Semi-Final of Oslo 2010 », sur Eurovision.tv (consulté le )
  21. (en) « Blog update: Who almost drowned? », sur Eurovision.tv, (consulté le )
  22. (en) « Ukraine: Alyosha's long way to Oslo », sur Eurovision.tv, (consulté le )
  23. (en) « Pierre Kartner to write Dutch entry... in Dutch! », sur Eurovision.tv, (consulté le )
  24. (en) « The Netherlands picks Sieneke for Oslo », sur Eurovision.tv, (consulté le )
  25. (en) « Eurovision Song Contest 2010 Semi-Final (2) », sur Eurovision.tv (version du 8 mai 2016 sur l'Internet Archive)
  26. a b c d e f et g (en) « Second Semi-Final of Oslo 2010 », sur Eurovision.tv (consulté le )
  27. (en) « Pete Waterman to write United Kingdom entry », sur Eurovision.tv, (consulté le )
  28. (en) « Germany wants top 10 position in Oslo », sur Eurovision.tv, (consulté le )
  29. (en) « Eurovision Daniel Diges : "I wished to sing twice and I did it" - ESCToday.com », sur Eurovision News, Polls and Information by ESCToday, (consulté le ).
  30. (en) « Eurovision Song Contest 2010 Final », sur Eurovision.tv (version du 2 mai 2012 sur l'Internet Archive)
  31. (en) « Germany », sur Eurovision.tv (consulté le )
  32. (en) « Eurovision 2010 ratings follow trend of 2007, 2008 », sur Eurovision.tv, (consulté le )
  33. (fi) « Club History », sur euroviisuklubi.fi, OGAE Finlande, (consulté le ).
  34. (en) « OGAE Sweden: Denmark, 12 points ».

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externesModifier