Ouvrir le menu principal

Concours Eurovision de la chanson 2008

concours de musique européen
Concours Eurovision de la chanson 2008

Confluence of Sound

Description de l'image ESC Belgrade 2008.png.
Dates
1re demi-finale
2e demi-finale
Finale
Retransmission
Lieu Belgrade Arena, Belgrade
Drapeau de la Serbie Serbie
Présentateur(s) Jovana Janković
Željko Joksimović
Superviseur exécutif Svante Stockselius
Télédiffuseur hôte RTS
Ouverture 1re demi-finale : Video Killed a Radio Star, par Slobodan Salijevic Orkestar
2e demi-finale : Serbia for Beginners, par l'Ensemble Kolo
Finale : Molitva et Tell Me Why par Marija Šerifović
Entracte 1re demi-finale : Metropole Orkest, Slobodan Trkulja et Balkanopolis
2e demi-finale : Théâtre National de Belgrade
Finale : Goran Bregović.
Participants
Nombre de participants 43
Débuts Drapeau : Azerbaïdjan Azerbaïdjan
Drapeau : Saint-Marin Saint-Marin
Retour Aucun
Retrait Drapeau : Autriche Autriche
Carte de participation.
  • Pays participants qualifiés pour la finale
  • Pays participants non qualifiés pour la finale
  • Pays ayant participé dans le passé, mais pas en 2008
Résultat
Chanson gagnante Believe
par Dima Bilan
Drapeau : Russie Russie
Système de vote Chaque pays attribua 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 10 et 12 points à ses 10 chansons favorites.
Nul point Aucun

Le Concours Eurovision de la chanson 2008 fut la cinquante-troisième édition du concours. Il se déroula les mardi 20, jeudi 22 et samedi 24 mai 2008, à Belgrade, en Serbie. Il fut remporté par la Russie, avec la chanson Believe, interprétée par Dima Bilan. L'Ukraine termina deuxième et la Grèce, troisième[1].

OrganisationModifier

La Serbie, qui avait remporté l'édition 2007, se chargea de l’organisation de l’édition 2008[2].

Les préparatifs du concours furent un temps suspendus par la déclaration unilatérale d’indépendance du Kosovo, le 22 février 2008. Belgrade fut secouée par des troubles et des émeutes, au point que l’UER remit en cause la tenue du concours dans la capitale serbe. L’Union finit par obtenir la garantie expresse du gouvernement serbe que la sécurité de l’évènement serait assurée. Les délégations albanaises, croates et israéliennes bénéficièrent de mesures de protection supplémentaires. Finalement, aucun incident ne fut déploré[3].

Le concours eut lieu à la Belgrade Arena[1], salle omnisports inaugurée en 2004.

Pays participantsModifier

Quarante-trois pays participèrent au cinquante-troisième concours, battant ainsi le record de 2007[4]. Ce nombre record fut égalé en 2011 puis en 2018 mais n'a toujours pas été surpassé.

L’Autriche se retira, à la suite de la controverse des résultats de l’année précédente ; l'Azerbaïdjan et Saint-Marin firent leurs débuts[4].

Nouvelles règlesModifier

Le nombre croissant de pays participants et la controverse sur les résultats de l’édition 2007 poussèrent l’UER à modifier les règles du concours. Le principe d’une demi-finale unique, utilisé depuis 2004, fut supprimé et remplacé par celui de deux demi-finales, organisées le mardi et le jeudi précédant la finale[3].

Désormais, seuls cinq pays seraient automatiquement qualifiés pour la finale : le pays hôte (vainqueur de l’édition précédente) et les « Big Four » (les quatre plus importants contributeurs financiers de l’Union – l’Allemagne, l’Espagne, la France et le Royaume-Uni), les autres pays participants devant décrocher leur qualification via une des deux demi-finales[3].

Chaque pays serait donc inscrit dans une demi-finale, qu’il aurait l’obligation de diffuser en direct et pour laquelle il obtiendrait un droit de vote. Il lui serait impossible de voter au cours de l’autre demi-finale, dont la diffusion lui serait de toute façon optionnelle. Quant aux cinq pays qualifiés d’office, ils obtiendraient chacun, un droit de vote pour l’une des demi-finales[3].

Les résultats de ces demi-finales seraient décidés selon une nouvelle clé de répartition entre les votes du public et les votes des jurys de substitution. Le public continuerait de voter (par téléphone et SMS), lors du direct et les jurys, lors de la dernière répétition générale. Les neuf chansons arrivées en tête du vote du public, se qualifieraient automatiquement pour la finale. La dixième chanson serait décidée par les jurys : il s’agirait de celle la plus haut placée dans leur classement et qui n’aurait pas été qualifiée par le vote du public[5].

Tirages au sortModifier

 
  • Pays participant à la première demi-finale
  • Pays votant dans la première demi-finale
  • Pays participant à la seconde demi-finale
  • Pays votant dans la seconde demi-finale

Les tirages au sort des ordres de passage se déroulèrent en plusieurs étapes. Premièrement, le partenaire commercial de l’UER pour le télévote, l’entreprise allemande Digame, effectua des recherches statistiques préalables sur les récurrences des votes échangés par les pays participants. Digame répartit par conséquent les demi-finalistes en six lots, selon leur historique de vote et leur proximité géographique[3].

Lot 1 Lot 2 Lot 3 Lot 4 Lot 5 Lot 6

Le 28 janvier 2008, fut procédé au tirage au sort des ordres de passage pour les demi-finales. Pour chaque lot, trois pays furent inscrits dans la première et trois autres, dans la deuxième. Les pays surnuméraires des lots 5 et 6 furent inscrits respectivement dans la première et la deuxième demi-finale. Concernant les finalistes automatiques, l’Allemagne et l’Espagne furent inscrites dans la première ; la France, le Royaume-Uni et la Serbie, dans la deuxième. Enfin, trois wildcards furent accordées pour la première demi-finale : elles allèrent à l’Azerbaïdjan, la Grèce et la Russie. Trois wildcards furent accordées pour la deuxième demi-finale : elles allèrent au Danemark, à la Macédoine et au Portugal. Une wildcard fut accordée en finale : elle alla à la Serbie[2].

Format et thèmeModifier

Le superviseur délégué sur place par l'UER fut Svante Stockselius[1].

Le slogan retenu fut « Confluence of Sound » (« Confluence des sons »). La source d’inspiration de l’identité visuelle fut trouvée dans la géographie de la capitale serbe, Belgrade étant située au confluent de la rivière Save et du fleuve Danube[3]. Slogan, scène et animations devaient symboliser la rencontre des nations, des cultures, des énergies, des musiques, des couleurs[6].

La scène se composait d’un podium surélevé et bordé de spots de couleur. Ce podium comportait un élément central de couleur noire et de forme ovoïde, qui était entouré par des écrans LED. Ces écrans formaient un confluent : ils se rejoignaient devant l’élément central et s’avançaient jusque dans la public. Ils étaient en outre prolongés, à l’arrière de la scène, par deux écrans verticaux, dans une fausse perspective. La branche gauche, illuminée de rouge, symbolisait la Save ; la branche droite, illuminée de bleu, symbolisait le Danube. Enfin, l’arrière-fond consistait en deux arches blanches soulignées d’une bande en métal argenté et d’un vaste écran LED concave.

Pour la première fois, fut créé un trophée générique, destiné à remplacer les différents modèles utilisés antérieurement. Son design fut confié à l’artiste verrier suédois Kjell Engman. Celui-ci conçut un modèle en forme de microphone classique, coulé dans du verre solide translucide[7].

PrésentateursModifier

 
Les présentateurs lors de la première demi-finale : Željko Joksimović et Jovana Janković

Les présentateurs des trois soirées furent Jovana Janković et Željko Joksimović[5]. Ils s’exprimèrent en anglais et en français, ajoutant quelques mots en serbe. Tous deux furent secondés dans leur tâche par Kristina et Bane, présents dans la green room.

Željko Joksimović avait déjà représenté son pays au concours, en 2004, et avait alors terminé deuxième. En outre, il avait écrit et composé la chanson ayant représenté la Bosnie-Herzégovine au concours, en 2006, et qui avait terminé troisième[4].

Le choix de Željko Joksimović suscita une certaine controverse lorsqu’il apparut qu’il était également l’auteur de la chanson représentant la Serbie, cette année-là. Le débat fut alors lancé sur la totale impartialité du présentateur. Afin d’éviter toute controverse récurrente, l'UER décida de modifier les règles du concours et d’interdire à l'avenir le cumul des fonctions de présentateur et d’auteur[3].

Cartes postalesModifier

Les cartes postales mettaient en scène des habitants de Belgrade. Chacun exerçait sa spécialité (personnelle, professionnelle, artistique ou sportive), faisant apparaître progressivement à l’écran le drapeau national du pays participant. Durant cette animation, s’inscrivait en surimpression, un message écrit par l’un des membres de la délégation du pays, adressé à ses proches dans sa langue maternelle. Les cartes postales se concluaient par le collage et l’oblitération d’un timbre virtuel[3].

Première demi-finaleModifier

 
Dima Bilan, entre Edvin Marton et Evgeni Plushenko, lors de la première demi-finale

La première demi-finale eut lieu le mardi 20 mai 2008 et dura près de deux heures. Elle fut centrée sur le thème de la ville.

Dix-neuf pays concoururent pour une des dix places en finale. L’Allemagne et l’Espagne votèrent dans cette demi-finale.

La chanson israélienne, The Fire in Your Eyes, avait été écrite et composée par Dana International, qui avait remporté la victoire pour son pays en 1998[8].

Ce fut la troisième fois qu’une chanson en langage imaginaire fut présentée au concours. Il s’agissait de la chanson belge O Julissi. La première avait été Sanomi, qui avait également représenté la Belgique en 2003 et terminé deuxième. La deuxième avait été Amambanda, qui avait représenté les Pays-Bas en 2006 et terminé vingtième en demi-finale[9].

Le représentant irlandais, Dustin the Turkey (Dustin la dinde), suscita une vaste controverse dans son pays, après sa sélection. Il s’agissait en réalité d’une marionnette au faciès de dinde et aux propos outranciers. Certains estimèrent que le personnage donnerait une mauvaise image de l’Irlande sur la scène internationale. Dustin the Turkey demeure toujours le seul concurrent non humain de l’histoire du concours[10].

Le représentant russe, Dima Bilan, se fit accompagner sur scène par le violoniste hongrois Edvin Marton et le triple champion du monde de patinage artistique, Evgeni Plushenko[3].

OuvertureModifier

La première demi-finale débuta par une vidéo montrant un chœur interprétant a cappella le Te Deum de Marc-Antoine Charpentier. La caméra dévoila ensuite la scène. Un chœur d’enfants, un orchestre de fanfare habillé tout de blanc et des danseurs entièrement rouges et bleus interprétèrent un pot-pourri de chansons traditionnelles et de chansons ayant marqué l’histoire du concours. À la fin de leur prestation, les présentateurs apparurent pour les salutations d’usage.

EntracteModifier

Le spectacle d'entracte débuta par un medley de chansons serbes traditionnelles, interprété par le Metropole Orkest, le chanteur Slobodan Trkulja et l’ensemble Balkanopolis. S’ensuivit la présentation des cinq pays déjà qualifiés pour la finale. Enfin, Kristina et Bane intervinrent depuis la green room et échangèrent quelques mots avec le représentant israélien, Boaz Mauda, et la représentante grecque, Kalomira Sarantis.

VoteModifier

Les résultats furent déterminés par une combinaison entre les votes des téléspectateurs et ceux des jurys. Les téléspectateurs votèrent par téléphone et par SMS et décidèrent de la qualification de leurs neuf chansons préférées. Les jurys votèrent de leur côté et décidèrent de la qualification de la dixième et dernière chanson. Il s’agissait de celle la plus haut placée dans leur classement, qui n’avait pas été qualifiée par les téléspectateurs. Les détails du vote ne furent révélés qu’après la finale du samedi, pour maintenir le suspense intact[5].

Le vote fut lancé par le tennisman serbe Novak Djokovic au moyen d'une balle de tennis géante. Le temps imparti pour le télévote fut conclu par un décompte des dix dernières secondes et la phrase « Stop voting ! ».

Les résultats furent révélés en direct par les présentateurs. Ils ouvrirent au hasard dix enveloppes blanches, renfermant les noms des dix pays qualifiés.

RésultatsModifier

Durant l’annonce des résultats, la caméra fit systématiquement un plan sur les artistes qualifiés. Apparurent ainsi à l'écran et dans l'ordre : Kalomira, Nico et Vlad, Elvir Lakovic, Teräsbetoni, Dima Bilan, Boaz Mauda, Elnur et Samir, Sirusho, Isis Gee et Maria Haukaas Storeng.

Dix pays se qualifièrent donc pour la finale : l'Arménie, l'Azerbaïdjan, la Bosnie-Herzégovine, la Finlande, la Grèce, Israël, la Norvège, la Pologne, la Roumanie et la Russie[11]. La demi-finale se conclut par la montée sur scène et l’acclamation des dix nouveaux finalistes. Les neuf pays non qualifiés conservèrent leur droit de vote pour la finale.

Saint-Marin devint le huitième pays participant à terminer à la dernière place lors de ses débuts, après l'Autriche (en 1957), Monaco (en 1959), le Portugal (en 1964), Malte (en 1971), la Turquie (en 1975), la Lituanie (en 1994) et la République tchèque (en 2007).

Ordre Pays Artiste(s) Chanson Langue(s) Place Points
01   Monténégro Stefan Filipović Zauvijek volim te Monténégrin 14 23
02   Israël Boaz Mauda The Fire in Your Eyes Hébreu, anglais 5 104
03   Estonie Kreisiraadio Leto svet Serbe, finnois, allemand 18 8
04   Moldavie Geta Burlacu A Century of Love Anglais 12 36
05   Saint-Marin Miodio Complice Italien 19 5
06   Belgique Ishtar O Julissi Imaginaire 17 16
07   Azerbaïdjan Elnur & Samir Day After Day Anglais 6 96
08   Slovénie Rebeka Dremelj Vrag naj vzame Slovène 11 36
09   Norvège Maria Haukaas Storeng Hold On, Be Strong Anglais 4 106
10   Pologne Isis Gee For Life Anglais 10 42
11   Irlande Dustin the Turkey Ireland Douze pointe Anglais, français 16 22
12   Andorre Gisela Casanova Anglais, catalan 15 22
13   Bosnie-Herzégovine Elvir Lakovic Pokušaj Bosnien 9 72
14   Arménie Sirusho Qele, qele
(Քելե Քելե)
Arménien, anglais 2 139
15   Pays-Bas Hind Your Heart Belongs to Me Anglais 13 27
16   Finlande Teräsbetoni Missä miehet ratsastaa Finnois 8 79
17   Roumanie Nico & Vlad Pe-o margine de lume Roumain, italien 7 94
18   Russie Dima Bilan Believe Anglais 3 135
19   Grèce Kalomira Secret Combination Anglais 1 156
  • Choisi par les téléspectateurs
  • Choisi par les jurys

Deuxième demi-finaleModifier

La deuxième demi-finale eut lieu le jeudi 22 mai 2008 et dura près de deux heures. Elle fut centrée sur le thème de l’eau.

Dix-neuf pays concoururent pour une des dix places en finale. La France, le Royaume-Uni et la Serbie votèrent dans cette demi-finale.

OuvertureModifier

La deuxième demi-finale débuta par une vidéo montrant un chœur interprétant a cappella le Te Deum de Marc-Antoine Charpentier. La caméra dévoila ensuite la scène. S’ensuivit un ballet intitulé Serbia for beginners (La Serbie pour les débutants), chorégraphié par Aleksandar Josipović et interprété par les mêmes danseurs qu’en première demi-finale. Josipović les dirigea lui-même, déguisé en centaure blanc. À la fin de cette prestation, les présentateurs apparurent pour les salutations d’usage.

EntracteModifier

Le spectacle d'entracte débuta par un ballet contemporain, interprété par les danseurs du Théâtre National de Belgrade. Il s’agissait d’une réinterprétation moderne de danses traditionnelles serbes. S’ensuivit la présentation des cinq pays déjà qualifiés pour la finale. Enfin, Kristina et Bane intervinrent depuis la green room et échangèrent quelques mots avec la représentante macédonienne, Tamara Todevska, et la représentante ukrainienne, Ani Lorak.

VoteModifier

Les résultats furent déterminés par une combinaison entre les votes des téléspectateurs et ceux des jurys. Les téléspectateurs votèrent par téléphone et par SMS et décidèrent de la qualification de leurs neuf chansons préférées. Les jurys votèrent de leur côté et décidèrent de la qualification de la dixième et dernière chanson. Il s’agissait de celle la plus haut placée dans leur classement, qui n’avait pas été qualifiée par les téléspectateurs. Les détails du vote ne furent révélés qu’après la finale du samedi, pour maintenir le suspense intact[12].

Le vote fut lancé par Lys Assia, la première gagnante de l’histoire du concours, et les présentateurs, au moyen de la phrase rituelle : « Europe, start voting now ! ». Le temps imparti pour le télévote fut conclu par un décompte des dix dernières secondes et la phrase « Stop voting ! ».

Les résultats furent révélés en direct par les présentateurs. Ils ouvrirent au hasard dix enveloppes blanches, renfermant les noms des dix pays qualifiés.

RésultatsModifier

Durant l’annonce des résultats, la caméra fit systématiquement un plan sur les artistes qualifiés. Apparurent ainsi à l'écran et dans l'ordre : Ani Lorak, Kraljevic Ulice et 75 Cents, Olta Boka, Euroband, Diana Gurtskaya, Simon Mathew, Charlotte Perrelli, les Pirates of the Sea, Mor ve Ötesi et Vânia Fernandes.

Dix pays se qualifièrent donc pour la finale : l'Albanie, la Croatie, le Danemark, la Géorgie, l'Islande, la Lettonie, le Portugal, la Suède, la Turquie et l'Ukraine[12]. La demi-finale se conclut par la montée sur scène et l’acclamation des dix nouveaux finalistes. Les neuf pays non qualifiés conservèrent leur droit de vote pour la finale.

Ordre Pays Artiste(s) Chanson Langue(s) Place Points
01   Islande Euroband This Is My Life Anglais 8 68
02   Suède Charlotte Perrelli Hero Anglais 12 54
03   Turquie Mor ve Ötesi Deli Turc 7 85
04   Ukraine Ani Lorak Shady Lady Anglais 1 152
05   Lituanie Jeronimas Milius Nomads in the Night Anglais 16 30
06   Albanie Olta Boka Zemrën e lamë peng Albanais 9 67
07   Suisse Paolo Meneguzzi Era stupendo Italien 13 47
08   République tchèque Tereza Kerndlová Have Some Fun Anglais 18 9
09   Biélorussie Ruslan Alekhno Hasta La Vista Anglais, espagnol 17 27
10   Lettonie Pirates of the Sea Wolves of the Sea Anglais 6 86
11   Croatie Kraljevi Ulice & 75 Cents Romanca Croate 4 112
12   Bulgarie Deep Zone & Balthazar DJ, Take Me Away Anglais 11 56
13   Danemark Simon Mathew All Night Long Anglais 3 112
14   Géorgie Diana Gurtskaya Peace Will Come Anglais 5 107
15   Hongrie Csézy Candlelight Anglais, hongrois 19 6
16   Malte Morena Vodka Anglais 14 38
17   Chypre Evdokia Kadi Femme fatale Grec 15 36
18   Macédoine Tamara, Vrčak & Adrian Let Me Love You Anglais 10 64
19   Portugal Vânia Fernandes Senhora do mar (Negras águas) Portugais 2 120
  • Choisi par les téléspectateurs
  • Choisi par les jurys

FinaleModifier

La finale eut lieu le samedi 24 mai 2008, exactement le même jour que la toute première édition du concours, en 1956[2]. Elle était centrée sur le thème de la confluence et dura près de trois heures et seize minutes.

Vingt-cinq pays concoururent pour la victoire : les « Big Four », le pays hôte et les vingt pays qualifiés des deux demi-finales.

Ce fut la toute première fois qu’une finale ne vit concourir aucune chanson en français. Même la chanson représentant la France était rédigée quasi intégralement en anglais. Cela avait suscité une telle controverse lors de sa sélection, que son auteur et interprète, Sébastien Tellier, avait dû ajouter deux phrases supplémentaires en français[13]. Lors de sa prestation, Sébastien Tellier arriva sur scène dans une voiturette de golf, devenant le premier interprète de l’histoire du concours à recourir à un engin motorisé comme accessoire. En outre, il inhala de l’hélium avant d’entamer le deuxième couplet, déformant ainsi sa voix, autre grande première.

OuvertureModifier

La finale débuta par une vidéo montrant un chœur interprétant a cappella le Te Deum de Marc-Antoine Charpentier. La caméra dévoila ensuite Marija Šerifović qui interpréta une version remixée de Molitva, la chanson gagnante de l’année précédente, suivie de Tell Me Why. Elle introduisit ensuite les présentateurs qui montèrent sur scène pour les salutations d’usage.

Pauses commercialesModifier

Durant la première pause commerciale, furent montrées en direct des images de la foule rassemblée devant la mairie de Belgrade et qui regardait le concours sur des écrans géants.

Durant les deuxième et troisième pauses, Kristina et Bane intervinrent depuis la green room.

EntracteModifier

Le spectacle d'entracte débuta par de nouvelles images de la foule rassemblée devant la mairie de Belgrade. S’ensuivit une vidéo sur les préparatifs et la semaine des répétitions, puis un medley de chansons serbes traditionnelles, interprété par Goran Bregović et son groupe.

Les présentateurs revinrent alors sur scène. Ils saluèrent certains des commentateurs présents dans la salle : le britannique Terry Wogan (qui officiait pour la dernière fois), la finlandaise Jaana Pelkonen (qui avait présenté le concours l’année précédente) et le français Jean-Paul Gaultier. Kristina et Bane intervinrent à nouveau depuis la green room et échangèrent quelques mots avec les représentantes allemandes, le groupe No Angels, et la représentante ukrainienne, Ani Lorak.

VoteModifier

Les téléspectateurs votèrent par téléphone et par SMS pour leurs chansons préférées. Les votes ainsi exprimés furent agrégés en 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 10 et 12 points[1]. Au total, huit millions de votes furent enregistrés sur l’ensemble des trois soirées, dont six rien que pour la finale[14].

Comme l’année précédente, l’ordre de passage des pays durant la procédure de vote fut déterminé par tirage au sort. Les points de un à sept s’affichèrent automatiquement sur le tableau de vote. Les porte-paroles, contactés par satellite, énoncèrent les trois résultats principaux : "huit", "dix" et "douze points". Pour la toute première fois, un décompte du nombre de pays ayant déjà voté fut affiché à l’écran.

Le vote fut lancé par le basketteur serbe Vlade Divac au moyen d'une balle de basket et de la phrase rituelle : « Europe, start voting now ! ». Le temps imparti pour le télévote fut conclu par un décompte des dix dernières secondes et la phrase « Stop voting ! ».

La procédure de vote ne fut interrompue que par un seul incident. La porte-parole tchèque se trompa dans l’attribution des "dix points" : elle les donna à l’Arménie à la place de l’Azerbaïdjan. Elle fut interrompue par le superviseur et corrigea son erreur en s’excusant.

Durant le vote, la caméra fit systématiquement un plan sur les participants qui recevaient "douze points". Apparurent ainsi à l'écran Kalomira, Olta Boka, Dima Bilan, Jelena Tomašević, Sirusho, les No Angels, Elvir Lakovic, Nico et Vlad, Simon Mathew, Ani Lorak, Elnur et Samir, Rodolfo Chikilicuatre, Charlotte Perrelli, les Pirates of the Sea, Mor ve Ötesi, Maria Haukaas Storeng et Euroband.

Dès le début de la procédure, la Grèce et la Russie se détachèrent. Il fallut attendre le vingt-troisième vote, le vote polonais, pour que la Russie s’empare définitivement de la tête.

RésultatsModifier

Ce fut la première victoire de la Russie au concours[15].

Dima Bilan reçut le trophée de la victoire des mains de Marija Šerifović, gagnante de l'année précédente.

Ce fut la huitième année consécutive qu'un pays remporta le concours pour la première fois, un record toujours inégalé. Ce fut la deuxième année consécutive que l’Ukraine termina à la deuxième place. Enfin, ce fut la neuvième fois (après 1958, 1962, 1963, 1968, 1971, 1973, 1978 et 2001) que la chanson passée en deuxième position termina à la dernière place, un autre record inégalé.

Ordre Pays Artiste(s) Chanson Langue(s) Place Points
01   Roumanie Nico & Vlad Pe-o margine de lume Roumain, italien 20 45
02   Royaume-Uni Andy Abraham Even If Anglais 25 14
03   Albanie Olta Boka Zemrën e lamë peng Albanais 16 55
04   Allemagne No Angels Disappear Anglais 23 14
05   Arménie Sirusho Qele Qele
(Քելե քելե)
Arménien, anglais 04 199
06   Bosnie-Herzégovine Elvir Laković Pokušaj Bosnien 10 110
07   Israël Boaz Mauda The Fire in Your Eyes Hébreu, anglais 09 124
08   Finlande Teräsbetoni Missä miehet ratsastaa Finnois 22 35
09   Croatie Kraljevi Ulice & 75 Cents Romanca Croate 21 44
10   Pologne Isis Gee For Life Anglais 24 14
11   Islande Euroband This Is My Life Anglais 14 64
12   Turquie Mor ve Ötesi Deli Turc 07 138
13   Portugal Vânia Fernandes Senhora do mar (Negras águas) Portugais 13 69
14   Lettonie Pirates of the Sea Wolves of the Sea Anglais 11 83
15   Suède Charlotte Perrelli Hero Anglais 18 47
16   Danemark Simon Mathew All Night Long Anglais 15 60
17   Géorgie Diana Gurtskaya Peace Will Come Anglais 11 83
18   Ukraine Ani Lorak Shady Lady Anglais 02 230
19   France Sébastien Tellier Divine Anglais, français 18 47
20   Azerbaïdjan Elnur & Samir Day After Day Anglais 08 132
21   Grèce Kalomira Secret Combination Anglais 03 218
22   Espagne Rodolfo Chikilicuatre Baila el Chiki-chiki Espagnol, anglais 16 55
23   Serbie Jelena Tomašević feat. Bora Dugić Oro Serbe 06 160
24   Russie Dima Bilan Believe Anglais 01 272
25   Norvège Maria Haukaas Storeng Hold On, Be Strong Anglais 05 182

ControverseModifier

Comme l’année précédente, les résultats du concours suscitèrent la controverse dans les médias des pays d’Europe de l’Ouest. Et comme l’année précédente, l’UER commanda à la compagnie Digame, une étude statistique des votes. Aucune fraude ni manipulation ne fut constatée. La victoire de la Russie demeurait incontestable. Le pays avait certes bénéficié de votes géographiques, mais aurait tout de même remporté le concours, si seuls les pays d’Europe de l’Ouest avaient voté. La conclusion de l’étude soulignait le facteur déterminant de la victoire russe : le pays avait reçu des points de 38 pays sur les 42 votants[14].

Anciens participantsModifier

Artiste Pays Année(s) précédente(s)
Dima Bilan   Russie 2006
Charlotte Perrelli   Suède 1999 (vainqueur)
Roberto Meloni (membre de Pirates of the Sea)   Lettonie 2007 (comme membre de Bonaparti.lv)

Tableaux des votesModifier

Première demi-finaleModifier

Points attribués
                                          Total
Pays
Monténégro 1 10 12 23
Israël 5 2 7 10 4 10 4 7 5 7 6 10 6 8 5 4 4 104
Estonie 1 7 8
Moldavie 5 5 1 6 10 5 4 36
Saint-Marin 2 3 5
Belgique 6 10 16
Azerbaïdjan 3 5 4 10 5 10 5 8 3 2 4 5 7 10 7 8 96
Slovénie 10 2 2 1 2 10 4 1 2 2 36
Norvège 4 6 8 3 7 1 7 2 7 8 10 4 8 5 12 4 7 1 2 106
Pologne 10 3 2 12 1 2 3 1 5 3 42
Irlande 1 3 7 4 1 2 1 2 1 22
Andorre 4 3 1 1 1 12 22
Bosnie-Herzégovine 12 1 6 4 12 12 3 7 8 7 72
Arménie 6 10 2 5 8 12 5 3 12 2 3 6 12 4 5 12 12 10 10 139
Pays-Bas 1 3 8 2 7 3 3 27
Finlande 2 12 8 4 2 3 6 5 6 12 1 4 6 2 6 79
Roumanie 8 12 6 6 6 6 5 3 7 6 5 3 1 1 8 3 8 94
Russie 8 12 10 7 3 8 7 8 8 4 4 7 12 2 6 8 10 6 5 135
Grèce 7 7 5 4 12 10 12 8 4 6 10 5 8 10 8 3 12 6 12 7 156
Le tableau suit l'ordre de passage des candidats.
  • Télévote
  • Deuxième demi-finaleModifier

    Points attribués
                                                Total
    Pays
    Islande 10 3 1 2 5 4 1 2 10 7 5 1 5 8 4 68
    Suède 8 2 3 1 3 12 1 7 4 3 1 3 6 54
    Turquie 6 5 12 7 3 7 8 5 4 8 10 10 85
    Ukraine 6 3 12 7 1 12 12 6 7 12 7 12 8 8 10 6 12 3 8 152
    Lituanie 12 10 8 30
    Albanie 1 7 8 3 10 1 5 10 12 2 5 3 67
    Suisse 10 5 5 12 7 1 7 47
    République tchèque 1 2 1 5 9
    Biélorussie 10 6 5 4 2 27
    Lettonie 7 8 2 12 5 6 6 1 6 6 6 4 10 2 5 86
    Croatie 4 4 5 7 5 3 6 3 7 7 6 3 8 10 6 10 6 2 10 112
    Bulgarie 5 6 6 1 2 2 1 1 3 2 8 7 1 6 5 45
    Danemark 12 12 4 8 4 5 10 4 8 3 2 3 12 4 5 3 8 4 1 112
    Géorgie 2 1 10 12 10 8 10 10 4 2 10 12 2 7 7 107
    Hongrie 1 1 4 6
    Malte 3 8 6 4 4 3 4 4 2 38
    Chypre 4 2 2 8 2 5 1 12 36
    Macédoine 2 7 7 8 4 12 10 2 12 64
    Portugal 10 5 8 4 6 12 7 8 3 8 5 7 6 3 3 12 6 7 120
    Le tableau suit l'ordre de passage des candidats.
  • Télévote
  • FinaleModifier

    Points attribués
                                                                                          Total
    Pays Roumanie 1 6 3 12 4 4 12 3 2 45
    Royaume-Uni 6 8 14
    Albanie 12 1 3 4 1 8 1 10 8 7 - 55
    Allemagne 12 2 14
    Arménie 1 7 6 6 2 12 8 8 5 8 10 2 1 12 4 12 5 12 10 12 10 12 2 7 12 1 12 199
    Bosnie-Herzégovine 5 5 12 2 10 10 1 7 6 2 7 3 6 10 12 10 2 110
    Israël 5 3 5 4 5 10 2 7 2 6 6 6 3 3 3 3 6 3 1 7 1 8 2 4 3 6 5 5 124
    Finlande 10 1 7 4 4 7 2 35
    Croatie 2 1 2 10 5 3 1 3 1 8 2 3 1 2 44
    Pologne 4 10   14
    Islande 6 2 4 7 8 4 6 7 8 12 64
    Turquie 8 7 4 10 8 10 10 4 5 10 8 2 5 6 10 6 12 4 3 4 138
    Portugal 3 4 6 5 1 6 8 10 8 5 10 3 69
    Lettonie 10 7 4 8 2 2 3 2 7 12 3 4 10 6 83
    Suède 2 3 2 1 1 3 7 1 1 12 5 1 8 47
    Danemark 3 3 2 7 12 5 12 2 2 4 5 2 60
    Géorgie 8 5 8 2 7 3 1 10 4 5 4 4 4 6 5 7 83
    Ukraine 5 4 4 3 8 1 10 7 6 10 6 7 5 3 12 6 6 10 2 5 8 7 10 8 6 10 6 3 7 10 6 8 4 10 7 230
    France 2 6 3 8 1 3 4 2 4 8 1 5 47
    Azerbaïdjan 8 10 1 7 4 3 3 8 2 12 7 7 1 10 2 12 3 8 7 10 7 132
    Grèce 12 3 2 12 1 7 12 8 12 10 8 5 12 4 3 12 8 8 4 6 8 5 3 6 2 7 4 5 6 1 5 2 3 6 3 3 218
    Espagne 1 1 4 4 5 10 12 1 3 4 8 1 1 55
    Serbie 10 8 12 5 4 5 1 2 7 7 6 7 12 3 6 8 1 12 2 5 6 10 1 4 12 4 160
    Russie 6 12 7 12 4 6 3 12 6 10 12 8 10 1 10 6 5 10 5 8 7 12 7 5 1 8 5 5 8 7 10 6 12 12 8 6 272
    Norvège 7 6 8 2 7 2 7 6 1 4 7 5 10 5 2 4 1 5 7 6 4 3 2 7 5 2 12 12 1 5 4 5 8 10 182
    Le tableau suit l'ordre de passage des candidats.
  • Télévote
  • Douze pointsModifier

    Première demi-finaleModifier

    Nombre Récipiendaire Votant(s)
    5   Arménie   Belgique,   Grèce,   Pays-Bas,   Pologne,   Russie
    4   Grèce   Allemagne,   Azerbaïdjan,   Roumanie,   Saint-Marin
    3   Bosnie-Herzégovine   Monténégro,   Norvège,   Slovénie
    2   Finlande   Andorre,   Estonie
      Russie   Arménie,   Israël
    1   Andorre   Espagne
      Monténégro   Bosnie-Herzégovine
      Norvège   Finlande
      Pologne   Lettonie
      Roumanie   Moldavie

    Deuxième demi-finaleModifier

    Nombre Récipiendaire Votant(s)
    6   Ukraine   Biélorussie,   Bulgarie,   Géorgie,   Portugal,   République tchèque,   Turquie
    3   Danemark   Hongrie,   Islande,   Suède
    2   Géorgie   Chypre,   Ukraine
      Macédoine   Croatie,   Serbie
      Portugal   France,   Suisse
    1   Albanie   Macédoine
      Chypre   Royaume-Uni
      Lettonie   Lituanie
      Lituanie   Lettonie
      Suède   Danemark
      Suisse   Malte
      Turquie   Albanie

    FinaleModifier

    Nombre Récipiendaire Votant(s)
    8   Arménie   Belgique,   France,   Géorgie,   Grèce,   Pays-Bas,   Pologne,   République tchèque,   Russie
    7   Russie   Arménie,   Biélorussie,   Estonie,   Israël,   Lettonie,   Lituanie,   Ukraine
    6   Grèce   Albanie,   Allemagne,   Chypre,   Roumanie,   Royaume-Uni,   Saint-Marin
    4   Serbie   Bosnie-Herzégovine,   Monténégro,   Slovénie,   Suisse
    2   Azerbaïdjan   Hongrie,   Turquie
      Bosnie-Herzégovine   Croatie,   Serbie
      Danemark   Islande,   Norvège
      Norvège   Finlande,   Suède
      Roumanie   Espagne,   Moldavie
    1   Albanie   Macédoine
      Allemagne   Bulgarie
      Espagne   Andorre
      Islande   Danemark
      Lettonie   Irlande
      Suède   Malte
      Turquie   Azerbaïdjan
      Ukraine   Portugal

    Prix Marcel-BezençonModifier

    Catégorie Pays Artiste(s) Chanson Place Points
    Prix de la meilleure performance artistique   Ukraine Ani Lorak Shady Lady 2 230
    Prix de la presse   Portugal Vânia Fernandes Senhora do mar (Negras águas) 13 69
    Prix de la meilleure composition   Roumanie Nico & Vlad Pe-o margine de lume 20 45
    Prix des fans   Arménie Sirusho Qele qele 4 199

    TélédiffuseursModifier

    Ordre Pays Télédiffuseur(s) Commentateur(s) Porte-parole
    07   Albanie RTSH ? Leon Menkshi
    04   Allemagne Das Erste Peter Urban Thomas Hermanns
    Deutschlandfunk Thomas Mohr
    22   Andorre RTVA Meri Picart & Josep Lluís Trabal Alfred Llahí
    25   Arménie Arménie 1 Felix Khacatryan & Hrachuhi Utmazyan Hrachuhi Utmazyan
    33   Azerbaïdjan İTV Isa Melikov & Hüsniyyə Məhərrəmova Leyla Aliyeva
    08   Belgique La Une Jean-Pierre Hautier & Jean-Louis Lahaye Sandrine Van Handenhoven
    La Première Patrick Duhamel & Corinne Boulangier
    Één André Vermeulen & Bart Peeters
    Radio 2 Sven Pichal & Michel Follet
    38   Biélorussie BTRC ? Olga Barabanschikova
    06   Bosnie-Herzégovine BHT1 Dejan Kukrić Melina Garibović
    11   Bulgarie BNT Elena Rosberg & Georgi Kushvaliev Valentina Voykova
    14   Chypre RIK 1 Melina Karageorgiou Hristina Marouhou
    36   Croatie HRT Duško Čurlić Barbara Kolar
    43   Danemark DR1 Nicolaj Molbech Maria Montell
    27   Espagne TVE1 José Luis Uribarri Ainhoa Arbizu
    05   Estonie ETV Marko Reikop Sahlene
    35   Finlande YLE TV2 Jaana Pelkonen, Mikko Peltola & Asko Murtomäki Mikko Leppilampi
    YLE Radio Suomi Sanna Kojo & Jorma Hietamäki
    17   France France 4 (Demi-finale) Peggy Olmi & Yann Renoard Cyril Hanouna
    France 3 (Finale) Julien Lepers & Jean-Paul Gaultier
    France Bleu François Kevorkian
    42   Géorgie GPB ? Tika Patsatsia
    34   Grèce ET1 Maggira Sisters Alexis Kostalas
    21   Hongrie MTV1 Gábor Gundel Takács Éva Novodomszky
    31   Irlande RTÉ One Marty Whelan Niamh Kavanagh
    RTÉ Radio 1 Larry Gogan
    16   Islande Sjónvarpið Sigmar Guðmundsson Brynja Þorgeirsdóttir
    13   Israël Aroutz 1 pas de commentateur Noa Barak-Weshler
    10   Lettonie LTV Kārlis Streips Kristīne Virsnīte
    39   Lituanie LRT Darius Užkuraitis Rolandas Vilkončius
    02   Macédoine MRT Milanka Rašić Ognen Janeski
    30   Malte PBS Eileen Montesin Moira Delia
    15   Moldavie TRM Lucia Danu & Vitalie Rotaru Vitalie Rotaru
    41   Monténégro TVCG2 Dražen Bauković & Tamara Ivanković Nina Radulović
    20   Norvège NRK1 Per Sundnes & Hanne Hoftun Stian Barsnes Simonsen
    28   Pays-Bas Nederland 1 Cornald Maas Esther Hart
    23   Pologne TVP 1 Artur Orzech Radek Brzózka
    19   Portugal RTP1 Isabel Angelino Sabrina
    26   République tchèque ČT Kateřina Kristelová Petra Šubrtová
    18   Roumanie TVR1 Andreea Demirgian & Leonard Miron Alina Sorescu
    01   Royaume-Uni BBC Three (Demi-finale) Paddy O’Connell & Caroline Flack Carrie Grant
    BBC One (Finale) Terry Wogan
    BBC Radio 2 Ken Bruce
    40   Russie Perviy Kanal Dmitry Guberniev & Olga Shelest Oksana Fedorova
    09   Saint-Marin SMRTV Lia Fiorio & Gigi Restivo Roberto Moretti
    12   Serbie RTS1 Dragoljub Ilić & Mladen Popović Dušica Spasić
    24   Slovénie SLO1 Andrej Hofer Peter Poles
    37   Suède SVT1 Kristian Luuk & Josef Sterzenbach Björn Gustafsson
    SR P3 Carolina Norén
    32   Suisse TSR 1 Jean-Marc Richard & Nicolas Tanner Cécile Bähler
    SF Zwei Patrick Hässig & Sven Epiney
    TSI 2 Sandy Altermatt
    29   Turquie TRT 1 Bülend Özveren Meltem Ersan Yazgan
    03   Ukraine NTU Tymur Miroshnychenko Marysya Horobets
    NRU Olena Zelinchenko

    Notes et référencesModifier

    Liens externesModifier

    Sur les autres projets Wikimedia :