NRK

radiodiffuseur public norvégien appartenant à l'État
(Redirigé depuis Norsk rikskringkasting)

NRK
logo de NRK
illustration de NRK

Création
Forme juridique Aksjeselskap (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Siège social Oslo, Østlandet
Drapeau de Norvège Norvège
Direction Thor Gjermund Eriksen, directeur général
Activité Audiovisuel
Produits Télévision, Radiodiffusion
Filiales Radio Norway International (d)
Effectif 3 500 (2012)
Organisation norvégienne 976390512Voir et modifier les données sur Wikidata
Site web nrk.no

La Norsk rikskringkasting (« Société norvégienne de radiodiffusion » en norvégien), mieux connue sous son sigle NRK, est une société de service public norvégienne fondée en 1933 chargée de la production et de la diffusion télévisuelle et radiophonique. Elle est membre de l'Union européenne de radio-télévision et de la Nordvision. Elle constitue le plus gros groupe audiovisuel de Norvège.

Elle possède notamment quatre chaînes de télévision (NRK1, NRK2, NRK3 et NRK Super) et trois stations de radio (P1, P2 et P3). Son siège se situe à Oslo.

HistoireModifier

La société privée Kringkastingsselskapet A/S commence à diffuser des programmes radio réguliers en 1925. Cette société est le prédécesseur de la Norsk rikskringkasting qui a été fondée en 1933. L'Etat possédait et contrôlait alors la NRK dont la mission la plus importante était l'éducation populaire sur le modèle de la BBC britannique. En ces temps, les conférences et programmes d'information constituaient une part importante du temps d'émission. À sa création, NRK avait 90 employés et diffusait ses programmes de 10 heures à 22h45, avec une pause entre 15 et 17 heures.

Kringkasting est la traduction norvégienne de l'anglais broadcasting, diffusion. Elle est le fruit d'un concours organisé en 1922 par la rubrique Radio-Nyt du journal Aftenposten. Des centaines de proposition furent envoyées, et Aftenposten choisit « rundtelefonering », une expression qui ne rencontra pas le succès. Le terme anglais broadcasting continua de dominer. En 1924, le directeur des télégraphes Niels S. Nickelsen commença à utiliser l'expression « kringkasting » dans des documents internes de Telegrafverket. L'expression devint officielle en 1925[1].

ServicesModifier

RadioModifier

a Disponible sur FM dans quelques parties du pays
b DAB, DVB-T et par internet

c DAB seulement
d Radio par internet seulement

TélévisionModifier

Diffusion régionaleModifier

La NRK compte 12 bureaux régionaux en Norvège. Chaque bureau dispose de ses propres émissions, à la fois sur la télévision (par NRK 1) et sur la radio (par NRK P1), ainsi que de leurs propres sites d'information sur Internet.

Slow TVModifier

NRK est à la pointe du mouvement "Slow TV", avec trois émissions particulièrement marquantes.

En , NRK diffuse en temps réel le trajet ferroviaire entre Bergen et Oslo par la Ligne de Bergen. La retransmission de l'émission "Bergenbanen minutt for minutt" dure 7 h 16 min[2].

En , NRK retransmet le trajet du MS Nordnorge sur la ligne maritime de l'Hurtigruten de Bergen à Kirkenes. L'émission "Hurtigruten minutt for minutt (no)" dure 134 h, soit un peu plus de cinq jours et demi[3].

En enfin, pour célébrer le centenaire du traité du Svalbard, la chaîne publique NRK2 propose une retransmission en différé d'une croisière Hurtigruten sur le MS Spitsbergen autour de l'archipel, filmée en . L'émission "Svalbard minutt for minutt (no)"[4] dure 222 h sans interruption, soit 9 jours et 6 heures[5]: c'est alors un record mondial de durée pour une émission télévisée.

Notes et référencesModifier

  1. Finn-Erik Vinje, « Ordet kringkasting (fra Språknytt 1/1975) », Språkrådet, (consulté en 17. januar 2017)
  2. (nb) « NRK TV – Bergensbanen minutt for minutt » (consulté le 18 février 2020)
  3. (nb) « NRK TV – Hurtigruten minutt for minutt » (consulté le 18 février 2020)
  4. (en) Sidsel Linden, « Svalbard Minute by Minute - slow TV », sur NRK, (consulté le 18 février 2020)
  5. (nb) « NRK TV – Svalbard minutt for minutt » (consulté le 18 février 2020)

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Article connexeModifier

Lien externeModifier