Concours Eurovision de la chanson 2004

concours de musique européen

Concours Eurovision de la chanson 2004

Under The Same Sky

Illustration.
Dates
Demi-finale 12 mai 2004
Finale 15 mai 2004
Retransmission
Lieu Abdi İpekçi Arena, Istanbul
Drapeau de la Turquie Turquie
Présentateur(s) Meltem Cumbul
Korhan Abay
Superviseur exécutif Svante Stockselius
Télédiffuseur hôte Turquie
TRT
Ouverture Demi-finale : Derviches tourneurs
Finale : Everyway That I Can et Leave par Sertab Erener
Entracte Demi-finale : ABBA, Our Last Video Ever
Finale : Fire of Anatolia
Participants
Nombre de participants 36
Débuts Albanie
Andorre
Drapeau de la Biélorussie Biélorussie
Serbie-et-Monténégro
Retour Danemark
Finlande
Lituanie
Macédoine
Monaco
Suisse
Retrait Aucun
Carte de participation.
  • Pays participants qualifiés pour la finale
  • Pays participants non qualifiés pour la finale
  • Pays ayant participé dans le passé, mais pas en 2004
Résultat
Chanson gagnante Wild Dances
par Ruslana
Ukraine
Système de vote Chaque pays attribua 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 10 et 12 points à ses 10 chansons favorites.
Nul point Suisse (en demi-finale)

Le Concours Eurovision de la chanson 2004 fut la quarante-neuvième édition du concours. Il se déroula les mercredi 12 et samedi 15 mai 2004, à Istanbul, en Turquie. Il fut remporté par l’Ukraine, avec la chanson Wild Dances, interprétée par Ruslana. La Serbie-et-Monténégro termina deuxième et la Grèce, troisième[1].

OrganisationModifier

La Turquie, qui avait remporté l'édition 2003, se chargea de l’organisation de l’édition 2004[2].

La production hésita à propos de la ville où se tiendrait le concours. Après avoir envisagé un temps Ankara, la capitale du pays, elle opta finalement pour Istanbul. Cela lui permit de mettre l’accent sur la symbolique de la ville-pont, reliant deux continents. Ensuite, la production retint comme salle le Mydonose Showland, puis se ravisa pour l’Abdi İpekçi Arena. Cette dernière, qui avait été inaugurée en 1986 et accueillait des compétitions de basket, fut retenue, car plus vaste et plus pratique pour un évènement de cette importance[3].

Face au nombre croissant de pays souhaitant concourir, l’UER décida de supprimer le système des relégations et d’introduire une demi-finale, afin de déterminer les finalistes. Désormais, seraient qualifiés d’office pour cette dernière : les quatre contributeurs financiers les plus importants de l’Union (les « Big Four » - l’Allemagne, l’Espagne, la France et le Royaume-Uni) ainsi que les dix autres pays ayant terminé en tête du classement (ce compris le pays vainqueur). Tous les autres pays devraient passer par la demi-finale, organisée le mercredi précédant la finale et au terme de laquelle dix autres pays se qualifieraient[4].

Pays participantsModifier

Trente-six pays participèrent au quarante-neuvième concours, un nouveau record rendu possible par l’introduction de la demi-finale[2].

Les cinq pays relégués l’année précédente firent leur retour. Il s’agissait du Danemark, de la Finlande, de la Lituanie, de la Macédoine et du Portugal[2].

Après 25 années d’absence et une dernière participation en 1979, Monaco fit également son retour[2].

Enfin, quatre pays firent leurs débuts : l'Albanie, Andorre, la Biélorussie et la Serbie-et-Monténégro[2].

Format et thèmeModifier

 
La scène et le décor.

Le superviseur délégué sur place par l'UER fut Svante Stockselius[2].

Pour la toute première fois, un DVD fut publié après le concours, contenant l’intégralité de la demi-finale et de la finale[2]. En outre, le site Internet www.eurovision.tv fut officiellement repris par l’UER et devint ainsi la plate-forme de communication privilégiée de l’Union[4].

Afin de lui donner une identité plus permanente et durable, l’UER décida de doter le concours d’un logo générique[3]. Celui-ci reprenait le mot « Eurovision » sous une forme stylisée. La lettre « v », centrale, avait la forme d’un cœur, encadrant le drapeau national du pays organisateur[4].

Le slogan retenu fut « Under The Same Sky » (« Sous le même ciel »)[3]. Il servit d’inspiration à la conception de la scène. Celle-ci se composait de deux niveaux encastrés l’un dans l’autre. Le niveau inférieur, de forme ovoïdale, comportait un écran incrusté dans le sol. Le niveau supérieur qui s’avançait vers le public, comportait trois podiums circulaires de couleur noire possédant un écran incrusté dans leur face supérieure. Le décor consistait en une forme organique opaque surplombant la scène et dotée en son sommet d’une coupole lumineuse. L’arrière-fond était fait d’écrans LED.

PrésentateursModifier

Les présentateurs des deux soirées furent Meltem Cumbul et Korhan Abay[2]. Ils s’exprimèrent en anglais, en français et en turc.

Cartes postalesModifier

Les cartes postales débutaient par une projection du logo du concours, sur fond du panorama urbain d’Istanbul. S’ensuivait une vidéo présentant les richesses culturelles et touristiques de la Turquie. Enfin, Azra Akin, Miss Monde 2002, apparaissait à l’écran, soufflant des pétales de rose d'où sortait le drapeau national du pays participant.

Premier incidentModifier

Durant les répétitions, la représentante ukrainienne, Ruslana et ses danseurs endommagèrent le plancher de la scène. Ils fêlèrent certains écrans LED qui durent être remplacés[5].

Demi-finaleModifier

La demi-finale eut lieu le mercredi et dura près de deux heures et trois minutes.

Vingt-deux pays concoururent pour une des dix places en finale.

Les pays déjà qualifiés pour la finale n’étaient pas obligés de diffuser la demi-finale. Trois pays usèrent de cette possibilité : la France, la Pologne et la Russie. Quant aux pays qualifiés qui avaient décidé de diffuser la demi-finale, ils purent participer au vote[3].

OuvertureModifier

La demi-finale s’ouvrit sur une courte animation du logo. La caméra montra le public dans la salle. S’ensuivit une courte démonstration de derviches tourneurs. Les présentateurs entrèrent alors en scène, pour les présentations d’usage. Ils remercièrent la Lettonie pour avoir organisé le concours l’année précédente. En conclusion, Meltem Culbum fit chanter Volare au public.

Deuxième incidentModifier

Juste avant le passage de la chanson slovène, la télévision publique turque lança par erreur une page de publicité. Par conséquent, les téléspectateurs turcs ne virent pas la prestation du groupe Platin et la Turquie n’attribua aucun point à la Slovénie[3].

Pauses commercialesModifier

Durant la première pause commerciale, Meltem Cumbul échangea quelques mots avec les artistes présents dans la green room. Piero Esteriore et la délégation suisse chantèrent Stand By Me et David D’Or, une aria. Le pays suivant la pause étant Malte, Meltem Cumbul dit en matière de transition : « From Meltem to Malta ! »

Durant la seconde pause, Korhan Abay discuta avec Željko Joksimović, le groupe Re-Union et Deen.

EntracteModifier

Le spectacle d'entracte débuta par une courte prestation du ballet Fire of Anatolia (Feu d’Anatolie).

S’ensuivit la projection de ABBA : Our Last Video Ever (ABBA : notre toute dernière vidéo)[4]. Il s’agissait de célébrer le trentième anniversaire de la victoire du groupe au concours, en 1974. La scène se déroulait à Stockholm, cette année-là. Un imprésario vient auditionner auprès d’un producteur de musique, pour un spectacle de marionnettes animées. Ces dernières étaient à l’image de quatre membres d’ABBA. Après les avoir entendues chanter Take A Chance On Me, Dancing Queen et Waterloo, le producteur refuse de les engager. Découragés, les marionnettes et leur manager reprennent l’ascenseur et croisent à ce moment, les sosies d’ABBA. La vidéo comportait une brève apparition des membres originels du groupe (Benny Andersson, Agnetha Fältskog, Anni-Frid Lyngstad et Björn Ulvaeus), ainsi que de Cher. En outre, toutes les répliques étaient tirées des chansons d'ABBA.

L’entracte se conclut par la présentation des quatorze pays déjà qualifiés pour la finale.

VoteModifier

Les téléspectateurs votèrent par téléphone et par SMS pour leurs chansons préférées. Les votes ainsi exprimés furent agrégés en 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 10 et 12 points. Le résultat du vote ne fut révélé qu’après la finale du samedi, pour maintenir le suspense intact[4].

Le vote fut lancé par Korhan Abay qui frappa sur un gong et prononça pour la toute première fois, la phrase rituelle : « Europe, start voting ! ». Pour la première fois également, le décompte du temps de vote restant fut affiché à l’écran.

Les résultats furent révélés en direct par Cumbul et Abay. Ils ouvrirent au hasard dix enveloppes rouges, renfermant les noms des dix pays qualifiés. Exceptionnellement, les résultats obtenus par les pays non qualifiés furent ensuite affichés à l’écran.

Enfin, pour la toute première fois, la Turquie attribua des points à Chypre[6].

RésultatsModifier

Durant l’annonce des résultats, la caméra fit systématiquement un plan sur les artistes qualifiés. Apparurent ainsi à l'écran et dans l'ordre : Željko Joksimović, Julie & Ludwig, Re-Union, Anjeza Shahini, Ruslana, Ivan Mikulić, Deen, Toše Proeski, Sakis Rouvas et Lisa Andreas.

Dix pays se qualifièrent donc pour la finale : l’Albanie, la Bosnie-Herzégovine, la Croatie, Chypre, la Grèce, la Macédoine, Malte, les Pays-Bas, la Serbie-et-Monténégro et l’Ukraine[2]. La demi-finale se conclut par la montée sur scène et l’acclamation des dix nouveaux finalistes. Les douze pays non qualifiés conservèrent leur droit de vote pour la finale.

La Suisse termina dernière, avec "nul point"[6].

Ordre Pays Artiste(s) Chanson Langue(s) Place Points
01   Finlande Jari Sillanpää Takes 2 To Tango Anglais 14 51
02   Biélorussie Aleksandra & Konstantin My Galileo Anglais 19 10
03   Suisse Piero & The Music Stars Celebrate! Anglais 22 0
04   Lettonie Fomins & Kleins Dziesma par laimi Letton 17 23
05   Israël David D'Or Leha'amin
(להאמין)
Anglais, hébreu 11 57
06   Andorre Marta Roure Jugarem a estimar-nos Catalan 18 12
07   Portugal Sofia Vitória Foi magia Portugais 15 38
08   Malte Julie & Ludwig On Again... Off Again Anglais 8 74
09   Monaco Märyon Notre planète Français 19 10
10   Grèce Sákis Rouvás Shake It Anglais 3 238
11   Ukraine Ruslana Wild Dances Anglais, ukrainien 2 256
12   Lituanie Linas & Simona What's Happened to Your Love? Anglais 16 26
13   Albanie Anjeza Shahini The Image of You Anglais 4 167
14   Chypre Lisa Andreas Stronger Every Minute Anglais 5 149
15   Macédoine Toše Proeski Life Anglais 10 71
16   Slovénie Platin Stay Forever Anglais 21 5
17   Estonie Neikõsõ Tii Võro 11 57
18   Croatie Ivan Mikulić You Are the Only One Anglais 9 72
19   Danemark Tomas Thordarson Shame On You Anglais 13 56
20   Serbie-et-Monténégro Željko Joksimović & Ad Hoc Orchestra Lane moje Serbe 1 263
21   Bosnie-Herzégovine Deen In the Disco Anglais 7 133
22   Pays-Bas Re-Union Without You Anglais 6 146

Troisième incidentModifier

Une heure après la fin de la retransmission, l’UER découvrit des problèmes dans le décompte des points, en Croatie et à Monaco. Une correction dut être apportée, des votes téléphoniques n’ayant pas été comptabilisés. Ce recomptage n’affecta pas les résultats de la demi-finale[3].

FinaleModifier

La finale eut lieu le samedi et dura près de trois heures et quinze minutes.

Vingt-quatre pays concoururent pour la victoire.

Avant le concours, les chansons ukrainienne, serbo-monténégrine et grecque étaient données favorites. Finalement, elles terminèrent aux trois premières places du classement général[2].

La représentante ukrainienne, Ruslana, entreprit dans les mois précédant le concours, une vaste tournée promotionnelle. Elle visita de nombreux pays européens, ce qui eut un impact certain sur sa victoire[2].

OuvertureModifier

La finale s’ouvrit sur une courte vidéo, montrant des vues aériennes d’Istanbul, de jour puis de nuit, et se concluant par un plan sur l’Abdi İpekçi Arena. La caméra dévoila la scène et un hélicoptère se posa en trompe-l’œil dans le décor. La gagnante de l’année précédente, Sertab Erener, fit alors son entrée et interpréta Everyway That I Can, sa chanson victorieuse, suivie de Leave.

Les présentateurs montèrent ensuite sur le podium et remercièrent Sertab Erener. Ils firent les présentations d’usage et comme lors de la demi-finale, Meltem Cumbul fit chanter Volare au public.

Pauses commercialesModifier

Durant la première pause commerciale, les présentateurs entrèrent en communication satellite avec Hambourg et Thomas Anders. Mais, malgré les tentatives de la production, ils ne purent contacter Istanbul et Las Palmas.

Durant la seconde pause, au milieu de la procédure de vote, Sertab Erener apparut dans la green room. Elle échangea quelques mots avec les membres du groupe Athena. Les commentateurs, de leur côté, purent enfin joindre Las Palmas.

EntracteModifier

Le spectacle d'entracte fut le ballet dansé et chanté Fire of Anatolia[2].

Sertab Erener réapparut ensuite à l’écran. Elle échangea quelques mots avec Ruslana, Max, Stefan Raab et le groupe Re-Union.

VoteModifier

Les téléspectateurs votèrent par téléphone et par SMS pour leurs chansons préférées. Les votes ainsi exprimés furent agrégés en 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 10 et 12 points. Les pays furent contactés par satellite, selon l'ordre alphabétique de leurs abréviations internationales. Les points furent énoncés dans l’ordre ascendant, de un à douze[2].

Comme en demi-finale, le vote fut lancé par Korhan Abay qui frappa sur un gong et prononça la phrase rituelle : « Europe, start voting ! ».

La procédure de vote connut une légère modification. Afin d’économiser sa durée, les points attribués ne furent plus répétés par les présentateurs que dans une seule langue : le français, si les points étaient énoncés en anglais ; l’anglais, si les points étaient énoncés en français.

Durant le vote, la caméra fit systématiquement un plan sur les participants qui recevaient "douze points". Apparurent ainsi à l'écran Ramón, Sakis Rouvas, Željko Joksimović, Athena, Julia Savicheva, Toše Proeski, Lena Philipsson, Max, Lisa Andreas, Jonatan Cerrada et Anjeza Shahini.

Pour la première fois, apparut à l’écran la mention « 12 points from [pays votant] to [pays récipiendaire] ».

Le porte-parole polonais fut le tout premier à user d’un accessoire. Au moment d’attribuer les "douze points" de son pays, il sortit un cœur de plastique rouge qu’il alluma.

Dès le début du vote, quatre pays se détachèrent : la Grèce, la Serbie-et-Monténégro, la Turquie et l’Ukraine. Il fallut attendre le vingt-et-unième vote, celui de l'Islande, pour que l’Ukraine s’empare définitivement de la tête.

ControverseModifier

L’appel des porte-paroles débutait systématiquement par un plan sur la carte de leur pays. Mais lorsque fut arrivé le tour de contacter la porte-parole chypriote, la production turque n’afficha pas la carte de Chypre, afin d’éviter toute controverse sur la division de l’île et l’existence de la république de Chypre du Nord[3].

RésultatsModifier

Ce fut la première victoire de l’Ukraine au concours[7].

Ce fut la troisième année consécutive qu’une femme ayant coécrit et interprété sa chanson, remporta le concours, après Marie N en 2002 et Sertab Erener en 2003.

Ruslana reçut le trophée de la victoire des mains de Sertab Erener. Lorsque celle-ci monta sur scène, elle perdit sa chaussure gauche, son talon s’étant coincé dans un grillage.

Les présentateurs conclurent la finale sur une citation de Mustafa Kemal Atatürk, fondateur de la République turque : « Paix dans la patrie, paix dans le monde ! »

Par la suite, Ruslana deviendra une héroïne de la Révolution orange ukrainienne et un soutien important du président Viktor Iouchtchenko[5].

Pour la toute première fois, deux chansons non gagnantes obtinrent un score supérieur à 200 points : la chanson serbo-monténégrine (263 points) et la chanson grecque (252 points)[7].

Ordre Pays Artiste(s) Chanson Langue(s) Place Points
01   Espagne Ramón Para llenarme de ti Espagnol 10 87
02   Autriche Tie Break Du bist Allemand 21 9
03   Norvège Knut Anders Sørum High Anglais 24 3
04   France Jonatan Cerrada À chaque pas Français, espagnol 15 40
05   Serbie-et-Monténégro Željko Joksimović & Ad Hoc Orchestra Lane moje Serbe 2 263
06   Malte Julie & Ludwig On Again... Off Again Anglais 12 50
07   Pays-Bas Re-Union Without You Anglais 20 11
08   Allemagne Max Can't Wait Until Tonight Anglais, turc 8 93
09   Albanie Anjeza Shahini The Image of You Anglais 7 106
10   Ukraine Ruslana Wild Dances Anglais, ukrainien 1 280
11   Croatie Ivan Mikulić You Are the Only One Anglais 12 50
12   Bosnie-Herzégovine Deen In the Disco Anglais 9 91
13   Belgique Xandee 1 Life Anglais 22 7
14   Russie Julia Savicheva Believe Me Anglais 11 67
15   Macédoine Toše Proeski Life Anglais 14 47
16   Grèce Sákis Rouvás Shake It Anglais 3 252
17   Islande Jónsi Heaven Anglais 19 16
18   Irlande Chris Doran If My World Stopped Turning Anglais 22 7
19   Pologne Blue Café Love Song Anglais, espagnol 17 27
20   Royaume-Uni James Fox Hold Onto Our Love Anglais 16 29
21   Chypre Lisa Andreas Stronger Every Minute Anglais 5 170
22   Turquie H T Athena For Real Anglais 4 195
23   Roumanie Sanda Ladosi I Admit Anglais 18 18
24   Suède Lena Philipsson It Hurts Anglais 5 170

Anciens participantsModifier

Pour la seconde année consécutive, il n'y eut aucun ancien participant de retour. Ce fut la cinquième fois dans l'histoire du concours, après 1970, 1989, 2001 et 2003.

Tableaux des votesModifier

Lors de la demi-finale, la Grèce et l'Ukraine ont reçu des points de tous les autres pays.

Demi-finaleModifier

Méthode de vote :
  • 100 % télévote
  • 100 % jury
Points attribués
                                                                  Total
Pays Finlande 7 1 6 3 7   5 3 2 6 3 8 51
Biélorussie   2 1 2 5 10
Suisse   0
Lettonie 4 5 4 2   6 2 23
Israël 5 1 3 1 2 3 2 2 4 2 3   6 2 7 5 2 3 4 57
Andorre   12 12
Portugal 12 4 6 1   8 7 38
Malte 6 5 1 4 1 4 10 1 1 2 6 7 7 4   3 4 5 1 2 74
Monaco 2 4 4   10
Grèce 12 10 8 5 10 8 5 12 6 3 7 4 5   2 6 12 6 8 7 12 4 5 6 8 12 12 10 4 4 3 12 10 238
Ukraine 3 6 10 4 8 12 7 8 8 6 10 12 8 7 10 10 10 10 12 8 10 5 7 7 12 7 7 8 8 6 2 8   256
Lituanie 2 7 2 3 1 8   3 26
Albanie   8 6 7 5 6 1 7 7 2 1 6 8 5 4 4 5 12 8 3 8 5 2 6 6 6 5 7 10 6 1 167
Chypre 4 2 6 6 6   2 5 1 6 7 12 8 8 3 3 4 5 12 4 10 3 1 10 2 3 3 1 5 7 149
Macédoine 8 3 2 8 5 1 4   1 1 4 12 6 2 5 3 6 71
Slovénie 1 3 1   5
Estonie 1   12 7 12 10 1 5 1 4 1 3 57
Croatie 5 8 7 10   1 1 3 6 4 1 5 7 6 8 72
Danemark 3 3   3 4 12 5 2 10 6 2 5 1 56
Serbie-et-Monténégro 4 12 1 12 7 10 12 10 12 10 8 10 10 6 8 4 1 10 4 7 10 12 10 10 8   12 12 12 7 12 263
Bosnie-Herzégovine 10 7 10 3   10 12 7 5 12 8 4 7 10 10 8 10 133
Pays-Bas 2 7 3 12 5 2 5 4 8 5 8 3 6 12 5 7 2 5 3 7 8 2   6 3 3 1 2 4 2 4 146
Le tableau suit l'ordre de passage des candidats.

FinaleModifier

Lors de la finale,la Serbie-et-Monténégro et la Grèce ont reçu des points de tous les autres pays.

Méthode de vote :
  • 100 % télévote
Points attribués
                                                                        Total
Pays Espagne 12 7 2 6 7 2   8 3 8 1 3 1 3 4 1 12 5 2 87
Autriche   4 5 9
Norvège   3 3
France 7 1 10 4   12 2 4 40
Serbie-et-Monténégro 2 7 12 12 3 7 12   10 10 7 1 6 10 10 3 8 12 3 7 7 2 5 1 10 6 10 6 5 7 8 10 12 12 8 12 263
Malte 6 3 1 1 6 2 1 2 6 4 4 6 3   3 1 1 50
Pays-Bas 6 3 2   11
Allemagne 2 10 3 10   2 12 7 4 1 4 1 7 3 1 6 8 4 3 5 93
Albanie   5 4 1 7 8 5 4 3 1 1 10 6 2 4 1 12 10 1 3 1 7 4 6 106
Ukraine 10 5 4 6 5 10 10 8 6 5 12 8 8 2 5 7 8 7 12 12 12 12 6 8 8 7 7 12 10 6 12 10 8 12   280
Croatie 3 10 5 3 5 1 1   5 5 5 7 50
Bosnie-Herzégovine 10 7   5 6 8 10 4 4 2 10 8 10 7 91
Belgique 1   1 5 7
Russie 12 1 6 8 4 2 6 8 10   10 67
Macédoine 6 8 1 12 5   1 7 4 3 47
Grèce 8 12 2 5 8 6 4 7 12 7 3 5 7 6 6 12   7 5 10 6 10 7 10 7 12 6 2 7 6 12 7 4 6 10 8 252
Islande 2 2   5 5 2 16
Irlande 7   7
Pologne 2 4 1 4 3 7   1 5 27
Royaume-Uni 1 4   8 2 3 4 2 2 1 2 29
Chypre 4 6 4 8 2 3   8 6 7 3 7 5 10 12 4 10 3 10 5 4 2 7 8 4 4 3 3 6 6 1 1 4 170
Turquie 3 8 8 7 12 3 8 2 4 12 10 2 5 12 6 6 3 1 2 5 3 2 8 6 12 8 8 10 8 5   6 195
Roumanie 3 10 1 4   18
Suède 5 4 1 2 2 4 4 5 3 12 10 5 12 3 8 12 5 8 6 8 2 5 12 10 5 7 3   2 3 2 170
Le tableau suit l'ordre de passage des candidats.

Douze pointsModifier

Demi-finaleModifier

Nombre Récipiendaire Votant(s)
9   Serbie-et-Monténégro   Allemagne,   Autriche,   Bosnie-Herzégovine,   Croatie,   Pays-Bas,   Slovénie,   Suède,   Suisse,   Ukraine
7   Grèce   Albanie,   Chypre,   Israël,   Malte,   Roumanie,   Royaume-Uni,   Turquie
4   Ukraine   Biélorussie,   Estonie,   Lituanie,   Portugal
2   Bosnie-Herzégovine   Danemark,   Norvège
  Chypre   Grèce,   Monaco
  Estonie   Finlande,   Lettonie
  Pays-Bas   Belgique,   Irlande
1   Albanie   Macédoine
  Andorre   Espagne
  Danemark   Islande
  Macédoine   Serbie-et-Monténégro
  Portugal   Andorre

FinaleModifier

Nombre Récipiendaire Votant(s)
8   Ukraine   Estonie,   Islande,   Israël,   Lettonie,   Lituanie,   Pologne,   Russie,   Turquie
7   Serbie-et-Monténégro   Autriche,   Bosnie-Herzégovine,   Croatie,   Slovénie,   Suède,   Suisse,   Ukraine
5   Grèce   Albanie,   Chypre,   Malte,   Roumanie,   Royaume-Uni
4   Suède   Danemark,   Finlande,   Irlande,   Norvège
  Turquie   Allemagne,   Belgique,   France,   Pays-Bas
2   Espagne   Andorre,   Portugal
1   Albanie   Macédoine
  Allemagne   Espagne
  Chypre   Grèce
  France   Monaco
  Macédoine   Serbie-et-Monténégro
  Russie   Biélorussie

Prix Marcel-BezençonModifier

Catégorie Pays Artiste(s) Chanson Place Points
Prix de la meilleure performance artistique   Ukraine Ruslana Wild Dances 1 280
Prix de la presse   Serbie-et-Monténégro Željko Joksimović Lane moje 2 263
Prix de la meilleure composition   Chypre Lisa Andreas Stronger Every Minute 5 170

TélédiffuseursModifier

Pays Télédiffuseur(s) Commentateur(s) Porte-parole
  Albanie RTSH Leon Menkshi Zhani Ciko
  Allemagne Das Erste Peter Urban Thomas Anders
Deutschlandfunk Thomas Mohr
  Andorre RTVA Meri Picart & Josep Lluís Trabal Pati Molné
  Autriche ORF 2 Andi Knoll Dodo Roščić
Hitradio Ö3 Martin Blumenau
  Belgique La Une Jean-Pierre Hautier Martine Prenen
La Première Patrick Duhamel & Serge Otthiers
VRT TV1 André Vermeulen & Bart Peeters
VRT Radio 2 Julien Put & Michel Follet
  Biélorussie BTRC Denis Kurian Denis Kurian
  Bosnie-Herzégovine BHTV1 Dejan Kukric Mija Martina
  Chypre RIK 1 Evi Papamichail Loukas Hamatsos
  Croatie HRT Aleksandar Kostadinov Barbara Kolar
  Danemark DR1 Jørgen de Mylius Camilla Ottesen
  Espagne TVE1 Beatriz Pécker Anne Igartiburu
  Estonie ETV Marko Reikop Maarja-Liis Ilus
  Finlande YLE TV2 Markus Kajo & Asko Murtomäki Anna Stenlund
YLE Radio Suomi Sanna Kojo & Jorma Hietamäki
  France France 3 Laurent Ruquier & Elsa Fayer Alex Taylor
France Bleu Jean-Luc Delarue
  Grèce ET1 Dafni Bokota Alexis Kostalas
  Irlande RTÉ One Marty Whelan Johnny Logan
RTÉ Radio 1 Brendan Balfe
  Islande Sjónvarpið Gísli Marteinn Baldursson Sigrún Ósk Kristjánsdóttir
  Israël Télévision Israélienne pas de commentateur Merav Miller
  Lettonie LTV Kārlis Streips Lauris Reiniks
  Lituanie LRT Darius Užkuraitis Rolandas Vilkončius
  Macédoine MTV 1 Milanka Rašik Karolina Petkovska
  Malte PBS Eileen Montesin Claire Agius
  Monaco TMC Bernard Montiel & Génie Godula Anne Allegrini
  Norvège NRK1 Jostein Pedersen Ingvild Helljesen
  Pays-Bas Nederland 2 Willem van Beusekom & Cornald Maas Esther Hart
Radio 3 Hijlco Span & Ron Stoeltie
  Pologne TVP 1 Artur Orzech Maciej Orłoś
  Portugal RTP1 Eládio Climaco Isabel Angelino
  Roumanie TVR2 Andreea Demirgian Andreea Marin
  Royaume-Uni BBC Three (Demi-finale) Paddy O’Connell Lorraine Kelly
BBC One (Finale) Terry Wogan
BBC Radio 2 Ken Bruce
  Russie Perviy Kanal Yuri Aksyuta & Yelena Batinova Yana Churikova
  Serbie-et-Monténégro RTS1 Duška Vučinić-Lučić & Mladen Popović Nataša Miljković
TVCG2 Dražen Bauković & Tamara Ivanković
  Slovénie SLO1 Andrea F Peter Poles
  Suède SVT1 Pekka Heino Jovan Radomir
SR P3 Carolina Norén
  Suisse TSR 2 Jean-Marc Richard Emel Aykanat
SF2 Sandra Studer
TSI 1 Daniela Tami & Claudio Lazzarino
  Turquie TRT 1 Bülend Özveren & Didem Tolunay Meltem Ersan Yazgan
TRT Radyo 3 Ümit Tunçağ, Osman Erkan & Gülşah Banda
  Ukraine NTU Rodion Pryntsevsky Pavlo Shylko
NRU Tetjana Terekhova & Oles Kruglyakov

Le concours fut également diffusé en Arménie, en Australie, aux États-Unis, au Kosovo et à Porto Rico[2].

GalerieModifier

Notes et référencesModifier

  1. KENNEDY O’CONNOR John, The Eurovision Song Contest. 50 Years. The Official History, Londres, Carlton Books Limited, 2005, p.176.
  2. a b c d e f g h i j k l m et n http://www.eurovision.tv/page/history/by-year/contest?event=8#About%20the%20show
  3. a b c d e f et g http://www.eurovision.tv/page/news?id=7763&_t=the_end_of_a_decade_istanbul_2004
  4. a b c d et e http://www.eurovision.tv/page/history/by-year/contest?event=9#About%20the%20show
  5. a et b FEDDERSEN Jan & LYTTLE Ivor, Congratulations. 50 Years of The Eurovision Song Contest. The Official DVD. 1981-2005, Copenhague, CMC Entertainement, 2005, p.10.
  6. a et b http://www.eurovision.tv/page/history/by-year/contest?event=9#Scoreboard
  7. a et b http://www.eurovision.tv/page/history/by-year/contest?event=8#Scoreboard

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :