Camille Cottin

actrice française
(Redirigé depuis Camille Cottin (actrice))
Camille Cottin
Camille Cottin au Festival de Cabourg en 2017.
Biographie
Naissance
Nom de naissance
Camille Juliette Eloïse Cottin
Nationalité
Formation
Activité
Père
Gilles Cottin (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Parentèle
Paul Cottin (arrière-arrière-grand-père)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Membre de

Camille Cottin est une actrice française née le à Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine).

Elle est révélée à la télévision en 2013 par son rôle de Connasse dans la série de sketchs homonymes conçue par Noémie Saglio et Éloïse Lang pour le groupe Canal+. La série est un succès, qui se poursuit plus tard au cinéma avec un long-métrage intitulé Connasse, princesse des cœurs (2015). Ce rôle lui vaut une nomination au meilleur espoir féminin en 2016.

En 2015, sa carrière connaît un tournant grâce à son rôle d'Andréa Martel, une agente artistique anxieuse et possessive dans la série Dix pour cent sur France Télévisions, qui connaît un important succès d'audience en France puis à l'étranger. Elle obtient un Globe de cristal de la meilleure actrice dans une fiction télévisée, puis commence à apparaître dans des rôles principaux au cinéma, comme dans Le Mystère Henri Pick, Telle mère, telle fille, ou Les Éblouis.

Dans les années 2020, sa carrière s'étend aussi à l'international et l'actrice décroche des rôles dans plusieurs productions anglophones : House of Gucci de Ridley Scott aux côtés de Lady Gaga et Adam Driver, Stillwater de Tom McCarthy, ou encore Mystère à Venise de Kenneth Branagh.

Biographie modifier

Jeunesse et formation modifier

Camille Cottin est née le , à Boulogne-Billancourt[1]. Elle est l'aînée de la fratrie. Elle a une sœur du côté de sa mère, qui a quitté l'Algérie à l'âge de quinze ans[2], un frère et deux sœurs du côté de son père, Gilles Cottin (1946-2022).

Elle est l'arrière-arrière-petite-fille de Paul Cottin, sous-bibliothécaire de l'Arsenal et petite-fille d’un résistant arrêté et volontaire aux corvées des sanitaires dans un camp, dans l’unique but d’y creuser un tunnel et de s’en échapper[3].

Durant son adolescence, elle passe cinq ans au lycée français Charles-de-Gaulle de Londres, puis revient en France, obtient une maîtrise d’anglais qui lui permet d'enseigner pendant quelque temps dans le secondaire, et suit des cours à l'école de théâtre et d'art dramatique de Jean Périmony.

Pendant quinze ans, elle alterne sur scène classiques — Corneille, Boulgakov — et boulevard. Elle joue des petits rôles dans plusieurs films et séries télévisées. En 2009, elle intègre la Troupe à Palmade[4], atelier de café-théâtre monté par l'humoriste avec une trentaine de jeunes comédiens qui écrivent eux-mêmes les sketches qu'ils interprètent. La même année, elle apparaît dans une publicité avec Brad Pitt réalisée par Wes Anderson pour un téléphone portable japonais.

Révélation comique (2013-2016) modifier

En 2013, après une saison dans la série Pep's sur TF1, elle interprète, dans la pastille Connasse produite par Silex Films, des sketches en caméra cachée écrits par Noémie Saglio et Éloïse Lang. Les 70 épisodes sont diffusés dans Le Before puis dans Le Grand Journal[5],[6] de Canal+.

Ce succès lui permet d'enchaîner les comédies au cinéma : en 2014, elle fait partie de la bande d'actrices réunie sur grand écran par Mona Achache pour Les Gazelles. La même année, elle est aussi la vedette de Connasse, princesse des cœurs, long-métrage entièrement réalisé en caméra cachée basé sur la série éponyme. Ce film lui vaut une nomination à la 41e cérémonie des César.

En 2015, elle enchaîne trois autres comédies plus grand public : elle suit la cocréatrice de Connasse, Noémie Saglio dans sa seconde réalisation, Toute première fois, portée par Pio Marmaï et Franck Gastambide. Elle retrouve Marmaï pour Nos futurs, le cinquième film de Rémi Bezançon. Enfin, elle joue dans la comédie d'action Les Gorilles, de Tristan Aurouet, menée par le tandem Manu Payet / Joey Starr. Tous ces films déçoivent cependant au box-office.

L'actrice connaît en revanche le succès critique et commercial après avoir décroché l'un des rôles principaux de la série télévisée Dix pour cent, créée par Fanny Herrero et produite par Cédric Klapisch, lancée en 2015. Elle y joue l'agent téméraire Andréa Martel, inspirée par Élisabeth Tanner et qui lui permet de proposer un jeu plus dramatique[7].

Ascension en France et passage au drame (2016-2019) modifier

 
L'actrice au dîner des Révélations des Césars 2016.

En 2016, elle est au casting du thriller à gros budget Iris, de Jalil Lespert, aux côtés de Romain Duris et Charlotte Le Bon. Elle partage aussi l'affiche de la comédie dramatique indépendante Cigarettes et Chocolat chaud avec Gustave Kervern. Ce film est écrit et réalisé par Sophie Reine. Enfin, elle tient un petit rôle dans son premier film américain, le mélodrame historique Alliés, de Robert Zemeckis, dont le couple-star est Marion Cotillard / Brad Pitt.

En 2017, elle retrouve Noémie Saglio pour son troisième long-métrage, Telle mère, telle fille. Elle en est l'une des têtes d'affiche, aux côtés de Juliette Binoche. Le film est un flop critique et commercial[8],[9]. L'actrice peut cependant compter sur la deuxième saison de Dix pour cent.

En 2018, c'est l'autre cocréatrice de Connasse, Éloïse Lang, qui la dirige dans la comédie Larguées. Camille Cottin y donne la réplique à Miou-Miou et Camille Chamoux. Le film fonctionne discrètement au box-office[10]. À la fin de l'année, l'actrice est cependant dans la troisième saison de Dix pour Cent.

Le , plus de 70 célébrités se mobilisent à l'appel de l'association Urgence Homophobie. Camille Cottin est l'une d'elles et apparaît dans le clip de la chanson De l'amour[11],[12],[13].

En 2019, si aucune saison de Dix pour Cent n'est diffusée, l'actrice est à l'affiche de six long-métrages, dont elle n'est cependant plus la tête d'affiche pour la majorité d'entre eux : elle seconde Lily-Rose Depp et Laurent Lafitte pour le thriller Les Fauves, Fabrice Luchini pour la comédie dramatique Le Mystère Henri Pick, Chiara Mastroianni et Vincent Lacoste pour le thriller psychologique Chambre 212, et enfin François Civil et Ana Girardot pour la comédie romantique Deux moi. Le seul film qu'elle porte, le drame Les Éblouis passe inaperçu, malgré de bonnes critiques[14].

En , elle fonde, avec Shirley Kohn, une société de production féministe appelée Malmö[15]. Mais surtout, elle parvient à percer à l'international.

Percée internationale (depuis 2019) modifier

En 2019, elle commence à marcher dans les pas de l’actrice britannique Phoebe Waller-Bridge en incarnant l’héroïne du remake français de la série Fleabag intitulé Mouche[16]. La mini-série reçoit des critiques très négatives, la presse la jugeant trop « copié-collé » de son homologue britannique. Cependant, elle permet à Camille Cottin de travailler avec des acteurs depuis reconnus tels que Benjamin Lavernhe, Anne Dorval (muse du réalisateur québécois Xavier Dolan) qui incarne l’homonyme française du personnage joué par Olivia Colman dans la version d’origine, et Pierre Deladonchamps[17].

Elle décroche l’année suivante son premier grand rôle anglophone dans la troisième saison du thriller Killing Eve justement crée par Phoebe Waller-Bridge et dont les têtes d’affiche sont Jodie Comer et Sandra Oh[18]. L’actrice confie que c’est pendant la promotion de Dix pour cent et peu de temps après avoir décroché le Globe de cristal meilleure actrice dans une série française qu’elle a pu rencontrer la créatrice de la série, grande admiratrice de l’actrice française et la productrice de la série qui lui ont confié qu’il leur arrivait d’écrire pour des personnalités en particulier puis lui ont proposé quelque temps plus tard le nouveau rôle d’Hélène[19]. Grande fan de la série dès les premières saisons, l’actrice accepte sans hésiter et commence le tournage peu de temps après avoir lu le scénario[19]. Durant ce court tournage, elle donne la réplique aux actrices Jodie Comer avec qui elle s’entend très rapidement puis Harriet Walter[19].

Au même moment la quatrième saison — alors annoncée à cette époque comme la dernière — de la série française Dix pour cent est diffusée sur les antennes de France 2, et reçoit à nouveau des critiques élogieuses[20]. Peu de temps après ce qui devait être la fin, Camille Cottin est annoncée pour incarner la rivale de la chanteuse et actrice Lady Gaga dans le nouveau biopic du réalisateur Ridley Scott (sur l’assassinat de Maurizio Gucci, petit-fils du fondateur de la maison haute-couture italienne par son épouse) intitulé House of Gucci.[21] La distribution du film est complétée par la présence des acteurs Adam Driver, Al Pacino, Jeremy Irons, Salma Hayek, ou encore Jared Leto, et le tournage débute en Italie à la fin de l'année 2020[22],[23].

Elle est, peu de temps après, annoncée dans le thriller policier Stillwater par Tom McCarthy qui se déroule à Marseille, où elle côtoie les acteurs Matt Damon et Abigail Breslin. Le film raconte l’histoire d’un homme prêt à tout pour prouver l’innocence de sa fille injustement accusée de meurtre et qui va se faire aider par une comédienne de théâtre jouée par Camille Cottin. Le script dans les cartons du réalisateur américain est retravaillé pour l’occasion par le scénariste et producteur Thomas Bidegain récompensé aux Césars et annoncé pour une sortie au Festival de Cannes 2021. Elle conclut son année en doublant en version française le rôle de 22 dans le nouveau film d’animation des studios Disney-Pixar : Soul, au côté d'Omar Sy. Elle y joue une âme qui ne souhaite pas aller vivre sur Terre. Le film est un très grand succès critique et décroche même l’oscar du meilleur film d’animation.

À la fin de l'année 2020, le créateur Dominique Besnehard annonce que son œuvre Dix pour cent aura droit à un film unitaire de 90 minutes qui se déroulera à New York ainsi qu'une saison 5 et que l'ensemble de la distribution devrait reprendre leurs rôles[24],[25]. Puis elle annonce qu'elle fera également bien partie de l'ultime saison de Killing Eve, prévue pour 2022[26].

L'année suivante, au Festival de Cannes, elle présente deux films, un en sélection officielle puis un en hors-compétition. Tout d'abord, le thriller policier Stillwater où elle partage l'affiche avec Matt Damon qui reçoit un très bon accueil[27], puis Mon Légionnaire où elle joue la femme de Louis Garrel qui attend que son mari militaire envoyé en Afghanistan revienne de la guerre mais dès son retour ne le comprend plus[28].

Elle est annoncée à la distribution de la série d'animation Star Wars: Visions, dans laquelle elle prête sa voix au personnage de Loi’e dans l'épisode The Spy Dancer, conçu par le studio français La Cachette et prévu pour le mois de mai 2023[29].

En 2023, Camille Cottin est à l'affiche de plusieurs films en France. Elle incarne tout d'abord une mère au foyer complètement dépassée par son quotidien dans la comédie dramatique Toni, en famille, second long-métrage du jeune réalisateur Nathan Ambrosioni. Le film est un succès critique aussi bien des professionnels du cinéma que des spectateurs. Le jeu de l'actrice est salué[30].

Le , il est annoncé que l'actrice Camille Cottin sera la maîtresse des cérémonies d'ouverture et de clôture du Festival de Cannes 2024[31].

Vie privée modifier

Camille Cottin est en couple avec l'architecte Benjamin Mahon depuis 2005[32],[33],[34], avec qui elle a deux enfants : un garçon, Léon Gabriel, né en 2009[35],[32] et une fille, Anna Paloma, née en août 2015[35],[36],[32]. Camille Cottin et Benjamin Mahon ne sont pas mariés[34],[37]. Elle a déclaré au magazine Psychologies à ce sujet : « Remarquez que nous ne sommes pas mariés ! Je suis contre, d’abord parce que, même si j’envisage de passer le reste de ma vie avec lui, je veux sentir cette part de liberté que les générations précédentes nous ont permis d’acquérir. Cette possibilité de (se) dire : « Si je ne suis pas heureux ou heureuse, je pars. »[34].

Image publique modifier

Camille Cottin apparaît depuis 2022 dans les spots publicitaires de la marque de café Nespresso, aux côtés de George Clooney et Jean Dujardin[38]. Elle a par ailleurs été ambassadrice des marques de luxe Gucci et Chanel, avant de le devenir en 2023 pour la marque de joaillerie américaine Tiffany&Co[39].

Camille Cottin affiche publiquement un engagement féministe. Sa prise de conscience féministe, et de notions tel que le male gaze, est selon elle déclenchée à la lecture de l'ouvrage King Kong Théorie de Virginie Despentes[40]. Elle cosigne en février 2018 avec plusieurs femmes du cinéma français le manifeste « Maintenant On Agit », appel lancé à l'initiative de la Fondation des femmes un an après le lancement de l'affaire Weinstein pour demander à soutenir les associations luttant contre les violences faites aux femmes[41]. Elle soutient publiquement et salue le mouvement #MeToo et son équivalent français #balancetonporc, appelant par ailleurs à nommer publiquement les agresseurs à l'image de ce qui se passe aux États-Unis[42]. Elle rejoint aussi le collectif 50/50 qui a pour but de promouvoir l’égalité des femmes et des hommes et la diversité dans le cinéma et l’audiovisuel[43]. Elle fonde en 2020 avec Shirley Kohn une société de production féministe, Malmö Productions, qui vise à « produire des campagnes et des documentaires traitant de sujets sociétaux comme les droits des femmes, des personnes LGBTQIA+ ou l'égalité des chances, dans une perspective féministe et inclusive »[44]. Elle est depuis mars 2023 « marraine » de la Maison des Femmes du CHRU de Tours, lieu accueillant et accompagnant des femmes victimes de violence[45].

Elle s'engage aussi contre l'homophobie, apparaissant en 2018 aux côtés de 70 personnalités dans le clip de la chanson De l'amour, action organisée par l'association Urgence Homophobie[12].

Camille Cottin milite aussi pour le droit des personnes migrantes, exilées et réfugiées. En 2015, dans une tribune parue dans le JDD et initiée par le comédien Alex Lutz, à la suite de la mort d'Alan Kurdi, fait partie des 66 personnalités qui annoncent reverser un de leur cachet à une association qui intervient auprès des populations migrantes[46],[47]. En 2023, elle visite le navire de ravitaillement Ocean Viking de l'association SOS Méditerranée pour alerter sur la situation et mettre en avant le travail des associations. SOS Méditerranée avance par ailleurs que l'actrice les a mécéné par une partie de son cachet reçu pour la campagne Nespresso. Elle joue par ailleurs une militante d'une association d'aide aux migrants en 2024, aux côtés de Benjamin Biolay, dans le film de Julie Navarro Quelques jours pas plus[48][source secondaire souhaitée][49].

Filmographie modifier

Cinéma modifier

Longs métrages modifier

Années 2000 modifier

Années 2010 modifier

Années 2020 modifier

Courts métrages modifier

Télévision modifier

Séries télévisées modifier

Téléfilms modifier

Internet modifier

Théâtre modifier

Comédienne modifier

Autrice modifier

  • 2006 : Le Lifting de Madame Bénichou de Camille Cottin et Alexandra Chouraqui, mise en scène Bénédicte Budan

Mise en scène modifier

Distinctions modifier

Récompenses modifier

Nominations modifier

Notes et références modifier

  1. « Camille Cottin : « A 18 ans, à la place d’un nouveau nez, j’ai demandé une moto ! » - Elle », sur elle.fr, (consulté le ).
  2. Prisma Média, « Camille Cottin se livre sur ses origines : « Ma mère a quitté l'Algérie à 15 ans » - Gala », sur Gala.fr (consulté le ).
  3. « Camille Cottin : «J'ai tendance à me surinquiéter pour mes enfants» », sur lefigaro.fr, (consulté le ).
  4. Olivier Dumons, « Camille Cottin, les mots pour déplaire », (consulté le ).
  5. Disponibles en DVD depuis le 4 mars 2014 : Carole Boinet, « Camille Cottin: “La Connasse est comme une enfant” », (consulté le ).
  6. Sonia Ouadhi, « Camille Cottin, une sacrée Connasse », (consulté le ).
  7. Marion Galy-Ramounot, « Élisabeth Tanner, agent à 100 % », sur lefigaro.fr, (consulté le ).
  8. Le gros flop des dernières comédies françaises au cinéma, Europe 1.
  9. Les tops et les flops de la comédie française, Paris Match.
  10. « Box Office du film Larguées » [vidéo], sur Allociné (consulté le ).
  11. « 70 personnalités françaises s'unissent dans un clip contre l'homophobie », RTBF, (consulté le ).
  12. a et b Auriane Guerithault, « Muriel Robin, Elise Lucet, Vincent Dedienne… 70 personnalités se mobilisent pour lutter contre les violences homophobes », France Info, (consulté le ).
  13. « Pierre Lapointe chante contre l'homophobie dans un vidéoclip français », Société Radio-Canada, (consulté le ).
  14. « Les Éblouis : Les critiques presse » [vidéo], sur Allociné (consulté le ).
  15. Malmö, la société de production féministe lancée par Shirley Kohn et Camille Cottin, Cheekmagazine.
  16. « Camille Cottin excelle dans « Mouche », version française de la série télé britannique « Fleabag » », Le Monde,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  17. Par Stéphanie Guerrin Le 3 juin 2019 à 10h11, « Canal + : «Mouche», l’adaptation française de la série «Fleabag» démarre », sur leparisien.fr, (consulté le ).
  18. « Camille Cottin jouera dans la série anglaise "Killing Eve" - Vidéo Dailymotion » [vidéo], sur Dailymotion (consulté le ).
  19. a b et c Par Stéphanie Guerrin Le 21 mai 2020 à 07h17, « Camille Cottin dans «Killing Eve» : «J’ai dit oui sans lire le scénario» », sur leparisien.fr, (consulté le ).
  20. « Dix pour cent saison 4 : date de sortie, guest stars, casting », sur Madmoizelle, (consulté le ).
  21. Madame Figaro, « Camille Cottin s'apprête à incarner la rivale de Lady Gaga au cinéma », sur lefigaro.fr, (consulté le ).
  22. « House of Gucci : les premières photos de Camille Cottin avec Adam Driver - Elle », sur elle.fr (consulté le ).
  23. AlloCine, « Gucci : Camille Cottin rejoint Adam Driver et Lady Gaga dans le biopic de Ridley Scott », sur AlloCiné (consulté le ).
  24. « Dix pour Cent : une saison 5 et un épisode à New York en préparation - Elle », sur elle.fr, (consulté le ).
  25. « Dix pour cent : Camille Cottin fait des révélations sur la saison 5 - Elle », sur elle.fr, (consulté le ).
  26. « Killing Eve va s'arrêter, la saison 4 sera la dernière », sur premiere.fr, (consulté le ).
  27. Condé Nast, « Ultra-glamour au côté de Matt Damon, Camille Cottin, en robe fendue, enflamme le tapis rouge de « Stillwater » », sur Vanity Fair, (consulté le ).
  28. « Cannes 2021 : le combat pour l’amour de Camille Cottin et Louis Garrel dans « Mon Légionnaire » - Elle », sur elle.fr, (consulté le ).
  29. « < SWCE 2023: Star Wars: Visions Volume 2 Trailer, Key Art, and Cast Revealed »(< Archive.org< Wikiwix< Archive.is< GoogleQue faire ?), sur starwars.com, (consulté le )
  30. AlloCine, « Toni en famille: Les critiques presse » (consulté le ).
  31. « Festival de Cannes : l'actrice Camille Cottin sera la maîtresse des cérémonies d'ouverture et de clôture de la 77e édition », sur francetvinfo.fr, (consulté le )
  32. a b et c (it) Maria Laura Giovagnini, « Camille Cottin: «Le vere eroine sono le madri single» », sur IO Donna, .
  33. Un rencard avec la connasse de Canal sur GQ Magazine, 23 octobre 2013.
  34. a b et c Anne Laure Gannac, « Camille Cottin : “Je crois que je n’arrêterai jamais l’analyse” », sur Psychologies, .
  35. a et b Sandy Lemée, « Camille Cottin : la petite histoire des prénoms de ses enfants », sur Magic Maman, .
  36. « Sa fille s’appelle Anna - Camille Cottin maman pour la deuxième fois », Paris Match,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  37. Marie Deshayes, « Camille Cottin : « Je fonctionne surtout à l’instinct » », sur Femina,  : « […]depuis que j'ai constitué ma propre famille avec mon compagnon[...] ».
  38. « George Clooney, Jean Dujardin, et Camille Cottin, réunis à nouveau pour Nespresso - Elle à Table », sur elle.fr, (consulté le )
  39. « Camille Cottin, nouvelle ambassadrice de Tiffany & Co », sur Marie Claire, (consulté le )
  40. « Camille Cottin, du théâtre français à Hollywood », sur Marie Claire (consulté le )
  41. LIBERATION, « «Maintenant on agit»: les femmes du cinéma français s'engagent », sur Libération (consulté le )
  42. (en-GB) Zoe Williams et @zoesqwilliams, « The French Fleabag: 'Viewers in France are shocked by the sexuality' », The Guardian,‎ (ISSN 0261-3077, lire en ligne, consulté le )
  43. « Femmes dans le cinéma : "La parité n'est pas qu'un problème de nana !" », sur lexpress.fr, (consulté le ).
  44. « Malmö Productions | Films & documentaires », sur Malmö Productions (consulté le )
  45. « L'actrice Camille Cottin nouvelle marraine de la Maison des Femmes du CHRU de Tours - France Bleu », sur ici, par France Bleu et France 3, (consulté le )
  46. « VIDEO. 66 artistes français appellent à se mobiliser pour les migrants », sur Franceinfo, (consulté le ).
  47. « Appel des 66 artistes : ils donneront un de leurs cachets pour les migrants », sur lejdd.fr, (consulté le ).
  48. « Quelques jours pas plus de Julie Navarro (2023) - Unifrance », sur unifrance.org (consulté le )
  49. Ouest-France, « Mamers. « Quelques jours pas plus » au festival du film européen », sur Ouest-France.fr, (consulté le )
  50. Interprétée par Tina Fey en version originale.
  51. « Pierre Schoeller va réunir Camille Cottin et Romain Duris dans “Rembrandt” | Les Inrocks », sur lesinrocks.com (consulté le ).

Bibliographie modifier

  • Anne Kaftal, « http://journals.openedition.org/ges/2942 Camille Cottin, une « Connasse » post-féministe : entre comique féminin incisif et humour misogyne* », Genre en séries [En ligne], 12-13 (2022), mis en ligne le , consulté le .

Liens externes modifier

Sur les autres projets Wikimedia :