Julia Ducournau

réalisatrice et scénariste française
Julia Ducournau
Naissance (37 ans)
Paris
Nationalité Drapeau de France Français
Profession réalisatrice, scénariste
Films notables Grave

Julia Ducournau est une réalisatrice et scénariste française née le à Paris.

BiographieModifier

Jeunesse et formationsModifier

Julia Ducournau naît en , à Paris.

Elle aime écrire depuis son enfance. Des poèmes, des histoires. Pendant les vacances scolaires, elle demandait même à ses parents des sujets de rédaction, pour s'y atteler.[réf. nécessaire]

En 2003, elle entre en 3e année de double licence de lettres modernes-anglais à la Sorbonne-Paris IV, après avoir effectué deux années de hypokhâgne-khâgne (spécialité lettres modernes) au lycée Henri-IV à Paris[1].

En 2004, elle obtient sa double licence avec mention assez bien. La même année, elle intègre le département scénario de La Femis[1]. Dans le cadre de ses études à La Femis, en partenariat avec l'école, elle a l'occasion de participer à un atelier d'écriture scénaristique à l'Université Columbia encadré par Israël Horovitz[réf. nécessaire]. Elle sort diplômée de La Femis en 2008[2], ainsi que de l'université américaine[3].

CarrièreModifier

En 2011, son premier court métrage Junior obtient le Petit Rail d'or au festival de Cannes.[4].

En 2012, elle coréalise avec Virgile Bramly le téléfilm Mange pour Canal+, qui centre sur une jeune fille boulimique cherchant à se venger de son bourreau d'université.

En , elle tourne son premier long métrage Grave en Belgique [5]. Lors de sa présentation en au festival de Cannes et de sa sortie en , ce film reconnaît un énorme succès[6]. En France, Il reste à l'affiche pendant encore plusieurs mois et achève son exploitation en avec un total de 149 239 entrées[7]. Il est également projeté aux États-Unis[8]. Le , elle reçoit le Grand prix de la 24e édition du festival international du film fantastique de Gérardmer[9],[10]. Son film est nommé dans six catégories à la cérémonie des César, mais ne récolte aucune récompense.

En , on révèle qu'elle est membre du collectif 50/50 qui a pour but de promouvoir l’égalité des femmes et des hommes et la diversité dans le cinéma et l’audiovisuel[11],[12]. En , on apprend qu’elle écrit et tourne son deuxième long métrage Titane, avec les acteurs Vincent Lindon et Agathe Rousselle[13],[14].

En 2020, elle tourne deux épisodes de la série américaine Servant, créée et produite par M. Night Shyamalan, pour Apple TV+[15].

FilmographieModifier

En tant que réalisatriceModifier

Longs métragesModifier

Courts métragesModifier

TéléfilmModifier

Série téléviséeModifier

En tant que scénaristeModifier

Longs métragesModifier

Cout métrageModifier

RécompensesModifier

Notes et référencesModifier

  1. a et b « Julia Ducournau : « On nous fait croire que le genre n’est pas français depuis la Nouvelle Vague, alors que c’est faux » », Le Monde,‎ (lire en ligne, consulté le 18 mars 2021).
  2. CC.Communication/CanalCast.Com, « Julia Ducournau - Fiche Artiste », sur agencesartistiques.com (consulté le 9 octobre 2016).
  3. « Raw », sur tiff.net (consulté le 9 octobre 2016).
  4. « Julia Ducournau », sur La Fémis (consulté le 1er mai 2021).
  5. « Tournage imminent pour Grave de Julia Ducournau », sur cineuropa (consulté le 1er mai 2021).
  6. (en) David Fear, « Raw Review: Cannibal Coming-of-Age Film Is a Modern Horror Masterpiece », Rolling Stone,‎ (lire en ligne, consulté le 1er mai 2021).
  7. « Box-office français pour Grave », sur JP's Box-Office (consulté le 1er mai 2021).
  8. « Julia Ducournau : « On nous fait croire que le genre n’est pas français depuis la Nouvelle Vague, alors que c’est faux » », Le Monde,‎ (lire en ligne).
  9. « Cannes 2016 - De la Femis à Grave, le parcours saignant de Julia Ducournau, révélation cannoise », Télérama,‎ (lire en ligne, consulté le 1er mai 2021).
  10. « Grave, le film qui fait s'évanouir le public », Le Parisien,‎ (lire en ligne, consulté le 1er mai 2021).
  11. « Femmes dans le cinéma : "La parité n'est pas qu'un problème de nana !" », sur L'Express, (consulté le 3 avril 2020).
  12. « Le collectif 5050 », sur collectif5050.com (consulté le 5 avril 2020).
  13. (en) Rebecca Rubin, « Neon Nabs Titane, Follow-Up Feature From ‘Raw’ Director Julia Ducournau », Variety,‎ (lire en ligne, consulté le 1er mai 2021).
  14. (en) Fabien Lemercier, « Kirill Serebrennikov’s Petrov's Flu for Arte France Cinéma », sur Cineuropa, (consulté le 1er mai 2021).
  15. Charles Martin, « La réalisatrice de Grave engagée par Shyamalan pour la saison 2 de Servant », sur Première, (consulté le 1er mai 2021).

Liens externesModifier