Ouvrir le menu principal

Ballancourt-sur-Essonne

commune française du département de l'Essonne

Ballancourt-sur-Essonne
Ballancourt-sur-Essonne
L’hôtel de ville.
Blason de Ballancourt-sur-Essonne
Blason
Ballancourt-sur-Essonne
Logo
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Île-de-France
Département Essonne
Arrondissement Évry
Canton Mennecy
Intercommunalité Communauté de communes du Val d'Essonne
(siège)
Maire
Mandat
Jacques Mione
2014-2020
Code postal 91610
Code commune 91045
Démographie
Gentilé Ballancourtois
Population
municipale
7 627 hab. (2016 en augmentation de 2,72 % par rapport à 2011)
Densité 675 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 31′ 29″ nord, 2° 23′ 03″ est
Altitude Min. 47 m
Max. 142 m
Superficie 11,3 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Île-de-France

Voir sur la carte administrative d'Île-de-France
City locator 14.svg
Ballancourt-sur-Essonne

Géolocalisation sur la carte : Essonne

Voir sur la carte topographique de l'Essonne
City locator 14.svg
Ballancourt-sur-Essonne

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Ballancourt-sur-Essonne

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Ballancourt-sur-Essonne
Liens
Site web ville-ballancourt.fr

Ballancourt-sur-Essonne (prononcé [balɑ̃kuʁ syʁ esɔn] Écouter) est une commune française située dans le département de l'Essonne en région Île-de-France[1].

Ses habitants sont appelés les Ballancourtois[2].

Sommaire

GéographieModifier

SituationModifier

 
Position de Ballancourt-sur-Essonne en Essonne.

Ballancourt-sur-Essonne est située à trente-sept kilomètres au sud-est de Paris-Notre-Dame[3], point zéro des routes de France, treize kilomètres au sud-ouest d'Évry[4], cinq kilomètres au nord-est de La Ferté-Alais[5], douze kilomètres au sud-ouest de Corbeil-Essonnes[6], douze kilomètres au sud-est d'Arpajon[7], quinze kilomètres au sud-est de Montlhéry[8], quinze kilomètres au nord-ouest de Milly-la-Forêt[9], vingt kilomètres au nord-est d'Étampes[10], vingt-trois kilomètres au sud-est de Palaiseau[11], vingt-sept kilomètres à l'est de Dourdan[12].

Occupation des sols (2017)Modifier

Le territoire de la commune se compose de 73,23 % d'espaces agricoles, forestiers et naturels, 4,43 % d'espaces ouverts artificialisés et 22,33 % d'espaces construits artificialisés[13]

Hydrographie, relief et géologieModifier

 
L'Essonne à Ballancourt-sur-Essonne.

La rivière Essonne longela commune à l'ouest de son territoire sur 2 km[14].

Le ru de l'Aunette, en partie souterrain et alimentant un ancien lavoir, traverse dans la longueur la ville pour se jeter dans l'Essonne. L'étang des Hirondelles est séparé par une fine bande de terre de l'Essonne et s'étend à l'ouest du territoire communal, à la limite avec Itteville.

La Juine rejoint l'Essonne sur à l'extrémité nord-ouest du territoire de la commune

Ballancourt-sur-Essonne est bordée à l'Est par les coteaux séparant les plateaux géologiques de la Brie et de la Beauce.

Communes limitrophesModifier

Communes limitrophes de Ballancourt-sur-Essonne
Vert-le-Petit Fontenay-le-Vicomte Chevannes
 
Itteville Baulne Champcueil

ClimatModifier

Article connexe : Climat de l'Essonne.

Ballancourt-sur-Essonne est située en Île-de-France et bénéficie d'un climat océanique dégradé.

Voies de communication et transportsModifier

 
La gare de Ballancourt.

Les lignes de bus 204, 224, 225 et 226 du réseau de bus Transdev CEAT et 201 desservent la commune.

La commune dispose sur son territoire de la gare de Ballancourt sur la ligne de Villeneuve-Saint-Georges à Montargis desservie par la ligne D du RER d'Île-de-France.

ToponymieModifier

La commune fut créée avec le simple nom de Ballancourt, la mention de la rivière l'Essonne ne fut ajoutée qu'en 1958[15].

HistoireModifier

À la Belle Époque, une papeterie y était installée, et une grève y éclata à l'été 1908, sous Clemenceau. Des ouvriers qui avaient formé un syndicat avaient été mis à pied, et la grève, contemporaine de la grève de Draveil-Villeneuve-Saint-Georges, revendiquait le droit de se syndiquer[16].

La commune est libérée de l'occupation allemande le 22 août 1944 par la 7e division blindée américaine[réf. nécessaire].

Politique et administrationModifier

Politique localeModifier

La commune de Ballancourt-sur-Essonne est rattachée au canton de Mennecy, représenté par les conseillers départementaux Patrick Imbert (UMP) et Caroline Parâtre (UMP), à l'arrondissement d'Évry et à la deuxième circonscription de l'Essonne, représentée par le député Franck Marlin (UMP).

La commune de Ballancourt-sur-Essonne est enregistrée au répertoire des entreprises sous le code SIREN 219 100 450. Son activité est enregistrée sous le code APE 8411Z[17].

Conseil municipal de Ballancourt-sur-Essonne (mandature 2008-2014)[18].
Liste Tendance Président Effectif Statut
« Liste d'union communale » DVD Charles de Bourbon Busset 24 Majorité
« Alternative à gauche » DVG Bernard Montagne 5 Opposition

Liste des mairesModifier

Liste des maires successifs[19].
Période Identité Étiquette Qualité
1919 1945 Comte François de Bourbon Busset[20]   Officier de carrière et tireur sportif français
1945 octobre 1947 Roland Tissier    
octobre 1947 mai 1953 Édouard Mouillade    
mai 1953 1956 Roland Tissier    
1956 mars 1965 Jacques de Bourbon Busset[20]
Fils de François de Bourbon Busset
SE Membre de l'Académie Française
mars 1965 mars 1982 Jean Boulle SE  
mars 1982 octobre 1998
(décès)
Christian Imbert DVD Physicien
octobre 1998 mars 2014[21] Charles de Bourbon Busset[20]
Fils de Jacques de Bourbon Busset
DVD Ingénieur informaticien[22]
mars 2014[23] En cours
(au 14 juillet 2014)
Jacques Mione DVD Éditeur retraité, ancien journaliste
Les données manquantes sont à compléter.

Tendances et résultats politiquesModifier

Élections présidentielles, résultats des deuxièmes tours :

Élections législatives, résultats des deuxièmes tours :

Élections européennes, résultats des deux meilleurs scores :

Élections régionales, résultats des deux meilleurs scores :

Élections cantonales, résultats des deuxièmes tours :

Élections municipales, résultats des deuxièmes tours :

Référendums :

JumelagesModifier

La commune n'a pas développé d'association de jumelage avec d'autre villes.

Population et sociétéModifier

DémographieModifier

Évolution démographique

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[39]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2004[40].

En 2016, la commune comptait 7 627 habitants[Note 1], en augmentation de 2,72 % par rapport à 2011 (Essonne : +5,07 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
5006637017127958469591 0291 187
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
1 1821 2451 4051 1601 2031 2571 3251 3701 548
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
1 7711 8021 9101 7321 9562 1582 1362 0022 220
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2004 2009 2014
2 8253 4775 0255 5496 1746 2736 8697 3157 509
2016 - - - - - - - -
7 627--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[15] puis Insee à partir de 2006[41].)
Histogramme de l'évolution démographique
 
Pyramide des âges (2009)
Pyramide des âges à Ballancourt-sur-Essonne en 2009 en pourcentages[42].
HommesClasse d’âgeFemmes
0,3 
90 ans ou +
1,5 
5,0 
75 à 89 ans
8,5 
12,0 
60 à 74 ans
12,3 
19,8 
45 à 59 ans
19,0 
22,4 
30 à 44 ans
21,0 
17,9 
15 à 29 ans
17,6 
22,7 
0 à 14 ans
20,1 
Pyramide des âges en Essonne en 2009 en pourcentages[43].
HommesClasse d’âgeFemmes
0,3 
90 ans ou +
0,8 
4,4 
75 à 89 ans
6,7 
11,3 
60 à 74 ans
11,9 
19,9 
45 à 59 ans
20,0 
21,9 
30 à 44 ans
21,4 
20,6 
15 à 29 ans
19,2 
21,7 
0 à 14 ans
20,0 

EnseignementModifier

La commune est intégrée au secteur de l'académie de Versailles. Les élèves de la commune sont scolarisés dans les écoles maternelles publiques Saint-Martin, Croix-Boissé et Pasteur, l'école élémentaire publique Jules-Ferry et l'école primaire Saint-Martin[44] et enfin, dans le collège du Saussay[45]. Les étudiants doivent continuer leurs études dans les lycées de Mennecy, Corbeil-Essonnes ou Évry. Deux associations de parents d'élèves sont présentes sur la commune. Les jeunes enfants, de 3 mois à moins de 4 ans, sont accueillis au sein de la halte garderie La Poussinette et de l'espace multi-accueil petite enfance Les P'tits Mousses.

SantéModifier

La commune dispose d'un établissement d'hébergement pour personnes âgées dépendantes sur son territoire[46]. Les centres hospitaliers de Corbeil-Essonnes et Évry traitent les urgences du canton. Sept médecins[47] et huit chirurgiens-dentistes exercent sur la commune. Trois pharmacies y sont installées, ainsi que quatre masseurs kinésithérapeutes, deux orthophonistes, orthoptistes, psychologues et radiologues, sept infirmières et un laboratoire d'analyse. La commune dispose aussi de deux maisons de repos.

Services publicsModifier

La commune dispose d'une brigade de gendarmerie nationale[48] et d'un centre d'incendie et de secours de sapeurs-pompiers volontaires[49]. Elle accueille aussi une agence postale[50] et une agence de la caisse primaire d'assurance maladie.

CultureModifier

La commune dispose pour ses activités culturelles d'une médiathèque, d'une salle des fêtes, d'un mille-club, et d'un espace multiculturel comprenant un cinéma et une salle de spectacle. Un conservatoire à rayonnement communal de musique et de danse permet la pratique de la musique, de la danse et du théâtre à tous niveaux, de l'éveil aux personnes confirmées[51]. Dix associations à but culturel œuvrent sur la commune.

SportsModifier

La commune dispose d'un certain nombre d'équipements sportifs. On trouve un gymnase, un stade tous deux municipaux et un roller park. Sur le gymnase coexistent les associations sportives d'aïkido-kendo[52], de gymnastique, de judo, de handball, de karaté, de Taijitsu, de twirling bâton, de tennis de table et enfin de volley-ball. Le stade municipal est partagé par les associations de football, rugby à XV et de pétanque. Dans le gymnase et à côté, des courts de tennis permettent aux licenciés de pratiquer ce sport. Le poney club permet de découvrir ou de pratiquer, pour les jeunes et les moins jeunes, l'équitation. Enfin on retrouve aussi les associations sportives de roller et de VTT, qui, pour ce dernier, profite des reliefs et des forêts environnants.

Lieux de culteModifier

 
L'église Saint-Martin.

La paroisse catholique de Ballancourt-sur-Essonne est attachée au secteur pastoral de La Ferté-Alais-Val d'Essonne et au diocèse d'Évry-Corbeil-Essonnes. Elle dispose d'une église dédiée à saint Martin[53].

MédiasModifier

Ballancourt-sur-Essonne est située dans la zone d'émission des chaînes de télévision régionales France 3 Paris Île-de-France Centre, IDF1 et Télif. L'hebdomadaire Le Républicain relate les informations concernant le Val d'Essonne. La commune reçoit aussi la radio de l'Essonne, EFM.

ÉconomieModifier

Un marché est organisé les jeudis et dimanches matins[54]. La commune comprend la Z.A Les Gros et la Z.A.C. De L'Aunaie (où sont situées diverses grandes surfaces).

Emplois, revenus et niveau de vieModifier

En 2010, le revenu fiscal médian par ménage était de 38 418 €, ce qui plaçait Ballancourt-sur-Essonne au 3 445e rang parmi les 31 525 communes de plus de 39 ménages en métropole[55].

Répartition des emplois par catégories socioprofessionnelles en 2006.
  Agriculteurs Artisans, commerçants,
chefs d’entreprise
Cadres et professions
intellectuelles supérieures
Professions
intermédiaires
Employés Ouvriers
Ballancourt-sur-Essonne 1,0 % 7,5 % 12,1 % 25,0 % 36,4 % 18,0 %
Zone d’emploi d’Évry 0,3 % 4,0 % 20,2 % 29,6 % 28,2 % 17,7 %
Moyenne nationale 2,2 % 6,0 % 15,4 % 24,6 % 28,7 % 23,2 %
Répartition des emplois par secteurs d’activités en 2006.
  Agriculture Industrie Construction Commerce Services aux
entreprises
Services aux
particuliers
Ballancourt-sur-Essonne 1,9 % 5,0 % 11,3 % 12,5 % 7,8 % 9,5 %
Zone d’emploi d’Évry 0,9 % 13,5 % 5,4 % 14,6 % 16,2 % 6,9 %
Moyenne nationale 3,5 % 15,2 % 6,4 % 13,3 % 13,3 % 7,6 %
Sources : Insee[56],[57],[58]

Culture locale et patrimoineModifier

Patrimoine environnementalModifier

Les berges de l'Essonne et les bois à l'est du territoire communal ont été recensés au titre des espaces naturels sensibles par le conseil départemental de l'Essonne[59].

Patrimoine architecturalModifier

  • Le château du Saussay du XVIIe siècle et son parc ont été inscrits aux monuments historiques le [60],[61].
  • Les roches du Père La Musique, roches gravées par un habitant de Ballancourt, Louis Guerton, au milieu du XIXe siècle. Le parcours est fléché depuis la partie nord-est du GR11.
  • La chapelle Saint-Blaise.
  • L'église Saint-Martin.
  • La maison et le parc sauvage de Madame Chaumerdiac situés au 12, rue Pasteur.

Personnalités liées à la communeModifier

Différents personnages publics sont nés, décédés ou ont vécu à Ballancourt-sur-Essonne :

Héraldique et logotypeModifier


Les armes de Ballancourt-sur-Essonne se blasonnent : D'azur à deux épis de blé d'or passés en sautoir, cantonnés de quatre poissons d'argent, à l'écusson de gueules à la croix de Malte d'argent brochant en abîme[62].

La commune s'est en outre dotée d'un logotype.

Ballancourt-sur-Essonne dans les arts et la cultureModifier

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

BibliographieModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

RéférencesModifier

  1. Fiche de Ballancourt-sur-Essonne dans le Code officiel géographique sur le site de l'Insee. Consulté le 06/2019.
  2. Gentilé sur le site habitants.fr Consulté le 30/03/2009.
  3. Orthodromie entre Ballancourt-sur-Essonne et Paris sur le site lion1906.com Consulté le 01/09/2012.
  4. Orthodromie entre Ballancourt-sur-Essonne et Évry sur le site lion1906.com Consulté le 01/09/2012.
  5. Orthodromie entre Ballancourt-sur-Essonne et La Ferté-Alais sur le site lion1906.com Consulté le 01/09/2012.
  6. Orthodromie entre Ballancourt-sur-Essonne et Corbeil-Essonnes sur le site lion1906.com Consulté le 01/09/2012.
  7. Orthodromie entre Ballancourt-sur-Essonne et Arpajon sur le site lion1906.com Consulté le 01/09/2012.
  8. Orthodromie entre Ballancourt-sur-Essonne et Montlhéry sur le site lion1906.com Consulté le 01/09/2012.
  9. Orthodromie entre Ballancourt-sur-Essonne et Milly-la-Forêt sur le site lion1906.com Consulté le 01/09/2012.
  10. Orthodromie entre Ballancourt-sur-Essonne et Étampes sur le site lion1906.com Consulté le 01/09/2012.
  11. Orthodromie entre Ballancourt-sur-Essonne et Palaiseau sur le site lion1906.com Consulté le 01/09/2012.
  12. Orthodromie entre Ballancourt-sur-Essonne et Dourdan sur le site lion1906.com Consulté le 01/09/2012.
  13. [PDF]Fiche communale d'occupation des sols en 2017 sur le site cartoviz.iau-idf.fr
  14. [PDF]Site SIGES - Seine-Normandie consulté le 06/2019
  15. a et b Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  16. « Aux papeteries de Ballancourt. Dragons et gendarmes au service du patronat. La direction tente une reprise du travail qui échoue », L'Humanité, , [lire en ligne]
  17. Fiche entreprise de la commune de Ballancourt-sur-Essonne sur le site verif.com Consulté le 15/03/2011.
  18. Composition du conseil municipal issu des élections de 2008 sur le site linternaute.com Consulté le 28/01/2010.
  19. Liste des maires successifs sur la base de données mairesgenweb.org Consulté le 25/05/2009.
  20. a b et c « « D'autres arriveront avec un nouveau souffle » : TÉMOIGNAGE : Charles de Bourbon Busset, à la tête de Ballancourt depuis 1998 », Le Parisien, édition de l'Essonne,‎ (lire en ligne).
  21. « Le 1er adjoint (SE) de Ballancourt espère reprendre le flambeau », Le Parisien, édition de l'Essonne,‎ (lire en ligne).
  22. Fiche de la commune sur le site du conseil général de l'Essonne. Consulté le 10/05/2010.
  23. B. K., « Ballancourt : Jacques Mione élu avec 44,56 % des suffrages », Le Républicain de l'Essonne,‎ (lire en ligne).
  24. Résultats de l'élection présidentielle de 2002 sur le site du Ministère de l'Intérieur. Consulté le 16/02/2008.
  25. Résultats de l'élection présidentielle 2007 sur le site du Ministère de l'Intérieur. Consulté le 16/02/2008.
  26. Résultats de l'élection présidentielle 2012 sur le site du Ministère de l'Intérieur. Consulté le 07/05/2012.
  27. Résultats de l'élection législative 2002 sur le site du Ministère de l'Intérieur. Consulté le 16/02/2008.
  28. Résultats de l'élection législative 2007 sur le site du Ministère de l'Intérieur. Consulté le 16/02/2008.
  29. Résultats de l'élection législative 2012 sur le site du Ministère de l'Intérieur. Consulté le 20/06/2012.
  30. Résultats de l'élection européenne 2004 sur le site du Ministère de l'Intérieur. Consulté le 16/02/2008.
  31. Résultats de l'élection européenne 2009 sur le site du ministère de l'Intérieur. Consulté le 17/06/2009.
  32. Résultats de l'élection européenne 2014 sur le site du ministère de l'Intérieur. Consulté le 12/10/2014.
  33. Résultats de l'élection régionale 2004 sur le site du Ministère de l'Intérieur. Consulté le 16/02/2008.
  34. Résultats de l'élection régionale 2010 sur le site du Ministère de l'Intérieur. Consulté le 23/03/2010.
  35. Résultats de l'élection cantonale 2008 sur le site du Ministère de l'Intérieur. Consulté le 18/03/2008.
  36. Résultats de l'élection municipale 2008 sur le site du ministère de l'Intérieur. Consulté le 22/01/2013.
  37. Résultats du référendum 2000 sur le site politiquemania.com Consulté le 17/06/2009.
  38. Résultat du référendum 2005 sur le site du Ministère de l'Intérieur. Consulté le 16/02/2008.
  39. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  40. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  41. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.
  42. Pyramide des âges à Ballancourt-sur-Essonne en 2009 sur le site de l'Insee. Consulté le 09/07/2012.
  43. Pyramide des âges de l’Essonne en 2008 sur le site de l’Insee. Consulté le 07/07/2012.
  44. Liste des écoles du département sur le site de l'Inspection académique de l'Essonne. Consulté le 02/09/2010.
  45. Liste des établissements du second degré de l'Essonne sur le site de l'Académie de Versailles. Consulté le 04/10/2010.
  46. Fiche de l'EHPAD de Ballancourt-sur-Essonne sur l'annuaire sanitaire et social. Consulté le 01/05/2012.
  47. Page d'information présentant les différents médecins présent sur la commune de Ballancourt-sur-essonne. Consulté le 06/04/2008.
  48. Organisation des forces de l'Ordre en Essonne sur le site de la préfecture. Consulté le 24/11/2010.
  49. Carte des centres de sapeurs-pompiers en Essonne sur le site du SDIS91. Consulté le 24/11/2010.
  50. Coordonnées de l'agence postale de Ballancourt-sur-Essonne sur le site de La Poste. Consulté le 15/05/2011.
  51. Page d'information présentant les différentes associations culturelles présentes sur la commune de Ballancourt-sur-essonne Consulté le 09.04.2008
  52. Page d'information présentant les différentes associations sportives présentes sur la commune de Ballancourt-sur-Essonne Consulté le 09/04/2008.
  53. Fiche de la paroisse sur le site officiel du diocèse. Consulté le 08/10/2009.
  54. Annuaire des marchés sur le site Marchés de France. Consulté le 25/04/2011.
  55. « Fichier RFDM2010COM : Revenus fiscaux localisés des ménages - Année 2010 », sur le site de l'Insee (consulté le 29 janvier 2013).
  56. %5CCOM%5CDL_COM91045.pdf Rapport statistique communal sur le site de l'Insee. Consulté le 21/06/2010.
  57. %5CDL_ZE19901147.pdf Rapport statistique de la zone d'emploi d'Évry sur le site de l'Insee. Consulté le 20/05/2010.
  58. Rapport statistique national sur le site de l'Insee. Consulté le 05/07/2009.
  59. Carte des ENS de Ballancourt-sur-Essonne sur le site du conseil départemental de l'Essonne. Consulté le 03/2019.
  60. Notice no PA00087811, base Mérimée, ministère français de la Culture. Consulté le 08/02/2010.
  61. Notice no IA91000436, base Mérimée, ministère français de la Culture. Consulté le 08/02/2010.
  62. Blasonnement sur le site de Gaso, la banque du blason. Consulté le 01/09/2009.
  63. Lieux de tournage du film Les Liaisons dangereuses sur la base Imdb. Consulté le 23/08/2012.
  64. Liste des lieux de tournages du téléfilm Balzac sur la base Imdb. Consulté le 23/08/2012.
  65. Liste des films tournés à Ballancourt-sur-Essonnes sur le site L2TC.com Consulté le 23/08/2012.