Armorial des communes de l'Essonne

Sommaire : Haut - A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Sur les autres projets Wikimedia :

Cette page présente l'ensemble des armoiries connues (figures et blasonnements) des 198 communes du département français de l'Essonne disposant d'un blason à ce jour.

Les communes portant des armes à enquerre (qui ne respectent pas la Règle de contrariété des couleurs) sont maintenues dans l'armorial, mais celles qui ne portent pas de blason, et celles arborant un pseudo-blason (dessin d'amateur ressemblant vaguement à un écu mais ne respectant aucune règle de construction héraldique de base) sont volontairement exclues de cet armorial. Leur statut est mentionné à la fin de chaque section correspondant à leur initiale.

AModifier

Abbéville-la-Rivière
  Blason
De gueules au chevron d'argent accompagné de deux étoiles d'or en chef et d'une coquille versée du même en pointe.[1]
Détails
Le statut officiel du blason reste à déterminer.
Angerville
  Blason
D'or à un caducée d'azur accosté de deux roues dentées de sable, au chef du second chargé d'un clou d'argent accosté de deux fleurs de lys du champ[2].
Devise
« angere regis ».
Détails
Les lys de France et le clou de la Passion rappellent les privilèges accordés à la ville par le Roi et l'Église, nommément l'Abbaye Saint-Denis. Les roues dentées et le caducée honorent respectivement l'industrie et le commerce.

Armoiries conçues par M. Claude COMETTE, adoptées à une date inconnue mais antérieure à .
Angervilliers
  Blason
D'or à un arbre terrassé de sinople, au chef d'argent* chargé de trois lions contournés de gueules[2].
Détails
* Il y a là non-respect de la règle de contrariété des couleurs : ces armes sont fautives (argent sur or).
Arpajon
  Blason
Écartelé : au 1er de gueules à la croix de Toulouse (vidée, cléchée et pommetée) d'argent ; au 2d d'argent à quatre pals de gueules ; au 3e de gueules à la harpe d'or (d'Arpajon) ; au 4e, d'azur à trois fleurs de lys d'or, au bâton de gueules péri en barre (de Bourbon-Condé) ; sur le tout de gueules à la croix de Malte d'argent.
Détails
Armoiries de Louis d'Arpajon, qui acquiert la seigneurie du lieu en et lui donna son nom.
Le statut officiel du blason reste à déterminer.
Arrancourt
  Blason
D'argent à la barre ondée d'azur accompagnée en chef d'une gerbe de blé d'or* liée de gueules et en pointe d'un chêne de sinople englanté d'or.
Détails
* Il y a là non-respect de la règle de contrariété des couleurs : ces armes sont fautives (or sur argent.).
Athis-Mons
  Blason
Parti d'azur à trois fleurs de lis d'or au bâton de gueules péri en bande (de Bourbon-Condé), et de sable à trois chevrons rompus d'or (de Viole) ; au chef d'azur chargé d'une escarboucle pommetée et fleurdelisée d'or (Abbaye de Paris–Saint-Victor).
Ornements extérieurs
Croix de Guerre 1939-1945
Détails
Armoiries conçues par M. Louis BRUNEL, et adoptées en .
Auvers-Saint-Georges
  Blason
De sinople à saint Georges à cheval terrassant le dragon, le tout contourné d'argent et soutenu de deux coquilles d'escargot du même[3].
Détails
Officiel
Avrainville
  Blason
Parti d'argent à deux crosses adossées de gueules, et de sinople à une gerbe de blé d'or liée du second et sommée de trois fleurettes du troisième[2].
Détails
Les deux crosses abbatiales évoquent les abbés de Saint-Germain-des-Prés, seigneurs d’Avrainville, et la gerbe de blé symbolise l’activité agricole de la commune.

Le statut officiel du blason reste à déterminer.


Pas d'information pour les communes d'Authon-la-Plaine et d'Auvernaux.

Sommaire : Haut - A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

BModifier

Ballainvilliers
  Blason
D'azur à la gerbe d'or soutenue d'un croissant d'argent, au chef de gueules* chargé de trois étoiles d'argent[2].
Détails
* Il y a là non-respect de la règle de contrariété des couleurs : ces armes sont fautives (gueules sur argent).
Ballancourt-sur-Essonne
  Blason
D'azur à deux épis de blé d'or passés en sautoir et cantonnés de quatre poissons d'argent, à l'écusson de gueules à la croix de Malte d'argent brochant en abîme[2].
Détails
Le statut officiel du blason reste à déterminer.
Baulne
  Blason
D'or à trois fasces ondées de sinople, au franc-canton d'azur chargé de deux poissons adossés du champ nageant l'un sur l'autre brochant[2].
Détails
Armoiries de concepteur inconnu, adoptées en
Bièvres
  Blason
De sinople à la fasce ondée d'argent chargée d'une bièvre de sable, accompagné de trois fraises d'or[2].
Détails
  Armes parlantes (Le castor était autrefois appelé "bièvre").
  • Il existe une version de ce blason ou le bièvre et les fraises sont au naturel. Les deux versions sont valables.
    Le statut officiel du blason reste à déterminer.
Boissy-la-Rivière
  Blason
De sinople à trois fusées d'or posées en fasce.
Détails
Armoiries inspirées de la famille de FUZAY, qui tint le lieu de à .
Le statut officiel du blason reste à déterminer.
Boissy-le-Cutté
  Blason
Coupé d'azur à deux fasces ondées d'argent (famille de SELVE), et de gueules à une grappe de raisin d'or feuillée du même, accostée de deux massettes de carrier d'argent et accompagné en pointe d'un épi de blé et d'une branche de chêne aussi d'or passés en sautoir.
Détails
Au 1)reprise des armes de la famille de SELVE, qui tient les environs et le lieu. Au 2) les attributs économiques de la commune.
Le statut officiel du blason reste à déterminer.
Boissy-le-Sec
  Blason
D'argent à l'aigle au vol abaissé de sable, armée, lampassée, becquée et couronnée d'or, l'aile dextre d'azur chargée de six annelets du troisième ordonnés 1, 2 et 3[2].
Détails
Le statut officiel du blason reste à déterminer.
Boissy-sous-Saint-Yon
  Blason
Parti de gueules à un chêne de sinople* fûté d'argent, et du premier à une gerbe d'or ; enté en pointe du second à un cerf élancé d'argent[2].
Détails
* Il y a là non-respect de la règle de contrariété des couleurs : ces armes sont fautives (sinople sur gueules).
Bondoufle
  Blason
Écartelé : au 1er parti d'azur à trois épis de blé d'or, les tiges passées en sautoir et en pal, et d'un coticé d'or et de gueules de seize pièces ; au 2d de gueules à trois losanges d'argent ; au 3e de gueules à la croix ancrée alésée d'argent ; au 4e d'azur à trois herses d'argent[2].
Détails
Le statut officiel du blason reste à déterminer.
Bouray-sur-Juine
  Blason
D'argent au château de gueules ouvert de sable, l'ouverture chargée d'une roue de moulin d'or, chaque tour sommée d'une bannière, celle de dextre taillée de sinople et d'or, celle de senestre de gueules à la croix d'argent ; le tout posé sur une champagne de sinople chargée de deux épis du troisième passés en sautoir[2].
Détails
Le château à deux tours représente le rattachement du Petit-Mesnil à la commune de Bouray. Le sable symbolise la science et le modernisme, la champagne évoque l'activité meunière qui fit fleurir la commune jusqu'après la Seconde Guerre mondiale. L'argent du champ évoque l'innocence des habitants et le gueules du champ le courage d'affronter la vie et le sang versé.
Le statut officiel du blason reste à déterminer.
Boussy-Saint-Antoine
  Blason
D’argent à l’aigle de sable chargée d’un écusson d’or au tau de gueules[2].
Détails
Armoiries inspirées des armes de l’Abbaye de Chaume en Brie, qui tint Boussy jusqu'en 1426, pour ses soutiens (2 clés de st-Pierre et 2 fleurs de Lys) et de celles de l'abbaye de Saint-Antoine de Viennois, qui tint Boussy de 1426 à 1778, pour l'Aigle éployée (non bicéphale) et le Tau de Saint-Antoine brochant au cœur de l'écu.
Armoiries de concepteur inconnu, adoptées en .
Boutigny-sur-Essonne
  Blason
D'argent à une pyramide de pierres de sable maçonnée du champ mouvant de la pointe, chargée d'un écusson parti d'or et d'azur à la croix ancrée de gueules brochant sur la partition ; la pyramide surmontée de deux doloires adossées du même ; au chef ondé d'or soutenu de sinople et chargé de trois maillets du même[2].
Ornements extérieurs
L'écu est timbré de la classique couronne murale de trois tours, et est soutenu par deux gerbes de roseaux d'or fruités de sable mouvant de quatre burelles ondées d'argent posées en pointe.
Détails
Armoiries conçues par M. Robert LOUIS, et adoptées le .
Bouville
  Blason
Écartelé d'argent à la fasce de gueules chargée de trois annelets d'or, et d'azur au château de Farcheville d'or ouvert et ajouré de sable, flanqué à dextre et à senestre d'une muraille crénelée du troisième mouvant des deux flancs de l'écu[2].
Détails
Le statut officiel du blason reste à déterminer.
Brétigny-sur-Orge
  Blason
D'or à deux marteaux de gueules posés en pal et rangés en fasce, soutenus d'une rose du même, au chef d'azur chargé d'un vol d'argent, enfermant une roue d'engrenage surchargée en cœur de deux lettres e minuscule et V capitale rangées en pal et surmontée d'une étoile, le tout du champ[2].
Détails
Le statut officiel du blason reste à déterminer.
Breuillet
  Blason
D'azur à la tierce ondée d'argent posée en bande, accompagnée, en chef, d'une grappe de raisin d'or et, en pointe, d'un fer de moulin du même, à l'orle crénelée aussi d'or et à la bordure de gueules, à l'écusson du même à la cloche aussi d'argent brochant en abîme sur la tierce[2].
Détails
"L’étymologie du nom de Breuillet est rappelée par le liseré qui suit le bord de l’écu. Ce dernier est crénelé en souvenir de l’argile, matière première des briques et des tuiles qui y fut, par le passé, une grande activité. La grappe de raisin rappelle que Breuillet fut un immense vignoble et le fer-de-moulin, que les trois rivières du lieu, symbolisées par les filets en bande ondée, ont alimenté de nombreux moulins. L’écusson chargé d’une cloche signifie que la commune était rattachée à Saint-Yon, qui porte quatre cloches sur son propre blason. La cloche signifie terre d’Eglise." (Site de la commune)
Le statut officiel du blason reste à déterminer.
Brières-les-Scellés
  Blason
De gueules à la fasce d'or chargé de trois molettes de sable.
Détails
Le statut officiel du blason reste à déterminer.
Briis-sous-Forges
  Blason
D'or à la bande d'azur chargée de trois annelets d'argent[2].
Détails
Le statut officiel du blason reste à déterminer.
Brunoy
  Blason
D'or à la croix de gueules cantonnée de quatre lionceaux du même.
Détails
Le statut officiel du blason reste à déterminer.
Bruyères-le-Châtel
  Blason
D'or au lion de sable, la queue fourchée, nouée et passée en sautoir.
Détails
Le statut officiel du blason reste à déterminer.
Buno-Bonnevaux
  Blason
D'or à deux crosses de gueules passées en sautoir, accompagnées aux flancs de deux arbres de sinople ; à la champagne ondée d'azur chargée de deux épis de blé d'argent et d'une abeille volant en bande du même brochante.
Détails
Les deux arbres soulignent l'appartenance de la commune au canton de Milly la Forêt ; les deux crosses rappellent la fusion des deux paroisses ; l'onde = l'Essonne qui arrose la commune ; l'abeille et le blé reprennent le logo du parc régional du Gâtinais Français.
Armoiries conçues par M. Jean-François BINON, adoptées à une date inconnue.
Bures-sur-Yvette
  Blason
D'or à six annelets de gueules ordonnés 3, 2 et 1[2].
Détails
Le statut officiel du blason reste à déterminer.

Pas d'information pour les communes suivantes : Blandy, Boigneville, Bois-Herpin, Boullay-les-Troux, Boutervilliers, Breux-Jouy, Brouy.

Sommaire : Haut - A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

CModifier

Cerny
  Blason
Coupé d’azur à trois merlettes d’argent accompagnées en chef d’une étoile du même (qui sont de la famille Carnot) ; et du premier à deux faces ondées du second (de la famille de Selve).
Ornements extérieurs
Écu timbré de la couronne murale d’or à trois tours crénelées, soutenu par deux gerbes d’or mouvant de la pointe et liées du champ.
Détails
Le statut officiel du blason reste à déterminer.
Chalo-Saint-Mars
  Blason
Écartelé d'argent à la croix potencée alésée d'or* cantonnée de quatre croisettes du même (de Jérusalem), et de sinople à l'écusson de gueules chargé d'une feuille de chêne d'argent, à la bordure d'or[2].
Détails
Le statut officiel du blason reste à déterminer.
Chalou-Moulineux
  Blason
Écartelé : au 1er de France, au 2d de gueules à la croix pattée d'argent, au 3ee de gueules à une carpe d'argent posée en pal, au 4e d'azur à une gerbe de blé d'or[2].
Détails
"Le 1er rappelle les origines royales de la commune, le 2d est un hommage aux hospitaliers de Saint Jean de Jérusalem, le 3e rappelle les pêches d'antan à l'étang de Moulineux et le 4e marque la situation géographique en Beauce."
Le statut officiel du blason reste à déterminer.
Chamarande
  Blason
D'or à la croix de gueules cantonnée de quatre alérions d'azur (de Montmorency ancien).
Détails
Le statut officiel du blason reste à déterminer.
Champcueil
  Blason
Écartelé d'argent à trois bogues de châtaigne feuillées chacune d'une pièce de sinople, et de pourpre à trois épis de blé d'or posés en pal et sautoir ; sur le tout d'azur au chevron d'or accompagné de trois fleurs de lys du même[2].
Détails
Le statut officiel du blason reste à déterminer.
Champlan
  Blason
De gueules à la croix d'argent chargée de cinq coquilles en ombre de sable; au chef ondé d'or[4].
Détails
Les armes d'Harville, dont le blason communal se réclame par héritage féodal, arbore des coquilles de sable contrairement à ceux de la commune.
Le statut officiel du blason reste à déterminer.
Champmotteux
  Blason
D'azur à la tour d'argent ouverte, ajourée et maçonnée de sable, posée sur un tertre de trois coupeaux d'or, au chef de gueules* chargé de trois étoiles de six rais d'or; le tout sommé du chef de France ancien.
Détails
La commune annonce porter le Chef de France ancien "de par son appartenance à l'Ile de France". Or, nonobstant les questions d'usurpation d'armoiries, les armes de l'Ile de France sont celles de France moderne : "d'azur à trois fleurs de lys d'or".
* Il y a là non-respect de la règle de contrariété des couleurs : ces armes sont fautives (Gueules sur Azur.).
Cheptainville
  Blason
Coupé d'un parti d'azur à une grappe de raisin tigée et feuillée d'or, et de gueules à une plume d'argent et une épée du même garnie d'or passées en sautoir ; et de sinople à une gerbe d'or liée de gueules et soutenue de deux rinceaux de chêne, les tiges passées en sautoir[2].
Détails
Armoiries conçues par M. Paul COMETTE, adoptées en .
Chilly-Mazarin
  Blason
De gueules au chevron fascé ondé d'argent et d'azur de six pièces accompagné de trois lionceaux d'or.
Détails
Reprise sans modification (usurpation ?) des armes de la famille de RUZÉ D'ÉFFIAT, disponibles dans l'Armorial d'HOZIER, généralité de Tours.
Corbeil-Essonnes
  Blason
Parti d'azur à un cœur de gueules* chargé d'une fleur de lys d'or, et du premier à trois épis de blé du troisième posés en éventail[2].
Devise
« cor bello paceque fidum » (cœur fidèle en guerre et en paix).
Détails
* Il y a là non-respect de la règle de contrariété des couleurs : ces armes sont fautives (gueules sur azur).
Corbreuse
  Blason
Écartelé : au 1er d'or à un corbeau passant de sable, allumé et becqué d'argent, au 2d d'azur à un chêne arraché d'or, au 3e d'azur à une gerbe de blé d'or, au 4e d'or à deux fasces de gueules[2].
Détails
  Armes parlantes.
Armoiries conçues par M. Arnaud SOUFFRICE, et adoptées le .
Courdimanche-sur-Essonne
  Blason
De sinople à la croix d'argent cantonnée de quatre soleil non figuré à huit rayons droits, dessiné en ombre en traits d'argent.
Détails
Inspiré des armes de la famille de Hurault, seigneurs du château de Bélesbat de 1498 à 1706, qui portait « d'or à la croix d'azur cantonnée de quatre soleils non figurés de gueules », présentes sur la poterne d'entrée du château.
Le statut officiel du blason reste à déterminer.
Courson-Monteloup
  Blason
De sinople à Saint-Claude d'argent drapé et nimbé d'or, au chef ondé de France ancien soutenu du second[2].
Détails
Armoiries de concepteur inconnu, adoptées en .
Crosne
  Blason
D'argent à la fasce d'azur chargée de trois bandes d'or, accompagnée en chef d'une croisette ancrée de gueules et en pointe de trois têtes de lion arrachées du même (famille THIROUX de Crosne).
Ornements extérieurs
L'écu est timbré de la couronne murale à trois tours crénelées d'or et soutenu par un plan de crosne tigé, feuillé et fleuri d'or avec au pied de la souche ses rhizomes de même.
Détails
Le statut officiel du blason reste à déterminer.

Pas d'information pour les communes suivantes : Chatignonville, Chauffour-lès-Étréchy, Courances, Courcouronnes, Chevannes, Congerville-Thionville

Sommaire : Haut - A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

DModifier

D'Huison-Longueville
  Blason
D’or à une botte de cresson de sinople ; mantelé d’azur à deux pics de carrier passés en sautoir et accompagnés en chef de deux abeilles, le tout du champ [5].
Détails
Le statut officiel du blason reste à déterminer.
Dourdan
  Blason
D'azur à trois pots à deux anses garnis de fleurs, le tout d'argent, au chef de gueules* à trois fleurs de lis d'or[2].
Détails
* Il y a là non-respect de la règle de contrariété des couleurs : ces armes sont fautives (gueules sur azur).
Alias D'azur à trois pots d'argent à deux anses.

Les armes en alias sont les armes historiques du lieu.
Draveil
  Blason
D'or à la champagne ondée de sinople chargée de deux jumelles ondées d'argent, à un chêne arraché de sinople, mouvant de la champagne, chargé de sept glands du champ ; au chef de gueules chargé de trois roses du troisième[2].
Ornements extérieurs
Écu timbré de la couronne murale à trois tours crénelées d'or et soutenu par deux pampres de vignes.
Devise
Inter undas et arbores (entre les ondes et les arbres)
Détails
Le statut officiel du blason reste à déterminer.

Pas d'information pour Dannemois.

Sommaire : Haut - A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

EModifier

Écharcon
  Blason
Écartelé : au 1er de sinople à une gerbe de blé d'or, au 2d de gueules à un lion d'azur*, au 3e d'or à la tour du lieu d'argent*, au 4e d'azur à un poisson accompagné en chef d'une burelle ondée et en pointe de deux jumelles ondées, le tout d'argent.
Détails
* Il y a là non-respect de la règle de contrariété des couleurs : ces armes sont fautives (azur sur gueules au 2d et argent sur or au 3e.).
Égly
  Blason
De gueules au loup contourné d'or, la tête regardant vers la dextre, denté d'argent, au chef de France[2].
Détails
Armoiries de concepteur inconnu, adoptées le .
Épinay-sous-Sénart
  Blason
D'azur au chevron ondé d'argent soutenu d'une crosse d'or et d'une quenouille du même passées en sautoir[2].
Détails
Le chevronnel ondé représente la pointe de l'Yerres. La crosse et la quenouille sont les attributs de l'Abbaye Sainte-Geneviève-du-Mont.
Le statut officiel du blason reste à déterminer.
Épinay-sur-Orge
  Blason
D'azur à trois fusées d'argent posées en fasce.
Détails
Le statut officiel du blason reste à déterminer.
Estouches
  Blason
D'azur à onze fleurs de lys d'or disposées 3, 2, 3, 2, 1.
Détails
Le statut officiel du blason reste à déterminer.
Étampes
  Blason
De gueules à la tour crénelée d'or flanquée de deux tourelles en forme de guérite du même, la tour ouverte at ajourée de sable et chargée d'un écusson d'azur à trois fleurs de lis d'or, brisé en cœur d'un bâton péri en bande de gueules, chargé de trois lionceaux d'argent[2].
Détails
Le statut officiel du blason reste à déterminer.
Étiolles
  Blason
Écartelé : au 1er de gueules à un roc d'échiquier d'or, au 2d d'argent à un chêne arraché de sinople englanté d'or, au 3e d'azur à un massacre de cerf d'argent sommé d'une couronne royale d'or, au 4e d'or à un roc d'échiquier de gueules[2].
Détails
Le statut officiel du blason reste à déterminer.
Étréchy
  Blason
Coupé d'un parti de gueules à la croix de Malte d'argent, et du même à l'aigle au vol abaissé de sable, armée, lampassée, becquée et couronnée d'or, l'aile dextre d'azur chargée de six annelets aussi d'or ordonnés 1, 2 et 3 (famille de ) ; et d'azur à la fasce d'argent[2].
Détails
La pointe représente la route Paris↔Orléans qui traverse la ville. La municipalité emploie ce blason orné du nom de la ville en lettres de sable sur la fasce d'argent.
Armoiries de concepteur inconnu, conçues dans les années 50, et officiellement adoptées en .
Évry
  Blason
Écartelé : au 1er parti d'azur à trois fleurs de lys d'or, au bâton péri de gueules (de Bourbon-Condé) et d'azur à trois fleurs de lys d'or au lambel d'argent (d'Orléans) ; au 2e contre-écartelé d'or à un château de gueules maçonné de sable surmonté de trois têtes de Maure rangées et tortillées d'argent, et du même à trois fasces ondées d'azur ; au 3e enté-ondé d'argent et de gueules de six pièces ; au 4e d'argent à trois fasces d'azur ; sur le tout d'azur au château accompagné en chef de trois fleurs de lys posées en fasce, en pointe d'une nef, et accosté de deux gerbes de blé l'une à dextre l'autre à senestre, le tout d'or ; la nef en pointe sur une mer d'argent.
Détails
Le statut officiel du blason reste à déterminer.


Sommaire : Haut - A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

FModifier

Fontaine-la-Rivière
  Blason
Écartelé aux 1er et 4e d'argent à un écureuil au naturel, au 2e de France, au 3e d'argent à une jumelle ondée d'azur ; une filière d'or combinée à un filet en croix du même brochant sur la partition.
Détails
Le statut officiel du blason reste à déterminer.
Fontenay-le-Vicomte
  Blason
D'azur écartelé par deux traits d'argent cantonnés au 1er de trois poissons mal ordonnés, au 2d de deux épis tigés et feuillés posés en chevron renversé, au 3e d'une tête de cheval, au 4e d'une quintefeuille, le tout du second[6],[7].
Détails
Le statut officiel du blason reste à déterminer.

Pas d'information pour les communes de Fleury-Mérogis, Fontenay-lès-Briis et Forges-les-Bains

Sommaire : Haut - A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

GModifier

Gif-sur-Yvette
  Blason
D'azur à la tête de femme d'argent couronnée d'or et accompagnée de trois fleurs de lys du même[2].
Détails
Le statut officiel du blason reste à déterminer.
Gironville-sur-Essonne
  Blason
D'argent à deux cotices ondées posées en barre sur lesquelles broche partiellement en cœur une roue de moulin de gueules, accompagné en chef d'un chêne arraché au naturel et en pointe d'un épi de blé feuillé d'or[8].
Détails
L'Armorial des Communes de France annonce les armes de la ville comme arborant un arbre fêté de tenné, et l'épi de blé d'orangé plutôt que d'or. La version actuellement figurée ci-contre est fautive.
Le statut officiel du blason reste à déterminer.
Gometz-la-Ville
  Blason
Parti d'or et de gueules à la fusée chargée d'une croisette patriarcale et accompagnée aux flancs de deux fleurs de lys, le tout brochant de l'un en l'autre.[2].
Détails
Le statut officiel du blason reste à déterminer.
Gometz-le-Châtel
  Blason
De gueules à la fasce d'or accompagnée d'une cloche en chef et de deux cornes de bouc en pointe, le tout d'argent.
Détails
Le statut officiel du blason reste à déterminer.
Grigny
  Blason
Écartelé de sinople à trois chardons d'argent, et de gueules à trois besants d'or[2].
Devise
« grigniacum » (une terre difficile à labourer).
Détails
Le statut officiel du blason reste à déterminer.
Guigneville-sur-Essonne
  Blason
D'azur au chevron d'or accompagné de trois croissants d'argent mal ordonnés en chef et d'une fleur de lys du second en pointe[2].
Détails
Le statut officiel du blason reste à déterminer.
Guillerval
  Blason
De gueules à trois annelets entrelacés d'or rangés en fasce, au chef de France[2].
Détails
Le statut officiel du blason reste à déterminer.

Pas d'information pour Guibeville.

Sommaire : Haut - A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

IModifier

Igny
  Blason
D'argent à l'écusson d'azur à la fasce d'or accompagnée de deux merlettes du champ, celle en pointe surmontée de deux coquilles aussi d'or ; ledit écusson cantonné de quatre lions de gueules[2]
Détails
Le statut officiel du blason reste à déterminer.
Itteville
  Blason
D'azur à la bande d'argent chargée d'un lézard de sable armé et couronné de gueules, et accompagnée de trois fleurs de lys en chef et de cinq burelles ondées en pointe, le tout d'or[2].
Devise
« ittae villa »
Détails
Le statut officiel du blason reste à déterminer.

JModifier

Juvisy-sur-Orge
  Blason
Parti de gueules à trois pal d'or, et de sinople au pont double d'une arche sommé d'une fontaine, le tout d'argent, maçonné de sable ; au chef de France[2].
Détails
Le 22 mai 1942 le Conseil Municipal de Juvisy vota par délibération la création de son blason.

Pas d'information pour les communes de Janville-sur-Juine et Janvry.

Sommaire : Haut - A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

LModifier

La Ferté-Alais
  Blason
D'azur à une fleur de lys florencée d'or, à deux oiseaux d'argent adossés, la tête contournée perchés sur les deux veloutes[2].
Détails
Le statut officiel du blason reste à déterminer.
La Forêt-le-Roi
  Blason
Parti de sinople au chef d'or, au lion de gueules brochant ; et du même à l'épi de blé du second en pal ; au chef de France ancien[2].
Détails
Le dextre est aux armes de FLEURIGNY. Le senestre est une simple évocation de l'agriculture. Le chef de France ancien, qui ne fut pas concédé par le Roi, est en fait le souvenir du fait que la commune fût autrefois partie du terrain de chasse du Roi lorsqu'il résidait à Dourdan.
Le statut officiel du blason reste à déterminer.
La Norville
  Blason
D'azur à la barre d'argent chargé de l'inscription LA NORVILLE en lettres capitales de sable, accompagnée en chef d'une bogue de châtaigne et en pointe d'un châtaignier, le tout au naturel.
Détails
Le statut officiel du blason reste à déterminer.
Lardy
  Blason
D'azur à la herse de labour d'or, à la bordure componée d'argent et de gueules de dix pièces[2].
Détails
Armes empruntées au premier seigneur féodal connu du lieu : Yvon de KARMAZET, baron au service de Charles VII
Armes conçues par la Commission Héraldique de Seine-et-Oise, et adoptées à une date inconnue.
La Ville-du-Bois
  Blason
D'or au chevron de gueules accompagné de deux flanchis du même en chef, et d'un arbre de sinople en pointe ; au chef du second chargé de trois fermaux du champ[2].
Détails
Le statut officiel du blason reste à déterminer.
Le Coudray-Montceaux
  Blason
D'azur au pied de noisetier d'argent planté sur un mont de trois coupeaux du même mouvant de la pointe, accosté, à dextre, de trois feuilles de chêne et de trois glands rayonnants d'or et, à senestre, d'un fer à cheval du même, surmonté d'une divise ondée aussi d'argent[2].
Détails
Le statut officiel du blason reste à déterminer.
Le Plessis-Pâté
  Blason
Parti de sinople à un épi de blé d'or, et d'azur à une fleur de lys d'or ; le tout sommé d'un chef de gueules chargé d'un oiseau d'argent volant de front, surmonté d'une étoile du même[2].
Détails
Le statut officiel du blason reste à déterminer.
Les Ulis
  Blason
D'azur à la barre d'or, chargée en chef d'un besant d'argent*, en cœur d'un tourteau d'azur et en pointe d'un besant en ombre d'or*, accompagnée en chef de trois tours modernes accolées et issantes de tailles décroissantes, celle de dextre en ombre d'azur, celle du centre d'or et celle de senestre d'argent, et en pointe d'un brasier d'or sommé d'un épi de blé du même posé en barre et chargé du nom des ULIS en lettres capitales d'argent*[2].
Détails
* Il y a là non-respect de la règle de contrariété des couleurs : ces armes sont fautives (argent et or sur or).
Leudeville
  Blason
Écartelé en sautoir : aux 1er et 4e palé d'argent et d'azur, au 2d d'azur à un écureuil contourné d'argent, au 3e d'argent à quatre burelles alésées d'azur[2].
Ornements extérieurs
  • une couronne murale de trois tours en cimier
  • Deux rameaux de chène et laurier de sinople passés en sautoir en pointe et liés d'or
Détails
Armes conçues par MM. l'Abbé LEBEUF et Philippe de LEUDEVILLE, et adoptées à une date inconnue cependant antérieure au .
Leuville-sur-Orge
  Blason
Écartelé d'un coupé d'argent à un léopard d'or* et d'azur à six besants du premier posées 3,2,1 ; et de sable à trois bandes de gueules*, la bande médiane chargée de trois étoiles du premier.
Détails
* Il y a là non-respect de la règle de contrariété des couleurs : ces armes sont fautives (or sur argent et gueules sur sable.).
Le Val-Saint-Germain
  Blason
De sinople à la bande d'argent chargée d'une branche de chêne, d'une branche de hêtre et d'une branche d'aulne, toutes trois de sinople et fruitées du même, accompagnée du château du lieu d'argent en chef, et de l'église du lieu du même mouvant du flanc dextre en pointe.
Détails
Le statut officiel du blason reste à déterminer.
Limours
  Blason
D'or à la croix d'azur cantonnée de quatre soleils non figurés de gueules.[9]
Détails
Le statut officiel du blason reste à déterminer.
Linas
  Blason
De gueules à une crosse d'or senestrée d'une palme de sinople*, accompagnée d'une étoile d'argent au point du chef.
Détails
* Il y a là non-respect de la règle de contrariété des couleurs : ces armes sont fautives (Sinople sur gueules). L'enquerre causée par la palme de sinople, aurait pu être évitée du fait que la palme est naturellement verte, mais il aurait fallu la blasonner "au naturel"
Longjumeau
  Blason
D'argent semé de trèfles de gueules, à deux tau de même en chef surmontant deux perroquets de sinople becqués et membrés du deuxième affrontés.
Détails
Reprise par la ville des armes de la famille GAILLARD DE LONGJUMEAU.
Le statut officiel du blason reste à déterminer.
Longpont-sur-Orge
  Blason
Parti de sinople et d'or à un pont courbé de sept arches d'argent brochant, surmonté d'une croisette pattée au pied fiché de gueules accompagnée en chef dextre d'une fleur de lys d'azur*, et en chef senestre d'une moucheture d'hermine de sable[2].
Détails
  Armes parlantes.
Armes à enquerre conçues par la Société Historique de Longpont, et adoptées le .

Pas d'information pour les communes suivantes : La Forêt-Sainte-Croix, Les Granges-le-Roi, Les Molières, Lisses

Sommaire : Haut - A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

MModifier

Maisse
  Blason
D'or à l'arbre terrassé de sinople[2].
Détails
Le statut officiel du blason reste à déterminer.
Marcoussis
  Blason
D'argent à la croix d'azur cantonnée de quatre aiglettes de gueules[2].
Détails
Le statut officiel du blason reste à déterminer.
Marolles-en-Hurepoix
  Blason
D'argent au chevron d'azur accompagné de trois merlettes de sable, au chef ondé de gueules chargé d'une hure de sanglier d'or défendue du champ, languée et allumée aussi de gueules[2].
Détails
Le statut officiel du blason reste à déterminer.
Massy
  Blason
De sable au lion léopardé d'or armé et lampassé de gueules, au chef de France[2].
Détails
Le statut officiel du blason reste à déterminer.
Mauchamps
  Blason
De sinople au bouquet de trois épis de blé d'or séparés de deux chardons d'argent, au chef d'azur* chargé d'un agneau pascal aussi d'argent accosté de deux fers à cheval aussi d'or[2].
Détails
* Ces armes emploient le terme « cousu » dans le seul but de contrevenir à la règle de contrariété des couleurs : elles sont fautives : azur sur sinople .
Mennecy
  Blason
D'azur au chevron d'or accompagné en chef de deux croisettes ancrées de même et en pointe d'un vase de porcelaine d'argent à la devise ondée du même en chef surmontée d'un clou du même accosté de deux fleurs de lys du second.
Détails
Le statut officiel du blason reste à déterminer.
Méréville
  Blason
D'azur au chevron accompagné de deux roses en chef, et d'une gerbe de blé en pointe, le tout d'or.
Détails
Le statut officiel du blason reste à déterminer.
Mérobert
  Blason
D'azur à la fleur de lys d'argent surmontée de deux roses d'or[2].
Détails
Le statut officiel du blason reste à déterminer.
Mespuits
  Blason
Tranché d'or à deux puits au naturel* rangés en bande, et de sinople à quatre épis de blé, tigés et feuillés du premier, empoignés, les épis rangés en bande.
Détails
Les puits, comme toutes constructions humaines, n'ont pas de couleur précise et factuelle "au naturel". Aussi, toute couleur plausible (argent, gueules) sera valable pour colorer les puits de ces armes.
Armoiries de concepteur inconnu, adoptées le .
Milly-la-Forêt
  Blason
De sable au lion d'argent, au chef du même[2].
Détails
Le statut officiel du blason reste à déterminer.
Moigny-sur-École
  Blason
Écartelé : au 1er de gueules à une tour d'argent ouverte et ajourée du champ ; au 2d d'azur à une jumelle ondée d'argent ; au 3e de gueules à une tierce d'argent en barre ; au 4e d'azur à une serpe et un couteau affrontés en pal, tous deux d'argent[10].
Détails
Le statut officiel du blason reste à déterminer.
Monnerville
  Blason
De gueules à deux épis de blé d'or passés en sautoir, au chef d'azur* chargé d'un clou d'argent accosté de deux fleurs de lys aussi d'or[2].
Détails
* Ces armes emploient le terme « cousu » dans le seul but de contrevenir à la règle de contrariété des couleurs : elles sont fautives.
Montgeron
  Blason
D’argent au chevron de gueules accompagné de trois grappes de raisin de même, au chef d’azur chargé d’une escarboucle d’or[2]
Détails
Le statut officiel du blason reste à déterminer.
Montlhéry
  Blason
D'or à la croix de gueules cantonnée de quatre alérions d'azur (de Montmorency ancien)[2].
Devise
« memimerit se deum habere testem » (qu'il se souvienne qu'il a Dieu pour témoin).
Détails
Reprise sans brisure des armes anciennes de MONTMORENCY, ce qui laisse présager d'une féodalité sous la Monarchie mais pose problème quant à la règle d'exclusivité des armoiries.
Morangis
  Blason
Écartelé d'azur au chevron d'or accompagné de trois coquilles du même, et du premier au coq du second crêté, barbé et membré de gueules[2].
Détails
Le statut officiel du blason reste à déterminer.
Morigny-Champigny
  Blason
D'azur à la burelle ondée d'argent accompagnée en chef de deux gerbes de blé d'or; au chef-pal d'or brochant, charge d'une crosse de sable.[11].
Détails
Armoiries conçues par M. Robert LOUIS en , et adoptées par la commune le .
Morsang-sur-Orge
  Blason
D'azur au chevron d'or accompagné en chef de deux roses d'argent et en pointe d'une coquille du même, au comble ondé d'or[2].
Ornements extérieurs
L'écu timbré de la couronne murale à trois tours crénelées et soutenu de deux gerbes de blé liées en sautoir en pointe.
Détails
Le statut officiel du blason reste à déterminer.
Morsang-sur-Seine
  Blason
Coupé-ondé d'azur à une grappe de raisin feuillée d'or senestrée d'un mont isolé du même, et d'argent à une nef de gueules habillée du champ.[11].
Détails
Le statut officiel du blason reste à déterminer.

Seule Marolles-en-Beauce n'est pas à ce jour dotée d'armoiries.

Mondeville porte un pseudo-blason.

Sommaire : Haut - A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

NModifier

Nozay
  Blason
Écartelé : au 1er d'argent à la croix pattée alésée de gueules, au 2d d'or à l'écusson de France, au 3e d'or à une serpette de sable posée en bande, au 4e d'argent à une feuille de noyer de sinople.[11].
Détails
Armoiries conçues par l'association locale Nozay et son Histoire, adoptées en .

Seule Nainville-les-Roches n'est pas à ce jour dotée d'armoiries.


Sommaire : Haut - A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

OModifier

Ollainville
  Blason
Ecartelé : au 1er de sinople à trois épis de blé d'or rangés en fasce, au 2d d'azur à deux fasces ondées abaissées d'or, une tulipe de gueules tigée et feuillée de sinople brochant sur le tout ; au 3e d'or à deux fasces ondées haussées d'azur, une usine stylisée de deux cheminées de gueules brochant ; au 4e d'or à deux feuilles d'aulne de sinople posées en fasce tête-bêche accolées l'une sur l'autre[2]
Détails
Armes conçues par MM. Georges SOLOVIEFF et Franck SOURGENS.
Oncy-sur-École
  Blason
D'azur au rais d'escarboucle pommeté et fleurdelysé d'or[2].
Devise
On s'y plaist
Détails
Le statut officiel du blason reste à déterminer.
Ormoy
  Blason
D'azur au chevron d'or accompagné de trois croisettes ancrées du même, au chef ondé du champ soutenu d'un filet ondé d'argent chargé de trois coquilles du même[2]
Détails
Le statut officiel du blason reste à déterminer.
Ormoy-la-Rivière
  Blason
D'azur au chevron accompagné de deux étoiles en chef et d'une rose de jardin en pointe, le tout d'or.
Détails
Le statut officiel du blason reste à déterminer.
Orsay
  Blason
D'azur à la fasce d'or accompagnée d'un croissant accosté de deux étoiles en chef et d'un poisson en pointe, le tout d'argent[2]
Détails
Le statut officiel du blason reste à déterminer.

Pas d'information pour Orveau.

Sommaire : Haut - A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

PModifier

Palaiseau
  Blason
Bandé d'or et de gueules de six pièces, au chef de sable chargé à dextre d'un lion léopardé d'or[2].
Détails
Le statut officiel du blason reste à déterminer.
Paray-Vieille-Poste
  Blason
Parti d'azur à l'écusson de sable* à trois besants d'argent accompagné de trois fleurs de lys d'or ; et du même à la bande de gueules chargée de trois croissants d'argent ; le tout sommé d'un chef de gueules chargé d'un huchet contourné d'or virolé de sable[2].
Détails
Reprise des armes de l'Abbaye de Saint-Germain-des-Prés (dextre) et de Noël de Jourda, Maréchal de Vaux. Tous deux tinrent le lieu sous la monarchie capétienne.* Ces armes emploient le terme « cousu » dans le seul but de contrevenir à la règle de contrariété des couleurs : elles sont fautives : sable sur azur.
Le statut officiel du blason reste à déterminer.
Puiselet-le-Marais
  Blason
De gueules à six annelets d'or, à la bordure du même[2]
Détails
L'Armorial des Communes de France n'annonce pas cette bordure d'or, plan de la ville à l'appui.
Le statut officiel du blason reste à déterminer.
Pussay
  Blason
D'argent à deux fasces de gueules accompagnées de huit coquilles de sable en orle.
Détails
Reprise par la commune des armes de la famille féodale du lieu, les de LANGUEDOUE, qui tinrent le lieu du 14e siècle au 18e siècle.
Le statut officiel du blason reste à déterminer.

Pas d'information pour Pecqueuse, Plessis-Saint-Benoist et Prunay-sur-Essonne.

Sommaire : Haut - A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

QModifier

Quincy-sous-Sénart
  Blason
D'argent au lion de sable, armé et lampassé de gueules, à la bordure componée d'argent et de gueules, chaque compon chargé d'un maillet de gueules sur l'argent et d'or sur le gueules ; au chef d'azur chargé d'une fleur de lis d'or accostée de deux quintefeuilles d'argent et surmontée d'un lambel de gueules*, brochant sur la bordure[12].
Détails
* Ces armes emploient le terme « cousu » dans le seul but de contrevenir à la règle de contrariété des couleurs : elles sont fautives : gueules sur azur.
Armoiries composées par M. Robert LOUIS, et adoptées le .
Sommaire : Haut - A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

RModifier

Richarville
  Blason
Gironné d'argent et de gueules, au lion d'or lampassé du second brochant sur le tout ; une bordure de sinople chargée de sept quintefeuilles du troisième et d'un besant du premier en pointe[2].
Détails
Le statut officiel du blason reste à déterminer.
Ris-Orangis
  Blason
De gueules à une patte de lion arrachée d'or, posée en bande, les griffes vers le chef.
Détails
Le statut officiel du blason reste à déterminer.
Roinville
  Blason
D'azur à la barre de gueules, un vitrail d'église et deux clés romaines d'or à dextre, trois épis de blés d'or à senestre et une grappe de raisin de gueules en pointe, au chef d'or brodé du nom Roinville de sable.
Détails
* Il y a là non-respect de la règle de contrariété des couleurs : ces armes sont fautives (gueules sur azur.).

Pas d'information pour les communes suivantes : Roinvilliers

Sommaire : Haut - A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

SModifier

Saclas
  Blason
D'argent à trois chevrons partis de sable et de sinople[2].
Détails
Le statut officiel du blason reste à déterminer.
Saclay
  Blason
De gueules à un noyau d'atome d'or entouré de quatre électrons d'argent traçant de sable, au chef ondé d'azur* soutenu aussi d'argent, chargé d'un écusson de sable* à trois besants d'argent accosté de deux fleurs de lys aussi d'or[2].
Détails
* Il y a là non-respect de la règle de contrariété des couleurs : ces armes sont fautives (sable sur gueules et sur azur).
Saint-Chéron
  Blason
Tranché d'or et de sinople au château d'azur brochant sur le tout.
Détails
Le statut officiel du blason reste à déterminer.
Saint-Cyr-la-Rivière
  Blason
Écartelé: aux 1er et 4e fascé d'argent et d'azur à la bordure componée d'argent et d'azur, aux 2e et 3e fascé enté ondé d'argent et de gueules[13].
Détails
Le statut officiel du blason reste à déterminer.
Saint-Escobille
  Blason
D'argent au chevron d'azur, accompagné de trois coquelicots au naturel, les deux du chef affrontés.
Détails
Le statut officiel du blason reste à déterminer.
Saint-Germain-lès-Arpajon
  Blason
Écartelé : au premier et au quatrième d'azur aux trois fleurs de lys d'or, à la bordure du même, au deuxième de gueules à l'ours passant d'or, au troisième d'azur aus trois fasces ondées d'argent[2].
Détails
Le statut officiel du blason reste à déterminer.
Saint-Germain-lès-Corbeil
  Blason
D'azur à une tour d'argent sommée d'un basilique essorant d'or; au chef cousu de gueules* à une mitre d'argent accostée des lettres S et G d'or.
Détails
* Ces armes emploient le terme « cousu » dans le seul but de contrevenir à la règle de contrariété des couleurs : elles sont fautives : Gueules sur azur..
Saint-Maurice-Montcouronne
  Blason
Écartelé : au 1er d'or à une roue de moulin de gueules ; au 2d d'azur à un mont de six coupeaux d'or surmonté de douze besants du même ordonnés en couronne ; au 3e d'azur à un glaive et une balance de justice posés en croix latine, le tout d'or ; au 4e d'or à une poterie de gueules ; au chef du même chargé d'une croix tréflée d'or[14].
Détails
Armoiries conçues par la société SEDI, et adoptées par la commune le .
Saint-Michel-sur-Orge
  Blason
D'azur à la bande d'or chargée de trois colombes au naturel posées à plomb.
Détails
Le statut officiel du blason reste à déterminer.
Saint-Pierre-du-Perray
  Blason
D'azur à une grappe de raisin tigée et feuillée d'or, surmontée de deux bouquets de trois épis de blé du même posés en pal et sautoir, le tout soutenu d'une champagne ondée d'argent chargée d'une clef de sable posée en fasce, le panneton vers la pointe[2].
Détails
Le statut officiel du blason reste à déterminer.
Saint-Vrain
  Blason
Parti d'argent à la croix de Saint Benoît de sable, et de gueules à un lion couronné du premier ; le tout sommé d'un chef de gueules chargé de trois écussons d'or[2].
Détails
Armoiries conçues par l'association Saint-Vrain et son Histoire, adoptées par la commune le .
Saint-Yon
  Blason
D'azur à l'estrez d'or losangé de six pièces de gueules en pal et de quatre couchées en fasce, et cantonné de quatre cloches d'argent[2].
Détails
Marguerite de Saint-Yon, Dame noble du lieu vivant à l'époque d'HOZIER, fut inscrite à l'Armorial général de France comme portant ces armes, mais avec des cloches d'or.
Le statut officiel du blason reste à déterminer.
Sainte-Geneviève-des-Bois
  Blason
D'azur au donjon couvert et pommeté d'argent, mouvant de la pointe, flanqué de deux échauguettes couvertes du même et ajourées de sable, le tout maçonné du même, accosté en chef de deux fleurs de lys d'or ; sur le tout de gueules à Sainte Geneviève d'argent auréolée d'or, priant et embrassant une quenouille aussi d'argent[2].
Détails
  Armes parlantes.
Le statut officiel du blason reste à déterminer.
Alias D'azur au donjon d'or couvert, sommé d'un campanile montant de la pointe, flanqué de deux tourelles couvertes en forme d'échauguette du même, ajourées de sable. Le tout maçonné aussi de sable. Le donjon chargé d'un écusson de gueules au buste de sainte Geneviève d'argent nimbée d'or et accosté en chef de deux fleurs de lys aussi d'or.
Saintry-sur-Seine
  Blason
D'azur à la fasce ondée d'argent accompagnée de trois feuilles de Ginkgo-Biloba d'or.
Ornements extérieurs
Soutenus par deux rameaux de vigne.
Devise
Ne Quid Nimis
Détails
Le statut officiel du blason reste à déterminer.
Savigny-sur-Orge
  Blason
D'or au lion de gueules tenant de la patte dextre une lance polonaise d'argent à la bannière coupée d'azur et de gueules; au chef de France ancien[15].
Détails
Armoiries de concepteur inconnu, adoptées par la commune en .
Soisy-sur-École
  Blason
De sinople à trois fleurs de lys au pied nourri d'argent[2].
Devise
« soisiacum juxta scolam ».
Détails
Le statut officiel du blason reste à déterminer.
Soisy-sur-Seine
  Blason
De sinople à trois chênes d'or, à la champagne d'argent chargée de cinq trangles ondées du champ, surchargées d'un poisson d'or, sur le tout parti d'hermine et de gueules.
Détails
Les armes sur le tout sont celles de la famille de BAILLEUL, qui tint le lieu de 1620 à 1737.
Le statut officiel du blason reste à déterminer.

Pas d'information pour les communes suivantes : Saint-Aubin, Saint-Cyr-sous-Dourdan, Saint-Hilaire, Saint-Jean-de-Beauregard, Saint-Sulpice-de-Favières, Saulx-les-Chartreux, Sermaise, Souzy-la-Briche

Sommaire : Haut - A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

TModifier

Ni Tigery ni Torfou ne portent de blason.

Sommaire : Haut - A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

VModifier

Varennes-Jarcy
  Blason
De gueules à la croix cléchée, vidée et pommetée de douze pièces d'or, soutenue de deux demi-roues de moulin de sable* issant d'une champagne ondée d'argent[2]
Détails
* Il y a là non-respect de la règle de contrariété des couleurs : ces armes sont fautives (sable sur gueules).
Vauhallan
  Blason
D'argent au chevron renversé ondé d'azur surmonté de trois merlettes de sable et accosté de deux cierges allumés de gueules[2].
Détails
Armoiries conçues par Mme Mireille LOUIS, et adoptées par la municipalité le .
Vayres-sur-Essonne
  Blason
Burelé de sable et d'or de seize pièces au chevron ondé d'argent accompagné de trois bottes de cresson de sinople, le tout brochant[2].
Détails
Le burelé reprend les armes de la famille de VERES, qui tint le lieu sous la Monarchie. Le chevron représente l'Essonne, et les bottes de cresson la cresciculture présente sur le lieu.
Le statut officiel du blason reste à déterminer.
Verrières-le-Buisson
  Blason
Coupé d'argent au chêne arraché de sinople, et d'azur à l'écusson de sable* chargé de trois besants d'argent et accompagné de trois fleurs de lys d'or[2].
Détails
* Il y a là non-respect de la règle de contrariété des couleurs : ces armes sont fautives (sable sur azur).
Armoiries conçues par Mme Mireille LOUIS, et adoptées à une date inconnue.
Vert-le-Grand
  Blason
Écartelé : au 1er de sinople à une roue d'engrenage d'or, au 2d d'or à un pin au naturel, au 3e d'or à trois buttes de sinople, celle de dextre sommée d'un télégraphe au naturel*, posées sur un champ aussi au naturel** ; au 4e de sinople à deux épis de blé feuillés d'or et une perdrix au naturel rangés en barre ; sous le tout une champagne d'or chargée d'une foi d'argent* vêtue au naturel* tenant la queue d'une couleuvre de sable brochant en pal sur le tout[2].
Détails
  • Un télégraphe et des vêtements, n'ont pas de couleur au naturel.
    • Un champ peut avoir plusieurs couleurs au naturel.
      * Il y a là non-respect de la règle de contrariété des couleurs : ces armes sont fautives (plusieurs enquerre sur ce blason).
Vert-le-Petit
  Blason
Tranché de sinople à un lion de sable*, et d'azur à quatre burèles ondées d'argent, un poisson du même nageant entre la troisième et la quatrième ; le tout flanqué en pal à senestre de gueules chargé d'épis de blé d'or en faisceau liés du même[2].
Détails
* Il y a là non-respect de la règle de contrariété des couleurs : ces armes sont fautives (sable sur sinople).
Videlles
  Blason
D'azur à une gerbe de blé à dextre et une grappe de raisin tigée et feuillée à senestre, le tout d'or, soutenues d'une masse de carrier d'argent ; au chef de gueules* chargé de trois accouples aussi d'argent[2].
Détails
* Il y a là non-respect de la règle de contrariété des couleurs : ces armes sont fautives (chef de gueules sur champ d'azur.).
Vigneux-sur-Seine
  Blason
De sable à la fasce soutenue d'une devise, les deux ondées d'argent et accompagnées d'un rais d'escarboucle fleurdelisé accosté de deux gerbes de blé en chef, et d'une grappe de raisin tigée et feuillée en pointe, le tout d'or[2]
Détails
  Armes parlantes.
Le statut officiel du blason reste à déterminer.
Villabé
  Blason
D'argent à la tierce ondée d'azur posée en barre, accompagnée d'un bouquet de trois épis de blé d'or* en chef, et d'une grappe de raisin de pourpre tigée et feuillée au naturel en pointe[2].
Détails
* Il y a là non-respect de la règle de contrariété des couleurs : ces armes sont fautives (Or sur argent.).
Villebon-sur-Yvette
  Blason
D'argent au chevron de sable accompagné de deux taons en chef et d'un mortier en pointe, le tout du même.
Détails
La commune arbore sur son site internet un blason ou le chevron est d'or, ce qui est fautif (armes à enquerre).
Le statut officiel du blason reste à déterminer.
Villeconin
  Blason
D'argent à la croix d'azur cantonnée de quatre aiglettes au vol abaissé de gueules becquées et membrées d'or[2].
Détails
Reprise par la commune des armes de M. Jean de MONTAGU, ce qui peut constituer une usurpation des armes normalement destinées à l'ainé de ses descendants.
Le statut officiel du blason reste à déterminer.
Villejust
  Blason
De gueules à la porte de ville d'or ouverte du champ et ajourée de sable, mouvant de la pointe, à l'épée haute d'argent garnie du second brochant sur le tout.
Détails
Armoiries de concepteur inconnu, adoptées par la commune en .
Villemoisson-sur-Orge
  Blason
D'azur au chevron accompagné de deux étoiles en chef et d'un faisan en pointe, le tout d'or ; au chef d'argent chargé de trois canes de sable becquées et membrées du second[2].
Détails
Le statut officiel du blason reste à déterminer.
Villiers-sur-Orge
  Blason
D'azur à deux étoiles d'or surmontées d'un croissant d'argent, à la champagne ondée du même chargée d'un poisson du champ[2].
Détails
Armoiries de concepteur inconnu, adoptées par la commue en comme modification d'armoiries anciennes.
Viry-Châtillon
  Blason
Échiqueté d'or et d'azur; au chef de sinople chargé d'une hélice du premier posée en fasce[16].
Détails
Le statut officiel du blason reste à déterminer.

Pas d'information pour les communes suivantes : Valpuiseaux, Vaugrigneuse, Villeneuve-sur-Auvers, Villiers-le-Bâcle

Sommaire : Haut - A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

WModifier

Wissous
  Blason
D'azur à la champagne de gueules* chargée de trois roues dentées d'argent engrenées en fasce, celle en cœur plus grande que les deux autres ; à trois fleurs de lys mal ordonnées d'argent, celle du milieu plus grande que les deux autres, soutenue chacune de deux épis de blé d'or posés en chevron renversé, brochant sur le tout.
Détails
* Il y a là non-respect de la règle de contrariété des couleurs : ces armes sont fautives (gueules sur azur).
adoptées par la municipalité en 1993.
Sommaire : Haut - A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

YModifier

Yerres
  Blason
Coupé d'un parti de France et de Navarre, et d’argent au chevron de gueules accompagné de trois grappes de raisin de même.
Détails
Le statut officiel du blason reste à déterminer.

Sommaire : Haut - A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z


SourcesModifier