Ouvrir le menu principal

Armée du Nord (Bernadotte)

Armée de la Sixième Coalition
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Armée du Nord.
Le prince héritier Charles XIV Jean en 1813, par Fredric Westin.

L'armée du Nord est l'une des armées de la Sixième Coalition pendant la campagne d'Allemagne de 1813 et la campagne de France de 1814. Elle est commandée par le prince royal de Suède et ancien général français Bernadotte.

Sommaire

CompositionModifier

En 1813, l'armée du Nord est composée de quatre corps. Les 3e et 4e corps prussiens, commandés par Bülow et Tauentzien, sont forts de 49 000 et 33 000 hommes. Le corps russe de Wintzingerode compte 27 000 hommes et l'armée suédoise regroupe 23 000 hommes.

Wallmoden et ses 27 000 hommes qui font face à Hambourg sont aussi sous l'autorité de Bernadotte.

Théâtres d'opérationModifier

Stationnée dans le Brandebourg pendant l'été 1813, l'armée du Nord brise la marche sur Berlin du maréchal Oudinot à la bataille de Gross Beeren puis se retourne contre le XIIe corps du maréchal Davout qu'elle repousse jusqu'à Hambourg. Elle se dirige ensuite vers le sud et participe à la bataille de Leipzig. Pendant l'hiver, Bernadotte chasse les Danois de Lübeck et contraint le Danemark à l'armistice et à céder à la Suède la Norvège.

Au début de 1814, l'armée du Nord fait mouvement vers la Hollande et la Belgique et ne participe pas directement aux événements de la campagne de France.

Notes et référencesModifier

BibliographieModifier

  • Gabriel Fabry, Étude sur les opérations du maréchal Oudinot, du 15 août au 4 septembre 1813, Gross-Beeren, Paris, R. Chapelot, (lire en ligne)