Armée impériale autrichienne (1806-1867)

Armée impériale autrichienne
Image illustrative de l’article Armée impériale autrichienne (1806-1867)
Porte-étendard et capitaine du 4e régiment d'infanterie impérial Hoch- und Deutschmeister, 1850-1860. Illustration de Wilhelm von Zimburg.

Création 1806
Dissolution 1867
Pays Drapeau de l'Autriche Empire d'Autriche
Type Armée de terre
Devise Viribus Unitis
Guerres Guerres napoléoniennes
Mouvements insurrectionnels de 1820-1821
Première guerre d'indépendance italienne
Deuxième guerre d'indépendance italienne
Troisième guerre d'indépendance italienne
Guerre austro-prussienne
Commandant historique Charles-Louis d'Autriche-Teschen
Charles Philippe de Schwarzenberg
Joseph Radetzky
Ludwig von Benedek

L’armée impériale autrichienne (en allemand : Kaiserliche Armee) désigne l'ensemble des unités militaires terrestres au service de la monarchie de Habsbourg après la dissolution du Saint-Empire romain en 1806. Elle succède à l'armée impériale (les « Impériaux ») qui prêtait serment au monarque comme souverain du Saint-Empire. L'armée impériale autrichienne est administrée par le Hofkriegsrat (« Conseil aulique de la guerre »).

Elle s'illustre, avec des fortunes diverses, dans les guerres napoléoniennes, la guerre d'Italie de 1859 et enfin la guerre austro-prussienne de 1866.

Elle est réformée à la suite du compromis austro-hongrois de 1867 qui transforme l'empire unitaire en une double monarchie avec des institutions militaires distinctes. Elle devient alors l'armée austro-hongroise avec trois composantes, l'armée commune, l'armée territoriale impériale-royale autrichienne et l'armée territoriale royale hongroise.

Voir aussiModifier