Ouvrir le menu principal

6 Heures de São Paulo 2014

6 Heures de São Paulo 2014
Généralités
Sport Compétition automobile
Édition 39e
Lieu(x) État de São Paulo São Paulo
Drapeau du Brésil Brésil
Date
Site(s) Autodromo José Carlos Pace
Site web officiel www.fiawec.com/courses/6-heures-de-sao-paulo.html

Palmarès
Tenant du titre Drapeau : Allemagne Audi Sport Team Joest
Vainqueur Drapeau : Allemagne Porsche Team
Deuxième Drapeau : Japon Toyota Racing
Troisième Drapeau : Allemagne Audi Sport Team Joest
Plus titré(s) -Pilote:
Drapeau : Brésil Zeca Giaffone
-Constructeur:
Drapeau : États-Unis Chevrolet

Navigation

Les 6 Heures de São Paulo 2014 se déroulent dans le cadre du Championnat du monde d'endurance FIA 2014, le . Elles sont remportées par la Porsche 919 Hybrid du Porsche Team, pilotée par Romain Dumas, Neel Jani et Marc Lieb, devant une Toyota TS040 Hybrid pour 0,170 s.

La course a été marquée par le violent accident subit par Mark Webber, le conduisant à l'hôpital[1].

CircuitModifier

 
Le circuit d'Interlagos, cadre des 6 Heures de São Paulo 2014.

Les 6 Heures de São Paulo 2014 se déroulent sur l'Autodromo José Carlos Pace, couramment surnommé circuit d'Interlagos, et situé dans la ville de São Paulo, au Brésil. Il est composé de deux lignes droites, dont la Reta Oposta, la plus longue du circuit. Ces deux lignes droites sont séparées par une section plus lente, formée d'une succession de courbes. Ce circuit est célèbre car il accueille la Formule 1.

QualificationsModifier

Voici le classement officiel au terme des qualifications[2]. Les premiers de chaque catégorie sont signalés par un fond jauni.

Position Catégorie Équipe Temps Grille
1 LMP1-H no 20 Porsche Team 1 min 17 s 676 1
2 LMP1-H no 14 Porsche Team 1 min 17 s 783 2
3 LMP1-H no 8 Toyota Racing 1 min 18 s 070 3
4 LMP1-H no 2 Audi Sport Team Joest 1 min 18 s 889 4
5 LMP1-H no 7 Toyota Racing 1 min 18 s 920 5
6 LMP1-H no 1 Audi Sport Team Joest 1 min 18 s 983 6
7 LMP1-L no 12 Rebellion Racing 1 min 21 s 127 7
8 LMP1-L no 13 Rebellion Racing 1 min 21 s 644 8
9 LMP1-L no 9 Lotus 1 min 22 s 081 9
10 LMP2 no 26 G-Drive Racing 1 min 24 s 463 10
11 LMP2 no 47 KCMG 1 min 24 s 483 11
12 LMP2 no 37 SMP Racing 1 min 25 s 256 12
13 LMP2 no 27 SMP Racing 1 min 25 s 400 13
14 LMGTE Pro no 97 Aston Martin Racing 1 min 30 s 111 14
15 LMGTE Pro no 92 Porsche Team Manthey 1 min 30 s 259 15
16 LMGTE Pro no 99 Aston Martin Racing 1 min 30 s 312 16
17 LMGTE Am no 98 Aston Martin Racing 1 min 30 s 401 17
18 LMGTE Am no 95 Aston Martin Racing 1 min 30 s 493 18
19 LMGTE Pro no 91 Porsche Team Manthey 1 min 30 s 536 19
20 LMGTE Pro no 71 AF Corse 1 min 30 s 565 20
21 LMGTE Am no 81 AF Corse 1 min 30 s 882 21
22 LMGTE Pro no 51 AF Corse 1 min 30 s 908 22
23 LMGTE Am no 61 AF Corse 1 min 31 s 057 23
24 LMGTE Am no 90 8Star Motorsports 1 min 31 s 483 24
25 LMGTE Am no 75 Prospeed Competition 1 min 31 s 511 25
26 LMGTE Am no 88 Proton Competition 1 min 34 s 865 26

CourseModifier

RésultatsModifier

Voici le classement officiel au terme de la course[3].

  • Les vainqueurs de chaque catégorie sont signalés par un fond jauni.
  • Pour la colonne Pneus, il faut passer le curseur au-dessus du modèle pour connaître le manufacturier de pneumatiques.
Position Catégorie Équipe Pilotes Châssis Pneus Tours
Moteur
1 LMP1-H 14   Porsche Team   Romain Dumas
  Neel Jani
  Marc Lieb
Porsche 919 Hybrid M 249
Porsche 2.0 L Turbo V4
2 LMP1-H 8   Toyota Racing   Anthony Davidson
  Sébastien Buemi
Toyota TS040 Hybrid M 249
Toyota 3.7 L V8
3 LMP1-H 1   Audi Sport Team Joest   Lucas di Grassi
  Loïc Duval
  Tom Kristensen
Audi R18 e-tron quattro M 248
Audi TDI 4.0 L Turbo V6
(Diesel)
4 LMP1-H 7   Toyota Racing   Alexander Wurz
  Stéphane Sarrazin
  Mike Conway
Toyota TS040 Hybrid M 248
Toyota 3.7 L V8
5 LMP1-H 2   Audi Sport Team Joest   Marcel Fässler
  André Lotterer
  Benoît Tréluyer
Audi R18 e-tron quattro M 248
Audi TDI 4.0 L Turbo V6
(Diesel)
6 LMP2 47   KCMG   Matthew Howson (en)
  Richard Bradley
  Alexandre Imperatori
Oreca 03R D 225
Nissan VK45DE 4.5 L V8
7 LMGTE
Pro
97   Aston Martin Racing   Darren Turner
  Stefan Mücke
Aston Martin V8 Vantage GTE M 221
Aston Martin 4.5 L V8
8 LMGTE
Pro
92   Porsche Team Manthey   Frédéric Makowiecki
  Patrick Pilet
Porsche 911 RSR (991) M 221
Porsche 4.0 L Flat-6
9 LMGTE
Pro
71   AF Corse   Davide Rigon
  James Calado
Ferrari 458 Italia GT2 M 221
Ferrari 4.5 L V8
10 LMGTE
Pro
51   AF Corse   Gianmaria Bruni
  Toni Vilander
Ferrari 458 Italia GT2 M 220
Ferrari 4.5 L V8
11 LMGTE
Pro
99   Aston Martin Racing   Alex MacDowall
  Darryl O'Young
  Fernando Rees
Aston Martin V8 Vantage GTE M 220
Aston Martin 4.5 L V8
12 LMGTE
Pro
91   Porsche Team Manthey   Jörg Bergmeister
  Richard Lietz
Porsche 911 RSR (991) M 220
Porsche 4.0 L Flat-6
13 LMGTE
Am
98   Aston Martin Racing   Paul Dalla Lana
  Pedro Lamy
  Christoffer Nygaard
Aston Martin V8 Vantage GTE M 219
Aston Martin 4.5 L V8
14 LMGTE
Am
95   Aston Martin Racing   Kristian Poulsen
  David Heinemeier Hansson
  Nicki Thiim
Aston Martin V8 Vantage GTE M 219
Aston Martin 4.5 L V8
15 LMGTE
Am
81   AF Corse   Stephen Wyatt
  Michele Rugolo
  Andrea Bertolini
Ferrari 458 Italia GT2 M 219
Ferrari 4.5 L V8
16 LMGTE
Am
88   Proton Competition   Christian Ried
  Klaus Bachler (en)
  Khaled Al Qubaisi
Porsche 911 RSR (991) M 217
Porsche 4.0 L Flat-6
17 LMGTE
Am
75   Prospeed Competition   François Perrodo
  Emmanuel Collard
  Matthieu Vaxivière
Porsche 911 RSR (991) M 217
Porsche 4.0 L Flat-6
18 LMP1-L 13   Rebellion Racing   Dominik Kraihamer
  Andrea Belicchi
  Fabio Leimer
Rebellion R-One M 214
Toyota RV8KLM 3.4 L V8
19 LMP1-L 12   Rebellion Racing   Nicolas Prost
  Nick Heidfeld
  Mathias Beche
Rebellion R-One M 211
Toyota RV8KLM 3.4 L V8
20 LMP2 27   SMP Racing   Sergey Zlobin (en)
  Nicolas Minassian
  Maurizio Mediani
Oreca 03R M 207
Nissan VK45DE 4.5 L V8
21 LMGTE
Am
61   AF Corse   Emerson Fittipaldi
  Alessandro Pier Guidi
  Jeff Segal
Ferrari 458 Italia GT2 M 186
Ferrari 4.5 L V8
Abd LMP1-H 20   Porsche Team   Timo Bernhard
  Mark Webber
  Brendon Hartley
Porsche 919 Hybrid M 236
Porsche 2.0 L Turbo V4
Abd LMGTE
Am
90   8Star Motorsports   Gianluca Roda
  Paolo Ruberti
  Matteo Cressoni
Ferrari 458 Italia GT2 M 205
Ferrari 4.5 L V8
Abd LMP2 37   SMP Racing   Kirill Ladygin
  Viktor Shaytar
  Anton Ladygin
Oreca 03R M 136
Nissan VK45DE 4.5 L V8
Abd LMP1-L 9   Lotus   Pierre Kaffer
  Lucas Auer
CLM P1/01 M 60
AER P60 Turbo V6
Abd LMP2 26   G-Drive Racing   Roman Rusinov
  Olivier Pla
  Julien Canal
Ligier JS P2 D 41
Nissan VK45DE 4.5 L V8

Faits marquantsModifier

Voir aussiModifier

Notes et référencesModifier

  1. Le Scan Sport, « Crash à Sao Paulo : la grosse frayeur de Mark Webber », sur sport24.lefigaro.fr, (consulté le 26 mars 2018).
  2. FIA, « FIA WEC 6 Hours of Sao Paulo Qualifying Practice Final Classification », sur fiawec.alkamelsystems.com, (consulté le 3 décembre 2014)
  3. FIA, « FIA WEC 6 Hours of Sao Paulo Race Final Classification », sur fiawec.alkamelsystems.com, (consulté le 3 décembre 2014)
  4. a et b FIA, « 6H São Paulo - Porsche remporte sa première victoire FIA WEC au Brésil, Toyota est sacré Champion du monde », sur fiawec.com, (consulté le 3 décembre 2014)
  5. « Le pilote Mark Webber a frôlé le pire », sur lessentiel.lu, (consulté le 31 octobre 2018).
  6. « WEC - Tom Kristensen annonce sa retraite », sur autohebdo.fr, (consulté le 3 décembre 2014)