1956 en France

Chronologies
Description de cette image, également commentée ci-après
Le train de Montpellier à Palavas à la gare de l'Esplanade pendant l'été 1956.
Années :
1953 1954 1955  1956  1957 1958 1959
Décennies :
1920 1930 1940  1950  1960 1970 1980
Siècles :
XIXe siècle  XXe siècle  XXIe siècle
Millénaires :
Ier millénaire  IIe millénaire  IIIe millénaire
Chronologies géographiques
Chronologies thématiques
Aéronautique Architecture Arts plastiques Automobile Bande dessinée Chemins de fer Cinéma Dadaïsme et surréalisme Disney Droit Échecs Économie Fantasy Football Informatique Jeu Jeu vidéo Littérature Musique populaire Musique classique Numismatique Parcs de loisirs Photographie Philosophie Radio Santé et médecine Science Science-fiction Sociologie Sport Télévision TerrorismeThéâtre
Calendriers
Romain · Chinois · Grégorien · Hébraïque · Hindou · Hégirien · Persan · Républicain

Cette page concerne l'année 1956 du calendrier grégorien.

ÉvénementsModifier

 Sommaire :  Haut - Janvier - Février - Mars - Avril - Mai - Juin - Juillet - Août - Septembre - Octobre - Novembre - Décembre 

JanvierModifier

FévrierModifier

  • 1er-28 février : vague de froid exceptionnelle. Les températures descendent sous les −20 °C dans une grande partie de la France. De gros dégâts se produisent dans les cultures[8]. Dans le sud de la France, seul un tiers des oliviers survivent ; la plupart des moulins à huile ferment.
  • 6 février : Guy Mollet se rend en Algérie. Il est conspué par des pieds-noirs et reçoit des jets d’objets divers, dont semble-t-il des tomates (épisode des tomates d'Alger). Guy Mollet cède devant la manifestation des Algérois. Il n’y aura pas de gouverneur général, mais un ministre résident en Algérie[10]. Catroux, réputé favorable aux musulmans, est abandonné pour Robert Lacoste le 9 février[11]. Ce-dernier est favorable à une politique de fermeté en trois étapes : un cessez-le-feu sera suivit trois mois après par des élections libres au collège électoral unique, puis par la négociation du futur statut de l'Algérie par les élus[12].
  • 15 février : incidents à l'Assemblée nationale lors de l'invalidation de députés poujadistes[13]. Onze députés UFF sont invalidés entre février et mai 1956[14].

MarsModifier

  • 17 mars : le président du Conseil, Guy Mollet cosigne avec le ministre de la Défense, Bourgès-Maunoury, celui de la Justice, François Mitterrand, et Robert Lacoste — gouverneur général de l'Algérie — un décret relatif à l'application de la justice militaire en Algérie[21]. Ce décret donne les pleins pouvoirs à l'armée[22]. 250 000 hommes supplémentaires sont envoyés en Algérie afin d'assurer le « quadrillage » de la population que Robert Lacoste réclame depuis son arrivée en Algérie[23].
  • 20 mars : indépendance de la Tunisie par le protocole franco-tunisien qui abolit le traité du Bardo de 1881[17].
  • 27 mars :
    • vote du deuxième plan pour la modernisation et l'équipement économique[24]. La comptabilité nationale est utilisé comme base à l'orientation des investissements avec des recommandations applicables à des actions de base : la recherche scientifique, la diffusion des méthodes modernes dans l'agriculture, la spécialisation et l'adaptation des entreprises industrielles, la reconversion de la main-d'œuvre et l'organisation des marchés. Le plan prévoit une poursuite rapide de l'expansion économique[25].
    • promulgation de la loi sur la troisième semaine de congés payés[8].

AvrilModifier

  • 11 avril : le gouvernement français décide le rappel de 70 000 réservistes, puis d'un contingent supplémentaire de 50 000 le 9 mai. L’ensemble des troupes françaises en Algérie passe à 400 000 hommes en juillet[26].
  • 12 avril : en raison de la guerre d'Algérie où le contingent est engagé depuis 1955 mais de façon parcimonieuse, trois décrets[27] prolongent la durée initiale du service militaire de six à neuf mois par le biais du maintien sous les drapeaux ou du rappel[28].
  • 20 avril : manifestation pacifique contre la guerre à Voiron, près de Grenoble. Les militants bloquent un train qui emmene des réservistes[28].

MaiModifier

  • 5 mai : vote de la loi créant le fonds national de solidarité, minimum vieillesse alimenté par la vignette automobile[16].
  • 9 mai : rappel de 50 000 réservistes[26].
  • 11 mai :
    • massacre de Beni Oudjehane ; 79 personnes sont massacrées par des soldats du 4e BCP dans la presqu’île de Collo, en Algérie[29].
    • incident dans le train entre Paris et Quimper où des rappelés prennent à partie des militaires et actionnent le signal d'alarme six ou sept fois pour provoquer l'arrêt du train[28].
 
Une de l'Echo d'Alger du 20 mai 1956 titrant : « 21 jeunes rappelés atrocement massacrés par la population d'un douar passé à la dissidence »
  • 18 mai :
    • dix-sept soldats rappelés du 9e RIC sont tués par l’ALN dans l’embuscade de Palestro, quatre autres sont faits prisonniers, 44 personnes sont tués dans l’opération de ratissage consécutive[30].
    • des manifestations à Grenoble contre l'envoi des appelés et des rappelés vers l’Algérie tournent à l'émeute et une centaine de personnes sont bléssés lord d'affrontement avec les forces de l'ordre qui gardent la gare[31].
  • 26-27 mai : des milliers de suspects sont arrêtés dans la Casbah d’Alger par 6 500 soldats et policiers[32].
  • 28 mai : mutineries dans le camp militaire de La Fontaine du berger, près de Clermont-Ferrand[31].

JuinModifier

  • 23 juin : adoption de la loi-cadre Defferre qui instaure notamment le suffrage universel direct et le collège unique dans tous les territoires d’outre-mer[35].
  • 28 juin-1er juillet : 48e congrès national de la SFIO à Lille[36].
  • 30 juin : l'assemblé adopte le train de mesures fiscales déposé le 29 mars par le ministre des finances Paul Ramadier pour financer le fonds national de solidarité, un revenu minimum pour les personnes âgées dont le coût est estimé à 140 milliards de francs. L'impôt sur le revenu est majoré de 10 % (taxe proportionnelle pour les bas revenus, majoration de 10 % de la surtaxe progressive pour les hauts revenus). Les droits de timbre sont majorés de 20 %. La taxe sur les opérations boursières et la taxe sur les alcools augmentent de 50 %. Les droits de succession deviennent imposables suivant un barème de 1 à 5 %. Une vignette auto est créée (recettes supplémentaires de 32 milliards de francs). Le gouvernement rompt pour la première fois le principe d’universalité du budget en affectant directement les nouvelles recettes fiscales au financement exclusif du Fonds de solidarité[37].
  • La situation budgétaire du pays devient dramatique devant les engagements sociaux et militaires auxquels doit faire face la IVe République. Prévues à l'origine à 300 milliards de francs, les dépenses militaires du conflit algérien pour 1956 s’élèvent à 459 milliards, et même à plus de 600 milliards, si on y ajoute les dépenses nécessaires au maintien de l’ordre mais non strictement militaires[37].

JuilletModifier

  • 400 000 hommes sont déployés en Algérie[26].

AoûtModifier

  • 2 août :
    • l'alourdissement des dépenses militaires et le dérapage global des dépenses de l'État obligent au recours à de nouveaux prélèvements fiscaux : prélèvement temporaire de 20 % sur les suppléments de bénéfices des entreprises, taxe de 2 % sur les réserves des sociétés[37].
    • émission d'un nouvel emprunt de 150 milliards de francs, lancé par le ministre de l'économie Paul Ramadier, indexé sur la production industrielle nationale, avec un taux de base annuel de 5 % sur 15 ans, devant être augmenté de 0,5 % chaque fois que l'indice de la production industrielle gagne 1 %[37]. Lancé en septembre, il rapporte 320 milliards de francs[41].
  • 8 août : loi portant amnistie de certaines infractions commises en Tunisie[42].
  • 10 août : en réaction aux attentats commis par le FLN, des « contre-terroristes » de l’ORAF placent une bombe rue de Thèbes, dans la casbah d’Alger, qui fait quinze morts et une quarantaine de blessés[43].
  • 11 août, 18 août et 1er septembre : dans une série d'articles parus dans Paris-Match, le journaliste Raymond Cartier lance le « cartiérisme » avec le slogan « La Corrèze plutôt que le Zambèze », rejet nationaliste du colonialisme[44].

SeptembreModifier

OctobreModifier

 
Ahmed Ben Bella interrogé dans les locaux de la DST à Alger, le 22 octobre 1956.

NovembreModifier

 
Ticket de rationnement d'essence de 1956.

DécembreModifier

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Notes et référencesModifier

  1. Vincent Adoumié, La France depuis 1945, Hachette Éducation, (ISBN 9782013945776, présentation en ligne)
  2. Alain Rollat, Les Hommes de l'extrême-droite : Le Pen, Marie, Ortiz et les autres, Calman-Lévy (ISBN 9782702173411, présentation en ligne)
  3. « La Pointe Courte », sur Unifrance
  4. « Quatrième République - Assemblée nationale IIIe législature », sur Assemblée nationale
  5. Jenny Raflik, La république moderne. La IVe République (1946-1958), Points (ISBN 9782757872673, présentation en ligne)
  6. Georgette Elgey, Histoire de la IVe République : La République des tourmentes, vol. 5, Fayard, (ISBN 9782213645247, présentation en ligne)
  7. Flore Capelier, Comprendre la protection de l'enfance : L'enfant en danger face au droit, Dunod, (présentation en ligne)
  8. a b c et d Jean-Joseph Julaud, Les grandes dates de l'histoire de France pour les Nuls poche, edi8, (ISBN 9782412020029, présentation en ligne)
  9. Jean Barale, La constitution de la IVe République à l'épreuve de la guerre, Paris, R. Pichon et R. Durand-Auzias, (ISBN 9782307022336, présentation en ligne)
  10. a et b Pascal Cauchy, « La République sans force (1956-1958) », Cahiers critiques de thérapie familiale et de pratiques de réseaux, no 36,‎ (présentation en ligne)
  11. Philippe Valode, L'histoire de France en 2 000 dates, Acropole, (ISBN 9782735703616, présentation en ligne)
  12. André Kaspi, Jean-Baptiste Duroselle, Histoire des relations internationales : De 1945 à nos jours, Armand Colin, (présentation en ligne)
  13. « J.O. A.N. N° 12 de 1956, page 297 - Séance N° 64 du 15 février 1956 »
  14. Romain Souillac, Le mouvement Poujade : De la défense professionnelle au populisme nationaliste (1953-1962), Presses de Sciences Po (ISBN 9782724686890, présentation en ligne)
  15. Nicolas Bourgoin, La révolution sécuritaire (1976-2012), Champ social Editions, (ISBN 9782353713844, présentation en ligne)
  16. a et b Jean-Louis Robert, Le XXe siècle, Éditions Bréal, (ISBN 9782853948111, présentation en ligne)
  17. a et b Henri Grimal, La décolonisation de 1919 à nos jours, Éditions Complexe, (ISBN 9782870271575, présentation en ligne)
  18. Féminismes : 150 ans d'idées reçues, Le Cavalier Bleu (présentation en ligne)
  19. « Loi n°56-258 du 16 mars 1956 PROGRAMME D'EXPANSION ECONOMIQUE, DE PROGRES SOCIAL ET DE REFORME ADMINISTRATIVE, DE RETABLISSEMENT DE L'ORDRE, DE LA PROTECTION DES PERSONNES ET DES BIENS ET DE LA SAUVEGARDE DU TERRITOIRE », sur Légifrance
  20. Paul Lesourd, Pèlerin de Lourdes : guide, Éditions Beauchesne, (présentation en ligne)
  21. Légifrance, « Décret n°56-269 du 17 mars 1956 POSSIBILITE EN ALGERIE DE TRADUIRE DIRECTEMENT DEVANT LES TRIBUNAUX PERMANENTS DES FORCES ARMEES LES INDIVIDUS PRIS EN FLAGRANT DELIT DE PARTICIPATION A UNE ACTION CONTRE LES PERSONNES OU LES BIENS »
  22. Sylvie Thénault, « Armée et justice en guerre d'Algérie », Vingtième Siècle. Revue d'histoire, no 57,‎ , p. 104-114 (présentation en ligne)
  23. Mathieu Rigouste, L'ennemi intérieur: La généalogie coloniale et militaire de l'ordre sécuritaire dans la France contemporaine, La Découverte (ISBN 9782707181763, présentation en ligne)
  24. « Loi n°56-342 du 27 mars 1956 APPROBATION DU DEUXIEME PLAN DE MODERNISATION ET D'EQUIPEMENT. (PERIODE 1954-1957) », sur Légifrance
  25. Émile Quinet, Lucien Touzery, Le plan français : mythe ou nécessité, Economica, (ISBN 9782402129183, présentation en ligne)
  26. a b c et d Michel Winock, L'agonie de la IVe République, le 13 mai 1958, Éditions Gallimard (ISBN 9782072482199, présentation en ligne)
  27. 56-373, 56-374, 56-375
  28. a b et c Tramor Quemeneur, « Les manifestations de rappelés contre la guerre d'Algérie. Contestation et obéissance. 1955-1956 », Outre-Mers. Revue d'histoire, nos 332-333,‎ , p. 407-427 (présentation en ligne)
  29. Claire Mauss-Copeaux, « la source – mémoires d’un massacre : Oudjehane, 11 mai 1956 », sur LDH-Toulon
  30. Raphaëlle Branche, L'embuscade de Palestro: Algérie 1956, Armand Colin, (ISBN 9782200256074, présentation en ligne)
  31. a b et c Tramor Quemeneur, Benjamin Stora, Guerre d'Algérie-Les dossiers de l'histoire, Prisma, (ISBN 9782810414604, présentation en ligne)
  32. Andrée Dore-Audibert, Des Françaises d'Algérie dans la Guerre de libération: des oubliées de l'histoire, Karthala, (ISBN 9782865375745, présentation en ligne)
  33. Alain Perrodon, Histoire des grandes découvertes pétrolières: un certain art de l'exploration, Éditions OPHRYS, (ISBN 9782225806599, présentation en ligne)
  34. collectif présenté par Bernard Michal, Histoire du drame algérien 1954-1962, Place des Éditeurs, (ISBN 9782258094222, présentation en ligne)
  35. Françoise Berger, Gilles Ferragu, Le XXe siècle, Hachette Éducation, (ISBN 9782013201124, présentation en ligne)
  36. Un parti de la Gauche : le PSU, Librairie Gédalge, (ISBN 9782307079941, présentation en ligne)
  37. a b c d et e Frédéric Tristram, Une fiscalité pour la croissance : La direction générale des impôts et la politique fiscale en France de 1948 à la fin des années 1960, , 604 p. (lire en ligne), p. 425-485
  38. Charlotte Denizeau, Droit des libertés fondamentales 2019/2020, Vuibert, (ISBN 9782311407204, présentation en ligne)
  39. Sophie Pillods, Solidarités nouvelles face au chômage: Tisser des liens pour trouver un emploi, récit d'une expérience citoyenne, ECLM, (ISBN 9782843770098, présentation en ligne)
  40. Claude Willard, La France ouvrière : 1920-1968, vol. 2, Paris, Les Éditions ouvrières (ISBN 9782708250741, présentation en ligne)
  41. Direction de la conjoncture et des études économiques, Études et conjoncture, vol. 13, Presses universitaires de France, (présentation en ligne)
  42. Mireille Delmas-Marty, Antonio Cassese, Juridictions nationales et crimes internationaux, Presses Universitaires de France, (ISBN 9782130805830, présentation en ligne)
  43. Michaël Prazan, Une histoire du terrorisme, Éditions Flammarion (ISBN 9782081280847, présentation en ligne)
  44. Patrick Eveno, Histoire du journal « Le Monde » 1944-2004, Albin Michel, (ISBN 9782226334695, présentation en ligne)
  45. Robert Tombs, Isabelle Tombs, La France et le Royaume-Uni: Des ennemis intimes, Armand Colin, (ISBN 9782200276782, présentation en ligne)
  46. Céline Develay Mazurelle, « Paris 1956 : Afrique-sur-Seine », rfi.fr, (consulté le 13 octobre 2016)
  47. Bulletin de la Société scientifique de Bretagne, vol. 39, (présentation en ligne)
  48. Daniel Guérin, Ci-gît le colonialisme: Algérie, Inde, Indochine, Madagascar, Maroc, Palestine, Polynésie, Tunisie ; témoignage militant, Walter de Gruyter, (ISBN 9783111654362, présentation en ligne)
  49. Éric Nguyen, 100 événements du XXe siècle, Studyrama, (ISBN 9782844727886, présentation en ligne)
  50. André Nouschi, Pétrole et les relations internationales depuis 1945, Armand Colin, (ISBN 9782200259457, présentation en ligne)
  51. Communisme 88-89 - la Révolution Hongroise de 1956 Nouvelles Approches, Éditions L'Âge d'Homme, (ISBN 9782825137130, présentation en ligne)
  52. Jean Sévillia, Le terrorisme intellectuel, Place des éditeurs, (ISBN 9782262038731, présentation en ligne)
  53. Pierre Abramovici, Le Putsch des Généraux : De Gaulle contre l'armée (1958-1961), Fayard, (ISBN 9782213664859, présentation en ligne)
  54. Collectif, Les crises internes des PC ouest-européens 1944-1956, L'Age d'Homme, (ISBN 9782825102930, présentation en ligne)
  55. Michel Margairaz, 1968, entre libération et libéralisation : La grande bifurcation, Presses universitaires de Rennes, (ISBN 9782753567429, présentation en ligne)
  56. Michel Marie, La nouvelle vague, une école artistique, Armand Colin, (ISBN 9782200616137, présentation en ligne)
  57. , op. cit, p. 223.
  58. Jean-Pierre Bigeault, Le double crime de l'abbé Desnoyers, curé d'Uruffe, Éditions Pepper, (ISBN 9782296202900, présentation en ligne)
  59. Jean-Marie Catonné, Romain Gary / Émile Ajar, Éditions Belfond (ISBN 9782714465535, présentation en ligne)
  60. « [Il y a] 61 ans, l'Affaire Vincendon - Henry », sur montagnes-magazine.com
  61. Georges Poisson, La grande histoire du Louvre, Place des éditeurs, (ISBN 9782262042165, présentation en ligne)