Républicains sociaux

parti politique

Républicains sociaux
Présentation
Créé pour soutenir
l'action de
Charles de Gaulle
Fondation
(groupe parlementaire)

(parti politique)
Fusion de URAS
Disparition
Fusionné dans UNR
Présidents 1955 - 1958 : Jacques Chaban-Delmas
1958 : Edmond Michelet
Secrétaire général Roger Frey
Positionnement Centre[1] à droite
Idéologie Gaullisme[1]
Conservatisme
Souverainisme
Couleurs Bleu, blanc et rouge

Les Républicains sociaux (RS), ou Centre national des républicains sociaux (CNRS), est un groupe parlementaire, devenu également quelque temps plus tard un parti politique, soutenant l'action de Charles de Gaulle entre 1954 et 1958.

HistoriqueModifier

Groupe parlementaire fondé le par les députés RPF restés fidèles à Charles de Gaulle, l'Union des Républicains d'action sociale (URAS ; ex-groupe RPF) devient le groupe des Républicains sociaux le .

Le Centre national des Républicains sociaux (CNRS) est fondé autour de ce groupe parlementaire le , soit deux mois après la mise en sommeil officielle du Rassemblement du peuple français (RPF). Son premier congrès se déroule à Asnières du au [2] et désigne comme président du parti Jacques Chaban-Delmas, qui était déjà président du groupe parlementaire gaulliste depuis la fondation de l'URAS. Roger Frey devient quant à lui secrétaire général.

Ils obtiennent un faible score lors des élections législatives de janvier 1956 (840 000 voix, soit environ 4 % des suffrages et 21 députés). Ils firent partie du Front républicain avec la SFIO de Guy Mollet, les radicaux-socialistes de Pierre Mendès France et l'UDSR de François Mitterrand. Mais beaucoup d'autres gaullistes se sont aussi ralliés à la majorité de droite sortante dominée par le MRP et le CNIP.

En , Edmond Michelet devient président du parti et succède à Chaban-Delmas. Aux côtés du secrétaire général Roger Frey, ils seront tous les trois membres fondateurs de l'Union pour la nouvelle République (UNR)[3] en octobre de la même année.

PersonnalitésModifier

PrésidentsModifier

Autres personnalitésModifier

Historique des partis et mouvements gaullistes et leurs principaux dirigeantsModifier

RéférencesModifier

  1. a et b Laurent de Boissieu, « Comité National des Républicains Sociaux (RS) », France Politique,‎ (lire en ligne)
  2. « Les républicains sociaux préparent leur congrès de novembre », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne, consulté le )
  3. « Centre national des républicains sociaux - France », sur data.bnf.fr (consulté le )