Gouvernement Edgar Faure (2)

gouvernement de la Quatrième République française

Le gouvernement Edgar Faure II est le gouvernement de la République française du au .

ChronologieModifier

1955Modifier

  • 23 février : début du second gouvernement d'Edgar Faure.
  • 20 mai : protocole d'accord entre le CEA, le ministère des Finances et celui des Armées pour la mise au point d'armes nucléaires françaises.
  • 27 mai : adoption du IIe Plan.
  • 29 novembre : le second gouvernement Edgar Faure est renversé à la majorité absolue.
  • 2 décembre : Edgar Faure obtient la dissolution de l'Assemblée nationale en application de l'article 51 de la Constitution (deux gouvernements renversés à la majorité absolue en moins de 18 mois).
  • 8 décembre : formation du Front républicain.

1956Modifier

CompositionModifier

Président du ConseilModifier

Image Fonction Nom Parti
  Président du Conseil Edgar Faure RAD, SE[1]

MinistresModifier

Image Fonction Nom Parti
  Ministre de la Justice Robert Schuman MRP
  Ministres des Affaires étrangères Antoine Pinay CNIP
  Ministre de l'Intérieur Maurice Bourgès-Maunoury
(jusqu'au 1er décembre 1955)
RAD
  Edgar Faure (intérim)
(à partir du 1er décembre 1955)
RAD
  Ministre de la Défense nationale et des Forces armées Marie-Pierre Kœnig
(jusqu'au 6 octobre 1955)
URAS
  Pierre Billotte
(à partir du 6 octobre 1955)
URAS, RS
  Ministre des Finances et des Affaires économiques Pierre Pflimlin MRP
  Minstre de la France d'outre-mer Pierre-Henri Teitgen MRP
  Ministre de l'Éducation nationale Jean Berthoin RAD
  Ministre des Travaux publics, des Transports et du Tourisme Édouard Corniglion-Molinier URAS, RS
  Ministre de l'Industrie et du Commerce André Morice RAD
  Ministre de l'Agriculture Jean Sourbet CNIP
  Ministre du Travail et de la Sécurité sociale Paul Bacon MRP
  Ministre du Logement et de la Reconstruction Roger Duchet CNIP
  Ministre de la Santé publique et de la Population Bernard Lafay RAD
  Ministre des Anciens combattants et Victimes de guerre Raymond Triboulet
(jusqu'au 6 octobre 1955)
URAS
  Vincent Badie
(à partir du 20 octobre 1955)
RAD
  Ministre des Affaires marocaines et tunisiennes Pierre July
(jusqu'au 20 octobre 1955)
CNIP
  Ministre de la Marine marchande Paul Antier CNIP

Ministre déléguéModifier

Image Fonction Nom Parti
  Ministre délégué à la Présidence du Conseil Gaston Palewski
(jusqu'au 6 octobre 1955)
URAS
  Pierre July
(à partir du 20 octobre 1955)
CNIP

Secrétaires d'ÉtatModifier

Image Fonction Nom Parti
  Secrétaire d'État à la Présidence du Conseil Jean Médecin
(à partir du 1er mars 1955)
RAD
  Secrétaire d'État à la Présidence du Conseil Léopold Sédar Senghor
(à partir du 1er mars 1955)
BDS
  Secrétaire d'État aux Relations avec les États associés Henri Laforest
(du 1er mars au 20 octobre 1955)
RAD
  Jean Lecanuet
(à partir du 20 octobre 1955)
MRP
  Secrétaire d'État aux Affaires étrangères Jean Chamant
(à partir du 20 octobre 1955)
CNIP
  Secrétaire d'État à la Défense nationale et aux Forces armées Jean Crouzier
(à partir du 1er mars 1955)
CNIP
  Secrétaire d'État à la Défense nationale et aux Forces armées Henri Laforest
(à partir du 20 octobre 1955)
RAD
  Secrétaire d'État aux Finances et aux Affaires économiques Jean Gilbert-Jules RAD
  Secrétaire d'État aux Affaires économiques Pierre Abelin
(à partir du 1er mars 1955)
MRP
  Secrétaire d'État à la France d'outre-mer Maurice Bayrou
(à partir du 1er mars 1955)
URAS

Notes et référencesModifier

  1. exclu du RAD en 1956 après avoir demandé au président Coty de dissoudre l'Assemblée, chose qui a été faite.